chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
39 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Anthrax - Among The Living

Chronique

Anthrax Among The Living
Robb Flynn en avait parlé lors d'une interview en 1999, pas mal de ses albums préférés sont des 3èmes albums. Citant notamment les classiques imparables que sont "Reign in Blood", "Downward Spiral" ou "The Number of the Beast", le leader de MACHINE HEAD voulait surpasser les excellents "Burn my Eyes" et "The More Things Change". Ça a donné "The Burning Red", bon album pour ma part, mais diversement apprécié par les fans. Et pour ANTHRAX me direz vous ? ben ça n'a pas loupé. Troisième tentative, album culte ! à tel point que les meilleurs extraits de ce "Among the Living" composent un gros quart de la setlist du groupe en live, quelle que soit la période ou le chanteur. C'est sur cet album qu'ANTHRAX a forgé son style et c'est en général celui sur lequel les fans tombent tous d'accord. Un gros classique donc, qui se taille la part du lion dès qu'on cause best of ou album live, ce qui est malheureusement devenu monnaie courante chez un groupe qui a depuis bien du mal à composer des titres aussi irrésistibles que "Indians" ou "Caught in a mosh".

Pour autant, "Among the Living" est loin d'être l'album d'ANTHRAX que je préfère. Si j'adhère totalement au ravalement de façade rythmique qu'ont imposé Scott Ian et Charlie Benante après leur expérience dans S.O.D., il semble que certains de leurs collègues ont eu du mal à se mettre à niveau. La radicalité des compos surprend tout le monde à l'époque, à commencer par le chanteur, qui ne sait plus comment s'y prendre pour placer ses lignes de chant ! il n'y a qu'a réécouter le title track et sa montée en puissance calquée sur "March of the S.O.D.", puis sa fulgurante accélération. Au moment où Joey débarque, la guerre fait déjà rage et le pauvre bougre a bien du mal à exister au milieu du champ de bataille. Pire, son registre heavy n'est pas du tout adapté à la férocité des morceaux. Puisant une énergie nouvelle dans le hardcore, le groupe aligne les fameuses mosh parts qui feront sa renommée et fait le forcing sur les passages rapides (Imitation of Life). Seul "A.D.I." et sa (trop) longue intro est un peu à part, c'est d'ailleurs le titre que j'aime le moins sur l'album.

Mais Belladonna n'est pas le seul perdant dans l'histoire. Dan Spitz, le soliste, qui n'a pas compris qu'il aurait mieux fait de rejoindre METAL CHURCH, enquille des leads insipides là où une deuxième guitare rythmique aurait largement suffi. Deux éléments sur cinq à côté de la plaque, deux autres en état de grâce ; le résultat, forcément bancal, donne des versions studio moyennes de titres majeurs qui prennent toute leur dimension sur scène : des "I am the Law" et "N.F.L." incendiaires, expurgés de tout solos de guitare et ramenés à leur plus simple expression. Comme pour corriger le tir, ANTHRAX a sacrifié à la mode hollywoodienne du remake et opéré en 2004 un sérieux lifting des hits d'antan. Préférez les morceaux présents sur "Greater of Two Evils" (au nombre de cinq, soit plus de la moitié de "Among the Living"), bien mieux chantés par Bush et pour certains, agrémentés de blasts !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

12 COMMENTAIRE(S)

Atreyu citer
Atreyu
08/01/2014 10:25
note: 9.5/10
Un album "in your face", quelle débauche d'énergie !!
Smog citer
Smog
17/12/2011 01:42
note: 8.5/10
Je vais peut-être paraître bizarre, mais je trouve que tout le charme de l'album se trouve dans le décalage entre la voix de ce cher Joey et la violence de son contexte. Le tout donne une espèce de côté "ado rebelle un peu con" (malgré des textes qui ne le sont pas forcément), qui a son effet sur moi...
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
04/11/2010 19:22
note: 7.5/10
shining a écrit : Citation : Citant notamment les classiques imparables que sont "Reign in Blood", "Downward Spiral" ou "The Number of the Beast" Parles-tu ici de l'album de Nine Inch Nails? Sourire

C'est cela même!
Momos citer
Momos
04/11/2010 16:06
Citation : Citant notamment les classiques imparables que sont "Reign in Blood", "Downward Spiral" ou "The Number of the Beast"

