chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
53 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Eisheilig - Elysium

Chronique

Eisheilig Elysium
Déjà l'heure du troisième album pour ce combo germanique formé il y a presque 8 ans dont je n'avais entendu le nom avant de découvrir "Elysium". En voyant la pochette de ce nouvel opus, on se demande bien à quoi on va avoir à faire et ça n'est pas la tête du quartet au dos qui est venu éclairer ma lanterne. Il aura donc fallu m'enfourner la bête pour découvrir qu'il s'agissait en fait d'une sorte de metal gothique. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que la musique de ces allemands à la classe !

Oui, une grande classe, c'est le premier sentiment que j'ai ressenti. En effet, il se dégage de leur musique un certain charme, chaud et sensuel que j'oserai rapprocher d'un Moonspell dans sa période "Sin/Pecado" / "The Butterfly Effect", véhiculé par un chant tout en rondeurs caressant les profondeurs du spectre sonore. De même, leur manière de composer, d'alterner les passages violents et atmosphériques, de créer une ambiance à la fois envoûtante et inquiétante n'est pas sans rappeler le style des portugais. Mais la comparaison s'arrête là : ne vous attendez pas à retrouver leur douceur méditerranéenne : la musique d'Eisheilig joue dans un autre registre, à mille lieux du sable chaud des plages hispaniques.

A l'écoute de ce troisième album, on ne peut que reconnaître à Eisheilig un véritable savoir-faire de composition. On sent bien que depuis 8 ans, le groupe a laissé mûrir son style et nous propose ici ce qu'il a de plus abouti : aussi bien au niveau des orchestrations (très présentes), de la dynamique des titres que dans la gestion de l'atmosphère, le groupe est à son aise et nous balade durant plus de 40 minutes, dans son univers torturé et décadent. Ajoutez à cela une petite touche électronique ainsi qu'une excellente production et vous obtenez un album de metal gothique de qualité. Amis germanophiles, sachez également que Eisheilig a opté pour des paroles 100 % teutonnes et pour un groupe allemand, quoi de plus normal. Nul doute que ce choix doit bien avantager nos amis frontaliers, mais moi qui suis plutôt familier à cette langue, j'ai toujours du mal à l'entendre chantée et je doute être le seul. Je trouve que le phrasé rompt légèrement avec la sensualité des passages plus lents, ce qui est un peu dommageable mais bon.

Au final, rien de bien nouveau sous le soleil mais s'il fallait en demander autant à chaque album, on ne s'en sortirait pas. Les amateurs de metal gothique apprécieront et certains pourraient même trouver en ce "Elysium", leur futur disque de chevet, ce dernier étant aussi touchant qu'efficace, pour peu que l'allemand ne déclenche pas en vous des crises d'urticaire. A découvrir !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

5 COMMENTAIRE(S)

Cannibal JC citer
Cannibal JC
12/05/2006 0:27
Je trouve ce groupe peu original pour ma part, et j'associe direct la voix un peu trop à Rammstein comme je l'avais dit sur ma kro' d'u-zine... après, ce côté gothique et tout le tralala, c'est un bon point, mais ça ne suffit pas à mes yeux :-(
Ander citer
Ander
11/05/2006 22:38
Me too, mais là pour le chanteur imitant Til c' est uber flagrant. oO
Dead citer
Dead
11/05/2006 17:09
Je connais pas bien Rammstein, c'est pour ça Sourire
Ander citer
Ander
11/05/2006 16:56
Strange, tu "parles" jamais des influences Rammstein, dans la voix quand même on dirait bien Til Lindermann qui chante! Oo
Dead citer
Dead
11/05/2006 15:47
Sortie prévue le 26 mai normalement mais je l'ai déjà vu chez mon disquaire alors c'est à voir Sourire

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Eisheilig
Metal gothique teuton
2006 - e-Wave Records
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs :   -
Webzines : (12)  6.18/10

plus d'infos sur
Eisheilig
Eisheilig
Metal/rock gothique teuton - 1998 - Allemagne
  

écoutez
tracklist
01.   Sturm
02.   Elysium
03.   Lucifer
04.   Dein Traum
05.   Flug Der Möwen
06.   Fährmann
07.   König Der Planeten
08.   Märchenreich
09.   Schrei
10.   Morgenrot

Durée totale : 40:20

voir aussi
Eisheilig
Eisheilig
Auf Dem Weg In Deine Welt

2007 - e-Wave Records
  

Wiegedood
De Doden Hebben Het Goed III
Lire la chronique
Poésique - MoM chronique Eximperitus - Projecting the Singular Emission...
Lire le podcast
Antimateria
Valo Aikojen Takaa
Lire la chronique
Thou
Inconsolable (EP)
Lire la chronique
Gutted
Bleed For Us To Live
Lire la chronique
Trop Hard Pour Toi #3
Electric Shock + Mindless S...
Lire le live report
Black Metal : les noms de groupe (de merde)
Lire le podcast
Slaughterday
Abattoir (EP)
Lire la chronique
At The Gates
To Drink from the Night Itself
Lire la chronique
Spell of Dark
Journey into the Depths of ...
Lire la chronique
Cardiac Arrest
A Parallel Dimension Of Des...
Lire la chronique
The Body
I Have Fought Against It, B...
Lire la chronique
Drudkh / Paysage D'Hiver
Somewhere Sadness Wanders (...
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 11 - Monsieur Steele et le bain d'acide.
Lire le podcast
Bloodbark
Bonebranches
Lire la chronique
Utzalu
The Loins Of Repentance
Lire la chronique
Cor Scorpii
Ruin
Lire la chronique
Chevalier
A Call To Arms (EP)
Lire la chronique
Valgrind
Blackest Horizon
Lire la chronique
Ennoven
Redemption
Lire la chronique
Orsak:oslo
Nordstan (EP)
Lire la chronique
Taphos
Come Ethereal Somberness
Lire la chronique
Brouillard
Brouillard
Lire la chronique
Aorlhac pour l'album "L'esprit des Vents"
Lire l'interview
Order Ov Riven Cathedrals
The Discontinuity's Interlude
Lire la chronique
Sakrifiss rencontre Noktu (Mortifera / Celestia / Bleu, blanc Satan...)
Lire l'interview
Wombbath
The Great Desolation
Lire la chronique
Blitzkrieg
Judge Not!
Lire la chronique
Amzera
Amzera (EP)
Lire la chronique
Gontyna Kry
Ignipoten
Lire la chronique