chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
44 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Enforsaken - Sinner's Intuition

Chronique

Enforsaken Sinner's Intuition
Avec l’annonce d’un certain Dan Swanö épaulant au chant ainsi qu’un artwork signé mister Travis Smith himself (Niklas Sundin avait réalisé celui de The Forever Endeavor : ils s’emmerdent pas !), il est clair que le nouvel album d’Enforsaken montait d’un cran dans la liste de mes albums attendus ! Malheureusement Dan Swanö ne répond pas à l’appel (problème d’organisation ?) et là c’est quand même une grande déception… La faute à un death mélodique bien trop commun et entendu je ne sais combien de fois (overdose là, même si çà s’est bien calmé il faut l’avouer), une grosse pointure aurait peut-être grandement boosté ces américains adeptes du metal scandinave… Leur contrat se terminant chez Olympic Recordings (appartenant à Century Media), les jeunes Américains signent chez Crash Music (Disgorge, Divine Empire, Mortician…) pour sortir leur deuxième album Sinner’s Intuition.

Pas de réelles surprises une fois le cd enfilé, riffs death/thrash efficaces, soli de dégénérés à la Amott, chant essoufflé lorgnant vers le black avec quelques poussées gutturales : du death mélodique scandinave en somme. Même si la musique se veut loin d’être révolutionnaire, on sera toujours étonné de la nationalité du groupe : « suédois » ? « Nan nan, ils viennent de Chicago ! » Comme quoi des ricains peuvent encore placer des villes européennes sur une carte sans se tromper ! On remarquera que ce Sinner’s Intuition se veut beaucoup moins long que son prédécesseur (impossible à tenir d’ailleurs) : 20 minutes de moins qui permettent de mieux apprécier leur musique ! Cette fois donc place à une musique un peu plus directe et accrocheuse : plus de blasts, plus de vocaux death, plus de passages headbanguant, soli encore plus redoutables et passages calmes mieux gérés avec un chant clair très sympathique !

Le début de l’album se veut d’ailleurs le plus rentre dedans, impossible de ne pas bouger sa crinière face aux death/thrash explosives « Witness To The Fall » (au très bon break), « Blacklist Assassin » (quel solo !) ou à l’ultra headbanguante « The Slain ». Les musiciens fans des années 80 sont toujours aussi techniques avec mention spéciale aux deux guitaristes se balançant des soli heavy dignes des plus grands (Carcass n’a pas dû les laisser indifférents !) Malheureusement tout comme les opus passés, une fois le cd terminé difficile de se le remettre en boucle sans s’en lasser et çà malgré d’autres titres très bien vus tels que l’émotif « Severe The Ties » (et son chant clair prenant) ou « Words In Red » (aux riffs mélodiques entêtants). La technique, elle, n’arrivera pas à sauver ce manque d’originalité qui suit le groupe depuis sa création…

Sinner’s Intuition ne marquera pas pour cette fois la suppression de leur étiquette (groupe de seconde zone) et çà malgré quelques bonnes idées. Comme The Forever Endeavor, on se retrouve avec un bon album mais à écouter avec une certaine modération sous peine de s’ennuyer ferme face une musique assez voire trop réchauffée… Prenons par exemple Fragments Of Unbecoming, la preuve qu’on puisse très bien faire du death mélodique peu original mais méchamment redoutable. Alors au boulot Enforsaken !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Mitch citer
Mitch
26/03/2006 18:28
Déjà dans les bacs.
Deux titres dispos ici.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Enforsaken
Death mélodique
2006 - Crash Music
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs :   -
Webzines : (5)  6.46/10

plus d'infos sur
Enforsaken
Enforsaken
Death mélodique - 1998 † 2006 - Etats-Unis
  

écoutez
tracklist
01.   Witness To The Fall
02.   Blacklist Assassin
03.   The Slain
04.   Halo of Ruin
05.   Enemy Angel
06.   Sever The Ties
07.   Words In Red
08.   The Course To Oblivion

line up
voir aussi
Enforsaken
Enforsaken
The Forever Endeavor

2004 - Century Media
  

Essayez aussi
Vale Of Pnath
Vale Of Pnath
The Prodigal Empire

2011 - Willowtip Records
  
MyGrain
MyGrain
MyGrain

2011 - Spinefarm Records
  
Exmortus
Exmortus
Ride Forth

2016 - Prosthetic Records
  
God Dethroned
God Dethroned
Ravenous

2001 - Metal Blade
  
Orphaned Land
Orphaned Land
The Never Ending Way of ORwarriOR

2010 - Century Media
  

MORTUARY : Metal Extrême Lorrain depuis 1988
Lire l'interview
Woods of Infinity
Hamptjärn
Lire la chronique
Black March - Interview
Lire l'interview
The Haunted
Strength in Numbers
Lire la chronique
Sacred Son
Sacred Son
Lire la chronique
Pure
J'aurais dû
Lire la chronique
Motörhead
Aftershock
Lire la chronique
J'ouvre le coffret ultra rare de HUMUS ! (CA TOURNE MAL !)
Lire le podcast
Mindkult
Lucifer's Dream
Lire la chronique
Prophets of Rage
Prophets of rage
Lire la chronique
Cult of Erinyes
Tiberivs
Lire la chronique
Archspire
Relentless Mutation
Lire la chronique
Ecclesia
Witchfinding Metal of Doom ...
Lire la chronique
Fear Factory
Genexus
Lire la chronique
Assacrentis
Colossal Destruction
Lire la chronique
Unida
Coping With The Urban Coyote
Lire la chronique
Myrkur
Mareridt
Lire la chronique
Wall Of Lies
Fistful Of Lies (EP)
Lire la chronique
All Out War
Give Us Extinction
Lire la chronique
Black Sabbath
Sabotage
Lire la chronique
Time Lurker pour l'album "Time Lurker"
Lire l'interview
Nervosa
Agony
Lire la chronique
Comeback Kid
Outsider
Lire la chronique
The Great Discord 2017
Lire le dossier
Ommadon / Legion Of Andromeda
Crumbling Existence (Split-CD)
Lire la chronique
Fatherland
Fatherland
Lire la chronique
Botanist
Collective: The Shape of He...
Lire la chronique
Muert
Ye Canariae Abezan
Lire la chronique
Black March
Praeludium Exterminii
Lire la chronique
Arch Enemy
Will To Power
Lire la chronique