chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
34 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Tagada Jones - Le Feu Aux Poudres

Chronique

Tagada Jones Le Feu Aux Poudres
Trois ans après « L’envers du décor » (qui s’est quand même vendu à plus de 11000 exemplaires) voici donc le nouvel album des engagés-enragés de Tagada Jones.

Evidemment, pas de changement majeur à l’horizon, ce n’est pas l’habitude du style. Malgré tout il serait bien sûr totalement faux de dire que ce « Le feu aux poudres » est un « L’envers du décor » bis, tout comme ce dernier n’était pas un « Manipulé » bis et marquait même une certaine évolution quelque peu plus mélodique. Cette nouvelle galette continue donc dans cette voie avec un certain retour à un côté plus punk-rock et des mélodies plus nombreuses qu’auparavant (et parfois excellentes, je pense par exemple à « Monsieur », idéal pour chanter sous la douche, « Cargo » ou « Combien de temps encore ? »).Et pour les accompagner, Niko fait varier sa voix un peu plus qu’à l’accoutumée, et se laisse plus souvent aller à pousser la chansonnette. Malgré tout il reste toujours un bon nombre de riffs bien incisifs et saccadés, accompagnés de quelques samples, bref Tagada Jones fait toujours du Tagada Jones, pas de doute là dessus !

Question paroles, là encore, pas de changement. Tagada Jones est toujours un groupe aussi engagé. Et pour faire simple disons que tout le monde en prend un peu pour son grade ici, à travers les thèmes chers au groupe : écologie, anti-capitalisme, fanatisme religieux, racisme etc… Et comme je le dis souvent : citoyen ou démago à vous de voir. Personnellement j’opte pour la première solution car rien qu’à lire les paroles de « Cargo » ou « Combien de temps encore ? » je ne peux qu’être d’accord avec eux. Mais je suis un hippie c’est normal ;-).

Abordons maintenant un point délicat et souvent source de gros dégâts : les remix.
Eh bien pour une fois, ici, de bien bonnes surprises ! Bon le premier n’est pas un remix mais une collaboration avec La Phaze sur « Ensemble » pour un titre aux sonorités drum n’ bass que je trouve vraiment excellent (mais j’aime la dn’b donc ça aide). Deuxième titre (et premier remix) « Le drapeau » par Shane Cough, groupe que je ne connais que de nom, un remix disons techno pour faire très général, moins bon que le précédent mais assez réussi quand même. Troisième remix « A qui la faute ? » par Bionik Dread, un peu dans le même esprit que le précédent. Enfin Guizmo de Tryo reprend « Combien de temps encore ? » pour une version reggae, assez sympa, et où l’on remarque à quel point les paroles collent bien au bonhomme.

Au final donc un album plutôt bon, dans la droite lignée de « L’envers du décor », moins violent qu’un « Manipulé », plus punk-rock mélodique dans l’âme, Tagada Jones continue son petit bonhomme de chemin. Alors bonne route et à la prochaine !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

3 COMMENTAIRE(S)

Frantik citer
Frantik
10/09/2008 13:07
note: 8/10
Très bon album bien péchu. M'éclate bien moi.
Chris citer
Chris
19/08/2006 19:25
j'aime bien "Cargo", ça me fait un peu penser à Lofo par certains aspects...en tout cas c mieux que le souvenir que j'avais de l'album d'avant.
Niktareum citer
Niktareum
16/08/2006 23:56
note: 6.5/10
J'ai aligné ma note sur celle que Chris avait mise à "L'envers du décor".

Déjà dans les bacs.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Tagada Jones
Punk-Hardcore électro mélodique
2006 - Enragé Production
notes
Chroniqueur : 6.5/10
Lecteurs : (3)  6.5/10
Webzines : (8)  7.24/10

plus d'infos sur
Tagada Jones
Tagada Jones
Punk Hardcore Mélodique - France
  

tracklist
01.   Cargo
02.   Thérapie
03.   La relève
04.   Combien de temps encore?
05.   Cauchemar
06.   Monsieur
07.   Pavilllon noir
08.   Soleil de feu
09.   Kamikaze
10.   Le drapeau
11.   Epidémie
12.   Le feu aux poudres

voir aussi
Tagada Jones
Tagada Jones
L'envers du décor

2003 - Enragé Production
  
Tagada Jones
Tagada Jones
Les Compteurs A Zéro

2008 - Enragé Production
  

Cave Ne Cadas + Jucifer + Torture du Sphinx
Lire le live report
Lord Vicar
Gates of Flesh
Lire la chronique
Diagor
Ненависть к живому (Hatred ...
Lire la chronique
Behexen
The Poisonous Path
Lire la chronique
Ritual Death
Ritual Death (EP)
Lire la chronique
The Wakedead Gathering
Fuscus: Strings Of The Blac...
Lire la chronique
Jex Thoth
Blood Moon Rise
Lire la chronique
Morbid Saint
Spectrum Of Death
Lire la chronique
Blood Ceremony
Lord of Misrule
Lire la chronique
Isolert
No Hope, No Light...Only Death
Lire la chronique
Ghold
PYR
Lire la chronique
Gruesome
Dimensions Of Horror (EP)
Lire la chronique
Teloch
Thus Darkness Spake
Lire la chronique
Pseudogod
Sepulchral Chants (Compil.)
Lire la chronique
First Fragment
Dasein
Lire la chronique
En mai fais ce qu'il te plait
Jouer au blindtest
Heimsgard
Ordrag
Lire la chronique
Essence
Prime
Lire la chronique
Suspiral
Delve Into The Mysteries Of...
Lire la chronique
Gebrechlichkeit
Aphorismen der Angst
Lire la chronique
Brame
La nuit, les charrues...
Lire la chronique
Roadburn Festival 2016 - 1er Jour
Black Mountain + Converge +...
Lire le live report
Reptilian
Perennial Void Traverse
Lire la chronique
Deströyer 666
Wildfire
Lire la chronique
Opium Warlords
Live at Colonia Dignidad
Lire la chronique
Baalsebub
Procedure Of Emasculation (EP)
Lire la chronique
Head of the Demon
Sathanas Trismegistos
Lire la chronique
L'Instant Sakrifiss
Lire le podcast
La photo mystère du 7 Mai 2016
Jouer à la Photo mystère
Anata
Dreams of Death and Dismay
Lire la chronique