chargement...

haut de page
61 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Fear My Thoughts - Vulcanus

Chronique

Fear My Thoughts Vulcanus
Une de mes révélation de 2004 (malgré deux premiers albums passés inaperçus) refait déjà surface, un an et demi à peine après la semi-déception qu’était Hell Sweet Hell. Gros tournant pour les jeunes Allemands de Fear My Thoughts : fini Lifeforce Records (le découvreur de talent), on passe chez les grands grâce à une signature chez Century Media ! Préparez vous donc à une grosse promo et à des premières parties de concerts de qualité (The Haunted récemment par exemple). Niveau line-up, le groupe change une nouvelle fois de batteur. Hormis tout cela, ce cinquième album, Vulcanus (je sens comme une léger sourire), reste dans la continuité du précédent : du death/thrash mélodique typé 100% swedish avec cette fois-ci une légère touche progressive. Malheureusement pour les fans pas (encore ?) de retour vers le hardcore furieux et délectable de leurs débuts…

Même si on reste plutôt éloigner d’un thrash/death générique à la Carnal Forge (certains passages sont douteux), je dois vous avouer m’être forcé à écouter l’album en détail… Quel intérêt à écouter un bon groupe qui se standardise sans s’arracher les cheveux ? Si en plus vous ajoutez la production bulldozer de Jacob Hansen (encore une fois) pour donner l’illusion que les compos sont efficaces et bien je peux vous assurer que le cd est rangé illico presto dans la pile des promos à donner à la Croix Rouge… Jugement un peu hâtif. Effectivement les petiots ont (un peu) bossé leur copie et corrigé les erreurs de Hell Sweet Hell : fini les chœurs moches et place à des compos beaucoup plus fouillées (presque une heure au compteur) pour essayer de se démarquer. Trois types de structures s’offrent à nous : du thrash/death mélo qui envoie du pâté, des titres atmosphériques et progressifs et puis un type hybride. Commençons par le metal bouge crinière avec la très bonne introduction « Accompanied By Death » : des riffs accrocheurs, des mélodies entêtantes « made by FMT », un chant « triplé » (criard/guttural) assez jouissif, du blast (merci le nouveau batteur)…Bref, sans être révolutionnaire çà a le mérite de fonctionner !

Les autres titres « agressifs » ne sont pas en reste : « Accelerate Or Die » (pas fantastique mais çà passe), « Survival Scars » (avec la mélodie à écouter les cheveux dans le vent) ou encore « Both Blood ». En fait si il n’y avait que çà, Vulcanus n’aurait certainement pas eût la moyenne car mis à part le titre d’ouverture, çà reste tout de même très médiocre et on oublie très vite… Ce qu’on retiendra plutôt et çà sur tous les titres, c’est un clavier très présent et qui se marie merveilleusement bien avec le reste et en particuliers avec certaines mélodies ou passages atmosphériques. Fear My Thoughts surfe ainsi de nouveau sur la vague death mélo next gen (Disarmonia Mundi, Raunchy, Soilwork…) et propose une bonne mixture avec des titres comme « Blankness » ou « Gates To No Where » (que de progrès vocaux pour Mathias).

Opeth et des groupes seventies cités sur la pochette du promo çà prêterait plutôt à sourire si on connaît un peu Fear My Thoughts. Et bien je vous laisse écouter « Culture Of Fear » : chant gras/chant clair bluffant, passages acoustiques, soli rock envoûtant, mélodies splendides… Ah ouais çà le fait ! Et ce n’est pas le seul : « Stamp Of Credence » (waouh ce break !), l’éponyme instrumental majestueux ou enfin « Lost In Black » (arf ces riffs !). On en redemande ! Malheureusement ce penchant progressif ne représente qu’un tiers de Vulcanus, le reste laisse place à des compos (pas franchement originales) bien trop inégales et aux nombreux passages « bouche trou » qui rendent l’heure bien trop longue… Le côté assez aseptisé de l’album fera aussi regretter la hargne d’en-temps… Reste que globalement çà arrive à passer. A conseiller aux gros fans de metal suédois. Les autres vous pouvez passer votre chemin, du moins pour cet album car le début de leur discographie vaut le détour.
Notice: Object of class QueryTemplate could not be converted to int in /srv/www/deadEngine/class/Thrasho/StatPub/Collection.php on line 13

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour donner votre avis.

