chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
42 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Heavy Heavy Low Low - Everything's Watched, Everybody's Watching

Chronique

Heavy Heavy Low Low Everything's Watched, Everybody's Watching
Heavy Heavy Low Low c'est 5 jeunes américains qui sont vraiment vénères. Mais tu vois, ils étaient tellement vénères qu'ils se sont dit "Tiens et si on faisait du metal ? Et comme on est vénère, on va faire de la musique super vénère ouais !". Mais attention, en plus d'être vénères, ils sont rebelles aussi ces jeunes. Alors ils se sont dit "Putain merde couille et si on prenait un pauvre nom de groupe ! Ca serait vachement rebelle ça plutôt qu'un truc qui sonne bien". Et pour le coup, ils ne se sont pas loupé. Et comme en plus on leur laisse la liberté de sortir des albums (c'est ça l'Amérique), et bien ils font des albums. J'entends surtout par là que "Everything's Watched, Everybody's Watching" n'est pas leur premier mais leur second album. Difficile à croire.

Alors pour être vénères, ils sont vénères nos djeuns et ils ont opté pour un format super vénère de la mort : du hardcore grindé. Non, pas du grindcore, du hardcore grindé. En gros, c'est du hardcore d'abord mais c'est ultra court et direct (et putain de vénère). Jugez plutôt : 11 titres pour une vingtaine de minute, avec des morceaux qui dépassent rarement les 2 minutes. Ca arrache putain. Ouais ! Mais bon comme ils ne veulent pas passer pour des tocards, ils se sont dit "Bon faudrait pas trop passer pour des tocards. Alors on va faire un truc imbaisable ! Ouais et puis c'est rebelle et vénère de faire n'importe de quoi. Mais on va quand même écrire ce qu'on fait parce que sinon on retrouvera plus". Et effectivement, c'est n'importe quoi, un enchaînement de riffs, certes bourrins mais aussi insipides qu'incohérents mais ça doit être voulu. C'est peut-être ça le concept. Après tout, qu'est-ce qu'on s'en fout que ça soit cohérent ou que ça ressemble à quelque chose. Et là, problème. "Hé putain les mecs je fais quoi pour les paroles ? Bin écrit ce qui te passe par la tête !". Ok ça c'est fait... Et pour le chant, c'est super vénère aussi, grave, et rebelle bite. Attends imagine le truc putain le mec y gueule sa race hardcore et puis des fois il varie vachement, un peu comme Deftones mais sauf qu'il sait pas chanter. Trop fort. En fait, ça tombe bien que l'album fasse 20 minutes parce que le chant est absolument insupportable. Ouais je sais, faut pas prendre ça au premier degré Dead putain merde. C'est grave cool vomit caca. Tu vois les paroles c'est débile et la musique aussi. Mais c'est super cool. T'as rien compris !

Peut-être que j'ai rien compris, que j'ai été dépassé par le génie et la complexité de composition, qu'on y trouve des influences free-jazz ou progressives, des clins d'oeil aux Beatles et au premiers Slayer. Ou pas. Certains groupes arrivent à faire quelque chose à partir de n'importe quoi et d'autres pas. Ainsi va la vie. Mais bon l'énergie déployée, la production et les photographies des évacuations de leur lavabo valent bien un petit 4. Quoiqu'une cuvette de WC aurait été sûrement plus approprié. Une chose est sûre, Heavy Heavy Low Low est un groupe qui ne se prend pas au sérieux et ça tombe bien parce que moi non plus.

DOSSIERS LIES

Chroniques à la con ! 3 : la revanche
Chroniques à la con ! 3 : la revanche
Octobre 2007
  

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

11 COMMENTAIRE(S)

Dead citer
Dead
18/03/2007 11:41
orély a écrit : pour un chroniqueur je trouve ta façon d'écrire totalement honteuse ainsi que ton vocabulaire très restreint à ces quelques "vénères" et "rebelles". On croirait entendre un gars de la "te6" (c'est nul comme la valaur argumentative de cette chronique)

Je crains que tu n'aies pas saisi le véritable sens de cette chronique Orély. Je t'invite à lire une de mes 400 autres chroniques pour mieux comprendre Clin d'oeil

Et sinon, tu en penses quoi de cet album ? C'est plutôt ça qui est intéressant Sourire
citer
orély
17/03/2007 21:14
pour un chroniqueur je trouve ta façon d'écrire totalement honteuse ainsi que ton vocabulaire très restreint à ces quelques "vénères" et "rebelles". On croirait entendre un gars de la "te6" (c'est nul comme la valaur argumentative de cette chronique)
citer
N'as
02/12/2006 14:51
L'un des albums qui tourne le plus chez moi en ce moment. Je trouve la chroniques pas très objective, de plus vue tes albums "cultes" je pense que cette kro aurait put être confié à une autre personne, car là c'est du baclage... L'album est court et là est le seul point négatif (acheter un 11 titres à 16€ pour 20 minutes ça fout les boules), aussi je sais pas si tu as déja écouté leur premier "Fuck It !" mais in en vaut la peine...
Dead citer
Dead
15/11/2006 08:25
xKx a écrit : Mouais, oké la chronique est marrante... mais à la ramasse. Je pense que faire une review d'un skeud d'un genre qu'on connait pas c'est pas très bon: en l'occurence cet album est pas mal du tout, un croisement de daughters et every time i die. Enfin voila, je comprend pas trop pourquoi une telle note et review...

