chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
38 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Onslaught - Killing Peace

Chronique

Onslaught Killing Peace
Les reformations sont à la mode ces derniers temps. Immortal, Emperor, Brutal Truth et plus récemment Cynic ou Rage Against The Machine, on ne compte plus le nombre de groupes qui reviennent sur le devant de la scène. Onslaught lui fait très fort puisqu'il renait...18 ans après son dernier album, In Search Of Sanity (1989)! Groupe de thrash anglais formé en 1983, Onslaught n'a jamais connu la même popularité que ses collègues américains ou allemands, même s'il fait partie des pionniers. Moi-même je ne m'y étais jamais intéressé. Killing Peace est donc l'occasion de se rattraper et de vérifier une nouvelle fois que c'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures recettes.

Alors à quoi sert cette reformation pourrait-on se demander? Sur le plan de la révolution artistique, rien, c'est clair! Onslaught fait du pur thrash métal old-school des familles et ne dévie jamais. En même temps avec une pochette pareille (que j'adore celà dit en passant), il ne fallait pas s'attendre à autre chose! Sur le plan strictement musical par contre, Onslaught fait donc du pur thrash métal et le fait très bien! A l'aise dans tous les types d'efforts, parties rapides, mid-tempi headbangants ou séquences lentes de posage d'ambiance, les Britanniques montrent qu'ils n'ont en aucun cas perdu la main et qu'ils n'ont même rien à envier à la nouvelle génération. Onslaught sait clairement y faire, que ce soit pour les riffs de tueur que tu te rappelles longtemps après que t'as écouté, les tempi qui font péter un câble à un pit en moins de temps qu'il n'en faut au PSG pour se prendre un but ou le chant d'ivrogne que t'as même envie de crier très fort toi aussi! Un chant old-school d'ailleurs vraiment excellent, entre un Exodus et un Kreator. Sy Keeler module bien sa voix éraillée avec montées presque heavy (pas trop aigu quand même ne partez pas déjà!) et descentes presque death! On oubliera pas non plus le solo règlementaire par morceau, tous très bons, mi-chaotiques mi-construits.

Les 9 titres de ce Killing Peace s'enchaînent rapidement et se révèlent assez variés pour qu'on ne s'ennuie pas tout au long des 45 minutes. Toutefois, la 1ère chose qui m'est venue à l'écoute de l'opus, c'est que ça me fait furieusement penser au dernier album d'Exodus, Shovel Headed Kill Machine. Que ce soit au niveau des riffs, de la voix ou de la production, on est ici très proche de la bande à Gary Holt. Je ne parle pas du tout de plagiat mais la ressemblance est frappante! C'est en tout cas un gage de qualité. Je parlais de la prod, c'est logique puisque c'est Andy Sneap qui s'en est chargé pour les 2 albums. Sneap a fait un travail remarquable mais trop propre justement. Je ferai la même critique que sur Shovel Headed Kill Machine: rien ne vaut le son des 80s pour du thrash! La prod de Killing Peace est puissante, claire et bien travaillée mais il manque ce côté agressif, belliqueux et presque punk du son de l'époque. Un autre défaut: si j'ai parlé de grosses similitudes avec Exodus sans évoquer le terme plagiat, on peut par contre l'employer pour l'intro de "Twisted Jesus", un magnifique copier/coller de celle de "Seasons In The Abyss" de qui vous savez (Slayer pour ceux qui ne savent pas).

Exceptés ces deux écarts de conduite relativement mineurs celà dit, on peut sans conteste affirmer qu'Onslaught a réussi son retour. Killing Peace sera à mettre dans les meilleures sorties thrash de l'année avec le nouveau Dew-Scented. Rien de nouveau sous le soleil mais du putain de bon old-school fucking thrash metal comme on l'aime. Et de toute façon, les fans ne demandent que ça alors qu'il en soit ainsi!

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

3 COMMENTAIRE(S)

Niktareum citer
Niktareum
28/02/2007 18:52
Thomas Johansson a écrit : Pour le coup ça me fait penser à du Overkill, le chant comme les riffs. Bien exécuté en tout cas.
Ouais c'est vrai que ça ressemble pas mal à du Overkill par moments! Headbang
Ca tombe bien j'adore la bande à Blitz! Moqueur
En tous cas les extraits sont très sympas.
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
27/02/2007 20:11
Pour le coup ça me fait penser à du Overkill, le chant comme les riffs. Bien exécuté en tout cas.
Keyser citer
Keyser
27/02/2007 19:28
note: 7.5/10
Extrait sur MySpace!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Onslaught
Thrash Métal
2007 - Candlelight Records
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs : (2)  6.75/10
Webzines : (25)  7.26/10

plus d'infos sur
Onslaught
Onslaught
Thrash Métal - Royaume-Uni
  

tracklist
01.   Burn
02.   Killing Peace
03.   Destroyer Of Worlds
04.   Pain
05.   Prayer For The Dead
06.   Tested To Destruction
07.   Twisted Jesus
08.   Planting Seeds Of Hate
09.   Shock 'n' Awe

Durée : 44'15

line up
parution
5 Mars 2007

Essayez aussi
Destruction
Destruction
Eternal Devastation

1986 - Steamhammer Records (SPV)
  
Xanadoo
Xanadoo
This Demo Is Shit (Démo)

2009 - Autoproduction
  
Kreator
Kreator
Hordes Of Chaos

2009 - SPV
  
Testament
Testament
Live At The Fillmore (Live)

1995 - Burning World Records
  
Overkill
Overkill
Killbox 13

2003 - Spitfire Records
  

Motörhead
We Are Motörhead
Lire la chronique
Ultha
Converging Sins
Lire la chronique
Stench Price
Stench Price
Lire la chronique
Caveman Cult
Savage War Is Destiny
Lire la chronique
1996-2016 20 Years Tours
Shining + Slegest + Taake
Lire le live report
Sentient Horror
Ungodly Forms
Lire la chronique
Diapsiquir
180°
Lire la chronique
Crimson Moon
Oneironaut
Lire la chronique
Dead Congregation
Sombre Doom (EP)
Lire la chronique
Venefixion
Armorican Deathrites (EP)
Lire la chronique
Okkultokrati
Raspberry Dawn
Lire la chronique
Les détournements de Dead : Sun Wars
Lire le podcast
Necronautical
The Endurance at Night
Lire la chronique
Earth and Pillars
Pillars I
Lire la chronique
Brame
Basses Terres
Lire la chronique
Deicide
Once Upon The Cross
Lire la chronique
Temisto
Temisto
Lire la chronique
Testament
Brotherhood Of The Snake
Lire la chronique
GxSxD (God Send Death)
The Adversary
Lire la chronique
Black Fucking Cancer
Black Fucking Cancer
Lire la chronique
Neurosis
Fires Within Fires
Lire la chronique
Cradle Of Filth
Dusk... and Her Embrace - T...
Lire la chronique
Bölzer
Hero
Lire la chronique
Ranger
Speed & Violence
Lire la chronique
Les détournements de Dead : Swallow the Rumor
Lire le podcast
Mortualia
Wild, Wild Misery
Lire la chronique
Esben and the Witch
Older Terrors
Lire la chronique
Hexecutor
Poison, Lust And Damnation
Lire la chronique
In Aeternum
The Blasphemy Returns (EP)
Lire la chronique
Motörhead
Snake Bite Love
Lire la chronique