chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
48 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Heavy Heavy Low Low - Everything's Watched, Everybody's Watching

Chronique

Heavy Heavy Low Low Everything's Watched, Everybody's Watching
Heavy Heavy Low Low c'est 5 jeunes américains qui sont vraiment vénères. Mais tu vois, ils étaient tellement vénères qu'ils se sont dit "Tiens et si on faisait du metal ? Et comme on est vénère, on va faire de la musique super vénère ouais !". Mais attention, en plus d'être vénères, ils sont rebelles aussi ces jeunes. Alors ils se sont dit "Putain merde couille et si on prenait un pauvre nom de groupe ! Ca serait vachement rebelle ça plutôt qu'un truc qui sonne bien". Et pour le coup, ils ne se sont pas loupé. Et comme en plus on leur laisse la liberté de sortir des albums (c'est ça l'Amérique), et bien ils font des albums. J'entends surtout par là que "Everything's Watched, Everybody's Watching" n'est pas leur premier mais leur second album. Difficile à croire.

Alors pour être vénères, ils sont vénères nos djeuns et ils ont opté pour un format super vénère de la mort : du hardcore grindé. Non, pas du grindcore, du hardcore grindé. En gros, c'est du hardcore d'abord mais c'est ultra court et direct (et putain de vénère). Jugez plutôt : 11 titres pour une vingtaine de minute, avec des morceaux qui dépassent rarement les 2 minutes. Ca arrache putain. Ouais ! Mais bon comme ils ne veulent pas passer pour des tocards, ils se sont dit "Bon faudrait pas trop passer pour des tocards. Alors on va faire un truc imbaisable ! Ouais et puis c'est rebelle et vénère de faire n'importe de quoi. Mais on va quand même écrire ce qu'on fait parce que sinon on retrouvera plus". Et effectivement, c'est n'importe quoi, un enchaînement de riffs, certes bourrins mais aussi insipides qu'incohérents mais ça doit être voulu. C'est peut-être ça le concept. Après tout, qu'est-ce qu'on s'en fout que ça soit cohérent ou que ça ressemble à quelque chose. Et là, problème. "Hé putain les mecs je fais quoi pour les paroles ? Bin écrit ce qui te passe par la tête !". Ok ça c'est fait... Et pour le chant, c'est super vénère aussi, grave, et rebelle bite. Attends imagine le truc putain le mec y gueule sa race hardcore et puis des fois il varie vachement, un peu comme Deftones mais sauf qu'il sait pas chanter. Trop fort. En fait, ça tombe bien que l'album fasse 20 minutes parce que le chant est absolument insupportable. Ouais je sais, faut pas prendre ça au premier degré Dead putain merde. C'est grave cool vomit caca. Tu vois les paroles c'est débile et la musique aussi. Mais c'est super cool. T'as rien compris !

Peut-être que j'ai rien compris, que j'ai été dépassé par le génie et la complexité de composition, qu'on y trouve des influences free-jazz ou progressives, des clins d'oeil aux Beatles et au premiers Slayer. Ou pas. Certains groupes arrivent à faire quelque chose à partir de n'importe quoi et d'autres pas. Ainsi va la vie. Mais bon l'énergie déployée, la production et les photographies des évacuations de leur lavabo valent bien un petit 4. Quoiqu'une cuvette de WC aurait été sûrement plus approprié. Une chose est sûre, Heavy Heavy Low Low est un groupe qui ne se prend pas au sérieux et ça tombe bien parce que moi non plus.

DOSSIERS LIES

Chroniques à la con ! 3 : la revanche
Chroniques à la con ! 3 : la revanche
Octobre 2007
  

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

11 COMMENTAIRE(S)

Dead citer
Dead
18/03/2007 11:41
orély a écrit : pour un chroniqueur je trouve ta façon d'écrire totalement honteuse ainsi que ton vocabulaire très restreint à ces quelques "vénères" et "rebelles". On croirait entendre un gars de la "te6" (c'est nul comme la valaur argumentative de cette chronique)

Je crains que tu n'aies pas saisi le véritable sens de cette chronique Orély. Je t'invite à lire une de mes 400 autres chroniques pour mieux comprendre Clin d'oeil

Et sinon, tu en penses quoi de cet album ? C'est plutôt ça qui est intéressant Sourire
citer
orély
17/03/2007 21:14
pour un chroniqueur je trouve ta façon d'écrire totalement honteuse ainsi que ton vocabulaire très restreint à ces quelques "vénères" et "rebelles". On croirait entendre un gars de la "te6" (c'est nul comme la valaur argumentative de cette chronique)
citer
N'as
02/12/2006 14:51
L'un des albums qui tourne le plus chez moi en ce moment. Je trouve la chroniques pas très objective, de plus vue tes albums "cultes" je pense que cette kro aurait put être confié à une autre personne, car là c'est du baclage... L'album est court et là est le seul point négatif (acheter un 11 titres à 16€ pour 20 minutes ça fout les boules), aussi je sais pas si tu as déja écouté leur premier "Fuck It !" mais in en vaut la peine...
Dead citer
Dead
15/11/2006 08:25
xKx a écrit : Mouais, oké la chronique est marrante... mais à la ramasse. Je pense que faire une review d'un skeud d'un genre qu'on connait pas c'est pas très bon: en l'occurence cet album est pas mal du tout, un croisement de daughters et every time i die. Enfin voila, je comprend pas trop pourquoi une telle note et review...

