chargement...

haut de page
48 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Onslaught - Killing Peace

Chronique

Onslaught Killing Peace
Les reformations sont à la mode ces derniers temps. Immortal, Emperor, Brutal Truth et plus récemment Cynic ou Rage Against The Machine, on ne compte plus le nombre de groupes qui reviennent sur le devant de la scène. Onslaught lui fait très fort puisqu'il renait...18 ans après son dernier album, In Search Of Sanity (1989)! Groupe de thrash anglais formé en 1983, Onslaught n'a jamais connu la même popularité que ses collègues américains ou allemands, même s'il fait partie des pionniers. Moi-même je ne m'y étais jamais intéressé. Killing Peace est donc l'occasion de se rattraper et de vérifier une nouvelle fois que c'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures recettes.

Alors à quoi sert cette reformation pourrait-on se demander? Sur le plan de la révolution artistique, rien, c'est clair! Onslaught fait du pur thrash métal old-school des familles et ne dévie jamais. En même temps avec une pochette pareille (que j'adore celà dit en passant), il ne fallait pas s'attendre à autre chose! Sur le plan strictement musical par contre, Onslaught fait donc du pur thrash métal et le fait très bien! A l'aise dans tous les types d'efforts, parties rapides, mid-tempi headbangants ou séquences lentes de posage d'ambiance, les Britanniques montrent qu'ils n'ont en aucun cas perdu la main et qu'ils n'ont même rien à envier à la nouvelle génération. Onslaught sait clairement y faire, que ce soit pour les riffs de tueur que tu te rappelles longtemps après que t'as écouté, les tempi qui font péter un câble à un pit en moins de temps qu'il n'en faut au PSG pour se prendre un but ou le chant d'ivrogne que t'as même envie de crier très fort toi aussi! Un chant old-school d'ailleurs vraiment excellent, entre un Exodus et un Kreator. Sy Keeler module bien sa voix éraillée avec montées presque heavy (pas trop aigu quand même ne partez pas déjà!) et descentes presque death! On oubliera pas non plus le solo règlementaire par morceau, tous très bons, mi-chaotiques mi-construits.

Les 9 titres de ce Killing Peace s'enchaînent rapidement et se révèlent assez variés pour qu'on ne s'ennuie pas tout au long des 45 minutes. Toutefois, la 1ère chose qui m'est venue à l'écoute de l'opus, c'est que ça me fait furieusement penser au dernier album d'Exodus, Shovel Headed Kill Machine. Que ce soit au niveau des riffs, de la voix ou de la production, on est ici très proche de la bande à Gary Holt. Je ne parle pas du tout de plagiat mais la ressemblance est frappante! C'est en tout cas un gage de qualité. Je parlais de la prod, c'est logique puisque c'est Andy Sneap qui s'en est chargé pour les 2 albums. Sneap a fait un travail remarquable mais trop propre justement. Je ferai la même critique que sur Shovel Headed Kill Machine: rien ne vaut le son des 80s pour du thrash! La prod de Killing Peace est puissante, claire et bien travaillée mais il manque ce côté agressif, belliqueux et presque punk du son de l'époque. Un autre défaut: si j'ai parlé de grosses similitudes avec Exodus sans évoquer le terme plagiat, on peut par contre l'employer pour l'intro de "Twisted Jesus", un magnifique copier/coller de celle de "Seasons In The Abyss" de qui vous savez (Slayer pour ceux qui ne savent pas).

Exceptés ces deux écarts de conduite relativement mineurs celà dit, on peut sans conteste affirmer qu'Onslaught a réussi son retour. Killing Peace sera à mettre dans les meilleures sorties thrash de l'année avec le nouveau Dew-Scented. Rien de nouveau sous le soleil mais du putain de bon old-school fucking thrash metal comme on l'aime. Et de toute façon, les fans ne demandent que ça alors qu'il en soit ainsi!
Notice: Object of class QueryTemplate could not be converted to int in /srv/www/deadEngine/class/Thrasho/StatPub/Collection.php on line 13

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour donner votre avis.

