chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
16 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Necrotorture - Blood Feast

Chronique

Necrotorture Blood Feast (EP)
Après une 1ère démo Psychotic Necrophilus en 2000 (sous le nom de Susperia) et un EP Exploring Ways of Flesh en 2001, les Italiens ressortent de nulle part pour nous séquestrer avec un Blood Feast à la sauvagerie non-stop! Un EP qui marque également la 1ère sortie d'Extreme Underground, nouvelle filiale de Brutal Bands.

Blood Feast n'a beau durer qu'un quart d'heure, celui-ci vous mettra quand même à genoux, croyez-moi! Rarement ai-je entendu quelque chose d'aussi brutal et jouissif, même la pochette (qui met en scène un gars qui fait coucou à son voisin par la fenêtre comme si de rien n'était alors qu'il vient de massacrer toute la maisonnée pendant une fête d'anniversaire!) est énorme! Necrotorture ne mise pas sur l'originalité c'est sûr, mais qui s'en soucie? La recette du groupe est simple: une intro gore/crade/glauque de 30 secondes minimum (si possible avec des hurlements de femmes parce que les gonz' c'est toutes des salopes et que c'est marrant de les torturer) pour chaque morceau afin d'instaurer une ambiance adaptée au registre des Transalpins, puis un déferlement de blasts, de gravity, de growls dégoulinants et de riffs brutaux de chez brutaux. Le déchaînement grindesque du combo est en plus amplifié par une production qui n'aurait pu mieux mettre la musique en valeur. Sourire niais et bave aux lèvres garantis!

A noter que c'est Alessandro "Necrotorture" Manco de Hour Of Penance qui est derrière le micro, voyez le niveau déjà. Le bonhomme nous sort 2 types de chant: un growl classique mais puissant et efficace et des gruiks ultra-gutturaux, sorte de croisement entre un porc, une grenouille et un criquet, à la limite du ridicule mais que personnellement je trouve jouissifs à mort et complètement délirants!

Le reproche qu'on pourra évidemment faire, c'est la durée minimale de ce MCD. Surtout que si on enlève les longues intros, la reprise (fidèle mais 100 fois plus brutale!) de "Scum" de Napalm Death, les réenregistrements de vieux titres ("Re-Exploring Ways Of Flesh" et "Pleasures Of The Moribund") et le bonus track "Chiavica (Cicala Grind)" qui me fait furieusement penser à un morceau culte dont je n'arrive plus à retrouver le titre (aidez-moi, ça tourmente mes nuits!), il ne reste pas grand chose!

Pas grand chose mais c'est suffisant pour mettre Necrotorture dans la catégorie "gros espoir". Blood Feast est une boucherie monumentale de 16 minutes composée par un groupe qui envoie le bois comme personne. Il est évident que sa longévité ne me permet pas de mettre plus de 8/10 pour ne pas vexer nos amis les full-length mais ça ne fait aucun doute que l'Italie tient là sa nouvelle étoile!

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

6 COMMENTAIRE(S)

Dead citer
Dead
12/06/2008 12:38
Vincent56600 a écrit : C Chiant Pk ne peut-on plus ékouter le mp3 ?

Le lien est mort apparemment... mais j'en ai rajouté d'autres si tu veux Moqueur
citer
Vincent56600
12/06/2008 11:56
C Chiant Pk ne peut-on plus ékouter le mp3 ?
Niktareum citer
Niktareum
30/08/2006 15:17
le mp3 est fort sympatrique!!

Gruik gruik!! Headbang
Max citer
Max
02/07/2006 12:17
C'est bien bon ! et je suis totalement fan de la pochette ! aller cet après-midi je fais de même !
GanjannibaL citer
GanjannibaL
01/07/2006 18:25
note: 4/5
C'est juste la boucherie, trop bon, en plus ils seront au MOD Sourire
Scum citer
Scum
01/07/2006 13:57
Ca fait beaucoup gruiik tout ça Sourire

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Necrotorture
Brutal Death/Grind
2006 - Extreme Underground
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs : (5)  4.3/5
Webzines : (3)  4.08/5

plus d'infos sur
Necrotorture
Necrotorture
Brutal Death - 2000 - Italie
  

tracklist
01.   Anal Torture
02.   Re-Exploring Ways Of Flesh
03.   Pleasures Of The Moribund
04.   Blood Feast
05.   Scum (Napalm Death cover)
06.   Chiavica (Cicala Grind) (bonus track)

Durée totale: 16'23

voir aussi
Necrotorture
Necrotorture
Gore Solution

2012 - Sevared Records
  

Essayez aussi
Gorezone
Gorezone
Brutalities Of Modern Domination

2009 - Xtreem Music
  
Benighted
Benighted
Carnivore Sublime

2014 - Season of Mist
  
Zubrowska
Zubrowska
One On Six

2004 - Xtreem Music
  
Balance of Terror
Balance of Terror
World Laboratory

2017 - Ghastly Music
  
Despised Icon
Despised Icon
Consumed By Your Poison

2002 - Galy Records
  

Wampyrinacht
We Will Be Watching (Les cu...
Lire la chronique
Vaela
Corrupted Youth (EP)
Lire la chronique
Spectral Voice
Eroded Corridors Of Unbeing
Lire la chronique
Gravity
Noir
Lire la chronique
Through The Eyes Of The Dead
Disomus
Lire la chronique
Ripping Corpse
Dreaming With The Dead
Lire la chronique
Tetragrammacide
Primal Incinerators of Mora...
Lire la chronique
Abkehr
In Asche (EP)
Lire la chronique
Thyrgrim
Vermächtnis
Lire la chronique
With The Dead
Love from with the Dead
Lire la chronique
Dark Habits
Cave Paintings (EP)
Lire la chronique
Nazghor
Infernal Aphorism
Lire la chronique
Ritual Knife
Hate Invocation
Lire la chronique
Second Lash
Tabula Rasa
Lire la chronique
Unfragment
Les Courbures de l'Ame
Lire la chronique
Tomb Mold
Primordial Malignity
Lire la chronique
Arkhon Infaustus
Passing The Nekromanteion (EP)
Lire la chronique
Cold Insight
Further Nowhere
Lire la chronique
Soundgarden
Badmotorfinger
Lire la chronique
Der Weg einer Freiheit + Regarde Les Hommes Tomber
Lire le live report
Savage Annihilation
Quand S’abaisse La Croix Du...
Lire la chronique
Continental Crucifixion
Archgoat + Bölzer + Eggs Of...
Lire le live report
Le BM du Québec se limite à 3 groupes... MON CUL !
Lire le podcast
Sternatis
Ramming With Maelstrom of W...
Lire la chronique
Temple of Void
Lords of Death
Lire la chronique
Fall Of Seraphs
Destroyer Of Worlds (EP)
Lire la chronique
Kotha
XI
Lire la chronique
Ulvegr
Titahion: Kaos Manifest
Lire la chronique
The Black Dahlia Murder
Nightbringers
Lire la chronique
Andhera : Ce qui se cache sous le capuchon du moine
Lire l'interview