chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
30 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Guttural Secrete - Reek Of Pubescent Despoilment

Chronique

Guttural Secrete Reek Of Pubescent Despoilment
Guttural Secrete est une formation créée en 2002 sous l'impulsion du chanteur-guitariste Blue Jensen. Après quelques changements de line-up, le groupe enregistre une démo 2 titres. S'en suit un EP de 4 titres sorti chez Unmatched Brutality. Et c'est enfin après avoir trouvé un line-up stable avec Mike Fitzgerald à la batterie et Randy Thompson à la guitare et au chant que le groupe entre en studio pour enregistrer son premier album.

Signer chez Unmatched Brutality peut être vu comme un signe de bon goût : en effet, les groupes sur ce label sont tous de qualité. Et être signé sur un label tel qu'Unmatched Brutality prouve également que le groupe n'est pas là pour rire mais plutôt pour brutaliser à tout va (plus ou moins intelligement, ça dépend de quelle formation on parle). Et dans ce cas présent, c'est de manière peu commune que ça va slammer dans les chaumières car Guttural Secrete n'est pas un enième groupe qui ne sait faire que blaster.

J'irais même jusqu'à dire que Guttural Secrete est original dans sa démarche. Un comble pour un groupe de brutal-death me direz-vous mais je connais peu de groupes qui s'en approche réellement. Bon, il est clair que le groupe a des influences telles que Suffocation ou encore Wormed. Nos 3 américains n'auraient donc que plus de mérite de jouer une musique originale au milieu de la floppée de formations brutal-death américaines. Qu'est-ce qui peut donc faire que Guttural Secrete se démarque de ces petits camarades? C'est à la fois très simple mais aussi très compliqué.

Commençons par le plus simple si vous le voulez bien. Guttural Secrete est un bon elève qui a bien appris ces leçons, c'est à dire qui a correctement digéré le meilleur de chaque groupe et qui a réussi à y incorporer sa propre tambouille. J'évoquais Suffocation quelques lignes au-dessus, pour les riffs qui ont un petit parfum d'Effigy Of The Forgotten. Mais je pense surtout à une tornade nommée Decrepit Birth. On y retrouve quelques similitudes telles que des riffs acerés, des compositions détonnantes et difficiles à mémoriser et une brutalité démentielle. Si déjà ce tableau vous procure une intense érection, sachez que ce n'est pas fini. Guttural Secrete prend soin de nous ajouter une bonne grosse louche de « slammoshing part » comme dirait ce brave Keyser.

Et ce qu'il y a de vraiment genial dans ce groupe, c'est qu'on ne le sent jamais venir. Les 11 tueries de ce Reek Of Pubescent Despoilment (bon 10, si on fait l'exception de l'instrumentale) sont un savant mélange de violence bien dosée avec un côté groovy bien dosé lui aussi. On ne peut pas prévoir ce qui va se passer dans une composition de Guttural Secrete. Et quand on croit comprendre comme ça fonctionne, on se fait toujours surprendre par un ralentissement sauvage à la Devourment ou une accéleration effet « virage dans un Rafale » dans la figure. La recette est appliquée sur tous les titres mais ça n'en fait pas pour autant un album répétitif, bien au contraire. Il est clair que les personnes n'aimant pas les groupes pré-cités vont s'ennuyer ferme. Pour les autres, ils n'ent finiront pas de réecouter ce bijou en boucle afin d'en saisir toutes les subtilités.

Une fois acclimité au disque, on se rappelle de moment déjà cultes (2'19 dans « Feminine Skin Suit ou encore à 1'45 dans « Fecal Stuffed Fuck Stumps »). Les intros plongent dans le vif du sujet : blast d'entrée avec un chant qui évoquerait le bruit de mon ventre quand midi approche. Autre fait remarquable, les riffs interchangeables. Je m'explique : ils rendent aussi bien joués très vite sur un blast bien rapide, que sur une partie qui transpire le jeté sauvage de corps dans une fosse. Le meilleur exemple pour comprendre est d'écouter « Coprophilic Asphyxia ».

Au début, il n'est pas évident de tout comprendre, surtout les riffs, très changeant. La musique de Guttural Secrete suit la « mode » du moment, c'est à dire une architecutre destructurée (comprendre par là que les structures intro-pont-refrain-pont-refrain-solo-outro sont inexistantes). Mais les compos sont explosives, très homogènes et brutales. Et « quand y en a pu, y en a encore » : rajoutez un chant absolument dementiel sans aucun effet comme precisé dans le livret, un batteur/machine très doué sans être triggé jusqu'à la moelle, des intros samples, une imagerie porno-gore très respectueuse de la gente féminine, du blast à la chinoise, une production en béton armée et vous obtiendrez un petite idée de ce que peut donner Guttural Secrete.

