chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
74 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Vinterland - Welcome My Last Chapter

Chronique

Vinterland Welcome My Last Chapter
(Wings Of Sorrow)

Mystérieux tel serait l'adjectif qui pourrait le mieux définir le groupe suédois Vinterland. Formé en 1992 sous le nom de Grimoires, le groupe enregistre trois démos et signe finalement chez No Fashion Records (un grand label qui n'est malheureusement plus). Le groupe ne sortira qu'un album et disparaîtra énigmatiquement avec ses membres…(sujet parfait pour l'émission « Secrets d'actualité© ») Seul Pehr Larsson, guitariste épaulant le chanteur, restera dans l'univers du metal quelques années de plus avec le groupe Maze Of Torment (désormais groupe de death/thrash de cinquième zone). Un seul album donc à l'actif de Vinterland, mais quel album ! Enregistré lors de la sortie de Storm Of The Lights Bane sous les manettes de Dan Swanö (peu de temps après le premier album de Mörk Gryning), le groupe restera dans l'ombre de Dissection et n'aura pas du tout eu le même succès que son aîné à l'instar de ses collègues Mörk Gryning ou Sacramentum par exemple.

Le style de Vinterland reste assez difficile à définir, lorgnant entre black, doom et dark metal avec bien évidemment une touche mélodique prononcée car il ne faut pas omettre le fait qu'on soit sur la terre des géniteurs du metal extrême mélodique (oui la Suède). Pour faire plus simple : vous connaissez Dissection (d'antan cela va sans dire) ? Vous connaissez Katatonia (première période) ? Et bien vous avez déjà une petite idée de ce que peut offrir Welcome My Last Chapter (Wings Of Sorrow). Le rapprochement avec ces deux groupes au statut « culte » n'est pas déplacé, loin de là car cet album de Vinterland est à classer parmi les perles sorties à la moitié des années 90. Une fois les premières notes de « Our Dawn Of Glory » jouées, il vous sera difficile de décrocher de cet album tellement la musique se veut hypnotisante. Place à une musique privilégiant les tempi modérés au détriment de la rapidité inhumaine d'un Lord Belial par exemple. Rassurez vous, des blasts cet album en possède mais la production si bluffante de monsieur Swanö favorisera d'avantage la balance pour les guitares. Ces instruments au son typiquement suédois, seront joués par deux réels prodiges lançant une quantité incalculable de riffs intenses et de leads d'une qualité sans pareil. Entre-temps chaque titre aura droit pour le plus grand plaisir de nos oreilles à son lot de passages acoustiques de toute beauté.

Mais ce qui fera la force de Welcome My Last Chapter (Wings Of Sorrow) c'est l'ambiance glaciale qu'on ressent à chaque écoute (et j'ai vérifié mon chauffage). L'alchimie entre les vagues de riffs, les leads mélodiques entêtants, les hurlements poignants alternés et combinés des deux guitaristes ainsi que le clavier si discret joué par Dan Swanö, ne pourront que vous donnez une kératose pilaire (plus communément appelée chaire de poule). Ici pas de paroles contre le petit jésus mais plutôt des vers d'un chagrin incommensurable qui ne pourront embellir une musique déjà très sombre. Un peu à la manière d'un Crimson, cet album n'aurait pu avoir qu'un seul titre, l'alchimie régnant étant tellement bien faite qu'on ne distinguera pas les changements de titres tout au long de l'album. La structure des compos se veut quant à elle d'une grande complexité et même avec une moyenne des titres qui frôle les six minutes je ne peux souhaiter que bon courage aux téméraires voulant décortiquer chaque titre de l'album.

Welcome My Last Chapter (Wings Of Sorrow) est à classer tout simplement près des chef d'œuvres du black metal toutes catégories confondues. Un album que je découvre presque dix ans après sa sortie et dont je suis sûr sera découvert encore par pas mal de monde. Malgré un style qui ne révolutionnera pas le genre, l'aura dégagée par l'album ainsi que les compositions de très haut niveau de Vinterland auront cependant le dernier mot. Ajouter à ça un mystérieux groupe qui n'aura sorti qu'un album et vous obtenez un album exemplaire qu'amateurs des groupes cités plus haut se doivent au moins d'écouter.

DOSSIERS LIES

Black/Death Suédois : les indispensables
Black/Death Suédois : les indispensables
Juillet 2007
  

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

11 COMMENTAIRE(S)

Nahash citer
Nahash
12/12/2017 23:22
ça fait longtemps que je l'ai pas écouter celui là, je devrais y revenir
THUNDER citer
THUNDER
10/12/2017 21:14
note: 10/10
Véritable chef d'oeuvre. L'ambiance est très bien décrite dans la chronique.

