chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
47 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Enslaved - Monumension

Chronique

Enslaved Monumension
Enslaved ou le groupe de black metal viking par excellence, n'ayant jamais encore dévié de sa trajectoire depuis "Yggdrasill", la démo de 1992. Mais voilà, peut être parce qu'ils n'avaient plus rien à prouver, qu'ils ne pensaient plus rien pouvoir apporter ou tout simplement pour donner un second souffle à leur musique, le combo norvégien sort de sa réserve pour arpenter de nouveaux sentiers qui divisera les fans. "Monumension" n'a donc plus grand chose à voir avec le style des précédentes productions. Audacieux, expérimental, le nouveau Enslaved ne se laisse pas facilement apprivoisé mais n'a rien perdu de sa grandeur et de sa profondeur.

"Monumension" est avant tout un album conceptuel, un voyage à l'intérieur de soi-même décomposé en 9 pièces possédant chacune une certaine particularité, bien que l'ensemble soit d'une grande cohérence. Comme je le disais précédemment, la musique n'a plus grand chose à voir avec le "Viking Metal" qu'on leur connaît habituellement. Enslaved a marié les genres, intégrant des parties violentes, planantes et expérimentales dans toutes leurs compositions, ainsi que deux types de chant (chant clair et hurlement), tous deux saisissants et magnifiquement interprétés. Difficile de pénétrer un tel album : les morceaux sont riches et progressifs aux atmosphères froides et sombres comme on n'a pas forcément l'habitude d'entendre. L'écoute d'un tel album génère des émotions que l'on ne peut traduire par des mots : "Monumension" est un album qui se ressent.

Et même si Enslaved a changé, c'est autour de la philosophie, de la magie et des mythes vikings que le groupe a conçu son album, développant tout un concept autour de 4 runes symbolisant l'éternité. Pour ceux que ça intéresse, "Monumension" est sans doute l'album le plus fouillé du groupe au niveau du background et se plonger dans tout ça est d'autant plus intéressant que le livret offre de quoi se mettre sous la dent. Et si cet album est aussi beau, c'est sans doute parce qu'en changeant, Enslaved est resté lui-même, un groupe habité par son art, imprégné de ses racines et passionné de musique. Aussi grand dans les morceaux lents et violents, avec des perles que sont "Convoys To Nothingness", "The Sleep" ou "Vision", l'album transpire la sincérité et vous emmènera là où peu d'albums peuvent vous mener, au plus profond de vous-même.

Je ne suis pas un spécialiste des premiers albums du groupe, mais en tant qu'amateur de musique extrême novatrice et recherchée, j'ai été totalement conquis par "Monumension". A la fois puissant et envoûtant, le groupe a opéré sa reconversion de main de maître, même si les fans les plus attachés à leur ancien style "Viking Metal" n'y trouveront pas leur compte. Pour les autres, "Monumension" est une oeuvre complète et monumentale à découvrir absolument !!!

PS : Bien que ça ne soit pas indiqué sur la pochette, cet album, comme toutes les sorties d'Osmose Productions de 2001, possède une protection anti-copie qui empêche de le lire sur un ordinateur. Il vaut mieux le savoir :)

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour donner votre avis.

1 COMMENTAIRE(S)

toukene citer
toukene
15/05/2005 18:23
note: 9/10
Un album que malheureusement je n'ai pas ...enfin j'en avais fait une k7 quand on me l'avais preté a sa sortie mais il est vraiment tres sympa a ecouter.....
fodrait ke je repense a me le procurer d'ailleurs...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Pseudo :
Question anti-spam :
Dans quel groupe mythique joue Tom Araya ?
Commentaire :

Enslaved
Pagan black metal expérimental
2001 - Osmose Productions
notes
Chroniqueur : 9/10
Lecteurs : (9)  8.33/10
Webzines : (12)  7.53/10

plus d'infos sur
Enslaved
Enslaved
Pagan Metal Progressif - Norvège
  

tracklist
01.   Convoys To Nothingness
02.   The Voices
03.   Vision: Sphere Of The Elements - A Monument Part II
04.   Hollow Inside
05.   The Cromlech Gate
06.   Enemy I
07.   Smirr
08.   The Sleep: Floating Diversity - A Monument Part III
09.   Outro: Self - Zero
10.   Sigmundskvadet (HOV)

Durée totale : 62:07

line up
voir aussi
Enslaved
Enslaved
Vertebrae

2008 - Indie Recordings
  
Enslaved
Enslaved
Axioma Ethica Odini

2010 - Indie Recordings
  
Enslaved
Enslaved
Below The Lights

2003 - Osmose Productions
  
Enslaved
Enslaved
Ruun

2006 - Tabu Recordings
  
Enslaved
Enslaved
RIITIIR

2012 - Nuclear Blast
  

Bring Me The Horizon
Suicide Season
Lire la chronique
Fen
Carrion Skies
Lire la chronique
Necrowretch
Bestial Rites 2009-2012 (Co...
Lire la chronique
Wolfkrieg
Another Battle
Lire la chronique
Thaw
Earth Ground
Lire la chronique
Mizery
Survive The Vibe (EP)
Lire la chronique
Jesus Chrüsler Supercar
Among The Ruins And Desolat...
Lire la chronique
Stallion
Rise And Ride
Lire la chronique
The Deathtrip
Deep Drone Master
Lire la chronique
Electric Wizard
Time to Die
Lire la chronique
Varathron
Untrodden Corridors of Hades
Lire la chronique
Mors Principium Est
Dawn Of The 5th Era
Lire la chronique
Pure
Kingdom of Wrath
Lire la chronique
Skelethal
Interstellar Knowledge Of T...
Lire la chronique
Bastard Sapling
Instinct Is Forever
Lire la chronique
Eternal Sex And War
Negative Monoliths
Lire la chronique
13th Moon
Abhorrence Of Light (EP)
Lire la chronique
Sacrificia Mortuorum / Orthanc
Split (Split-CD)
Lire la chronique
Maybeshewill
Fair Youth
Lire la chronique
Ancient Crypts
Devoured By Serpents (Démo)
Lire la chronique
Overkill
White Devil Armory
Lire la chronique
Deathronation
Hallow The Dead
Lire la chronique
Pornography : interview à l'occasion de la sortie de leur compilation
Lire l'interview
Horrendous
Ecdysis
Lire la chronique
The Duskfall
Where The Tree Stands Dead
Lire la chronique
Khold
Til Endes
Lire la chronique
''Betty'' 20th Anniversary Tour
Helmet
Lire le live report
Absentia Lunae
Vorwärts
Lire la chronique
Mudvayne
L.D. 50
Lire la chronique
Queens Of The Stone Age
...Like Clockwork
Lire la chronique