chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
23 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Aborted - Engineering The Dead

Chronique

Aborted Engineering The Dead
Engineering The Dead est le 2ème album des Belges d'Aborted. Sorti en 2001 sur Listenable, il fait suite au déjà prometteur The Purity Of Perversion. Une 1ère période du groupe moins connue par le public, les Flamands ayant explosé au grand jour 2 ans plus tard avec l'énorme Goremageddon: The Saw and the Carnage Done. Et pourtant, cette période n'a pas à baisser les yeux devant le visage plus varié et mélodique que le groupe nous propose aujourd'hui. Dégoulinant et evil comme jamais, Engineering The Dead figure même pour moi dans ce que la bande à Sven a fait de mieux!

Très proche de son prédécesseur The Purity Of Perversion avec toutefois des compos plus intéressantes, Engineering The Dead montre donc un Aborted quelque peu différent du Aborted actuel. Au niveau du line-up déjà, où seul l'éternel frontman Sven de Caluwe est présent. Mais surtout en ce qui concerne la musique. Le groupe a longtemps été taxé de pompeur de Carcass et Suffocation, difficile il est vrai de ne pas remarquer l'influence de ces 2 colosses sur la musique des Belges. L'ambiance gore et sale, soulignée par des paroles on ne peut plus explicites et des intros samplées qui nous font par exemple un petit cours médical sur l'autopsie, ainsi que certains riffs groovy ("Nailed Through Her Cunt", "Engineering The Dead", "Sphinctral Enthrallment", "Skullfuck Crescendo") voire dotés d'une petite touche mélodique ("To Roast & Grind) portent indéniablement la marque des Anglais. La voix gutturale, tout comme les quelques parties bien lourdes ("The Holocaust Incarnate", "To Roast & Grind"), renvoient elles au groupe new-yorkais. Impossible aussi de ne pas remarquer le feeling evil qui entoure chaque morceau et qu'on ne retrouvera plus sur Goremageddon et The Archaic Abattoir. Un feeling evil qui n'est d'ailleurs pas sans rappeller le Morbid Angel des débuts. Putain, si le riff incantatoire de "Engineering The Dead" (0'28 à 0'32, faut être précis!) n'est pas une référence directe à "Immortal Rites", j'arrête d'écouter du death!

Finalement, l'un des rares liens avec le présent se révèle être la voix de Sven. On reconnait sans peine son double chant avec des growls limite porcins complétés quelques fois par des vocaux plus criards. Une facette que Sven maîtrise encore mieux aujourd'hui.

Plus direct et brutal que les récentes productions des Avortés mais moins varié et personnel, avec beaucoup moins de soli mélodiques (qui font la beauté de Goremageddon) notamment, Engineering The Dead reste un album important dans la discographie du groupe. Il est ainsi dommage de voir que seul "The Holocaust Incarnate" est joué en concert. Il n'y a guère qu'une batterie un peu trop brouillonne et une production très bonne mais ridicule à côté du cataclysme Goremageddon pour me faire préférer son successeur!

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

13 COMMENTAIRE(S)

Ander citer
Ander
14/02/2008 11:56
note: 7/10
TuCKeR a écrit : "
Yz
165 commentaire(s) | Hors ligne

Vous écoutez un groupe en fonction de ses fans alors. Ok."


non, mais quand t'entends sans arret parler des meme groupes partout ou tu va ça en devient super saoulant. "aborted" "gronibard" et "slipknot" doivent etres les groupes les plus citer par les ptit neo metalleux qui se la jouent bourrin, donc à force j'en ai marre et ça me degoute du groupe et puis un groupe perd de son charme quand il devient trop connu (moi j'aime découvrir des groupes et suis possessif avec mes trouvailles donc quand tout le monde connais ça me saoule lol)


J'étais come ça avant à l'époque où je connaissais que Slipknot etque j'avais pas accés au net mais maintenant je m'en bat. Moqueur

Avec internet les groupes peuvent se font vite connaître...
Keyser citer
Keyser
13/02/2008 21:45
note: 8/10
Yz a écrit : Vous écoutez un groupe en fonction de ses fans alors. Ok.

Non pour moi puisque que je continuais à écouter le groupe malgré son nouveau public. Mais le dernier album me plait moins et je n'ai donc plus trop le coeur à les défendre!
Yz citer
Yz
13/02/2008 21:14
Vous écoutez un groupe en fonction de ses fans alors. Ok.
Keyser citer
Keyser
13/02/2008 20:15
note: 8/10
Yz a écrit : TuCKeR a écrit : pour moi le meilleur de tous, bien avant que des milliers de neo metalleux cris partout "tu connais aborted et gronibard? ça dechire" .

