chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
56 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Sepultura - Beneath The Remains

Chronique

Sepultura Beneath The Remains
1989, un tout jeune groupe alors quasi inconnu de tous s’apprêtait à frapper très fort avec un album qui allait marquer le début de leur ascension fulgurante vers les sommets du métal: Sepultura, emmené par les deux frères Cavalera sortait « Beneath the remains », 2 ans après « Schizophrenia » (2ème véritable album, mais le 1er où le groupe commence à trouver son style). Et si cet album reste jusqu’à aujourd’hui une pierre angulaire du style (cité en référence même par des groupes comme Korn!) c’est parce qu’il fit l’effet d’un uppercut en pleine face de tout le public de la scène métal du moment et paraissait être un des rares albums de l’époque à pouvoir rivaliser avec les maîtres Slayer et leur « Reign in blood » sorti 2 ans auparavant.
« Beneath the remains » marque avant tout un grand pas en avant pour le groupe, jusque là confiné à jouer dans son Brésil natal et inconnu sur les autres continents. Max Cavalera, bien décidé à donner à son groupe une envergure à l’image de son potentiel, quitte alors son pays d’origine pour venir à New York et tenter de décrocher un contrat. Il rentrera quelques temps plus tard, finalement bredouille, mais ayant fait très forte impression à un certain Monte Conner, producteur exécutif chez la jeune écurie Roadrunner Records. Finalement, ce dernier prendra le risque de signer ce groupe brésilien encore inconnu, parlant anglais comme une vache portugaise, n’ayant que très peu d’expérience et à ce moment là aucun matériel pour un nouvel album. C’est un jeune ingénieur du son des studios Morrisound à Tampa du nom de Scott Burns (qui produira par la suite la plupart des œuvres d’Obituary notamment) qui fut choisi par le label pour s’envoler vers les studios Nas Nuevens à Rio, enregistrer et produire l’album.

« Beneath the remains » est l’album sur lequel Sepultura va véritablement trouver son identité et surtout un son à la hauteur de ses compositions. Là où « Schizophrenia » pêchait encore par une production trop faiblarde malgré des titres déjà extrêmement prometteurs, Scott Burns permettra au groupe grâce aux studios Morrisound d’exprimer pleinement son potentiel.
Car ce n’est un secret pour personne, « Beneath the remains » est une des perles du thrash métal des années 80-90’s, un véritable monument, à l’instar de son successeur « Arise ». Tout ce qui fait Sepultura y est présent: bien évidemment les riffs headbanguants excellents de la paire Cavalera-Kisser, la voix inimitable de Max et on réalise le talent du frère Igor derrière les fûts! Un jeu de batterie riche, rapide et percutant. Tout commence par un magnifique arpège à la guitare acoustique introduisant parfaitement la tuerie qu’est la chanson éponyme « Beneath the remains » et son refrain mémorable, « Who has won? Who has died? Beneath the remains! », qui donne le ton dès les premières secondes: Sepultura joue vite et bien! Ce titre, à l’image de tout l’album, foisonne de riffs tous aussi jouissifs les uns que les autres. La géniale « Inner self » lui emboîte le pas avec son refrain supersonique amené de main de maître par un mid-tempo accrocheur, puis assénant des riffs assassins (2’45) soutenus par le superbe solo d’Andreas Kisser. « Stronger than hate » continue sur la même lancée et s’offre même le luxe de quelques invités venant pousser la chansonnette sur son refrain entêtant, à savoir John Tardy (Obituary), Kelly Shaefer (chanteur d’Atheist), Scott Latour et Francis Howard (respectivement bassiste et guitariste/chanteur du groupe Incubus. Non, pas le groupe de pop…). Arrive ensuite un autre des grands classiques du groupe: « Mass hypnosis » où l’on retrouve les harmoniques si caractéristiques du sieur Kisser et comme toujours des changements de rythme efficaces accompagnant autant de riffs, et une fois de plus un solo qui colle magnifiquement à l’ambiance de la chanson. Cette 1ère moitié d’album, quasi parfaite, regroupe donc 3 titres phares de Sepultura, qui seront autant de tueries en live (Beneath the remains, Inner self et Mass hypnosis).
La 2ème moitié de l’album, même si elle semble moins intéressante au premier abord (après avoir asséné ces 3 bombes, c’est presque normal), recèle quand même quelques brûlots de thrash metal: « Slaves of pain », mais aussi « Lobotomy », « Hungry » et « Primitive future ». Au final, et après quelques écoutes approfondies, on se rend vraiment compte de la richesse de cet album, notamment en terme de riffs et de plans de batterie on ne peut plus réussis.
Bref, pour être clair et concis: Sepultura a frappé un très grand coup et ce « Beneath the remains » résonnera longtemps comme un gros pavé dans la marre métallique de cette fin des années 80.

