chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
63 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Sabaton - Attero Dominatus

Chronique

Sabaton Attero Dominatus
Plus les productions de heavy metal passent dans mes mains, plus je me demande si le heavy metal n'est pas un genre à part qui se contente de ce qu'il est, sans que personne ne pense ou n'ait envie d'autre chose. Formé depuis 1999, les suédois de Sabaton arrivent aujourd'hui à leur troisième production. Alors attendez-vous à un album de pur heavy metal et c'est bien ça le problème.

Soit je n'apprécie pas le heavy metal ce qui ne me permet pas d'avoir une analyse assez poussée pour entrevoir un quelconque nouveauté dans la musique de Sabaton, soit il n'y a absolument rien à trouver. Bien qu'aucune des solutions ne soit à exclure, il n'en demeure pas moins qu'effectivement, j'ai trouvé ce "Attero Dominatus" aussi surprenant et original que le dernier album d'André Rieux (vous savez celui avec l'orchestre et les violons). Bon je ne compte pas vous faire une thèse sur l'archétype de l'album de heavy metal : compositions guerrières, tempos rapides, musique très mélodique, technique irréprochable et voix aigue. Toutefois, Sabaton s'en écarte sur quelques points comme le chant, roque et plus grave qu'à l'accoutumé rendant l'ensemble un peu moins lourdingue mais compensé malheureusement par des choeurs qui eux le sont. Les suédois ont également opté pour un style penchant dans le symphonique, avec pas mal de claviers et une ambiance hautement épique qui n'est pas sans me rappeler les débuts de leurs homologues finlandais de Nightwish, la touche féminine en moins évidemment.

Il n'y a pas grand chose d'autre à savoir sur cet album, si ce n'est que la pochette ultra-moche est largement rattrapée par une production qui sort des studios Abyss et qui arrache plutôt bien. "Attero Dominatus" n'apporte donc rien de nouveau dans le monde merveilleux du heavy metal et si vous n'aimez pas ça, il n'y a aucune raison que ce disque vous fasse changer d'avis. Pour les autres, je dis pas car il se pourrait que le petit côté symphonique, seul élément intéressant, vous séduise mais pour ma part, je ne vois là qu'un disque de plus à l'intérêt bien limité.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

4 COMMENTAIRE(S)

UrFace citer
UrFace
13/09/2017 00:02
Par contre c'est André Rieu*, sans x, monsieur !
brutalpogo citer
brutalpogo
12/05/2008 14:01
note: 9/10
franchement il est exellent en plus le dernier est bon aussi il s appelle THE ART OF WAR du bon heavy la compil metallizer regroupe leur meilleur titre
Christliar citer
Christliar
25/02/2007 15:35
J'ai vu ce groupe en première partie de Therion y'a quelques semaines, j'avais bien aimé.
Dead citer
Dead
20/06/2006 8:24
note: 5.5/10
Normalement bientôt disponible.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Sabaton
Heavy metal symphonique
2006 - Black Lodge Records
notes
Chroniqueur : 5.5/10
Lecteurs : (3)  8.33/10
Webzines : (18)  7.01/10

plus d'infos sur
Sabaton
Sabaton
Heavy metal symphonique - 1999 - Suède
  

tracklist
01.   Attero Dominatus
02.   Nuclear Attack
03.   Rise Of Evil
04.   In The Name Of Gof
05.   We Burn
06.   Angels Calling
07.   Back In Control
08.   Light In The Black
09.   Metal Crüe

Durée totale : 40 min. environ

line up
Essayez plutôt
Nightwish
Nightwish
Century Child

2002 - Nuclear Blast
  
Children Of Bodom
Children Of Bodom
Chaos Ridden Years (DVD)
(Stockholm Knockout Live)

2006 - Spinefarm Records
  
Rage
Rage
Speak Of The Dead

2006 - Nuclear Blast
  
Legenda Aurea
Legenda Aurea
Ellipsis

2009 - Twilight-Vertrieb
  
Eternal Tears Of Sorrow
Eternal Tears Of Sorrow
Before The Bleeding Sun

2006 - Spinefarm Records
  

Enslaved
E
Lire la chronique
Kanashimi
Inori
Lire la chronique
Beastmaker
Lusus Naturae
Lire la chronique
Perihelion
Örvény
Lire la chronique
Monarch!
Never Forever
Lire la chronique
Maze Of Sothoth
Soul Demise
Lire la chronique
Canker
Earthquake
Lire la chronique
Under The Church
Supernatural Punishment
Lire la chronique
Bloody Alchemy pour l'album "Kingdom Of Hatred"
Lire l'interview
Sacroscum
Drugs & Death
Lire la chronique
Iron Age
The Saga Demos (Démo)
Lire la chronique
Black Country Communion
BCCIV
Lire la chronique
The Wrong Tour To Fuck With Europe 2017
Beyond Creation + Disentomb...
Lire le live report
Damnation Defaced
Invader From Beyond
Lire la chronique
Mjölnir
Magnet Vektor
Lire la chronique
Fall of Summer 2017
Lire le dossier
Body Count
Bloodlust
Lire la chronique
Aetherian
The Untamed Wilderness
Lire la chronique
Forn Valdyrheim
Reminisce Eternity (Rééd.)
Lire la chronique
FennrLANE : Le pourquoi du one-man-band
Lire l'interview
No Return
The Curse Within
Lire la chronique
Cannibal Corpse
Red Before Black
Lire la chronique
Resurgency
No Worlds... Nor Gods Beyond
Lire la chronique
Feral
Forever Resonating In Blood
Lire la chronique
Talv
Entering a Timeless Winter
Lire la chronique
Gravity pour l'album "Noir"
Lire l'interview
Wo Fat
Live Juju : Freak Valley an...
Lire la chronique
Cultes Des Ghoules / Sepulchral Zeal
Cultes Des Ghoules / Sepulc...
Lire la chronique
Opium Warlords
Droner
Lire la chronique
Les reprises BLACK METAL (Björk / Radiohead / Foufoune...) POURQUOI ?
Lire le podcast