chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
38 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Pretty Mary Dies - I Only Saw The Eye

Chronique

Pretty Mary Dies I Only Saw The Eye (Démo)
A la lecture de leur biographie, on constate que les quatre membres de Pretty Mary Dies ont de l’humour et ne se prennent pas au sérieux. Enfin, du moins, pour présenter leur groupe. Car dès qu’il s’agit d’envoyer du son, ça ne rigole plus du tout. D’ailleurs, le moins que l’on puisse dire, c’est que le design de la pochette ainsi que le sample de film introduisant le titre d’ouverture, « Castle of flesh and bones », laissent parfaitement présager de l’atmosphère de ce disque : sombre, oppressant, chaotique, voilà les principales sensations qui se dégagent de « I only saw the eye », seconde démo du groupe.

Il faut dire que le style pratiqué, du Metal-Hardcore lorgnant parfois du côté du Grind aide beaucoup à forger de telles impressions : la voix écorchée crée instantanément une sensation de malaise tandis que les nombreux changements de rythmes et la succession de riffs acérés et « tordus » sollicitent sans arrêt l’attention de l’auditeur. Visiblement, les Bordelais ont du écouter Converge, The Dillinger Escape Plan ou Nostromo en boucle, sans pour autant que ces influences ne ressortent de manière trop évidente dans leur musique. Pour ce faire, le groupe a su doter ses compos de passages plus ambiancés (à la manière des groupes de Post-Hardcore), comme sur « Ghostmaker » et « The eye of jupiter », qui, s’ils ont le mérite d’apporter un peu d’accalmie, n’en reste pas moins toujours malsains et glauques.

Ainsi, du fait du caractère très sombre mais également très technique de la musique de Pretty Mary Dies, cette seconde démo s’assimile pas-à-pas. Plusieurs écoutes seront donc nécessaires aux auditeurs les moins habitués aux déluges de décibels pour entrer dans le « trip » de Pretty Mary Dies. En revanche, les aficionados de ce genre musical adhéreront sans broncher à l’efficacité et la brutalité (renforcée par une production puissante mais bien rugueuse) des compositions.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

pripri citer
pripri
29/07/2012 18:41
C'est un très bon groupe, leur premier LP "Then the locust came" est vraiment un petit bijou de noirceur un peu folle et un peu triste à la fois.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Pretty Mary Dies
Metal-Hardcore
2005 - Autoproduction
notes
Chroniqueur : -
Lecteurs :   -
Webzines : (1)  3.25/5

plus d'infos sur
Pretty Mary Dies
Pretty Mary Dies
Metal-Hardcore - France
  

tracklist
01.   Castle of flesh and bones
02.   Winter sun
03.   Ghostmaker
04.   The eye of jupiter

Witherscape
The Northern Sanctuary
Lire la chronique
Isgärde
Jag enslig skall gå
Lire la chronique
16
Lifespan of a Moth
Lire la chronique
Ghoul
Dungeon Bastards
Lire la chronique
La photo mystère du 27 Juillet 2016
Jouer à la Photo mystère
Ragnard Rock 2016
Forteresse + Graveland + He...
Lire le live report
Satyricon
Nemesis Divina
Lire la chronique
Wederganger
Halfvergaan Ontwaakt
Lire la chronique
Cobalt
Slow Forever
Lire la chronique
Baptism
V: The Devil's Fire
Lire la chronique
Profanatica
The Curling Flame of Blasphemy
Lire la chronique
Centinex
Doomsday Rituals
Lire la chronique
Starofash
Skógr
Lire la chronique
Hunok
Megrendíthetetlenség
Lire la chronique
Lacuna Coil
Delirium
Lire la chronique
Primalfrost
Prosperous Visions
Lire la chronique
Dark Funeral
Where Shadows Forever Reign
Lire la chronique
De Karl Sanders à Mark Greenway
Jouer à The Small Metal World Experiment
Karcavul
Intersaône
Lire la chronique
Vanhelgd
Temple Of Phobos
Lire la chronique
Mizery
Absolute Light
Lire la chronique
Au revoir Monsieur le chroniqueur ! La mort de VS Webzine ! Du pipi qui gicle !
Lire le podcast
Fistula
Longing for Infection
Lire la chronique
Hermóðr
The Darkness of December
Lire la chronique
Blut Aus Nord à l'occasion de la sortie de Codex Obscura Nomina
Lire l'interview
Alkerdeel
Lede
Lire la chronique
Sink
Ark of Contempt and Anger
Lire la chronique
Winterlore
Winterlore
Lire la chronique
Disincarnate
Dreams Of The Carrion Kind
Lire la chronique
Dawn Of Disease
Worship The Grave
Lire la chronique