Les textes de Max, délaissent peu à peu les clichés (Satan, la mort etc…) et se veulent plus personnels et recherchés, dépeignant un monde (déjà) à la dérive, en proie aux guerres et à la haine, et invitant chaque être humain à suivre son propre chemin sans se laisser diriger par qui que ce soit (« Nonconformity in my inner self, only I guide my inner self!).

Cet album permettra enfin au groupe de s’exporter hors du Brésil et d’acquérir une reconnaissance mondiale à la hauteur de son talent. Ce sera aussi pour le groupe l’occasion de leur 1ère tournée mondiale. 1989, Sepultura vient d’être promulgué au rang de chef de file du thrash mondial au coté de Slayer, Metallica et compagnie…

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

29 COMMENTAIRE(S)

Jean-Clint citer
Jean-Clint
27/07/2016 13:24
note: 9/10
Le grand pas en avant des brésiliens avec une précision et une production redoutable et bourré de titres impeccables.

Une mise en bouche avant "Arise" qui suivra et sera l'apogée du quatuor !
hurgh citer
hurgh
21/04/2013 14:04
von_yaourt a écrit : Déjà Arise commence à sentir un peu le moisi sur certaines chansons, mais Chaos AD c'est juste un monument de vide intersidéral avec des tamtams dessus. Cet album chiantissime annonce étonnement bien Soulfly !

Ho lui hé !!! Y'a très peu d'albums à qui je pourrais coller un 10/10, et Arise est de cela. Et Chaos AD, putain qu'est ce que je l'aime ! Et pourtant je suis plutôt alergique aux évolutions aussi radicales, mais vraiment Chaos c'est une réussite totale. L'ambiance est étouffante au possible, c'est glauque mais entrainant (putain Popaganda).
Par contre Roots m'a filé et me file toujours la gerbe.
Pour en revenir à BTR, je l'ai beaucoup moins écouté que Schizo, Arise et Chaos, mais clair que c'est un putain de bon album. Quelle évolution par rapport à Schizo !
gregwar citer
gregwar
21/04/2013 09:20
note: 10/10
L'album de thrash-Death par excellence et celui de sepultura que je préfère. Il est a mon avis plus marquant qu'arise dans la mesure ou arise n'est qu'une (très bonne) resucée de BTR.
Niktareum citer
Niktareum
22/04/2009 18:37
note: 8.5/10
von_yaourt a écrit : Déjà Arise commence à sentir un peu le moisi sur certaines chansons, mais Chaos AD c'est juste un monument de vide intersidéral avec des tamtams dessus. Cet album chiantissime annonce étonnement bien Soulfly !
J'ose même pas te demander ce que tu penses de "Roots" alors! Mr Green

Paske y'a quand même pas non plus énormément de similitudes entre "Chaos" et les 1ers Soufly...
von_yaourt citer
von_yaourt
22/04/2009 18:33
Niktareum a écrit : von_yaourt a écrit : Déjà Arise commence à sentir un peu le moisi sur certaines chansons, mais Chaos AD c'est juste un monument de vide intersidéral avec des tamtams dessus. Cet album chiantissime annonce étonnement bien Soulfly !
J'ose même pas te demander ce que tu penses de "Roots" alors! Mr Green

