chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
43 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Crypt Of Kerberos - World Of Myths

Chronique

Crypt Of Kerberos World Of Myths
"Death metal suédois du début des années 90" rime surtout avec les mastodontes que sont Entombed, Dismember, Unleashed et Grave mais comme dans pas mal de style il existe ces petites perles, cachées par l'imposante corpulence de ces grands noms. Formé en 1990 (né des cendres de Macrodex), Crypt Of Kerberos suit exactement le même schéma de construction que ses compères (une moyenne d'âge dérisoire et un talent absolument bluffant !) avec seulement deux démos (et deux EP's) qui vont les propulser très haut : tournée avec At The Gates, Bolt Thrower, Unleashed (ça laisse rêveur) et signature chez le label frenchie Adipocere ! En résulte l'enregistrement de ce premier (et unique) album World Of Myths, oeuvre encensée par bon nombre de critiques. Pour le style de metal, imaginez le death suédois typique de cette époque couplé au rock progressif des années 70 et à une technicité tout simplement étonnante !

World Of Myths représente ce petit brin de fraîcheur dans le death suédois qui permet de reposer ces oreilles agressées par les riffs tronçonneuses et la rythmique muscle-cervicale. Crypt Of Kerberos tente de se démarquer et il le fait excessivement bien ! Je vous laisse le soin d'écouter l'énormissime titre d'ouverture « The Canticle » (l'un des meilleurs titres) pour tenter de cerner la chose. Les jeunes guitaristes (ces gamins), en première ligne, ont été bercés par Yngwie Malmsteen et autre Andy Larocque et le font savoir aux auditeurs en les laissant sur le cul ! Ainsi il ne sera pas rare d'entendre entre deux passages Morbid Angelien, un break atmosphérique somptueux ou encore une démonstration technique monstrueuse des deux guitaristes. Le plus bel exemple reste à mon sens l'instrumental ahurissant qu'est « The Sleeping God » (5 minutes qui vous scotcheront sur place) ! Aidé d'un chant death d'outre-tombe relativement varié mais aussi d'un chant clair (très typé metal old school) de bien bonne augure, la musique pourrait rappeler à certains les premiers albums des Finlandais Amorphis (ah la belle époque !). Car effectivement la thématique plutôt sombre ainsi que les nombreux passages aux tempos extrêmement lents, feront noter une ambiance doomesque voire mystique à la chose, embellissant encore plus leur death si original.

Bien évidemment le reste de la troupe ne joue pas aux mikados et certains connaisseurs noteront un jeu de batterie de surdoué (18 ans à peine) : le jeunot ne lésinant sur le jeu considérablement varié (mange toi ces breaks et le kit de batterie amplement utilisé) et sur la technique efficace (miam la double !). Ajoutez à cela une production parfaite (malgré une basse quasi-inaudible), qui arrive à faire ressortir toutes les richesses de composition. Un album culte en somme ? Pas vraiment… La faute d'une part à une durée bien trop courte (une petite demi-heure) mais surtout à un milieu d'album bien trop inégal ! En effet, bizarrement on passe du génie (ou du très bon titre) à du médiocre pas vraiment inspiré (et légèrement soporifique) comme en témoigne les titres « Stormbringer », « The Ancient War » ou « Nocturnal Grasp ». A côté d'un « The Canticle » ou d'un « World Of Myths » (ah ces touches orientales !), le contraste devrait faire grincer les dents… On regrettera de même un chant en dent de scie, peinant trop en puissance sur certains passages (le gugus s'essouffle et çà s'entend).

Une chronique qui tombe au final à pic puisque après une coupure de près de 14 ans, Crypt Of Kerberos s'est reformé (avec la line-up originale) et devrait sortir normalement leur nouvel et deuxième album (enfin !) très prochainement ! Amateurs donc de death metal original, vous devriez grandement vous pencher sur ce World Of Myths car cet opus pourrait vous plaire, en attendant leur prochain brûlot (je n'imagine même pas le niveau des musiciens !).

