chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
46 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Domestic Waste - Demo

Chronique

Domestic Waste Demo (Démo)
Domestic Waste est un jeune groupe polonais de death métal formé en 2003. Jusque là, rien d'étonnant. Sauf que Domestic Waste n'a pas grand chose à voir avec les autres bûcherons de son pays. La preuve avec sa toute première démo, simplement intitulée Demo.

Si leurs compatriotes s'inspirent grandement du brutal death US avec sa dose réglementaire de blast-beats et de riffs maléfiques ultra rapides, les membres de Domestic Waste jouent eux la carte du mid-tempo plus ou moins véloce, se rapprochant ainsi d'un death old-school. Quelques blasts (pas très convaincants d'ailleurs) et autres accélérations thrash surgissent par ci par là mais globalement, Domestic Waste n'aime pas trop se précipiter. Si les compos sont bien construites et plutôt accrocheuses, deux gros points noirs viennent gâcher l'écoute. La première saute aux oreilles: la production. Le groupe n'a sûrement pas eu de gros moyens pour enregistrer sa démo et ça s'entend. La prod' est aussi faible que le QI d'un supporter de l'OM, annihilant tout effort de brutalité et d'impact sur l'auditeur en rendant les guitares et la batterie aussi puissantes qu'un uppercut de myopathe (et oui c'était le téléthon ce week-end!). Les guitares ont aussi la malchance d'être couvertes par les vocaux, alternés entre growls death banals mais efficaces et voix black criarde assez irritante. Heureusement, Domestic Waste a eu la bonne idée de mettre au moins un instrument en valeur, la basse. L'utilisation astucieuse de celle-ci sur de nombreux breaks se révèle l'aspect le plus intéressant de cette démo. Bien mise en avant dans le mix, la quatre-cordes se retrouve même parfois seule au front, ce qui donne un côté groovy bienvenue à la musique du combo de l'Est ("World Of Disharmony" où un sympathique solo vient se greffer au break, "Temptations" et surtout "Errare Humanum Est").

La 2ème chose qui me gêne concerne le manque d'originalité et de personnalité. J'ai souvent eu l'impression d'avoir déjà entendu tel ou tel plan quelque part. Le riff d'intro de "Temptations" par exemple, est clairement pompé sur celui de "No Name Above The Names" de Zyklon. Vous me direz, vaut mieux plagier Zyklon qu'un groupe de merde (j'ai pas voulu être plus précis pour éviter de mettre en rogne les fans de SOAD :p) mais quand même! On dira pour les excuser que le groupe est jeune et inexpérimenté et qu'il faut bien s'appuyer sur des influences pour commencer. La seule volonté de se démarquer un peu réside dans des breaks posés relativement inventifs (le break presque jazzy de "Errare Humanum Est", les arpèges sombres et le solo mélancolique très réussi de "Son Of Paranoy"). J'ajouterai par ailleurs un bonus pour ce qui m'a paru être, au vu du nom du groupe, des titres des morceaux et de l'artwork, un engagement sur les questions écologiques et l'impact nuisible de l'homme sur son environnement. Mais ça en fait je n'en suis pas sûr car je n'ai ni compris ni trouvé les paroles!

Au final, cette démo de Domestic Waste reste tout à fait écoutable malgré ces problèmes de son et des influences trop présentes. On aimerait que le groupe polonais ajoute davantage sa propre touche la prochaine fois, comme il a réussi à le faire de temps en temps sur quelques breaks. S'agissant ne l'oublions pas d'un premier enregistrement, je leur souhaite bonne chance pour l'avenir car ce groupe a du potentiel, j'en suis persuadé!

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Keyser citer
Keyser
04/12/2005 18:34
Cette démo est entièrement téléchargeable sur le site du groupe.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Domestic Waste
Death Métal
2005 - Autoproduction
notes
Chroniqueur : -
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Domestic Waste
Domestic Waste
Death Métal - Pologne
  

tracklist
01.   Create The World
02.   World Of Disharmony
03.   Anal Stench Of Ojciec Dyrektor
04.   Temptations
05.   Errare Humanum Est
06.   Son Of Paranoy

Durée totale: 31'37

Essayez aussi
Immolation
Immolation
Close To A World Below

2000 - Metal Blade
  
Stillborn
Stillborn
Los Asesinos Del Sur

2011 - Ataman Productions
  
Caliber 666
Caliber 666
Blood Fueled Chaos

2010 - Ibex Moon Records
  
Vader
Vader
Reign Forever World (EP)

2001 - Metal Blade
  
Auroch
Auroch
Taman Shud

2014 - Profound Lore Records
  

Author & Punisher
Ursus Americanus
Lire la chronique
Rings Of Saturn
Lugal Ki En
Lire la chronique
Torturerama
It Begins At Birth (EP)
Lire la chronique
Ghost Bath
Moonlover
Lire la chronique
Megamix
Jouer au blindtest
Nocternity
Onyx (Rééd.)
Lire la chronique
Satanic Warmaster
Fimbulwinter
Lire la chronique
Night Demon
Curse Of The Damned
Lire la chronique
Marilyn Manson
The Pale Emperor
Lire la chronique
Legion Of Andromeda
Iron Scorn
Lire la chronique
Finsterforst
Mach dich frei
Lire la chronique
Thulcandra
Ascension Lost
Lire la chronique
Num Skull
Ritually Abused
Lire la chronique
Totem Skin
Still Waters Runs Deep
Lire la chronique
Leviathan
True Traitor, True Whore
Lire la chronique
Ethereal
Opus Aethereum
Lire la chronique
Quel format de musique achetez-vous le plus ?
Pour ceux qui achètent ou pas
Voir le sondage
Macabre
Dahmer
Lire la chronique
Sinmara
Aphotic Womb
Lire la chronique
Irkallian Oracle
Grave Ekstasis
Lire la chronique
Amenra
Mass V
Lire la chronique
Bilan 2014
Lire le bilan
Darkall Slaves
Transcendental State Of Abs...
Lire la chronique
Vardan
Verses from Ancient Times
Lire la chronique
Mudbath
Corrado Zeller
Lire la chronique
Hate Storm Annihilation
Storm of Flames
Lire la chronique
Archgoat
The Apocalyptic Triumphator
Lire la chronique
Athanatos
Unholy Union (Démo)
Lire la chronique
De Hellhammer à Nicholas Barker
Jouer à The Small Metal World Experiment
Horrendous
Sweet Blasphemies (Rééd.)
Lire la chronique