chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
41 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Clone Inc. - Clone Inc.

Chronique

Clone Inc. Clone Inc.
Nantes c’est bien. Il y a le tramway, ma sœur, mon beauf et mon petit neveu, mon cousin, et puis il y a aussi Clone inc.. Formé en 2000 et composé alors de 7 membres, le groupe sort en 2004 son premier album « XY » qui recevra un accueil plus que satisfaisant étant donné que cette autoproduction s’est quand même écoulée à plus de 2000 exemplaires ! Et on peut dire que tout cela était plutôt mérité au regard de la qualité du-dit album : un néo métal teinté de hardcore et de dub assez bien foutu (si tant est que l’on soit un peu ouvert d’esprit) et servi par un son irréprochable digne de certaines grosses productions françaises. Clone inc. parvient alors, malgré un côté néo somme toute assez banal, à se forger une personnalité.

Deux ans se sont donc écoulés entre « XY » et ce nouvel album éponyme (2006-2004=2, c’est bien ça…) et comme pour chacun d’entre nous, le temps a un peu égratigné nos nantais : et hop ! Le DJ dehors ! Et vlan ! Un gratteux out ! Deux défections, je connais des groupes qui ont splitté pour moins que ça. Mais Clone inc. n’est pas du genre à se laisser abattre aussi facilement (vous me direz, quand on est 7 à la base ça aide). Et je n’ai qu’une chose à dire : tant mieux ! Car ce nouvel album est tout bonnement excellent !

Premier constat : le son est une fois de plus énorme ! Rien à redire. Les guitares sont bien lourdes, grasses et crachent leurs riffs avec virulence, la batterie claque comme il faut, la basse est discrète mais présente, et les deux chanteurs se déchaînent comme deux chiens enragés, le tout dans un mix parfait. Ca commençait déjà bien. Deuxième constat (et pas des moindres) : nos 5 nantais ont décidé de sévèrement durcir le ton ! Et bien leur en a pris. Là où « XY » laissait une petite place aux influences dub dans quasiment chaque chanson, ici ces influences se réduisent à quelques breaks ou intros sur deux ou trois titres. Et comme si ce n’était pas suffisant, nos lascars ont choisi de s’éloigner de leurs racines néo pour se rapprocher un peu plus d’un hardcore bien lourd, que l’on voyait déjà pointer son nez sur le précédent album. Sur ce nouvel opus les riffs sont ainsi nettement moins monocordes et basiques, et se veulent plus agressifs et tranchants (« Kamikaze », « Les pilules de la joie », « Folie ! ») ; même si on retrouve encore quelques éléments néo : certains riffs (« oo :oo ») et le chant parfois rappé (« Il y a de quoi », « Le laboratoire »). Paradoxalement, la musique du groupe paraît ici plus simple et directe, avec moins de fioritures, et au final plus mature. En vrac à l’écoute de « Clone inc. » on pense à Tripod (nouvelle mouture), Mass Hysteria (l’ancienne ici…), Hatebreed parfois… Le groupe a choisi une voie plus dure, et on ne peut que les en féliciter.

Au niveau des paroles, on est dans un discours que certains trouveront plutôt sensé et sage, voire même citoyen (« Préparez-vous »), d’autres le percevront comme démago ou futile. Je laisse à chacun le soin de choisir son camp.

Au final, je ne sais pas si la perte du DJ et d’un guitariste est en partie responsable du léger virage pris par Clone inc., quoiqu’il en soit force est de constater que le résultat est très réussi. J’avais déjà eu la chance de les voir sur scène il y a quelques années (avec Noxious Enjoyment et Downset) et j’en gardais un assez bon souvenir, mais avec ces nouvelles compos je pense que le résultat scénique devrait être à l’image de ce nouvel album : percutant !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

citer
Nikta (invité)
10/05/2006 13:41
Morceaux écoutables sur leur myspace: http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewprofile&friendid=51075390
et sur leur site: http://cloneinc.infoconcert.free.fr/


AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Clone Inc.
Hardcore - néo métal
2006 - Fairplay
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs : (1)  7.5/10
Webzines : (3)  6.83/10

plus d'infos sur
Clone Inc.
Clone Inc.
Hardcore - néo métal - France
  

vidéos
Refaire le monde
Refaire le monde
Clone Inc.

Extrait de "Clone Inc."
  

tracklist
01.  Refaire le monde
02.  Il y a de quoi
03.  Préparez-vous
04.  Kamikaze
05.  Le laboratoire
06.  Les pilules de la Joie
07.  Folie !
08.  00 :00 (double zéro)
09.  La vérité est ailleurs
10.  Quelque chose d’humain quelque chose de sale

Durée totale: 30'04

voir aussi
Clone Inc.
Clone Inc.
XY

2004 - Tsunami / Night and Day
  

Essayez aussi
All Out War
All Out War
Dying Gods (EP)

2015 - Organized Crime Records
  
Raw Justice
Raw Justice
We Don't Need Your Friends (EP)

2013 - Straight & Alert
  
Rorcal
Rorcal
Heliogabalus

2010 - Cal of Ror Records / Division Records / Urgence Disk
  
Morning Again
Morning Again
Hand Of Hope

1996 - Goodlife Recordings
  
Beecher
Beecher
Breaking the Fourth Wall

2005 - Earache Records
  

Witherscape
The Northern Sanctuary
Lire la chronique
Isgärde
Jag enslig skall gå
Lire la chronique
16
Lifespan of a Moth
Lire la chronique
Ghoul
Dungeon Bastards
Lire la chronique
La photo mystère du 27 Juillet 2016
Jouer à la Photo mystère
Ragnard Rock 2016
Forteresse + Graveland + He...
Lire le live report
Satyricon
Nemesis Divina
Lire la chronique
Wederganger
Halfvergaan Ontwaakt
Lire la chronique
Cobalt
Slow Forever
Lire la chronique
Baptism
V: The Devil's Fire
Lire la chronique
Profanatica
The Curling Flame of Blasphemy
Lire la chronique
Centinex
Doomsday Rituals
Lire la chronique
Starofash
Skógr
Lire la chronique
Hunok
Megrendíthetetlenség
Lire la chronique
Lacuna Coil
Delirium
Lire la chronique
Primalfrost
Prosperous Visions
Lire la chronique
Dark Funeral
Where Shadows Forever Reign
Lire la chronique
De Karl Sanders à Mark Greenway
Jouer à The Small Metal World Experiment
Karcavul
Intersaône
Lire la chronique
Vanhelgd
Temple Of Phobos
Lire la chronique
Mizery
Absolute Light
Lire la chronique
Au revoir Monsieur le chroniqueur ! La mort de VS Webzine ! Du pipi qui gicle !
Lire le podcast
Fistula
Longing for Infection
Lire la chronique
Hermóðr
The Darkness of December
Lire la chronique
Blut Aus Nord à l'occasion de la sortie de Codex Obscura Nomina
Lire l'interview
Alkerdeel
Lede
Lire la chronique
Sink
Ark of Contempt and Anger
Lire la chronique
Winterlore
Winterlore
Lire la chronique
Disincarnate
Dreams Of The Carrion Kind
Lire la chronique
Dawn Of Disease
Worship The Grave
Lire la chronique