chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
76 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

All Shall Perish - The Price Of Existence

Chronique

All Shall Perish The Price Of Existence
Afin d’écrire correctement ma chronique et de passer pour quelqu’un de crédible (…), j’ai réécouté attentivement « Hate.Malice.Revenge », premier album d’All Shall Perish chroniqué dans ces pages, avant de m’atteler à ce « Price of Existence » qui lui succède. Et oui, un chroniqueur appliqué se doit de savoir établir des comparaisons judicieuses entre deux opus d’un même groupe, sinon notre ami lecteur de promozine serait bien embeté pour savoir s’il doit investir ou non ses deniers dans la suite du premier album qui tuait sa race l’année dernière. Ne faisons pas de détours plus longtemps : « The Price of Existence » est le digne successeur du premier album, avec cependant une orientation mélodique beaucoup plus poussé. Il se démarque également par son nombre de chansons plus conséquent et une certaine idée dans l’enchaînement des titres (avec un instrumental et une espèce d’outro mélodique) qui diffèrent des 8 baffes de son prédécesseur.

Plus mélodique donc, mais All Shall Perish reste un groupe sacrément burné et donc outrageusement joussif. J’ai pourtant un peu de mal à prendre « une baffe » avec les passages brutaux de cet album, qui sont semble-t-il moins nombreux qu’auparavant, et alternés avec de nombreux passages plus mélodiques et plans techniques : en gros on perd en brutalité ce qu’on gagne en richesse de composition. Aucune chanson n’est de ce fait véritablement brutal du début à la fin, on oscille davantage entre de courtes parties blastés, des mosh parts, le tout accompagnés de mélodies délicates et bien pensées. Les deux types de chant différents sont toujours présents et accompagnent efficacement chaque morceau ; je dois également souligner l’excellence des solos, entre ceux de « Prisoner of War » ou le superbe de « Wage Slaves » qui lance un gros blast, ce n’est que du beau solo mélodique qui fait du bien aux oreilles.

Et donc, aujourd’hui, All Shall Perish s’éloigne pour moi définitivement des racines Dying Fetusiennes initiales, tant leur musique est beaucoup plus mélodique sans pour autant tomber dans le death mélodique à la Suédoise. Etrange, mais le feeling n’est absolument pas le même ici, et si ça déborde de mélodies, à aucun moment je n’ai pensé à At The Gates, In Flames ou autres… à part peut être ce court instrumental « Interlude », mélange d’arpèges acoustiques et d’un superbe solo jazzy qui en rappelle les grands moments. Non, All Shall Perish reste à part, avec un style certes classé dans l’extrême, mais qui pioche un peu de hardcore, beaucoup de death mélo, et du gros deathcore, sans pour autant vraiment ressembler à quoi que ce soit en totalité. Et sans crier au génie, ni affirmer que le style est bien original, je dois reconnaître que cet album est proprement excellent et supplante « Hate.Malice.Revenge » qui était bon mais sans plus. Pour un deuxième album chez Nuclear Blast, on ne peut désormais que leur souhaiter de décrocher une bonne tournée pour les mettre bien en vue au sein du petit monde métallique, ce « Price of Existence » étant en tout cas une réussite…

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

9 COMMENTAIRE(S)

Asgiliath citer
Asgiliath
19/10/2007 00:58
note: 7.5/10
Une bonne surprise! Vu que tout le monde a l'air d'apprécier le premier, je vais y jeter une oreille.
mefistofalus citer
mefistofalus
24/08/2006 23:32
note: 9/10
Un pur moment de brutalité musicale!
citer
ilhan (invité)
22/08/2006 10:52
Putain je l'attend dans ma boite au lettre ce cd.
Le peu entendu sur le net m'a l'air aussi énorme que le premier
_kentinou70_ citer
_kentinou70_
22/08/2006 3:20
note: 9/10
rien a dire, cet album envoi
Alexis citer
Alexis
31/07/2006 22:13
Je le préfère à Hate.Malice.Revenge ! C'est une petite bombe.
Mitch citer
Mitch
30/07/2006 12:07
note: 7/10
Le précèdent m'avait emmerdé, celui là un peu moins. Pas franchement transcendant mais assez efficace, à écouter de temps en temps...
Manumal citer
Manumal
29/07/2006 23:40
Pareil que Lmkt
citer
Lmkt (invité)
29/07/2006 21:09
Pour l'instant, apres seulement quelques ecoutes il me semble beaucoup moins bon que Hate.Malice.Revenge... (enfin faut dire que c'est un de mes albums cultes).
Fin bon on verra bien dans une dizaine d'ecoutes Sourire
Chris citer
Chris
28/07/2006 22:20
note: 8/10
chortie le 4/08