Tu fais bien. Moqueur
Niktareum citer
Niktareum
22/04/2009 18:27
note: 8.5/10
von_yaourt a écrit : Déjà Arise commence à sentir un peu le moisi sur certaines chansons, mais Chaos AD c'est juste un monument de vide intersidéral avec des tamtams dessus. Cet album chiantissime annonce étonnement bien Soulfly !
J'ose même pas te demander ce que tu penses de "Roots" alors! Mr Green
von_yaourt citer
von_yaourt
22/04/2009 11:07
Déjà Arise commence à sentir un peu le moisi sur certaines chansons, mais Chaos AD c'est juste un monument de vide intersidéral avec des tamtams dessus. Cet album chiantissime annonce étonnement bien Soulfly !
Niktareum citer
Niktareum
22/04/2009 08:23
note: 8.5/10
Keyser a écrit : von_yaourt a écrit : Saikicekon a écrit : Pourquoi y a pas de chronique de CHAOS A.D ?!
C'est pas bien Thrasho.


Parce qu'on ne chronique pas les vieilleries honteuses !


Il est très bien Chaos A.D.! Bon ça vaut pas Schizophrénia, Beneath et Arise mais rien d'honteux qd même!

T'avais pas vu que c'était yoghurt qui parlait Keyser? Mr Green

Rien que pour t'embêter je vais me motiver à le chroniquer histoire de lui mettre un bon 9/10! Double fuck
Keyser citer
Keyser
22/04/2009 08:18
note: 8.5/10
von_yaourt a écrit : Saikicekon a écrit : Pourquoi y a pas de chronique de CHAOS A.D ?!
C'est pas bien Thrasho.


Parce qu'on ne chronique pas les vieilleries honteuses !


Il est très bien Chaos A.D.! Bon ça vaut pas Schizophrénia, Beneath et Arise mais rien d'honteux qd même!
von_yaourt citer
von_yaourt
22/04/2009 01:13
Saikicekon a écrit : Pourquoi y a pas de chronique de CHAOS A.D ?!
C'est pas bien Thrasho.


Parce qu'on ne chronique pas les vieilleries honteuses !
Saikicekon citer
Saikicekon
22/04/2009 00:57
note: 7.5/10
Pourquoi y a pas de chronique de CHAOS A.D ?!
C'est pas bien Thrasho.
Body Count citer
Body Count
22/09/2005 10:23
note: 8.5/10
Je l'ai chopé, rien à dire... J'adore Mass Hypnosis !

Je me suis fait mettre Arise de côté pour samedi ( à 7€ en plus !)
citer
Sakuragi (invité)
11/09/2005 16:24
C'est album est génial!! On m'avait passer Schizofrenia avant BTR mais je n'avais pas trop accroché a cause de la prod, mais meme si sur cette album la prod n'est pas génial on se prend une putain de baffe des le 1er morceau! (Ahhh le riff juste après le solo!!)

Exelent album qui est pour moi supperieur à Arise.
Evil_Nick citer
Evil_Nick
09/09/2005 19:25
note: 8.5/10
Chris a écrit : Evil_Nick a écrit : Y'a Artsonic qui a fait une reprise bien pêchu d'Inner Self en compagnie de Stéphane Buriez (Loudblast). C'est assez sympa. Ma préférée sur ce disque reste "Mass Hypnosis". La version du Live Under Siege est terrible d'ailleurs, car jouée encore + rapidement.

houla toi t'achetais souvent Hard Force Moqueur souvenir du titre sur un sampler, je crois meme que c cette reprise qui m'avait fait m'intéresser aux "vieux" Sepultura..