Je ne m'y connais pas beaucoup en batterie pour savoir si le jeu du batteur est complexe, mais en tout cas il est vraiment varié et pertinent et apporte un gros plus aux morceaux dont les riffs sont très répétitifs.
NightSoul citer
NightSoul
13/10/2008 00:37
note: 10/10
L'un des tous meilleurs album de black/death suédois. Je suis sous le charme de cet album de bout en bout. Est ce un crime d'élever cet album à un rang proche de "The Somberlaiin" ?
Même style mais pas la même musique assurément et pourtant deux classiques dans le monde métal.
Vivement le prochain
Krow citer
Krow
03/03/2008 02:45
Joie...
Mitch citer
Mitch
02/03/2008 16:43
note: 9/10
Message du label s'occupant de la réédition :

Temple Of Darkness Records a écrit : We have not approximate release date yet. Be sure you will be informed as soon as we got concrete dates
Mitch citer
Mitch
24/09/2006 14:01
note: 9/10
J'ai édité plus vite que toi! Moqueur

La réédition c'est chez ce label. (pas de date par contre) Sourire
Krow citer
Krow
24/09/2006 13:54
Tu sais si cet album va être réédité ?
Mitch citer
Mitch
24/09/2006 13:47
note: 9/10
Le groupe vient de se reformer et prépare un nouvel album selon leur page Myspace! m/

Et pour ceux désireux de se procurer Welcome My Last Chapter une réédition (avec bonus) est prévue très prochainement! Sourire
Krow citer
Krow
24/09/2006 12:59
On vient de m'envoyer un mp3 de cet album. Il faut que je trouve ça illico-presto. Vite, très vite.
Chris citer
Chris
29/11/2005 14:10
passe de tps en tps sur cette page: ou regarde les listes de quelques distros, tu va bien finir par le trouver!
Buggy citer
Buggy
29/11/2005 12:20
Certes, mais on le trouve où cet album, mmmmh ? Acquérir l'unique album confidentiel d'un obscur groupe suédois disparu depuis plus de 10 ans, ça ne va pas être des plus simples ! :/

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Vinterland
Black Metal
1996 - No Fashion Records
notes
Chroniqueur : 9/10
Lecteurs : (4)  9.88/10
Webzines : (5)  8.03/10

plus d'infos sur
Vinterland
Vinterland
Black Metal - 1992 - Suède
  

tracklist
01.   Our Dawn Of Glory
02.   I`m An Other In The Night
03.   So far Beyond... (The Great Vast Forest)
04.   A Castle So Crystal Clear
05.   As I Behold The Dying Sun
06.   Vinterskogen
07.   Still The Night Is Awake
08.   A Winter Breeze
09.   Wings Of Sorrow

line up
Essayez aussi
Hoth
Hoth
Oathbreaker

2014 - Autoproduction
  
Ravencult
Ravencult
Morbid Blood

2011 - Hells Headbangers Records
  
Misþyrming
Misþyrming
Söngvar elds og óreiðu

2015 - Terratur Possessions / Fallen Empire Records / Vánagandr
  
Apoptosis
Apoptosis
From Fall to Winter Solstice

2008 - Autoproduction
  
Nadiwrath
Nadiwrath
Circle of Pest

2015 - Drakkar Productions
  

Gutter Instinct
Heirs Of Sisyphus
Lire la chronique
Iron Angel
Hellbound
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 12 - Corrosion of Snippysnapeusnapisnap et le Paradis Perdu.
Lire le podcast
Wiegedood
De Doden Hebben Het Goed III
Lire la chronique
Poésique - MoM chronique Eximperitus - Projecting the Singular Emission...
Lire le podcast
Antimateria
Valo Aikojen Takaa
Lire la chronique
Thou
Inconsolable (EP)
Lire la chronique
Gutted
Bleed For Us To Live
Lire la chronique
Trop Hard Pour Toi #3
Electric Shock + Mindless S...
Lire le live report
Black Metal : les noms de groupe (de merde)
Lire le podcast
Slaughterday
Abattoir (EP)
Lire la chronique
At The Gates
To Drink from the Night Itself
Lire la chronique
Spell of Dark
Journey into the Depths of ...
Lire la chronique
Cardiac Arrest
A Parallel Dimension Of Des...
Lire la chronique
The Body
I Have Fought Against It, B...
Lire la chronique
Drudkh / Paysage D'Hiver
Somewhere Sadness Wanders (...
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 11 - Monsieur Steele et le bain d'acide.
Lire le podcast
Bloodbark
Bonebranches
Lire la chronique
Utzalu
The Loins Of Repentance
Lire la chronique
Cor Scorpii
Ruin
Lire la chronique
Chevalier
A Call To Arms (EP)
Lire la chronique
Valgrind
Blackest Horizon
Lire la chronique
Ennoven
Redemption
Lire la chronique
Orsak:oslo
Nordstan (EP)
Lire la chronique
Taphos
Come Ethereal Somberness
Lire la chronique
Brouillard
Brouillard
Lire la chronique
Aorlhac pour l'album "L'esprit des Vents"
Lire l'interview
Order Ov Riven Cathedrals
The Discontinuity's Interlude
Lire la chronique
Sakrifiss rencontre Noktu (Mortifera / Celestia / Bleu, blanc Satan...)
Lire l'interview
Wombbath
The Great Desolation
Lire la chronique