chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
40 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Beyond The Sixth Seal - Earth And Sphere

Chronique

Beyond The Sixth Seal Earth And Sphere
Formé en 1998 dans la banlieue de Boston, les Américains de Beyond The Sixth Seal n’ont cessé de jongler entre les styles (thrash, black…) du fait de changement de line-up incessant. Après pas mal de démos et un EP (sorti en 2001), les voilà maintenant chez le fameux label Lifeforce pour leur premier album. Le groupe pose désormais son style, hommage au death mélodique suédois de la seconde moitié des années 90. Vous me direz du death mélodique joué par des ricains çà sonne souvent mal, sauf que dans Beyond The Sixth Seal on retrouve trois membres des excellents The Red Chord, il y a donc du potentiel !

Ne cherchez donc pas une quelconque originalité dans Earth And Sphere, ce n’est pas le but ici. Les jeunes membres de BTSS n’ont pas la prétention de créer un nouveau genre de metal mais plutôt de jouer ce death mélodique suédois qui les affectionne tant. Il est évident que des groupes comme Gardenian, At The Gates, In Flames ou Dark Tranquillity (première génération) auront beaucoup marqué ces jeunes gaillards. Comme quoi à Boston certains sauraient placer Gothenburg sur une carte ! Je sens tout de suite une petite frayeur (et vous pouvez !), je vous rassure quand même BTSS n’est pas un pur clone des groupes précités. Le groupe remixe à sa façon toutes ses influences à la saveur américaine (très minime ici), cette dernière se voulant surtout marquée par un chant des plus étonnant. En effet certains doivent connaître The Red Chord, et bien si je vous dis qu’au chant on retrouve le monsieur qui épaule Guy Kozowyk dans les hurlements, un bon nombre devrait sourire de suite.

Le chevelu barbu dénommé Mike Mckenzie (ou Gunface pour les intimes) possède effectivement un coffre impressionnant tout en variant son timbre du criard à l’ultra guttural. Le chant dans BTSS se veut donc jouissif au possible et renforce les faibles bases du groupe. Car même si certains riffs sont très bons, çà sent quand même beaucoup le réchauffé et après plusieurs écoutes difficile de ne pas décrocher complètement. Vous ajoutez à çà un jeu de batterie quasi-anecdotique qui semblerait venir d’un débutant (quel gâchis !) et vous obtenez une musique des plus bancales. Bien heureusement Mike reste au centre de cet album et rebooste de manière ahurissante cette musique assez molle, le bonhomme fait pas mal d’efforts et il le fait bien, on sent qu’il est un minimum motivé.

Au final, l’album ne survivra malheureusement pas au temps malgré d’assez bons passages, mais devrait ravir les acharnés du death mélodique ou convenir à ceux qui aiment en écouter de temps en temps car la piste cachée vaut vraiment le détour ! (du grind/death avec le reste des membres de The Red Chord, qui expose des imitations d’animaux délirantes). Pour les autres jetez vous plutôt sur The Red Chord qui n’est clairement pas du même niveau ! Ce premier album de BTSS qui marque le début du groupe, marquera parallèlement de manière assez brutale la fin du groupe qui se séparera un an plus tard.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Beyond The Sixth Seal
Death mélodique
2002 - Lifeforce Records
notes
Chroniqueur : 6.5/10
Lecteurs :   -
Webzines : (5)  7.9/10

plus d'infos sur
Beyond The Sixth Seal
Beyond The Sixth Seal
Death mélodique - Etats-Unis
  

tracklist
01.   Medusan
02.   Idol In Human Form
03.   A Potent Wind
04.   Faceless
05.   Awaken
06.   A Homicide Divine
07.   Lift High The Banner Of Falseness
08.   The Birthing Apparatus
09.   A Subtle Texture

line up
Essayez plutôt
Dying Humanity
Dying Humanity
Fallen Paradise

2007 - Restrain Records
  
Eucharist
Eucharist
Mirrorworlds

1997 - Regain Records
  
Ebony Tears
Ebony Tears
Tortura Insomniae

1997 - Black Sun Records
  
MyGrain
MyGrain
Planetary Breathing

2013 - Spinefarm Records
  
Officium Triste
Officium Triste
Reason

2004 - Displeased Records
  

Revok
Bunt Auf Grau
Lire la chronique
Striborg
This Suffocating Existence
Lire la chronique
Diabolicum
Ia Pazuzu (The Abyss Of The...
Lire la chronique
Abyssus
Summon The Dead (EP)
Lire la chronique
Xul
Extinction Necromance (EP)
Lire la chronique
Warsawwasraw
Sensitizer
Lire la chronique
Tümëur
Gangrène
Lire la chronique
Will Haven
Open The Mind To Discomfort...
Lire la chronique
Osculum Infame
Dor-Nu-Fauglith
Lire la chronique
De Mariangela Demurtas à Ihsahn
Jouer à The Small Metal World Experiment
Throatruiner Festival MMXV
Birds In Row + Calvaiire + ...
Lire le live report
Witchrist
Vritra (EP)
Lire la chronique
Dommedagssalme
Domain
Lire la chronique
Invincible Force
Satan Rebellion Metal
Lire la chronique
Embrional
The Devil Inside
Lire la chronique
Aryos
Les stigmates d'Hécate
Lire la chronique
Palehorse
Habitual Linestepper (EP)
Lire la chronique
Incinerate
Eradicating Terrestrial Spe...
Lire la chronique
Neurotic Deathfest 2015
Lire le dossier
An Unpleasant Journey
Antediluvian + Emptiness + ...
Lire le live report
Void Paradigm
Earth's Disease
Lire la chronique
Posthumous Blasphemer
Exhumation Of Sacred Impunity
Lire la chronique
Possession
1585-1646 (EP)
Lire la chronique
Ritual Chamber
The Pits of Tentacled Screa...
Lire la chronique
Wiegedood
De Doden Hebben Het Goed
Lire la chronique
No Omega
Occupants (EP)
Lire la chronique
La photo mystère du 10 Mai 2015
Jouer à la Photo mystère
Heaving Earth
Denouncing The Holy Throne
Lire la chronique
Mindflair
Scourge of Mankind
Lire la chronique
Abscess
Horrorhammer
Lire la chronique