Ces mêmes fans tellement nombreux et incultent qu'ils m'ont dégouttés du groupe au point de donner mon tshirt aborted à une ex (et pourtant chez moi c'est un sacrilege de refiler un tshirt de groupe mais là j'en pouvais plus)...

eh oui, desfois les fans sont tellement cons et saoulant qu'ils arrivent à me dégoutter d'un groupe.

De plus j'ai constaté que se sont les mêmes bouffons qui ecoutent aussi slipknot et gronibard et en parlent tellement fierement (bah oui c'est trop bourrin sa mère waouh) que ça en devient enervant et que je veux plus entendre parler de ses groupes à cause de ça.

bref... PUTAIN D'ALBUM malgré tout Sourire


Comment of the year, gratz.


Pourtant il a bien parlé là, je suis d'accord avec lui. Et moi qui aie toujours défendu Aborted contre ses détracteurs, je commence à ne plus pouvoir faire grand chose quand j'écoute le dernier album, bien décevant...
Yz citer
Yz
13/02/2008 19:34
TuCKeR a écrit : pour moi le meilleur de tous, bien avant que des milliers de neo metalleux cris partout "tu connais aborted et gronibard? ça dechire" .

Ces mêmes fans tellement nombreux et incultent qu'ils m'ont dégouttés du groupe au point de donner mon tshirt aborted à une ex (et pourtant chez moi c'est un sacrilege de refiler un tshirt de groupe mais là j'en pouvais plus)...

eh oui, desfois les fans sont tellement cons et saoulant qu'ils arrivent à me dégoutter d'un groupe.

De plus j'ai constaté que se sont les mêmes bouffons qui ecoutent aussi slipknot et gronibard et en parlent tellement fierement (bah oui c'est trop bourrin sa mère waouh) que ça en devient enervant et que je veux plus entendre parler de ses groupes à cause de ça.

bref... PUTAIN D'ALBUM malgré tout Sourire


Comment of the year, gratz.
DR.Jkl citer
DR.Jkl
13/02/2008 19:31
TucKer et Gothenburg c'est les talibans du Metal, faut former une milice pour tondre les infidèles et brûler les disques contraires au dogme les mecs. Headbang

Gloire à Satan, Bl4cK M3t4l RoxORz, etc.
Ander citer
Ander
30/07/2006 0:12
note: 7/10
La prod est pas mauvaise, mais est quelconque comparer à celle de Goremageddon que je trouve moins clinique et rend les riffs plus tranchants, les mosh parts de la chanson The saw & The Carnage Done me fait penser à une guillotine qu' on ferait tomber plusieurs fois sur un condamné à mort, yeah!
Asgiliath citer
Asgiliath
26/07/2006 8:24
note: 8.5/10
J'avais un peu peur en l'achetant, et bien il se trouve que cet album est tres bon, comme les 2 suivants! Tres bonne prod en passant.
Ander citer
Ander
04/07/2006 16:17
note: 7/10
Ok, je vérifierai à l' endroit que tu indiques précisément dès que j' aurais ma chaîne hi-fi... Par ailleurs je trouve la chanson éponyme pas terrible, je préfère The Holocaust Incarnate (dont le pemier riff me fait penser à Breeding The Spawn de Suffocation!), ou Spincthrall Enthallment et la bourrinesque Eructations Of Carnal Artistry...

Pour Thijs j' avais bien évidemment compris, mais je voulais quand même le signaler. Sourire

7 sur 10.
Keyser citer
Keyser
04/07/2006 15:18
note: 8/10
Bah réécoute l'album et tu verras qu'il y a un gros côté evil qu'il n'y a plus sur les 2 derniersClin d'oeil. Le riff dont je parle est carrément le même que sur "Immortal Rites"!

