chargement...

haut de page
67 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Hypocrisy - Virus

Chronique

Hypocrisy Virus
10ème album pour Hypocrisy…. et si ça se trouve cher lecteur, tu n’en connais pas un seul ?! Il est temps de combler cette lacune en attaquant ta découverte d’un groupe qui a déjà une sacrée discographie derrière lui et qui mériterait quand même davantage de reconnaissance.

Surtout qu’Hypocrisy a désormais toutes les cartes en main pour exploser : Lars Skoze, batteur feignant des débuts, a plus ou moins quitté le groupe (on pourra aussi simplement dire qu’il s’est fait virer) suite à « The Arrival », pour être remplacé par Horgh, marteleur de fûts chez Immortal, excusez du peu. Du coup le groupe y gagne un nouveau batteur plus puissant et plus motivé que l’ancien, même si monsieur Skoze restera pour toujours le dépositaire d’une partie du son d’Hypocrisy, participant ou contribuant à l’écriture de quelques chefs d’œuvres du groupe. Autre arrivant, Andreas Holma, enfin un second guitariste officiellement intégré au groupe après plus de dix ans d’existence sous forme de trio, signe qu’Hypocrisy a senti que le temps du changement était venu.

Enfin, de changement il n’est question ici que dans le line-up, car si Hypocrisy nous a proposé par le passé des albums très différents, du brutal death d’ « Obsculum Obscenum » au doom de « The Fourth Dimenson » en passant par quelques influences néo sur « Catch 22 », le groupe semble depuis « The Arrival » reparti dans ses amours du milieu-fin des années 90 : un Death alternant brutalité et mélodie, dans la droite lignée des deux chefs d’œuvre du groupe : « The Final Chapter » et le sublime album éponyme de 99.

Bref, point d’expérimentations sur ce nouvel album, ce qui quelque part déçoit le fan que je suis de leurs divers incartades musicales, mais force est de reconnaître que la direction prise actuellement par le groupe n’est pas non plus pour me déplaire. « The Arrival » était un album avec le recul assez inégal, proposant deux tubes « Eraser » et « Slaves to the Parasites », et alignant à coté des titres plus anecdotiques, comble pour un groupe dont aucun titre ne m’a jamais laissé indifférent depuis « The Fourth Dimension » (sorti en 94 quand même). Alors forcément c’est le sourire aux lèvres que j’ai attaqué l’écoute de cet album, y accolant la prétention à la vue du superbe line-up actuel et d’un optimisme passager que cet album allait devenir un classique au même titre que « Hypocrisy » ou « Abducted ».

Les premières écoutes m’ont par conséquent un peu déçus, car dans un premier temps aucun titre de « Virus » ne ressort vraiment : certes c’est toujours ultra mélodique, les blasts sont de retour (merci Horgh), la prod est comme d’habitude énormissime (Peter sait soigner son bébé et il a bien raison), et le groupe semble très inspiré, preuve en est les structures des compos qui se complexifient légèrement pour le bonheur de tous. On retrouve aussi la fameuse dynamique d’Hypocrisy, un groupe ayant compris depuis longtemps que les meilleurs albums sont ceux qui alternent les plaisirs, proposant aussi bien du bourrin (« Warpath », « Craving for Another Killing », « Bloodrenched ») que du très mélodique (« Fearless », « Let the Knife do the Talking »), voire même une petite ballade bien sombre (« Living to Die »). Mais dans ces premières écoutes manque malgré tout le tube à la « Slaves to the Parasites », le titre qu’on pourra faire écouter à un pote en manque de nouvelles sensations pour le convaincre de franchir le pas.

