chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
64 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Impaled Nazarene - Nihil

Chronique

Impaled Nazarene Nihil
Cet album est loin d'être anodin dans la discographie d'Impaled Nazarene. En effet, "Nihil" marque une volonté du groupe d'aller de l'avant, commençant un peu à stagner depuis quelques temps (il faut dire que leur carrière était déjà longue). Et pour accompagner cet élan, ils demandèrent au petit prodige de la six cordes, Alexi "Wildchild" Laiho, de leur donner un petit coup de main. Ce dernier ne se fit pas vraiment prier, plutôt fier qu'un des groupes les plus respectés de la scène finlandaise désire sa présence. Malgré le dépaysement, le leader de Children Of Bodom et Sinergy n'a apparemment pas eu trop de mal à se fondre dans le décor (l'homme sauvage est méchant aussi) et a même activement participé à cette n-ième boucherie.

Et justement, dans le petit monde du metal, on ne parle pas toujours du poids des textes et de leur beauté. Certains groupes misent sur la poésie, le tact et la douceur, d'autres incitent à une réflexion sur nous même et sur le monde qui nous entoure. Et si je vous parle de tout ça, c'est que les finlandais d'Impaled Nazarene jouent dans une cour à part, où la poésie n'a pas de limite. Des titres comme "Zero Tolerance", "Nothing Is Sacred" ou encore "Angel Rectum Still Bleed - The Sequel" nous renvoient directement à ce que Rimbaud ou Baudelaire sont devenus aujourd'hui : des cadavres en putréfaction. Il faut dire qu'avec un leader aussi extrême que Mika Luttinen (comprenne qui voudra), le superflu n'a que peu de place et ça résume plutôt bien "Nihil".

Peut être un peu moins brutal musicalement que les précédents à cause de la présence d'Alexi (qui apporte un petit côté heavy au style), cet album n'en est pas moins froid et direct. Ca tabasse du début jusqu'à la fin, alternant titres ultra-violents et titres plus calme, le tout baignant dans une atmosphère putride et malsaine comme le groupe en a le secret. Pas ou peu de chichi ici : les riffs sont simples et efficaces, les compositions vous assomment en deux secondes et il est impossible de ne pas bouger la tête pour peu que vous ayez une âme de metalleux. Les titres les plus mélodiques sont bien sûr ceux composés par Laiho ("Cogito Ergo Sum" et "Zero Tolerance"), mais aussi le génialissime titre de conclusion (qui porte le nom de l'album d'ailleurs), composé par Mika Luttinen, avec notamment un solo absolument génial. Ce dernier n'a d'ailleurs pas perdu sa voix désormais culte, pas loin du cri du cochon que l'on égorge, chose totalement appropriée à l'esprit de la musique.

Rien de bien révolutionnaire, mais juste un très bon album dans lequel on retrouve tout ce que l'on peu attendre d'Impaled Nazarene à savoir violence et décadence comme en témoigne la pochette. "Nihil" c'est tout simplement une demi-heure de torture musicale, un album sans pitié sur tous les plans qui n'a finalement de défaut que sa production juste correcte. Mais en même temps on s'en branle vu comment ça envoie des bûches.

DOSSIERS LIES

Illustrateurs de metal (partie 1)
Illustrateurs de metal (partie 1)
Février 2008
  

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

3 COMMENTAIRE(S)

Invité citer
reaper
17/01/2011 17:17
vous abusé les gars !
Grimoald citer
Grimoald
20/06/2005 9:25
note: 4/10
J'ai acheté ce CD juste parce que j'avais entendu la dernière chanson que je trouvais génial. J'ai été bien déçu, le reste est nul. D'ailleurs faudrait que je pense à le revendre...
Krow citer
Krow
18/06/2005 23:56
J'ai écouté les extraits, et y a rien à faire, j'aime pas IN.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Impaled Nazarene
Black/Punk
2000 - Osmose Productions
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (8)  7.75/10
Webzines : (6)  7.61/10

plus d'infos sur
Impaled Nazarene
Impaled Nazarene
Fallout metal - 1990 - Finlande
  

tracklist
01.   Cogito Ergo Sum
02.   Human-Proof
03.   Wrath Of The Goat
04.   Angel Rectum Still Bleed - The Sequel
05.   Posteclipse Era
06.   Nothing Is Sacred
07.   Zero Tolerance
08.   Assault The Weak
09.   How The Laughter Died
10.   Nihil

Durée totale : 32:35

voir aussi
Impaled Nazarene
Impaled Nazarene
Manifest

2007 - Osmose Productions
  
Impaled Nazarene
Impaled Nazarene
Pro Patria Finlandia

2006 - Osmose Productions
  
Impaled Nazarene
Impaled Nazarene
Absence Of War Does Not Mean Peace

2001 - Osmose Productions
  
Impaled Nazarene
Impaled Nazarene
Road To The Octagon

2010 - Osmose Productions
  
Impaled Nazarene
Impaled Nazarene
All That You Fear

2003 - Osmose Productions
  

Essayez aussi
Satan
Satan
L'odeur du sang

2015 - Crapoulet Records / Deaf Death Husky / Neanderthal Stench / No Way Asso / Nuclear Alcoholocaust / Repulsive Medias / Witch Bukkake Records
  
Nag
Nag
Nag

2016 - Fysisk Format
  
Dodsferd
Dodsferd
The Parasitic Survival of the Human Race

2014 - Moribund Records
  
Sordide / Satan
Sordide / Satan
Split (Split 7")

2017 - No Way Asso / Repulsive Medias / Witch Bukkake Records / Saka Čost / Amertume / Jungle Khôl / Organe
  
Satan
Satan
Un Deuil Indien

2017 - Throatruiner Records / Deaf Death Husky / Witch Bukkake Records
  

Attic
Sanctimonious
Lire la chronique
Converge
The Dusk In Us
Lire la chronique
Gods of Space
Gods of Space (EP)
Lire la chronique
Fall Of Seraphs pour l'EP "Destroyer Of Worlds"
Lire l'interview
Vardan
Nostalgia - Archive of Fail...
Lire la chronique
King Bee
All Seing Eye (EP)
Lire la chronique
Presumption
Presumption
Lire la chronique
The Spirit
Sounds From The Vortex
Lire la chronique
River Black
River Black
Lire la chronique
Enslaved
E
Lire la chronique
Kanashimi
Inori
Lire la chronique
Beastmaker
Lusus Naturae
Lire la chronique
Perihelion
Örvény
Lire la chronique
Monarch!
Never Forever
Lire la chronique
Maze Of Sothoth
Soul Demise
Lire la chronique
Canker
Earthquake
Lire la chronique
Under The Church
Supernatural Punishment
Lire la chronique
Bloody Alchemy pour l'album "Kingdom Of Hatred"
Lire l'interview
Sacroscum
Drugs & Death
Lire la chronique
Iron Age
The Saga Demos (Démo)
Lire la chronique
Black Country Communion
BCCIV
Lire la chronique
The Wrong Tour To Fuck With Europe 2017
Beyond Creation + Disentomb...
Lire le live report
Damnation Defaced
Invader From Beyond
Lire la chronique
Mjölnir
Magnet Vektor
Lire la chronique
Fall of Summer 2017
Lire le dossier
Body Count
Bloodlust
Lire la chronique
Aetherian
The Untamed Wilderness
Lire la chronique
Forn Valdyrheim
Reminisce Eternity (Rééd.)
Lire la chronique
FennrLANE : Le pourquoi du one-man-band
Lire l'interview
No Return
The Curse Within
Lire la chronique