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

7 COMMENTAIRE(S)

MoM citer
MoM
25/06/2017 15:26
note: 9/10
Pouah mais cet album a tellement lu l'avenir ! On sent ce que donneront Death et Carcariass par la suite.
Un disque vraiment en avance sur son temps, et qui propose un swedish death metal aux accents variés. Ils dépassent beaucoup d'autres productions sans toutefois pleinement saisir ce talent en or qu'ils avaient entre les mains. J'ai le sentiment d'avoir affaire à un éclair de génie aussitôt évanoui ; ce qui renforce mon envie de le garder précieusement dans ma discographie régulière.

cglaume citer
cglaume
12/11/2012 12:51
Je découvre l'album avec la réédition. Je suis en quasi accord avec toi sur toute la ligne Mitch, sauf que la batterie, je ne sais pas si c'est la prod (qui te ravit) ou le niveau du gars (que tu encenses), mais je trouve ça salement pataud par moment, notamment avec l'effet de contraste que procurent ces superbes grattes !!
Mitch citer
Mitch
09/07/2012 21:26
note: 8/10
Personnes de bon goût, Pulverised vient de rééditer l'album (remastering, morceaux de répet' en bonus, nouvel artwork...). Devil

Par ici.

En attendant un deuxième album...
Anhysbys citer
Anhysbys
26/10/2009 23:05
note: 8/10
Morceau du futur EP en ligne. Grandement conseillé !
Mitch citer
Mitch
28/02/2009 00:36
note: 8/10
riven a écrit : Les 2 titres en écoutes me font rever, surtout le 1er.
Comme tu dis, vraiment un album à acheter Sourire


Un nouvel album est prévu pour cette année ! Clin d'oeil
riven citer
riven
27/02/2009 23:00
Les 2 titres en écoutes me font rever, surtout le 1er.
Comme tu dis, vraiment un album à acheter Sourire
cglaume citer
cglaume
11/03/2007 20:31
Chouette de lire une chro de cet album qui figure depuis (trop) longtemps sur ma liste des vieux albums classiques à acheter un jour ou l'autre ...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Crypt Of Kerberos
Death Metal progressif et technique
1993 - Adipocere Records
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (4)  8.25/10
Webzines : (7)  6.83/10

plus d'infos sur
Crypt Of Kerberos
Crypt Of Kerberos
Death Metal progressif et technique - Suède
  

tracklist
01.   The Canticle
02.   Cyclone Of Insanity
03.   Dream...
04.   Stormbringer
05.   The Ancient War
06.   Nocturnal Grasp
07.   The Sleeping God
08.   World Of Myths

line up
Essayez aussi
Beyond Creation
Beyond Creation
The Aura

2011 - PRC Music
  
Replacire
Replacire
The Human Burden

2012 - Autoproduction
  
Symbyosis
Symbyosis
Crisis

2000 - Listenable Records
  
Symbyosis
Symbyosis
On the Wings of Phoenix

2005 - Hidden Association
  
Son Of Aurelius
Son Of Aurelius
Under A Western Sun

2014 - Autoproduction
  

Skull Parade
Skullparade
Lire la chronique
Cytotoxin
Gammageddon
Lire la chronique
The World I Knew
Fuck a 9-5 (EP)
Lire la chronique
Infinity
Hybris
Lire la chronique
Anasarca
Survival Mode
Lire la chronique
The Fatalist
Dark Ecriture (EP)
Lire la chronique
Dead Witches
Ouija
Lire la chronique
Black Metal in french : Les destructeurs
Lire le biographie
Formicarius
Black Mass Ritual
Lire la chronique
Bloody Rabbeat
Use Your Head (EP)
Lire la chronique
Dzö-nga
The Sachem's Tales
Lire la chronique
Wacken Open Air 2017
28 years louder than anythi...
Lire le live report
Expulsion
Nightmare Future (EP)
Lire la chronique
Once Awake
Ever So Cold
Lire la chronique
Contorsion
United Zombie Nation (U.z.N)
Lire la chronique
The Gault
Even as All Before Us
Lire la chronique
Hangman's Chair / Greenmachine
Hangman's Chair / Greenmach...
Lire la chronique
Dawn Of Disease
Ascension Gate
Lire la chronique
Nokturnal Mortum
Verity
Lire la chronique
Beneath
Ephemeris
Lire la chronique
Fall Of Summer 2017
Lire l'interview
The Midnight Ghost Train
Cypress Ave.
Lire la chronique
Cloven Hoof
Who Mourns For The Morning ...
Lire la chronique
Charnel Winds
Verschränkung
Lire la chronique
Desecresy
The Mortal Horizon
Lire la chronique
Venomous Maximus
No Warning
Lire la chronique
Mirrored in Secrecy : de l'autre côté du miroir
Lire l'interview
Profanity
The Art Of Sickness
Lire la chronique
Rings Of Saturn
Ultu Ulla
Lire la chronique
Human Magnet
A New Kind Of Start
Lire la chronique