Exact, ça vient de Hard Force. Mais je l'achetais pas car je le trouvais à la médiathèque. Je crois que j'ai tjrs cette reprise sur vieille K7. Et ça envoie.
Niktareum citer
Niktareum
09/09/2005 15:23
note: 8.5/10
bonne initiative mon petit Bckstb!!
Backstaber citer
Backstaber
09/09/2005 15:04
je l'ai de puis un bout de temps mais j'avais pas trop accroché enfin c'est surtout que je n'arrivais pas à mémoriser tout ce ki m'arrivait dans lagle !

Je vais le réécouter avec attention je pense qu'il le mérite ! :Mr Green:
Alexis citer
Alexis
09/09/2005 13:31
Et dire que je ne l'ai toujours pas... :'(
Niktareum citer
Niktareum
09/09/2005 10:37
note: 8.5/10
zut! merci j'avais pas fait gaffe! et cours donc acheter cet album tu ne seras pas déçu!! ;-)
Body Count citer
Body Count
09/09/2005 9:08
note: 8.5/10
Je n'ai que Roots, mais récemment j'ai vu Beneath The Remains à 6€ dans un disquaire parisien, je me disais qu'il fallait que j'attaque toute la disco pré Roots. Très bonne chronique qui tombe à pic donc ; Thrasho en phase avec moi !

P.s : y'a une faute à Remains sur le titre de la kro...
Chris citer
Chris
08/09/2005 23:37
note: 8.5/10
Evil_Nick a écrit : Y'a Artsonic qui a fait une reprise bien pêchu d'Inner Self en compagnie de Stéphane Buriez (Loudblast). C'est assez sympa. Ma préférée sur ce disque reste "Mass Hypnosis". La version du Live Under Siege est terrible d'ailleurs, car jouée encore + rapidement.

houla toi t'achetais souvent Hard Force Moqueur souvenir du titre sur un sampler, je crois meme que c cette reprise qui m'avait fait m'intéresser aux "vieux" Sepultura..
Gothenburg citer
Gothenburg
08/09/2005 20:45
mon préféré de tout les sep
Evil_Nick citer
Evil_Nick
08/09/2005 20:23
note: 8.5/10
Y'a Artsonic qui a fait une reprise bien pêchu d'Inner Self en compagnie de Stéphane Buriez (Loudblast). C'est assez sympa. Ma préférée sur ce disque reste "Mass Hypnosis". La version du Live Under Siege est terrible d'ailleurs, car jouée encore + rapidement.
Niktareum citer
Niktareum
08/09/2005 20:13
note: 8.5/10
t'as tout a fait raison Chris la plupart des gens parle d'Arise et oublie la tuerie qu'est ce BTR!! m/
Chris citer
Chris
08/09/2005 19:39
note: 8.5/10
ho oui un pur skeud, qui n'a pr seul défaut que d'avoir pr successeur le magistral "Arise"... "Inner Self" c un classique du thrash, et "Primitive Future" les parties d'Igor sont énormes..d'la bombe du pays de la samba m/
Niktareum citer
Niktareum
08/09/2005 19:32
note: 8.5/10
hé ouais!! ça sert les rééditions! en plus c intéressant ça s'est joué a peu de chose! ;-)
Keyser citer
Keyser
08/09/2005 19:23
note: 8.5/10
Tout simplement excellent, une des perles du thrash, que des bombes, rien à jeter blablabla.