Ce Reek Of Pubescent Despoilment est au final une excellente découverte de l'année 2006. Le groupe maîtrise très bien son sujet en mélangeant allégrement structure à géométrie variable et un aspect mosh absolument énorme. C'est brutal, intense et à la fois jouissif. Et c'est surtout un gros coup de fraîcheur au milieu de la scène brutal death américaine (et surtout mondiale). Le savoureux coktail dure pile comme il le faut, ni trop long, ni trop court. Donc si vous aimez le brutal-death bien construit avec des passages à headbanging dantesque, courez l'acheter! En tout cas c'est du très bon travail, on attend impatiemment la suite.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour donner votre avis.

18 COMMENTAIRE(S)

Invité citer
Symetrie
17/05/2013 10:10
Ce que j'aime le plus dans cet album c'est la thématique autours du Silence des Agneaux, mon film préféré EVER.
Ander citer
Ander
29/10/2008 16:08
note: 8.5/10
Scum a écrit : Essaie chez Crematorium Records mais je te garantis pas qu'il l'ait encore en stock...

Ok merci, je vais leur demander pour voir. Clin d'oeil
Scum citer
Scum
29/10/2008 13:59
note: 9/10
Essaie chez Crematorium Records mais je te garantis pas qu'il l'ait encore en stock...
Ander citer
Ander
29/10/2008 12:05
note: 8.5/10
Mais il est trouvable où ce putain de CD? J'ai essayé Amazon, Price Minister, Sevared Records, Unmatched Brutality et Brutal Bands et aucun de ces sites l'ont en stock... :/ D'autres adresses à proposer?...
cglaume citer
cglaume
18/07/2008 09:29
note: 7/10
Ca y est, j'ai fini d'assimiler cet album glaireux à souhait. Il y a en effet du bon, des passages où ça remue la gadoue au tracto-pelle et ça fait craquer les cervicales. Mais il y a aussi bcp trop de passages typés "bouillon de culture" bourbeux, où c'est plus gras que puissant, plus brouillardesqe que violent ... bref, certainement un bon album du genre, mais décidémment, ça ne vaut pas la violence et la vélocité du thrash, ou la puissance et l'aspect malsain de groupes de death plus aérés mais pas moins brutaux, ni moins flippants.

Sur mon coup-de-coeur-au-mètre perso, ça ne dépasse pas le 6.5 - 7/10. J'essaie encore le Defeated Sanity qui a fait pleurer de joie l'ami Keyser, et si ça ne me botte pas plus, j'arrête les brutasseries velues de ce type ... C'est con, j'adore ce genre de borborygmes caverneux à la base ...

@A noter quand même la superbe ambiance glauque de "Adultration"
Ander citer
Ander
28/06/2007 22:29
note: 8.5/10
Une tuerie, que je vais avoir du mal à assimilé! What the fuck?! Headbang Superbe instrumentale avec des arpèges vraiment très surprenant sur ce genre de disque. Sourire
citer
backstaber
10/01/2007 20:47
il est mignon cet album ! J'aèm ben
Niktareum citer
Niktareum
10/01/2007 20:43
note: 8/10
Yz a écrit : Mr. Hustler a mis 0/10 à st'alboum, lapidons le Mr Green
Payons lui plutot une consultation chez un bon ORL... Roll Eyes
Yz citer
Yz
10/01/2007 00:16
note: 9/10
Mr. Hustler a mis 0/10 à st'alboum, lapidons le Mr Green
Ander citer
Ander
06/01/2007 17:22
note: 8.5/10
Yz a écrit : Excellent cet album! pas grand chose à rajouter à la kro Sourire. Juste un peu dommage qu'on comprenne certains riffs avec difficulté à cause de la prod puissante mais manquant un peu de clarté mais bon la c'est un détail.
Et par contre je vois pas trop la ressemblance avec Suffocation.


Sur certains riff de Coprophilic Asphixia j'arrive à sentir les influences Suffo'.
citer
Invité
06/01/2007 14:29
Silenced-Self a écrit : Mon commentaire ne se fait que d'après 3 titres écoutés car pour moi 3 titres j'ai pas pu aller plus loin.

Je trouve dommage qu'avec 3 personnes s'occupant des vocaux ceux ci ne soient pas plus diversifiés. Et encore une fois mais ça doit être le genre qui veut ça, le mixage fait la part belle aux vocaux et à la batterie, les deux choses qui varient le moins.
Je ne comprendrais jamais la démarche de ces groupes et encore moins celle des fans.
Bref clairement pas ma came, même si les passages plus lents avait l'air pas mal.

Petite précision : en effet sur leur MySpace, il est précisé que le bassiste est également au chant MAIS il n'est arrivé qu'après l'enregistrement de ROPD. Donc sur cet album, il n'y a que 2 chants et pas 3. Clin d'oeil
GanjannibaL citer
GanjannibaL
06/01/2007 11:10
note: 9/10
Grosse tuerie, j'ai adoré!
Silenced-Self citer
Silenced-Self
06/01/2007 10:22
Mon commentaire ne se fait que d'après 3 titres écoutés car pour moi 3 titres j'ai pas pu aller plus loin.

