chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
32 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Zubrowska - One On Six

Chronique

Zubrowska One On Six
Le moins que l’on puisse dire c’est que, pour un premier album, les toulousains de Zubrowska ont frappé fort, voire très fort ! Ce jeune groupe formé en 2001, et signé en 2003 sur le label espagnol Xtreem music, peut même se targuer d’avoir remplacé Aborted sur la tournée espagnole de Cannibal Corpse « The wretched spawn tour » en avril 2004. Excusez du peu !

Sans prétention aucune, les Zubro nous pondent un album brutal, technique et surtout sacrément efficace ! Leur style pioche allègrement dans ce qui se fait de plus violent en matière de métal : la lourdeur et la brutalité du death (on pense à Cephalic Carnage, Dying Fetus…), la spontanéité et l’efficacité du hardcore (certains passages ne sont pas sans évoquer les meilleurs moments de Dillinger Escape Plan ou la folie de Converge). Mais ce qui m’a le plus frappé personnellement, c’est l’étonnante homogénéité de l’album et la maturité surprenante dont fait preuve le groupe qui n’existe pourtant alors que depuis 2 ans environ. Les voix de Ben et Clod se marient à merveille et l’alternance voix hardcore / voix death, même si cela n’a aujourd’hui plus rien d’original, est purement jouissive. La musique n’est pas en reste et on ne peut qu’admirer la prestation de nos jeunes gaillards. Les guitares sont incisives, sachant se faire tantôt ultra lourdes tantôt plus aériennes, accompagnées par une batterie magistralement martyrisée (avec de vrais morceaux de blast dedans !). Le tout est au final très bien maîtrisé, malgré le côté assez déstructuré et parfois un peu fou-fou des compos (« Do I look well »), lesquelles s’enchaînent sans aucun repit pour l’auditeur (préparez votre lot de bières fraîches à portée de main) mais pour son plus grand bonheur ! Ce sont nos cervicales qui vont encore être contentes…
Qui plus est le groupe ne se prend pas la tête et les paroles ainsi que le titre des chansons nagent dans un second degré fort appréciable (« Forkebabh », « Sex, drugs and basketball », la délirante « When satan plays disco people die »).

Vous l’aurez compris ce disque est une vraie petite bombe ! Et Zubrowska ne pouvait pas mieux entamer sa jeune carrière. Un disque à faire écouter à sa petite sœur (si on en a une) en lui faisant croire qu’il s’agit du nouveau groupe de ska à la mode. « Tiens alors, un groupe de ska dont le nom se termine par ska ! Putain c’est original ça ! ». Arf…

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

7 COMMENTAIRE(S)

cglaume citer
cglaume
01/02/2008 06:30
note: 6/10
Ouais, j'avoue ne pas être un gros client pour ce genre de death/grindy chaotique avec plein de CORE dedans. Le son des grattes est un peu trop brumeux, ce qui renforce encore un peu plus le côté chaotique peu accrocheur, et la batterie ('fin la caisse claire) ressort un peu trop nettement et platement au premier plan: il aurait fallu une prod' beaucoup plus joufflue et un mix plus fin pour que ça me parle plus. Le groupe est bien en place et sympathique, mais en ce qui me concerne, sur le long terme, bof, je n'arrive pas à accrocher vraiment ...
Niktareum citer
Niktareum
18/09/2006 16:17
note: 8/10
kramer a écrit : le premier cd est énorme c'est sur mais la ou on peut se réjouir c'est que le second est encore meilleur...
Pas d'accord la dessus! Je suis assez déçu par le dernier...je le chroniquerai un de ces 4.
citer
kramer (invité)
23/11/2005 13:00
le premier cd est énorme c'est sur mais la ou on peut se réjouir c'est que le second est encore meilleur... dommage qu'ils se soient séparé de samuel leur batteur aprés ce dernier.
Niktareum citer
Niktareum
18/11/2005 18:41
note: 8/10
@Ander: c'était "one on six"
tout l'album est du même accabit!
Il bute grave !!! m/
Ander citer
Ander
18/11/2005 18:12
J' avais eu un aperçu sur un faux rhum grâce à l' homme qui conseille à tout le monde de niquer sa mère...

