chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
59 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Eisheilig - Elysium

Chronique

Eisheilig Elysium
Déjà l'heure du troisième album pour ce combo germanique formé il y a presque 8 ans dont je n'avais entendu le nom avant de découvrir "Elysium". En voyant la pochette de ce nouvel opus, on se demande bien à quoi on va avoir à faire et ça n'est pas la tête du quartet au dos qui est venu éclairer ma lanterne. Il aura donc fallu m'enfourner la bête pour découvrir qu'il s'agissait en fait d'une sorte de metal gothique. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que la musique de ces allemands à la classe !

Oui, une grande classe, c'est le premier sentiment que j'ai ressenti. En effet, il se dégage de leur musique un certain charme, chaud et sensuel que j'oserai rapprocher d'un Moonspell dans sa période "Sin/Pecado" / "The Butterfly Effect", véhiculé par un chant tout en rondeurs caressant les profondeurs du spectre sonore. De même, leur manière de composer, d'alterner les passages violents et atmosphériques, de créer une ambiance à la fois envoûtante et inquiétante n'est pas sans rappeler le style des portugais. Mais la comparaison s'arrête là : ne vous attendez pas à retrouver leur douceur méditerranéenne : la musique d'Eisheilig joue dans un autre registre, à mille lieux du sable chaud des plages hispaniques.

A l'écoute de ce troisième album, on ne peut que reconnaître à Eisheilig un véritable savoir-faire de composition. On sent bien que depuis 8 ans, le groupe a laissé mûrir son style et nous propose ici ce qu'il a de plus abouti : aussi bien au niveau des orchestrations (très présentes), de la dynamique des titres que dans la gestion de l'atmosphère, le groupe est à son aise et nous balade durant plus de 40 minutes, dans son univers torturé et décadent. Ajoutez à cela une petite touche électronique ainsi qu'une excellente production et vous obtenez un album de metal gothique de qualité. Amis germanophiles, sachez également que Eisheilig a opté pour des paroles 100 % teutonnes et pour un groupe allemand, quoi de plus normal. Nul doute que ce choix doit bien avantager nos amis frontaliers, mais moi qui suis plutôt familier à cette langue, j'ai toujours du mal à l'entendre chantée et je doute être le seul. Je trouve que le phrasé rompt légèrement avec la sensualité des passages plus lents, ce qui est un peu dommageable mais bon.

Au final, rien de bien nouveau sous le soleil mais s'il fallait en demander autant à chaque album, on ne s'en sortirait pas. Les amateurs de metal gothique apprécieront et certains pourraient même trouver en ce "Elysium", leur futur disque de chevet, ce dernier étant aussi touchant qu'efficace, pour peu que l'allemand ne déclenche pas en vous des crises d'urticaire. A découvrir !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

5 COMMENTAIRE(S)

Cannibal JC citer
Cannibal JC
12/05/2006 0:27
Je trouve ce groupe peu original pour ma part, et j'associe direct la voix un peu trop à Rammstein comme je l'avais dit sur ma kro' d'u-zine... après, ce côté gothique et tout le tralala, c'est un bon point, mais ça ne suffit pas à mes yeux :-(
Ander citer
Ander
11/05/2006 22:38
Me too, mais là pour le chanteur imitant Til c' est uber flagrant. oO
Dead citer
Dead
11/05/2006 17:09
Je connais pas bien Rammstein, c'est pour ça Sourire
Ander citer
Ander
11/05/2006 16:56
Strange, tu "parles" jamais des influences Rammstein, dans la voix quand même on dirait bien Til Lindermann qui chante! Oo
Dead citer
Dead
11/05/2006 15:47
Sortie prévue le 26 mai normalement mais je l'ai déjà vu chez mon disquaire alors c'est à voir Sourire

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Eisheilig
Metal gothique teuton
2006 - e-Wave Records
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs :   -
Webzines : (12)  6.18/10

plus d'infos sur
Eisheilig
Eisheilig
Metal/rock gothique teuton - 1998 - Allemagne
  

écoutez
tracklist
01.   Sturm
02.   Elysium
03.   Lucifer
04.   Dein Traum
05.   Flug Der Möwen
06.   Fährmann
07.   König Der Planeten
08.   Märchenreich
09.   Schrei
10.   Morgenrot

Durée totale : 40:20

voir aussi
Eisheilig
Eisheilig
Auf Dem Weg In Deine Welt

2007 - e-Wave Records
  

Avslut
Deceptis
Lire la chronique
Savage Master
Creature Of The Flames (EP)
Lire la chronique
Gevlerkt
De Grote Sterfte
Lire la chronique
Doedsvangr
Satan ov Suns
Lire la chronique
Mindwarp
A Cold Black Day
Lire la chronique
Anguish
Magna Est Vis Siugnah
Lire la chronique
Dominant
The Summoning (EP)
Lire la chronique
The Ugly
Thanatology
Lire la chronique
Vardan
Nostalgia - Archive of Fail...
Lire la chronique
Z Family
Chapter II : Origin
Lire la chronique
Autopsy
Puncturing The Grotesque (EP)
Lire la chronique
Life Of Agony
River Runs Red
Lire la chronique
Mortis Mutilati
The Stench of Death
Lire la chronique
Pissgrave
Suicide Euphoria
Lire la chronique
Disfuneral
Disfuneral (EP)
Lire la chronique
Harakiri for the Sky
Arson
Lire la chronique
I I (Infernal Invocation) / Lihhamon
Miasmal Coronation (Split-CD)
Lire la chronique
(Faire) découvrir le Black Metal !
Lire le podcast
Morbid Angel
Kingdoms Disdained
Lire la chronique
Unhuman
Unhuman
Lire la chronique
False Gharial
Birth (EP)
Lire la chronique
Watain
Trident Wolf Eclipse
Lire la chronique
Holmgang
Dømt til døden
Lire la chronique
Iphicrate
Résurgence (EP)
Lire la chronique
Sublime Cadaveric Decomposition
Raping Angels in Hell
Lire la chronique
Condition Critical
Extermination Plan
Lire la chronique
Necrophobic
Mark Of The Necrogram
Lire la chronique
Almyrkvi
Umbra
Lire la chronique
Deathcult
Cult Of The Goat
Lire la chronique
Scuorn
Parthenope
Lire la chronique