chargement...

haut de page
41 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Tagada Jones - Le Feu Aux Poudres

Chronique

Tagada Jones Le Feu Aux Poudres
Trois ans après « L’envers du décor » (qui s’est quand même vendu à plus de 11000 exemplaires) voici donc le nouvel album des engagés-enragés de Tagada Jones.

Evidemment, pas de changement majeur à l’horizon, ce n’est pas l’habitude du style. Malgré tout il serait bien sûr totalement faux de dire que ce « Le feu aux poudres » est un « L’envers du décor » bis, tout comme ce dernier n’était pas un « Manipulé » bis et marquait même une certaine évolution quelque peu plus mélodique. Cette nouvelle galette continue donc dans cette voie avec un certain retour à un côté plus punk-rock et des mélodies plus nombreuses qu’auparavant (et parfois excellentes, je pense par exemple à « Monsieur », idéal pour chanter sous la douche, « Cargo » ou « Combien de temps encore ? »).Et pour les accompagner, Niko fait varier sa voix un peu plus qu’à l’accoutumée, et se laisse plus souvent aller à pousser la chansonnette. Malgré tout il reste toujours un bon nombre de riffs bien incisifs et saccadés, accompagnés de quelques samples, bref Tagada Jones fait toujours du Tagada Jones, pas de doute là dessus !

Question paroles, là encore, pas de changement. Tagada Jones est toujours un groupe aussi engagé. Et pour faire simple disons que tout le monde en prend un peu pour son grade ici, à travers les thèmes chers au groupe : écologie, anti-capitalisme, fanatisme religieux, racisme etc… Et comme je le dis souvent : citoyen ou démago à vous de voir. Personnellement j’opte pour la première solution car rien qu’à lire les paroles de « Cargo » ou « Combien de temps encore ? » je ne peux qu’être d’accord avec eux. Mais je suis un hippie c’est normal ;-).

Abordons maintenant un point délicat et souvent source de gros dégâts : les remix.
Eh bien pour une fois, ici, de bien bonnes surprises ! Bon le premier n’est pas un remix mais une collaboration avec La Phaze sur « Ensemble » pour un titre aux sonorités drum n’ bass que je trouve vraiment excellent (mais j’aime la dn’b donc ça aide). Deuxième titre (et premier remix) « Le drapeau » par Shane Cough, groupe que je ne connais que de nom, un remix disons techno pour faire très général, moins bon que le précédent mais assez réussi quand même. Troisième remix « A qui la faute ? » par Bionik Dread, un peu dans le même esprit que le précédent. Enfin Guizmo de Tryo reprend « Combien de temps encore ? » pour une version reggae, assez sympa, et où l’on remarque à quel point les paroles collent bien au bonhomme.

Au final donc un album plutôt bon, dans la droite lignée de « L’envers du décor », moins violent qu’un « Manipulé », plus punk-rock mélodique dans l’âme, Tagada Jones continue son petit bonhomme de chemin. Alors bonne route et à la prochaine !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour donner votre avis.

3 COMMENTAIRE(S)

Frantik citer
Frantik
10/09/2008 13:07
note: 8/10
Très bon album bien péchu. M'éclate bien moi.
Chris citer
Chris
19/08/2006 19:25
j'aime bien "Cargo", ça me fait un peu penser à Lofo par certains aspects...en tout cas c mieux que le souvenir que j'avais de l'album d'avant.
Niktareum citer
Niktareum
16/08/2006 23:56
note: 6.5/10
J'ai aligné ma note sur celle que Chris avait mise à "L'envers du décor".

Déjà dans les bacs.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Pseudo :
Question anti-spam :
Dans quel groupe mythique joue Tom Araya ?
Commentaire :

Tagada Jones
Punk-Hardcore électro mélodique
2006 - Enragé Production
notes
Chroniqueur : 6.5/10
Lecteurs : (3)  6.5/10
Webzines : (8)  7.24/10

plus d'infos sur
Tagada Jones
Tagada Jones
Punk Hardcore Mélodique - France
  

tracklist
01.  Cargo
02.  Thérapie
03.  La relève
04.  Combien de temps encore?
05.  Cauchemar
06.  Monsieur
07.  Pavilllon noir
08.  Soleil de feu
09.  Kamikaze
10.  Le drapeau
11.  Epidémie
12.  Le feu aux poudres

line up
voir aussi
Tagada Jones
Tagada Jones
Les Compteurs A Zéro

2008 - Enragé Production
  
Tagada Jones
Tagada Jones
L'envers du décor

2003 - Enragé Production
  

chronique Chronique
Blut Aus Nord
Memoria Vetusta III
(Saturnian Poetry)
chronique Chronique
Woodtemple
Forgotten Pride
chronique Chronique
Ævangelist
Writhes in the Murk
chronique Chronique
Vomiting Corpses
Coma: The Spheres Of Innocence
chronique Chronique
In Flames
Siren Charms
chronique Chronique
Nightbringer
Ego Dominus Tuus
chronique Chronique
1349
Massive Cauldron of Chaos
dossier Dossier
Fall Of Summer 2014
chronique Chronique
Bastard Feast
Osculum Infame
chronique Chronique
Myrkur
Myrkur (EP)
chronique Chronique
Mitochondrion
Antinumerology (EP)
chronique Chronique
Musk Ox
Woodfall
chronique Chronique
Terminal Death
Terminal Death (Compil.)
chronique Chronique
Амезарак
Daemonolatreia
chronique Chronique
Royal Blood
Royal Blood
chronique Chronique
Darkspace
Dark Space III I
dossier Dossier
Kill-Town Death Fest 2014 / The Funeral Edition
chronique Chronique
1349
Hellfire
report Live report
No Compromise Metal Fest 2
Bulldozing Bastard + Crystal Viper + Eliminator...
chronique Chronique
Pulling Teeth
Martyr Immortal
chronique Chronique
Mortuus
Grape of The Vine
chronique Chronique
The Haunted
Exit Wounds
chronique Chronique
Petrychor
Makrokosmos
chronique Chronique
Dark Funeral
The Secrets Of The Black Arts
chronique Chronique
Horn Of The Rhino
Summoning Deliverance
chronique Chronique
Stryvigor
Забуте віками
(Forgotten by Ages)
chronique Chronique
Immortal
Battles In The North
chronique Chronique
Immortal
Diabolical Fullmoon Mysticism
chronique Chronique
Sarpanitum
Fidelium (EP)
chronique Chronique
Sigh
Imaginary Sonicscape