Mais ce n’est pas pour autant que « Virus » est moins bon que « The Arival », bien au contraire il se révèle au fil des écoutes beaucoup plus riche que son prédécesseur, et ce à tout points de vue : déjà il comporte deux titres de plus (c’est con mais ça joue ! :p), les compos sont plus complexes, et poussés davantage dans les extrêmes (bourrin / calme), là ou « The Arrival » était moyennement bourrin, moyennement calme…bref moyen quoi. Et du coup quand on a bien saisi l’album, on commence à bien accrocher aux mélodies des refrains de « Scrutinized » et de « Fearless », on se dit que « Warpath » va quand même bien décrocher le papier peint quand on la verra sur scène (enfin pour le pauvre Lyonnais que je suis, c’est pas pour tout de suite…), et que même si « Living to Die » ne vaut pas un « Pale Empty Sphere » elle n’en reste pas moins une jolie « ballade » à la sauce Hypocrisienne. Définitivement, « Virus » est un très bon cru, qui se mérite dans un premier temps mais qui fera imparablement mouche ensuite. Cependant, on ne tient toujours pas le statut de classique intemporel que je pourrais accoler aux albums cités au début de la kro, et vu que quelque part c’est l’espoir secret que j’avais porté sur cet album, je suis très légèrement déçu… « Virus » n’est en tout cas pas un simple « album de plus », il marque un nouveau départ pour le groupe et s’il n’acquierera pas le statut de classique il supplante cependant totalement son prédécesseur et laisse présager du meilleur pour la suite…
Notice: Object of class QueryTemplate could not be converted to int in /srv/www/deadEngine/class/Thrasho/StatPub/Collection.php on line 13

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour donner votre avis.

17 COMMENTAIRE(S)

donvar citer
donvar
02/06/2008 12:41
note: 9/10
Quel album...splendide tout simplement et "living to die" l'achève à merveille..et puis un vrai batteur ca aide c'est clairSourire il aura son statut de classique celui la Clin d'oeil
DarkLord citer
DarkLord
21/05/2006 13:50
Je l'ai écouter une seul fois puis je l'ai ranger, j'avais été un peu déçu. Je me lme suis ressortis récemment, il me plait plus a chaque écoute, peut-être un futur culte.
Asgiliath citer
Asgiliath
27/11/2005 22:32
note: 10/10
L'album est surpuissant! Avoir un vrai batteur ça aide aussi ^^
Gothenburg citer
Gothenburg
27/11/2005 22:26
ouai 9 sur 10 c'est mieux, parce que c'est vraiment un album de référence dans le genre ! avec Warpath encore une fois...
Chris citer
Chris
02/10/2005 21:12
note: 9/10
pas forcément, il mérite un 9 sans pour autant avoir le statut de classique d'Abducted ou de the Final Chapter...enfin je n'ai pas encore le recul nécessaire pr en juger! par contre faudra que je retouche la kro de The Arrival c sur..
Keyser citer
Keyser
02/10/2005 20:48
Bon bah tu peux refaire la conclusion alors Moqueur
Chris citer
Chris
02/10/2005 20:42
note: 9/10
une bonne trentaine d'écoutes plus tard, "Virus" mérite définitivement un bon 9/10, étant donné qu'il va troner sur mon podium des meilleurs albums de l'année en cours... du coup quelques ajustements sur le reste de la disco:
"The Arrival" retourne à 6,5
"Catch 22" descend à 8,5
et "The Fourth Dimension" mérite qd meme un bon 7
merci de votre attenton Sourire
crowdead citer
crowdead
27/09/2005 14:58
je te dirais tout ça quand je l'aurais chez moi
Chris citer
Chris
27/09/2005 9:20
note: 9/10
il est possible aussi que ça soit un autre festival Allemand, pr moi ça resemblait pas mal au Wacken mais c peut etre le Summer Breeze ou un autre fest ou les deux groupes auraient joués ensemble..
crowdead citer
crowdead
27/09/2005 1:36
bizarre, j'ai bien vu hypo ( un putain de concert ! ) mais je ne me souviens pas que ce soit fait dans ce sens. je redemanderais a ceux qui y étaient et qui avaient moins bu peut etre...
Chris citer
Chris
26/09/2005 17:48
note: 9/10
crowdead a écrit : Chris a écrit :

edit: et je viens de trouver un bonus caché (en détaillant la structure du DVD, je ne sais pas comment on y accède sur le menu), une reprise en live du Total Disaster de Destruction par Hypocrisy (au Wacken visiblement), avec en guest le chanteur de Destruction justement.