2 COMMENTAIRE(S)

Ark Age citer
Ark Age
29/01/2008 20:52
note: 7/10
J'aime cet album, il a été une bonne surprise ne connaissant absolument pas le groupe.
En espérant que le prochain soit encore meilleur.
citer
NightSoul
23/01/2007 16:37
Pas du tout d'accord avec la chronique
cet album est une tuerie je trouve, entre les morceaux bien melodeath et ceux plus prog tel le sublime titre éponyme, je trouve que le batteur est excellent tout au long de l'album avec des parties bien recherchées et travaillées notamment sur le titre instrumental éponyme. Bien sûr c'est pas très original tout ça quoique sur certains titres come Cultutre Of Fear, mélanger autant d'influences et garder un titre contigue tout le long faut le faire sans pour autant donner dans le prog à proprement dit
Faut dire les gars ils ont le niveau pour
Enfin bref même si c'est pas suer original je trouve que ce groupe à des arguments pour être un des dignes représentants du nouveau mouvement de mélodeath dit moderne
voilà

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Pseudo :
Question anti-spam :
Dans quel groupe mythique joue Tom Araya ?
Commentaire :

Fear My Thoughts
Death/Thrash mélodique moderne
2007 - Century Media
notes
Chroniqueur : 6.5/10
Lecteurs : (4)  6.63/10
Webzines : (26)  7.41/10

plus d'infos sur
Fear My Thoughts
Fear My Thoughts
Death/Thrash mélodique moderne - Allemagne
  

vidéos
Blankness
Blankness
Fear My Thoughts

Extrait de "Vulcanus"
  

tracklist
01.  Accompanied By Death
02.  Blankness
03.  Culture Of Fear
04.  Accelerate Or Die
05.  Stamp Of Credence
06.  Survival Scars
07.  Vulcanus
08.  Soul Consumer
09.  Both Blood
10.  Gates To Nowhere
11.  Lost In Black
12.  Wasteland

line up
parution
15 Janvier 2007

voir aussi
Fear My Thoughts
Fear My Thoughts
The Great Collapse

2004 - Lifeforce Records
  
Fear My Thoughts
Fear My Thoughts
Hell Sweet Hell

2005 - Lifeforce Records
  

Essayez plutôt
Satanic Slaughter
Satanic Slaughter
Banished To The Underworld

2002 - Black Sun Records
  
The Forsaken
The Forsaken
Traces of the Past

2003 - Century Media
  
The Black Dahlia Murder
The Black Dahlia Murder
Everblack

2013 - Metal Blade
  
Exmortus
Exmortus
Slave To The Sword

2014 - Prosthetic Records
  
Wretched
Wretched
The Exodus Of Autonomy

2009 - Victory Records
  

chronique Chronique
Yob
Clearing the Path to Ascend
interview Interview
Thrashinterview : Julien de Gorod se dévoile
report Live report
Belenos + Melechesh
chronique Chronique
Goatmoon
Voitto tai Valhalla
chronique Chronique
Slipknot
5 : The Gray Chapter
chronique Chronique
Mysticum
Planet Satan
chronique Chronique
Rorcal / Process of Guilt
Split (Split 12")
chronique Chronique
Manes
Be All End All
report Live report
Beastmilk + Daniel Bay + In Solitude
chronique Chronique
Jean Jean
Symmetry
chronique Chronique
Acid Bath
Paegan Terrorism Tactics
chronique Chronique
Tarnkappe
Tussen Hun en de Zon
chronique Chronique
Kruger
Adam And Steve
chronique Chronique
Anaal Nathrakh
Desideratum
chronique Chronique
Le Pré Où Je Suis Mort
Le Pré Où Je Suis Mort (EP)
chronique Chronique
Dawohl
Potestas.Ratio.Iustitia (EP)
chronique Chronique
Loma Prieta
I.V.
chronique Chronique
Grave Digger
Return Of The Reaper
chronique Chronique
Thou / The Body
Released from Love (Coll.)
chronique Chronique
From the Vastland
Temple of Daevas
chronique Chronique
Velnias
Sovereign Nocturnal (Rééd.)
chronique Chronique
Koozar
Koozar / Bangi Vanz Abdul
chronique Chronique
Deathcult
Pleading For Death... Choking On Life (EP)
report Live report
Helvete Underground Festival
Bölzer + Darkspace + Rorcal
chronique Chronique
Omnihility
Deathscapes of the Subconscious
chronique Chronique
Auroch
Taman Shud
chronique Chronique
Interment / Brutally Deceased
Glory Days, Festering Years (Split-CD)
chronique Chronique
Jesus Cröst
1986
chronique Chronique
Expire
Pretty Low
chronique Chronique
Winterfylleth
The Divination of Antiquity