Pour Thijs oui je sais bien mais je pensais à l'incarnation actuelle du groupe où il n'y a plus que Sven en fait, j'anticipe déjà sur le nouvel album mais c'est vrai qu'il était encore là pour TAA!
Ander citer
Ander
04/07/2006 15:11
note: 7/10
J' ai pas du tout penser à un feeling evil à la Morbid Angel, mais tu cites une chansons de Altars Of Madness, album que je ne connais pas (encore) de MA... Sinon c' est clair qu' on sent bien les influences Suffo' et c' est peut-être là le problème ils arrivent jamais à égaler le maître! Puis les parties de batterie ne sont géniales, j' aime pas trop le jeu de Frank, et la prod manque de patate, n' est pas assez grasse... DéçuSinon y a bien Thijs, le gratteux présent sur Goremageddon et The Archaic Abattoir. Clin d'oeil Bref, pas mal de défauts selon moins, par contre rien à dire au niveau du chant, Sven a déjà une voix excellente sur cet album et les riffs souvent influencés par les inventeurs du brutal death new-yorkais sont souvent pas mal...
Tim citer
Tim
03/07/2006 15:35
C'est clair, un classique meconnu...
Une Bombe !!!
GanjannibaL citer
GanjannibaL
03/07/2006 13:18
note: 8.5/10
Le meilleur ABORTED pour moi en tout cas

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Aborted
Brutal Death
2001 - Listenable Records
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (14)  8.39/10
Webzines : (8)  7.48/10

plus d'infos sur
Aborted
Aborted
Brutal death - Belgique
  

tracklist
01.   The Holocaust Incarnate
02.   Nailed Through Her Cunt
03.   To Roast & Grind
04.   Engineering The Dead
05.   Eructations Of Carnal Artistry
06.   Sphinctral Enthrallment
07.   Skullfuck Crescendo
08.   Exhuming The Infested (Necro-Eroticism Pt. II)

Durée totale: 36'49

line up
voir aussi
Aborted
Aborted
The Auricular Chronicles (DVD)

2006 - Listenable Records
  
Drowning / Brodequin / Aborted / Misery Index
Drowning / Brodequin / Aborted / Misery Index
Created To Kill (Split-CD)

2001 - Bones Brigade Records
  
Aborted
Aborted
Coronary Reconstruction (EP)

2010 - Listenable Records
  
Aborted
Aborted
Global Flatline

2012 - Century Media
  
Aborted
Aborted
The Necrotic Manifesto

2014 - Century Media
  

Essayez aussi
Nephren-Ka
Nephren-Ka
Revenge And Supremacy (EP)

2010 - Autoproduction
  
Heaving Earth
Heaving Earth
Denouncing The Holy Throne

2015 - Lavadome Productions
  
Visceral Bleeding
Visceral Bleeding
Transcend Into Ferocity

2004 - Neurotic Records
  
Resection
Resection
Zenith

2006 - Unmatched Brutality
  
Scent Of Death
Scent Of Death
Of Martyrs's Agony And Hate

2012 - Pathologically Explicit Recordings
  

Blaze Of Perdition
Near Death Revelations
Lire la chronique
State Faults
Desolate Peaks
Lire la chronique
Conqueror
War Cult Supremacy
Lire la chronique
Kataklysm
Of Ghosts And Gods
Lire la chronique
One Life Crew
Crime Ridden Society
Lire la chronique
Adversarial
Death, Endless Nothing And ...
Lire la chronique
Parce qu'on a tous été ados
Jouer au blindtest
Loudblast
Sublime Dementia
Lire la chronique
Motocultor Festival 2015
Lire le dossier
Uncle Acid And The Deadbeats
The Night Creeper
Lire la chronique
Interment
Where Death Will Increase 1...
Lire la chronique
Aetherius Obscuritas
MMXV
Lire la chronique
LVTHN
The Grand Uncreation (Compil.)
Lire la chronique
Der Weg einer Freiheit
Unstille
Lire la chronique
Soilwork - The Ride Majestic
Lire le dossier
Lugubrum / Urfaust
Het Aalschuim der Natie (Sp...
Lire la chronique
Venefixion
Defixio (Démo)
Lire la chronique
Ulcerate
Everything is Fire
Lire la chronique
Pure
Art of Loosing One's Own Life
Lire la chronique
Metal Méan 2015
(DOLCH) + Drowned + Grand M...
Lire le live report
Suis La Lune
Distance / Closure (EP)
Lire la chronique
New Noise Festival 10
Birds In Row + Earthship + ...
Lire le live report
Crown
Natron
Lire la chronique
Leprous
The Congregation
Lire la chronique
Various Artists
A Treasure to Find (Tribute...
Lire la chronique
Vardan
Between the Fog and Shadows
Lire la chronique
Birds In Row
You, Me & the Violence
Lire la chronique
Weird Fate
Cycle of Naught
Lire la chronique
Mercyless
Abject Offerings
Lire la chronique
Acherontas
Ma-IoN (Formulas Of Reptil...
Lire la chronique