une E-Card dispo

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
All Shall Perish
Deathcore mélodique
2006 - Nuclear Blast Records
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (17)  7.97/10
Webzines : (25)  7.33/10

plus d'infos sur
All Shall Perish
All Shall Perish
Deathcore mélodique - 2002 - Etats-Unis
  

tracklist
01.   Eradication
02.   Wage Slaves
03.   Day Of Justice
04.   There Si No Business To Be Done On A Dead Planet
05.   Better Living Through Catastrophe
06.   Prisonner Of War
07.   Interlude
08.   We Hold These Truths
09.   The True Beast
10.   Promises
11.   The Last Relapse

line up
voir aussi
All Shall Perish
All Shall Perish
Hate. Malice. Revenge

2005 - Nuclear Blast Records
  

Essayez aussi
Within The Ruins
Within The Ruins
Creature

2009 - Victory Records
  
Veil Of Maya
Veil Of Maya
The Common Man's Collapse

2008 - Sumerian Records
  
Within The Ruins
Within The Ruins
Invade

2010 - Victory Records
  
Born Of Osiris
Born Of Osiris
The New Reign

2007 - Sumerian Records
  
Winds Of Plague
Winds Of Plague
Decimate The Weak

2008 - Century Media Records
  

The Beast of Nod
Vampira: Disciple of Chaos
Lire la chronique
Unearthly Trance
In the Red
Lire la chronique
Wyrms
Altuus Kronhorr - La monarc...
Lire la chronique
Bloody Hammers
The Horrific Case of Bloody...
Lire la chronique
Depravity
Evil Upheaval
Lire la chronique
Fuzzgod
Meet Your Maker (Démo)
Lire la chronique
Into Coffin
The Majestic Supremacy Of C...
Lire la chronique
Sun Of The Sleepless
To the Elements
Lire la chronique
Necros Christos
Domedon Doxomedon
Lire la chronique
Fragments Of Unbecoming
Perdition Portal (Chapter VI)
Lire la chronique
Dio
Holy Diver
Lire la chronique
Sleep + Sofy Major
Lire le live report
MoM Poésique - Regarde les Hommes Tomber
Lire le podcast
Warfuck
This Was Supposed to be Fun
Lire la chronique
Vacivus
Temple Of The Abyss
Lire la chronique
Satan présente GORGOROTH : de modèle à risée générale
Lire le podcast
Revel In Flesh
Relics Of The Deathkult (Co...
Lire la chronique
Stromptha
Odium Vult
Lire la chronique
Monolithe
Nebula Septem
Lire la chronique
Thou
The House Primordial (EP)
Lire la chronique
Lonewolf
Raised On Metal
Lire la chronique
Hot Knives
Static Bloom (EP)
Lire la chronique
MoM Hors-Série : Top 4 Prog
Lire le podcast
Ceremony
Still, Nothing Moves You
Lire la chronique
Dystopy
Womb Of The Abyss (EP)
Lire la chronique
Animals as Leaders
Weightless
Lire la chronique
Les 10 ans de SLH.. et les 20 ans de Benighted
Benighted + Smash Hit Combo
Lire le live report
Aisuragua
In Morte Veritas
Lire la chronique
Rapture
Paroxysm Of Hatred
Lire la chronique
Dimmu Borgir
Eonian
Lire la chronique