pour la reprise, c'est bel et bien destruction qui joue et peter qui a été invité. ce fut d'ailleurs un des moments fort du wacken 2004


ah non non, sur le DVD c bien Hypocrisy qui reprend un morceau de Destruction, avec en guest le chanteur du groupe en question... le mec sort des backstages et sert la main des zicos d'Hypocrisy, pas de doutes possible...après, sans doute que Peter a lui été invité à jouer avec Destruction lors de ce meme Wacken, mais c pas la vidéo présente ici..
crowdead citer
crowdead
26/09/2005 17:20
Chris a écrit :

edit: et je viens de trouver un bonus caché (en détaillant la structure du DVD, je ne sais pas comment on y accède sur le menu), une reprise en live du Total Disaster de Destruction par Hypocrisy (au Wacken visiblement), avec en guest le chanteur de Destruction justement.


pour la reprise, c'est bel et bien destruction qui joue et peter qui a été invité. ce fut d'ailleurs un des moments fort du wacken 2004
Cyd citer
Cyd
26/09/2005 17:17
wouuuuuuh, putain, sfait envie, ce DVD!

merde, va falloir que j'achète un album, si ça continue. Moqueur
Chris citer
Chris
26/09/2005 14:56
note: 9/10
ayé j'ai la version limitée 12 titres (le 12e titre est un inédit de 2000 intitulé "Watch Out" et non indiqué sur la tracklist), ainsi que le DVD live offert, que je viens de voir..
déjà voilà la set list:

Born Dead, Buried Alive
Fusion Programmed Mind
Adjusting The Sun
Eraser
Turn The Page
Fire In The Sky
Necronomicon
Slaves To The Parasites
Reborn
Roswell '47
God Is A Lie
Deathrow (No Regrets)

et le concert est excellent, surtout le trio de fin qui montre la diversité du groupe: du mélo avec Roswell, du brutal death avec God is a Lie (isolé du reste cette vidéo tiendrait la dragée haute à bien des groupes de brutal death), et pr conclure un titre exceptionnel: Deathrow (No Regrets)... je ne savais pas qu'ils la jouaient sur scène, elle m'a mise des frissons ds le dos, les passages avec uniquement du clavier sont sublimement amenés (avec le groupe qui baisse la tete sous les éclairages comme s'ils priaient), et l'émotion transparait vraiment..à hisser au meme rang que "the final chapter" en matière de titre doom métal incontournable!

edit: et je viens de trouver un bonus caché (en détaillant la structure du DVD, je ne sais pas comment on y accède sur le menu), une reprise en live du Total Disaster de Destruction par Hypocrisy (au Wacken visiblement), avec en guest le chanteur de Destruction justement.
Gothenburg citer
Gothenburg
06/09/2005 23:12
hey bah voila une jolie note ! Warpath quoi.
Mitch citer
Mitch
06/09/2005 21:29
note: 8.5/10
Personnellement depuis l'album éponyme, Hypocrisy m'a de moins en moins accroché...
On a droit à un retour aux sources avec ce Virus et çà fait plaisir!
Un très bon album en somme mais bon rien non plus de transcendant...J'ai peur que sur le temps on l'oublie un peu à l'instar de The Arrival....
Chris citer
Chris
06/09/2005 20:55
note: 9/10
chortie le 19 septembre, en édition limitée top moumoute avec un DVD live de leur prestation à Strasbourg en 2004 m/