C'est juste mon avis mec. J'ai trouvé ça mauvais mais ça ne veut pas dire que c'est le cas tout le monde Sourire
citer
xKx
14/11/2006 20:46
Mouais, oké la chronique est marrante... mais à la ramasse. Je pense que faire une review d'un skeud d'un genre qu'on connait pas c'est pas très bon: en l'occurence cet album est pas mal du tout, un croisement de daughters et every time i die. Enfin voila, je comprend pas trop pourquoi une telle note et review...
Manumal citer
Manumal
10/11/2006 23:50
J'ai pas écouté la chose mais la première partie de la chro s'adapte avec bon nombres de groupes metal hein!
Yz citer
Yz
10/11/2006 15:45
Enorme la kro XD
$am citer
$am
10/11/2006 11:15
XD aussi ! Putain de merde !
citer
Ant'oïn
10/11/2006 09:03
arrete c'est trop super grave cool ! expdr
Dead citer
Dead
10/11/2006 08:59
Ikea a écrit : XD !

ça t'a enervé comme album ou quoi ? Tu t'es fait plaisir ! Mr Green


Oui parfois j'en ai un peu ras le bol des promos de merde...
Ikea citer
Ikea
10/11/2006 08:56
XD !

ça t'a enervé comme album ou quoi ? Tu t'es fait plaisir ! Mr Green

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Heavy Heavy Low Low
Hardcore / Grind
2006 - Ferret Music
notes
Chroniqueur : 4/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Heavy Heavy Low Low
Heavy Heavy Low Low
Délire punk metal lourdingue - Etats-Unis
  

tracklist
01.   This Is Really Testing The Patience I've Never Had
02.   A, S, V, L, N
03.   Mall-Nutrition
04.   Are You Okay, Kiddo?
05.   I Forgot 2 And A Half Days
06.   Texas Chainsaw Mascer-uh
07.   Kids, Kids, Kids.
08.   Buddy, You're Makin' No Sense
09.   Theres A Bat
10.   Eating The Porridge And Killing The Bears
11.   Party Girls

Durée : 22 min.

line up
parution
25 Novembre 2006

voir aussi
Heavy Heavy Low Low
Heavy Heavy Low Low
Turtle Nipple And The Toxic Shock

2008 - Ferret Music
  

Essayez plutôt
Nails
Nails
Abandon All Life

2013 - Southern Lord Records
  
Warsawwasraw
Warsawwasraw
Sensitizer

2014 - Music Fear Satan
  
Dephosphorus
Dephosphorus
Ravenous Solemnity

2014 - 7 Degrees Records
  
Heartless
Heartless
Hell Is Other People

2011 - Southern Lord Records
  
Trap Them
Trap Them
Darker Handcraft

2011 - Prosthetic Records
  

Hryre
From Mortality to Infinity
Lire la chronique
Enthroned
Towards The Skullthrone Of ...
Lire la chronique
Motörhead
We Are Motörhead
Lire la chronique
Ultha
Converging Sins
Lire la chronique
Stench Price
Stench Price
Lire la chronique
Caveman Cult
Savage War Is Destiny
Lire la chronique
1996-2016 20 Years Tours
Shining + Slegest + Taake
Lire le live report
Sentient Horror
Ungodly Forms
Lire la chronique
Diapsiquir
180°
Lire la chronique
Crimson Moon
Oneironaut
Lire la chronique
Dead Congregation
Sombre Doom (EP)
Lire la chronique
Venefixion
Armorican Deathrites (EP)
Lire la chronique
Okkultokrati
Raspberry Dawn
Lire la chronique
Les détournements de Dead : Sun Wars
Lire le podcast
Necronautical
The Endurance at Night
Lire la chronique
Earth and Pillars
Pillars I
Lire la chronique
Brame
Basses Terres
Lire la chronique
Deicide
Once Upon The Cross
Lire la chronique
Temisto
Temisto
Lire la chronique
Testament
Brotherhood Of The Snake
Lire la chronique
GxSxD (God Send Death)
The Adversary
Lire la chronique
Black Fucking Cancer
Black Fucking Cancer
Lire la chronique
Neurosis
Fires Within Fires
Lire la chronique
Cradle Of Filth
Dusk... and Her Embrace - T...
Lire la chronique
Bölzer
Hero
Lire la chronique
Ranger
Speed & Violence
Lire la chronique
Les détournements de Dead : Swallow the Rumor
Lire le podcast
Mortualia
Wild, Wild Misery
Lire la chronique
Esben and the Witch
Older Terrors
Lire la chronique
Hexecutor
Poison, Lust And Damnation
Lire la chronique