3 COMMENTAIRE(S)

Niktareum citer
Niktareum
28/02/2007 18:52
Thomas Johansson a écrit : Pour le coup ça me fait penser à du Overkill, le chant comme les riffs. Bien exécuté en tout cas.
Ouais c'est vrai que ça ressemble pas mal à du Overkill par moments! Headbang
Ca tombe bien j'adore la bande à Blitz! Moqueur
En tous cas les extraits sont très sympas.
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
27/02/2007 20:11
Pour le coup ça me fait penser à du Overkill, le chant comme les riffs. Bien exécuté en tout cas.
Keyser citer
Keyser
27/02/2007 19:28
note: 7.5/10
Extrait sur MySpace!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Pseudo :
Question anti-spam :
Dans quel groupe mythique joue Tom Araya ?
Commentaire :

Onslaught
Thrash Métal
2007 - Candlelight Records
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs : (1)  7.5/10
Webzines : (26)  7.26/10

plus d'infos sur
Onslaught
Onslaught
Thrash Métal - Royaume-Uni
  

tracklist
01.  Burn
02.  Killing Peace
03.  Destroyer Of Worlds
04.  Pain
05.  Prayer For The Dead
06.  Tested To Destruction
07.  Twisted Jesus
08.  Planting Seeds Of Hate
09.  Shock 'n' Awe

Durée : 44'15

line up
parution
5 Mars 2007

Essayez aussi
Overkill
Overkill
The Killing Kind

1996 - Edel Music
  
Witching Hour
Witching Hour
Rise Of The Desecrated

2009 - Evil Spell Records
  
The Pestilence Choir
The Pestilence Choir
Gravity Hits

2012 - Sacrifice Records
  
Destruction
Destruction
Eternal Devastation

1986 - Steamhammer Records (SPV)
  
Dekapitator
Dekapitator
We Will Destroy...You Will Obey!!! (Rééd.)

2011 - Relapse Records
  

report Live report
Belenos + Melechesh
chronique Chronique
Goatmoon
Voitto tai Valhalla
chronique Chronique
Slipknot
5 : The Gray Chapter
chronique Chronique
Mysticum
Planet Satan
chronique Chronique
Rorcal / Process of Guilt
Split (Split 12")
chronique Chronique
Manes
Be All End All
report Live report
Beastmilk + Daniel Bay + In Solitude
chronique Chronique
Jean Jean
Symmetry
chronique Chronique
Acid Bath
Paegan Terrorism Tactics
chronique Chronique
Tarnkappe
Tussen Hun en de Zon
chronique Chronique
Kruger
Adam And Steve
chronique Chronique
Anaal Nathrakh
Desideratum
chronique Chronique
Le Pré Où Je Suis Mort
Le Pré Où Je Suis Mort (EP)
chronique Chronique
Dawohl
Potestas.Ratio.Iustitia (EP)
chronique Chronique
Loma Prieta
I.V.
chronique Chronique
Grave Digger
Return Of The Reaper
chronique Chronique
Thou / The Body
Released from Love (Coll.)
chronique Chronique
From the Vastland
Temple of Daevas
chronique Chronique
Velnias
Sovereign Nocturnal (Rééd.)
chronique Chronique
Koozar
Koozar / Bangi Vanz Abdul
chronique Chronique
Deathcult
Pleading For Death... Choking On Life (EP)
report Live report
Helvete Underground Festival
Bölzer + Darkspace + Rorcal
chronique Chronique
Omnihility
Deathscapes of the Subconscious
chronique Chronique
Auroch
Taman Shud
chronique Chronique
Interment / Brutally Deceased
Glory Days, Festering Years (Split-CD)
chronique Chronique
Jesus Cröst
1986
chronique Chronique
Expire
Pretty Low
chronique Chronique
Winterfylleth
The Divination of Antiquity
chronique Chronique
Bloodsoaked
Religious Apocalypse (EP)
chronique Chronique
Diapsiquir / Peste Noire
Le Rat des Villes et le Rat des Champs (Split 12")