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Pseudo :
Question anti-spam :
Dans quel groupe mythique joue Tom Araya ?
Commentaire :

Hypocrisy
Death Metal
2005 - Nuclear Blast
notes
Chroniqueur : 9/10
Lecteurs : (23)  8.39/10
Webzines : (32)  7.97/10

plus d'infos sur
Hypocrisy
Hypocrisy
Death Mélodique - Suède
  

vidéos
Scrutinized
Scrutinized
Hypocrisy

Extrait de "Virus"
  

tracklist
01.  Intro
02.  Warpath
03.  Scrutinized
04.  Fearless
05.  Craving For Another Killing
06.  Let The Knife Do The Talking
07.  A Thousand Lies
08.  Incised Before I've Ceased
09.  Blooddrenched
10.  Compulsive Psychosis
11.  Living To Die

Durée totale: 44min31

line up
voir aussi
Hypocrisy
Hypocrisy
Penetralia

1992 - Nuclear Blast
  
Hypocrisy
Hypocrisy
10 Years of Chaos and Confusion (Compil.)

2001 - Nuclear Blast
  
Hypocrisy
Hypocrisy
The Fourth Dimension

1994 - Nuclear Blast
  
Hypocrisy
Hypocrisy
Hypocrisy Destroys Wacken (Live)

1998 - Nuclear Blast
  
Hypocrisy
Hypocrisy
Catch 22

2002 - Nuclear Blast
  

Essayez aussi
Axis Powers
Axis Powers
Marching Towards Destruction

2009 - Pulverised Records
  
Unleashed
Unleashed
Odalheim

2012 - Nuclear Blast
  
Smothered
Smothered
The Inevitable End

2013 - Soulseller Records
  
Cannibal Corpse
Cannibal Corpse
Butchered at Birth

1991 - Metal Blade
  
Loudblast
Loudblast
Burial Ground

2014 - Listenable Records
  

Album de l'année
chronique Chronique
Yob
Clearing the Path to Ascend
interview Interview
Thrashinterview : Julien de Gorod se dévoile
report Live report
Belenos + Melechesh
chronique Chronique
Goatmoon
Voitto tai Valhalla
chronique Chronique
Slipknot
5 : The Gray Chapter
chronique Chronique
Mysticum
Planet Satan
chronique Chronique
Rorcal / Process of Guilt
Split (Split 12")
chronique Chronique
Manes
Be All End All
report Live report
Beastmilk + Daniel Bay + In Solitude
chronique Chronique
Jean Jean
Symmetry
chronique Chronique
Acid Bath
Paegan Terrorism Tactics
chronique Chronique
Tarnkappe
Tussen Hun en de Zon
chronique Chronique
Kruger
Adam And Steve
chronique Chronique
Anaal Nathrakh
Desideratum
chronique Chronique
Le Pré Où Je Suis Mort
Le Pré Où Je Suis Mort (EP)
chronique Chronique
Dawohl
Potestas.Ratio.Iustitia (EP)
chronique Chronique
Loma Prieta
I.V.
chronique Chronique
Grave Digger
Return Of The Reaper
chronique Chronique
Thou / The Body
Released from Love (Coll.)
chronique Chronique
From the Vastland
Temple of Daevas
chronique Chronique
Velnias
Sovereign Nocturnal (Rééd.)
chronique Chronique
Koozar
Koozar / Bangi Vanz Abdul
chronique Chronique
Deathcult
Pleading For Death... Choking On Life (EP)
report Live report
Helvete Underground Festival
Bölzer + Darkspace + Rorcal
chronique Chronique
Omnihility
Deathscapes of the Subconscious
chronique Chronique
Auroch
Taman Shud
chronique Chronique
Interment / Brutally Deceased
Glory Days, Festering Years (Split-CD)
chronique Chronique
Jesus Cröst
1986
chronique Chronique
Expire
Pretty Low
chronique Chronique
Winterfylleth
The Divination of Antiquity