Ca me dit rien là (je sais plus quel MP3 tu nous avait fait écouter), ça envoie bien la sauce.
Personne citer
Personne
18/11/2005 17:03
PUTAIN PUTAIN PUTAIN ça déchire !!!
Pardon mais la ça dechire vraiment !
Keyser citer
Keyser
18/11/2005 10:40
Très bon ces petits mp3! Brutal, efficace, chaotique et français, que du bon!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Zubrowska
Brutal Grind Death Core
2004 - Xtreem Music
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (5)  7.7/10
Webzines : (10)  7.36/10

plus d'infos sur
Zubrowska
Zubrowska
Grind/Death/Math/Rock - 2001 † 2013 - France
  

écoutez
tracklist
01.   Intro
02.   Forkebabh
03.   Sex, Drugs & Basketball
04.   Do I Look Well?
05.   Happy Pink Town
06.   Smells Like Suicide
07.   I Hate Teen Visions
08.   One On Six
09.   I Talk To The Wind
10.   This Rose For You
11.   Sad Sick World
12.   When Satan Plays Disco People Die


durée totale : 36'04

voir aussi
Zubrowska
Zubrowska
The Canister (EP)

2012 - Bollocks Records
  
7th Nemesis / Klone / Zubrowska
7th Nemesis / Klone / Zubrowska
Reader's Choice (Split-CD)

2009 - VS Webzine Records
  
Zubrowska
Zubrowska
Zubrowska Are Dead

2010 - Bollocks Records
  

Essayez aussi
Modus Delicti
Modus Delicti
Modus Delicti (EP)

2010 - The Spew Records
  
Gorezone
Gorezone
Brutalities Of Modern Domination

2009 - Xtreem Music
  
Lykathea Aflame
Lykathea Aflame
Elvenefris

2000 - Obscene Productions
  
Aborted
Aborted
The Haematophobic EP (EP)

2004 - Listenable Records
  
Despised Icon
Despised Icon
Consumed By Your Poison

2002 - Galy Records
  

Epidemic
Decameron
Lire la chronique
Animals as Leaders
Animals As Leaders
Lire la chronique
Abduction pour l'album "A L'heure du Crépuscule"
Lire l'interview
Totalselfhatred
Solitude
Lire la chronique
Gutslit
Amputheatre
Lire la chronique
The Obsessed
Sacred
Lire la chronique
Solstice
White Horse Hill
Lire la chronique
Wallachia
Monumental Heresy
Lire la chronique
The Grotesquery
The Lupine Anathema
Lire la chronique
Poésique - MoM chronique Ustalost - The Spoor of Vipers
Lire le podcast
Ascension
Under Ether
Lire la chronique
Grimoire
A la lumière des cendres (R...
Lire la chronique
Tomb Mold
The Bottomless Perdition / ...
Lire la chronique
Balmog
Vacuum
Lire la chronique
Imindain
The Enemy of Fetters and th...
Lire la chronique
Target
Master Project Genesis
Lire la chronique
They Live | We Sleep
Self Harm (EP)
Lire la chronique
Mastodon
Emperor of Sand
Lire la chronique
Kalmah
Palo
Lire la chronique
Borgne
[∞]
Lire la chronique
Poésique - MoM chronique Warbringer - Woe to the Vanquished
Lire le podcast
Demonomancy
Poisoned Atonement
Lire la chronique
Visigoth
Conqueror's Oath
Lire la chronique
Skeletal Remains
Devouring Mortality
Lire la chronique
His Hero Is Gone
Monuments to Thieves
Lire la chronique
Ulsect
Ulsect
Lire la chronique
Antagonism
Thrashocalypse (EP)
Lire la chronique
Napalm Death
Mass Appeal Madness (EP)
Lire la chronique
Veiled
Black Celestial Orbs
Lire la chronique
Disembowel
Plagues And Ancient Rites
Lire la chronique