Sinon on voit pour ton intro que t'as bien lu le livret de l'édition remasterisée Moqueur
Niktareum citer
Niktareum
08/09/2005 18:58
note: 8.5/10
wais clairement!
je me tatais...8,5 ou 9?
Evil_Nick citer
Evil_Nick
08/09/2005 18:51
note: 8.5/10
Roh merci msieur Nico. C'est bien simple ,un de mes disques de Thrash préférés par l'un des groupes les + intéressants de la scène Metal. Des joyaux à la pelle ("Beneath", "Mass Hypnosis", "Inner Self", etc), un style bien particulier. D'ailleurs en voyant la richesse des morceaux, on a du mal à croire que c'est le même groupe que sur les 1ers disques. Mais un excellent disque qui a posé les bases de ce que sera le chef d'oeuvre "Arise".
Niktareum citer
Niktareum
08/09/2005 15:35
note: 8.5/10
Dans les bacs depuis plus de 15 ans! A noter la versiion remasterisée sortie en 97 avec 3 titres bonus dont "A hora e a vez do cabelo nascer" ("il est temps de se laisser pousser les cheveux"! lol) reprise de groupe brésilien des 70's Mutantes. Voilà!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Sepultura
Thrash metal
1989 - Roadrunner Records
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs : (36)  8.82/10
Webzines : (15)  8.7/10

plus d'infos sur
Sepultura
Sepultura
Thrashcore - 1984 - Brésil
  

tracklist
01.   Beneath The Remains
02.   Inner Self
03.   Stronger Than Hate
04.   Mass Hypnosis
05.   Sarcastic Existence
06.   Slaves Of Pain
07.   Lobotomy
08.   Hungry
09.   Primitive Future

line up
voir aussi
Sepultura
Sepultura
Roorback

2003 - SPV
  
Sepultura
Sepultura
Schizophrenia

1987 - Cogumelo Records
  
Sepultura
Sepultura
Dante XXI

2006 - SPV
  
Sepultura
Sepultura
Morbid Visions / Bestial Devastation

1986 - Roadrunner Records
  
Sepultura
Sepultura
Arise

1991 - Roadrunner Records
  

Essayez aussi
Deathhammer
Deathhammer
Onward To The Pits

2012 - Hells Headbangers Records
  
Tankard
Tankard
Alien (EP)

1989 - Noise Records
  
Blackness
Blackness
Stimulation for the Beast

2010 - Manitou Music
  
Suicidal Angels
Suicidal Angels
Dead Again

2010 - Noiseart Records
  
Destruction
Destruction
Sentence Of Death (EP)

1984 - Steamhammer Records (SPV)
  

FOREST FEST OPEN AIR
Antzaat + Anus Mundi + Aura...
Lire le live report
Mezzrow
Then Came The Killing
Lire la chronique
Circle Takes the Square
As the Roots Undo
Lire la chronique
Heptaedium
The Great Herald Of Misery
Lire la chronique
Serum Dreg
Lustful Vengeance
Lire la chronique
Vanhelga
Fredagsmys
Lire la chronique
Death Power
The Bogeyman Returns (Compil.)
Lire la chronique
Aura Noir
Aura Noire
Lire la chronique
Moonreich
Fugue
Lire la chronique
Megadeth
Lire le live report
Mortiferum
Altar Of Decay (Démo)
Lire la chronique
Être moins con : lire BLACK METAL
Lire le podcast
PPCM #0 - Chevauche le Grand Requin Blanc (Carcariass)
Lire le podcast
Legacy Of The Beast European Tour 2018
Iron Maiden + The Raven Age
Lire le live report
LE Canyon - Episode 13 - Dragon casqué
Lire le podcast
Sphæra
Teratology (EP)
Lire la chronique
Funeral Mist
Hekatomb
Lire la chronique
Obscura
Diluvium
Lire la chronique
Uniform / The Body
Mental Wounds not Healing (...
Lire la chronique
Soundgarden
Louder Than Love
Lire la chronique
Skogen
Skuggorna kallar
Lire la chronique
Ossuarium
Calcified Trophies Of Viole...
Lire la chronique
Thorium
Blasphemy Awakes
Lire la chronique
Sacred Reich
Independent
Lire la chronique
Atavisma
The Chthonic Rituals
Lire la chronique
Gaerea
Unsettling Whispers
Lire la chronique
Throane + Wolves In The Throne Room
Lire le live report
Yob
Our Raw Heart
Lire la chronique
Extremity
Extremely Fucking Dead (EP)
Lire la chronique
Eternal Valley
The Falling Light
Lire la chronique