C'est juste mon avis mec. J'ai trouvé ça mauvais mais ça ne veut pas dire que c'est le cas tout le monde Sourire
citer
xKx
14/11/2006 20:46
Mouais, oké la chronique est marrante... mais à la ramasse. Je pense que faire une review d'un skeud d'un genre qu'on connait pas c'est pas très bon: en l'occurence cet album est pas mal du tout, un croisement de daughters et every time i die. Enfin voila, je comprend pas trop pourquoi une telle note et review...
Manumal citer
Manumal
10/11/2006 23:50
J'ai pas écouté la chose mais la première partie de la chro s'adapte avec bon nombres de groupes metal hein!
Yz citer
Yz
10/11/2006 15:45
Enorme la kro XD
$am citer
$am
10/11/2006 11:15
XD aussi ! Putain de merde !
citer
Ant'oïn
10/11/2006 09:03
arrete c'est trop super grave cool ! expdr
Dead citer
Dead
10/11/2006 08:59
Ikea a écrit : XD !

ça t'a enervé comme album ou quoi ? Tu t'es fait plaisir ! Mr Green


Oui parfois j'en ai un peu ras le bol des promos de merde...
Ikea citer
Ikea
10/11/2006 08:56
XD !

ça t'a enervé comme album ou quoi ? Tu t'es fait plaisir ! Mr Green

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Heavy Heavy Low Low
Hardcore / Grind
2006 - Ferret Music
notes
Chroniqueur : 4/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Heavy Heavy Low Low
Heavy Heavy Low Low
Délire punk metal lourdingue - Etats-Unis
  

tracklist
01.   This Is Really Testing The Patience I've Never Had
02.   A, S, V, L, N
03.   Mall-Nutrition
04.   Are You Okay, Kiddo?
05.   I Forgot 2 And A Half Days
06.   Texas Chainsaw Mascer-uh
07.   Kids, Kids, Kids.
08.   Buddy, You're Makin' No Sense
09.   Theres A Bat
10.   Eating The Porridge And Killing The Bears
11.   Party Girls

Durée : 22 min.

line up
parution
25 Novembre 2006

voir aussi
Heavy Heavy Low Low
Heavy Heavy Low Low
Turtle Nipple And The Toxic Shock

2008 - Ferret Music
  

Essayez plutôt
Converge / Napalm Death
Converge / Napalm Death
Converge / Napalm Death (Split 7")

2012 - Autoproduction
  
Nostromo
Nostromo
Ecce Lex

2003 - Overcome Records
  
Primitive Man
Primitive Man
Scorn

2013 - Throatruiner Records / Mordgrimm Records
  
Clinging To The Trees Of A Forest Fire / Nesseria
Clinging To The Trees Of A Forest Fire / Nesseria
Split (Split 12")

2011 - Throatruiner Records
  
Black Mask.
Black Mask.
Black Mask. (EP)

2012 - Autoproduction
  

On Thorns I Lay
Eternal Silence
Lire la chronique
Make Them Suffer
Worlds Apart
Lire la chronique
Satan présente GRAVELAND (feat. Sakrifiss)
Lire le podcast
Grima
Tales of the Enchanted Woods
Lire la chronique
Mötley Crüe
Shout at the Devil
Lire la chronique
Sepulchral
Back From The Dead (Compil.)
Lire la chronique
Skull Parade
Skullparade
Lire la chronique
Cytotoxin
Gammageddon
Lire la chronique
The World I Knew
Fuck a 9-5 (EP)
Lire la chronique
Infinity
Hybris
Lire la chronique
Anasarca
Survival Mode
Lire la chronique
The Fatalist
Dark Ecriture (EP)
Lire la chronique
Dead Witches
Ouija
Lire la chronique
Black Metal in french : Les destructeurs
Lire le biographie
Formicarius
Black Mass Ritual
Lire la chronique
Bloody Rabbeat
Use Your Head (EP)
Lire la chronique
Dzö-nga
The Sachem's Tales
Lire la chronique
Wacken Open Air 2017
28 years louder than anythi...
Lire le live report
Expulsion
Nightmare Future (EP)
Lire la chronique
Once Awake
Ever So Cold
Lire la chronique
Contorsion
United Zombie Nation (U.z.N)
Lire la chronique
The Gault
Even as All Before Us
Lire la chronique
Hangman's Chair / Greenmachine
Hangman's Chair / Greenmach...
Lire la chronique
Dawn Of Disease
Ascension Gate
Lire la chronique
Nokturnal Mortum
Verity
Lire la chronique
Beneath
Ephemeris
Lire la chronique
Fall Of Summer 2017
Lire l'interview
The Midnight Ghost Train
Cypress Ave.
Lire la chronique
Cloven Hoof
Who Mourns For The Morning ...
Lire la chronique
Charnel Winds
Verschränkung
Lire la chronique