chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
51 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Týr - Eric The Red

Chronique

Týr Eric The Red
Tyr un groupe qui nous vient d'une contrée peu connue et encore moins dans le monde du metal : les Iles Feroes. Situé au Nord de l'Ecosse, cet archipel danois autonome depuis 1948 est une terre d'histoires et de traditions. Autrefois riche d'une culture Viking, elle fut christianisée en 999. 999 ans plus tard nait une formation qui tire son nom d'un ancien dieu vénéré par leurs ancêtres, Tyr. Quoi de plus naturel pour le groupe de s'inspirer d'un tel passé pour nourrir sa musique, s'articulant autour d'un metal viking de très bonne facture. Napalm Records nous propose ici une réédition de leur second album "Eric The Red", sorti à l'origine en 2003.

Il suffit d'écouter le premier titre de l'album "The Edge" pour se rendre compte à quel point le groupe est imprégné de sa culture. Dès les premières minutes, on se retrouve transporté 1000 ans en arrière, au milieu d'une terre froide et sauvage où vivent nombre d'hommes et de femmes aussi barbus les uns que les autres (enfin c'est que dit la légende :D). A travers un style aussi épique qu'original, le combo a su parfaitement mélanger musique traditionnelle et moderne où mélodies et choeurs ancestraux croisent les guitares électriques. Contrairement à beaucoup de groupes évoluant dans le même genre, l'ensemble demeure relativement peu agressif voir souvent calme, toujours entre ambiance festive et guerrière. Ici, pas de hurlements mais de puissants choeurs Viking omniprésents, une base rythmique un poil en retrait mais des guitares solos beaucoup utilisées pour amener toute la profondeur des compositions. On peut noter au passage l'excellente prestation vocale de Heri Joensen's en grande partie responsable de la qualité de l'album.

"Eric The Red" est un bon album assurément. Les compositions valent toutes le détour, tantôt guerrières ("The Edge", "Rainbow Warrior"), tantôt plus festives ("The Wild Rover", "Olavur Riddararos"), renforçant chacune un peu plus l'atmosphère unique de cet album. Toutefois, je pense que ce dernier aurait gagné à être un peu dégraissé car il se pourrait qu'une certaine lassitude s'installe un peu avant la fin de ses 70 minutes ce qui n'est jamais bon. Concernant la production, tout est très bon, du son à l'artwork. Rien à redire.

N'ayant pas écouté la version 2003 de cet album, je ne saurais vous dire ce qu'apporte cette réédition. Mais pour ceux qui ne connaitraient pas ce petit groupe qui nous vient d'un lointain pays froid, ce réédition de "Eric The Red" mérite votre attention de part sa richesse musicale et le dépaysement qu'elle offre. Attendez-vous à un véritale voyage dans le temps.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

6 COMMENTAIRE(S)

Layon citer
Layon
31/03/2006 21:42
Je trouve que ce groupe est un petit bijou de viking metal abordable si j'ose dire. J'entends par là qu'on peut aisement se laisser séduire par les melodies et l'ambiance au ton viking.
Dead citer
Dead
29/03/2006 14:24
note: 8/10
Krow a écrit : La voix peut passer quand elle n'est pas kitch, mais la musique, wah, la prod ne colle pas du tout au morceau, c'est trop sec, pas assez de puissance. Bref, j'ai bien fait de pas acheter le cd samedi. Gros sourire

La prod est quand même mieux sur la réédition, mais pour le reste, c'est pareil Sourire
Krow citer
Krow
29/03/2006 14:20
Le mp3 me fait chier. :/

La voix peut passer quand elle n'est pas kitch, mais la musique, wah, la prod ne colle pas du tout au morceau, c'est trop sec, pas assez de puissance. Bref, j'ai bien fait de pas acheter le cd samedi. Gros sourire
Dead citer
Dead
29/03/2006 11:24
note: 8/10
Je profite de la remarque de Gothenburg pour ajouter un petit mp3 Sourire
Gothenburg citer
Gothenburg
29/03/2006 10:08
Un ti groupe bien sympa, agréable la chronique ca me donne envis d'écouter l'album, le titre myspace est plutôt sympa.
Dead citer
Dead
29/03/2006 8:37
note: 8/10
Normalement déjà dispo !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Týr
Viking Metal
2006 - Napalm Records
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (1)  8/10
Webzines : (12)  7.77/10

plus d'infos sur
Týr
Týr
Viking Metal - Iles Féroé
  

écoutez
tracklist
01.   The Edge
02.   Regin Smidur (Regin Blacksmith)
03.   Dreams
04.   The Wild Rover
05.   Styrisvolurin (The Tiller)
06.   Olavur Riddararos (Olaf Knightrose)
07.   Rainbow Warrior
08.   Ramund Hin Unge (The Young Raymond)
09.   Alive
10.   Eric The Red
11.   God Of War (Bonus Track)
12.   Hail To The Hammer (Bonus Track)

line up
voir aussi
Týr
Týr
Ragnarok

2006 - Napalm Records
  

Essayez aussi
Amon Amarth
Amon Amarth
The Avenger

1999 - Metal Blade
  
Moonsorrow
Moonsorrow
V - Hävitetty

2007 - Spikefarm Records
  
Turisas
Turisas
Battle Metal

2004 - Century Media
  
Thyrfing
Thyrfing
Valdr Galga

1999 - Karmageddon Media
  
Amon Amarth
Amon Amarth
Twilight of the Thunder God

2008 - Metal Blade
  

Attic
Sanctimonious
Lire la chronique
Converge
The Dusk In Us
Lire la chronique
Gods of Space
Gods of Space (EP)
Lire la chronique
Fall Of Seraphs pour l'EP "Destroyer Of Worlds"
Lire l'interview
Vardan
Nostalgia - Archive of Fail...
Lire la chronique
King Bee
All Seing Eye (EP)
Lire la chronique
Presumption
Presumption
Lire la chronique
The Spirit
Sounds From The Vortex
Lire la chronique
River Black
River Black
Lire la chronique
Enslaved
E
Lire la chronique
Kanashimi
Inori
Lire la chronique
Beastmaker
Lusus Naturae
Lire la chronique
Perihelion
Örvény
Lire la chronique
Monarch!
Never Forever
Lire la chronique
Maze Of Sothoth
Soul Demise
Lire la chronique
Canker
Earthquake
Lire la chronique
Under The Church
Supernatural Punishment
Lire la chronique
Bloody Alchemy pour l'album "Kingdom Of Hatred"
Lire l'interview
Sacroscum
Drugs & Death
Lire la chronique
Iron Age
The Saga Demos (Démo)
Lire la chronique
Black Country Communion
BCCIV
Lire la chronique
The Wrong Tour To Fuck With Europe 2017
Beyond Creation + Disentomb...
Lire le live report
Damnation Defaced
Invader From Beyond
Lire la chronique
Mjölnir
Magnet Vektor
Lire la chronique
Fall of Summer 2017
Lire le dossier
Body Count
Bloodlust
Lire la chronique
Aetherian
The Untamed Wilderness
Lire la chronique
Forn Valdyrheim
Reminisce Eternity (Rééd.)
Lire la chronique
FennrLANE : Le pourquoi du one-man-band
Lire l'interview
No Return
The Curse Within
Lire la chronique