Je trouve dommage qu'avec 3 personnes s'occupant des vocaux ceux ci ne soient pas plus diversifiés. Et encore une fois mais ça doit être le genre qui veut ça, le mixage fait la part belle aux vocaux et à la batterie, les deux choses qui varient le moins.
Je ne comprendrais jamais la démarche de ces groupes et encore moins celle des fans.
Bref clairement pas ma came, même si les passages plus lents avait l'air pas mal.
Yz citer
Yz
05/01/2007 19:58
note: 9/10
Excellent cet album! pas grand chose à rajouter à la kro Sourire. Juste un peu dommage qu'on comprenne certains riffs avec difficulté à cause de la prod puissante mais manquant un peu de clarté mais bon la c'est un détail.
Et par contre je vois pas trop la ressemblance avec Suffocation.
Keyser citer
Keyser
05/01/2007 18:42
note: 8/10
Putain que c'est bon oui, complètement d'accord avec la kro!! Encore meilleur que l'EP Headbang Hail
Ander citer
Ander
05/01/2007 17:52
note: 8.5/10
Les morceaux en écoute bute! Headbang
Niktareum citer
Niktareum
05/01/2007 15:38
note: 8/10
Ah ben enfin! Mr Green

Excellent album comme tu le dis! Avec tout plein de bonnes choses dedans, du blast, du slammoshing ( Mr Green ), des vocaux extra...et une bonne durée d'album comme tu le précises!
Bref ça bute!! Headbang

Scum citer
Scum
05/01/2007 15:09
note: 9/10
Filez sur le MySpace du groupe si vous voulez du son Clin d'oeil

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Pseudo :
Question anti-spam :
Dans quel groupe mythique joue Tom Araya ?
Commentaire :

Guttural Secrete
Brutal-death génial
2006 - Unmatched Brutality
notes
Chroniqueur : 9/10
Lecteurs : (13)  7.85/10
Webzines : (10)  7.5/10

plus d'infos sur
Guttural Secrete
Guttural Secrete
Brutal Death - Etats-Unis
  

tracklist
01.   Razorized Ball Gag
02.   Larva Masturbation
03.   Coprophilic Asphyxia
04.   Gluttonous Portions of Intestinal Seepage
05.   Torturous Impregnation by Fecalized Insemination
06.   Fecal Stuffed Fuck Stumps
07.   Reek of Pubescent Despoilment
08.   Gurgling my Seminal Filth
09.   Feminine Skin Suit
10.   Adultration (Instrumental)
11.   Sculpting Fragments of Mangled Cunt

Durée : 31'54

parution
6 Juin 2006

voir aussi
Guttural Secrete
Guttural Secrete
Nourishing The Spoil

2013 - Brutal Bands
  

Winterfront
Northwinds
Lire la chronique
Bring Me The Horizon
Suicide Season
Lire la chronique
Fen
Carrion Skies
Lire la chronique
Necrowretch
Bestial Rites 2009-2012 (Co...
Lire la chronique
Wolfkrieg
Another Battle
Lire la chronique
Thaw
Earth Ground
Lire la chronique
Mizery
Survive The Vibe (EP)
Lire la chronique
Jesus Chrüsler Supercar
Among The Ruins And Desolat...
Lire la chronique
Stallion
Rise And Ride
Lire la chronique
The Deathtrip
Deep Drone Master
Lire la chronique
Electric Wizard
Time to Die
Lire la chronique
Varathron
Untrodden Corridors of Hades
Lire la chronique
Mors Principium Est
Dawn Of The 5th Era
Lire la chronique
Pure
Kingdom of Wrath
Lire la chronique
Skelethal
Interstellar Knowledge Of T...
Lire la chronique
Bastard Sapling
Instinct Is Forever
Lire la chronique
Eternal Sex And War
Negative Monoliths
Lire la chronique
13th Moon
Abhorrence Of Light (EP)
Lire la chronique
Sacrificia Mortuorum / Orthanc
Split (Split-CD)
Lire la chronique
Maybeshewill
Fair Youth
Lire la chronique
Ancient Crypts
Devoured By Serpents (Démo)
Lire la chronique
Overkill
White Devil Armory
Lire la chronique
Deathronation
Hallow The Dead
Lire la chronique
Pornography : interview à l'occasion de la sortie de leur compilation
Lire l'interview
Horrendous
Ecdysis
Lire la chronique
The Duskfall
Where The Tree Stands Dead
Lire la chronique
Khold
Til Endes
Lire la chronique
''Betty'' 20th Anniversary Tour
Helmet
Lire le live report
Absentia Lunae
Vorwärts
Lire la chronique
Mudvayne
L.D. 50
Lire la chronique