chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
28 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Nightwish - Century Child

Chronique

Nightwish Century Child
Les Finlandais de Nightwish viennent de sortir un nouvel album, et la question se pose: vont-ils faire mieux qu avant? Ayant déjà conçu des albums excellents dans leur genre ("Oceanborn" et "Wishmaster" en tête), l'appréhension était grande à la sortie de cette nouvelle offrande. Que les doutes soient levés: cet album est leur meilleur à ce jour (du moins pour moi!). Puissant, symphonique (je ne compte même plus le nombre de nappes de claviers parsemant l'album), émouvant (ha la voix de Tarja...), envoûtant (TOUS les refrains des 10 chansons vous trotteront sans cesse dans la tête jusqu à la fin de vos jours après quelques écoutes), bref fabuleux!

Il m a fallu plusieurs écoutes pour cerner l'ensemble de l'album et en apprécier toute la richesse. Il comporte tout d'abord des titres typiquement Nightwishiens ("Bless the Child", "End Of All Hope"), ou l'on retrouve le fabuleux chant de Tarja, sa voix douce et ses intonations mélancoliques. Puis première surprise, le groupe a débauché le bassiste de Sinergy, lequel fait sur la troisième chanson " Dead To The World" une apparition remarquée puisqu il vole presque la vedette à Tarja tant son chant est (la aussi) excellent! "Ever Dream" qui suit est toujours du très grand Nightwish, et première grande surprise avec "Slaying The Dreamer", chanson très heavy et assez glauque (enfin pour du Nightwish :), une grande première pour le groupe. La ballade "Forever Yours" qui suit apporte un peu de douceur dans ce monde de brutes, avant d'enchaîner sur "Ocean Soul", plus traditionnel mais avec une nouvelle fois un refrain fabuleux.
Le groupe se permet ensuite de nous sortir deux refrains fabuleux dans une même chanson, avec "Feel For You", le premier chanté par Marco (le bassiste), et le second par Tarja qui conclut ainsi la chanson. "The Phantom Of The Opera" qui est une reprise de Andrew Lloyd Weber (inconnu au bataillon mais sa chanson est - une fois de plus - excellente) est une occasion rêvée pour provoquer un duel vocal entre Tarja et Marco, chacun chantant un couplet et se rejoignant sur le refrain, et l on est franchement ébloui par tant de talent vocal!

Et histoire de nous achever en nous mettant dans un état de béatitude complète (mais ou vais-je chercher tout ca? :), Nightwish nous propose pour finir un titre fleuve de 10 minutes, "Beauty Of The Beast", qui à lui seul vaudrait l'achat de cd tant sa construction, ses mélodies, et les refrains de ces deux premières parties (la troisième étant une outro déclamée) sont magnifiques. Voila, je crois avoir épuisé tous les adjectifs à ma disposition pour vous décrire cette merveille, 10 chansons toutes excellents donnant forcement un album... fabuleux! A conseiller sans hésitation à tous les amateurs de mélodies et de beauté musicale, voire de musique tout court...

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Kleim Antyne citer
Kleim Antyne
08/11/2005 11:54
note: 6.5/10
Après avoir écouté en boucle pendant des heures, "Oceanborn" et "Wishmaster", bizarrement, "Century Child" se ressent comme une petite dissonance dans le panel musical de Nightwish... Cet album à sa sortie avec suscité des réactions partagées et je serai l'avis contraire au tien Chris sur cet album. Tuomas l'a baclé, c'est du facile... Les refrains sont percurtants mais pas très recherchés..."Forever Yours" est mignonne mais n'arrive pas à la cheville de "Swanheart" ou "Two for Tragedy". Vocalement, Tarja utilise moins son potentiel ce qui laisse plus de place à la voix masculine, nous offrant une nouveauté et un côté pus agressif appréciable ! Il y de bons titres certes, ceux que tu as cité, mais on sent déjà le groupe prendre la mauvaise pente qui le conduira 3 ans plus tard, à "Once" qui tache l'oeuvre de Nightwish, "Once" qui leur fait honte ! ( oui je suis un peu extrême, mais c'est pas ma faute, je leur en veut! )
"Century Child" reste tout de même du bon Nigthwish même si pour moi, tout l'album ne vaut pas le détour... !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Nightwish
Heavy Symphonique
2002 - Nuclear Blast
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs : (7)  6.5/10
Webzines : (16)  7.97/10

plus d'infos sur
Nightwish
Nightwish
Metal Symphonique - 1996 - Finlande
  

vidéos
Bless The Child
Bless The Child
Nightwish

Extrait de "Century Child"
  

tracklist
01.   Bless The Child
02.   End Of All Hope
03.   Dead To The World
04.   Ever Dream
05.   Slaying The Dreamer
06.   Forever Yours
07.   Ocean Soul
08.   Feel For You
09.   The Phantom Of The Opera
10.   Beauty Of The Beast

Durée : 50 min.

line up
voir aussi
Nightwish
Nightwish
Wishmaster

2000 - Spinefarm Records
  
Nightwish
Nightwish
Angels Fall First

1997 - Spinefarm Records
  
Nightwish
Nightwish
Oceanborn

1998 - Spinefarm Records
  
Nightwish
Nightwish
Once

2004 - Nuclear Blast
  
Nightwish
Nightwish
Over The Hills And Far Away (EP)

2001 - Spinefarm Records
  

Essayez aussi
Legenda Aurea
Legenda Aurea
Ellipsis

2009 - Twilight-Vertrieb
  
Children Of Bodom
Children Of Bodom
Chaos Ridden Years (DVD)
(Stockholm Knockout Live)

2006 - Spinefarm Records
  
Eternal Tears Of Sorrow
Eternal Tears Of Sorrow
Before The Bleeding Sun

2006 - Spinefarm Records
  
Rage
Rage
Speak Of The Dead

2006 - Nuclear Blast
  

Endless Chaos
Paths To Contentment
Lire la chronique
French black metal : la relève
Lire le podcast
R.I.P.
Street Reaper
Lire la chronique
Fugazi
13 Songs (Compil.)
Lire la chronique
Midnight
Sweet Death And Ecstasy
Lire la chronique
Meyhnach
Non Omnis Moriar
Lire la chronique
Crypts Of Despair
The Stench Of The Earth
Lire la chronique
Urn
The Burning
Lire la chronique
Sombre Croisade
Balancier des âmes
Lire la chronique
Rebaelliun
Bringer Of War (The Last St...
Lire la chronique
Morse
Pathetic Mankind
Lire la chronique
Canine
The Uprising
Lire la chronique
Limbonic Art
Spectre Abysm
Lire la chronique
Degial
Predator Reign
Lire la chronique
Rude
Remnants
Lire la chronique
Anatomia
Cranial Obsession
Lire la chronique
Dawn Ray'd
The Unlawful Assembly
Lire la chronique
Embittered Spunk Cadaver
The Final Throes of our Dyi...
Lire la chronique
Demolition Hammer
Epidemic Of Violence
Lire la chronique
Eldamar
A Dark Forgotten Past
Lire la chronique
Heir pour l'album "Au Peuple De L'abîme"
Lire l'interview
Mortuary
Nothingless Than Nothingness
Lire la chronique
The Faceless
In Becoming A Ghost
Lire la chronique
Necrovorous
Plains Of Decay
Lire la chronique
Impureza
La Caída de Tonatiuh
Lire la chronique
Loading Data
Double Disco Animal Style
Lire la chronique
Also Sprach Zarathustra
LAIBACH
Lire le live report
Paradise Lost
Medusa
Lire la chronique
W.E.B.
Tartarus
Lire la chronique
Havukruunu
Kelle surut soi
Lire la chronique