Parles-tu ici de l'album de Nine Inch Nails? Sourire
cglaume citer
cglaume
04/11/2010 13:46
note: 8.5/10
Allez, maintenant que je me suis coltiné à nouveau l'album un bon paquet de fois, une petite réaction sur la chro. D'accord sur bcp de points avec toi Thomas: "A.D.I." ne décolle jamais vraiment et est trop long. Belladonna est un peu en dehors des clous, Dan Spitz est carrément à la ramasse, et je rajouterai que la batterie est parfois un peu lèg' ... M'enfin la petite brouettée de tubes joyeusement sauvages que nous offre le groupe rattrappe toutes ces approximations ... Je redescends quand même ma note initiale d'un demi-point.
DetoxAAA citer
DetoxAAA
03/06/2010 21:39
note: 9/10
J'trouve pas son chant tellement dérangeant. Je dirais même qu'il convient comme il faut à l'ambiance de l'album, une ambiance propice aux moshpits.
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
03/06/2010 21:25
note: 7.5/10
DetoxAAA a écrit : Comment peut on ne mettre que 7.5 à cet album ? Parce que Belladonna n'est pas à sa place sur cet album, tout simplement. Evidemment ça n'enlève rien à la qualité des morceaux eux mêmes qui sont des classiques. Après je me vois pas coller 10 à un album sous prétexte que tout le monde l'encense. "Sound Of White Noise" et "State Of Euphoria" sont nettement supérieurs à mes yeux, d'où mon 7.5 qui reste tout de même une assez bonne note.

Pour résumer, le même album avec Billy Milano, je colle 9 sans problème.
DetoxAAA citer
DetoxAAA
03/06/2010 21:12
note: 9/10
Comment peut on ne mettre que 7.5 à cet album ?
cglaume citer
cglaume
27/03/2007 07:08
note: 8.5/10
Tiens, j'ai blablaté mais pas noté ... réparons ça
Ander citer
Ander
21/03/2007 14:00
Trop old-school pour moi ce groupe. Mr Green
Niktareum citer
Niktareum
21/03/2007 10:26
note: 8.5/10
Bon album d'Anthrax, bourré de classiques comme tu le dis.
Mais pas mon préféré non plus. Et puis Belladonna j'ai un peu du mal (pas tant avec la voix qu'avec le ridicule du personnage)...
cglaume citer
cglaume
20/03/2007 22:27
note: 8.5/10
Je suis obligé de noter un peu plus haut cet album au fort capital sympathie, même si je suis d'accord sur le fait que Belladonna est souvent à la ramasse (au premier abord, pendant mes années lycée, j'avais été rebuté par le chant et ce n'est donc qu'en session de rattrappage que j'ai fini par apprécier Anthrax Sourire )

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Anthrax
Thrash metal
1987 - Island Records
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs : (16)  8.91/10
Webzines : (15)  9.03/10

plus d'infos sur
Anthrax
Anthrax
Power Thrash / Heavy Rock - Etats-Unis
  

tracklist
01.   Among the Living
02.   Caught in a Mosh
03.   I am the Law
04.   Efilnikufesin (N.F.L.)
05.   A Skeleton in the Closet
06.   Indians
07.   One World
08.   A.D.I./Horror of it All
09.   Imitation of Life

Durée : 50:24

line up
voir aussi
Anthrax
Anthrax
The Greater Of Two Evils (Compil.)

2004 - Nuclear Blast
  
Anthrax
Anthrax
We've Come For You All

2003 - Nuclear Blast
  
Anthrax
Anthrax
State Of Euphoria

1988 - Island Records
  
Anthrax
Anthrax
Persistence Of Time

1990 - Island Records
  
Anthrax
Anthrax
Volume 8
(The Threat Is Real)

1998 - Ignition Records
  

Essayez aussi
Overkill
Overkill
Ironbound

2010 - Nuclear Blast
  
Denial
Denial
Antichrist President

1991 - Colossal Records
  
Tankard
Tankard
The Morning After

1988 - Noise Records
  
Sodom
Sodom
M-16

2001 - SPV
  
Nekromantheon
Nekromantheon
Rise, Vulcan Spectre

2012 - Indie Recordings
  

Sacroscum
Stillbirth (Démo)
Lire la chronique
Blood Stain Child
Epsilon
Lire la chronique
Witherscape
The Northern Sanctuary
Lire la chronique
Isgärde
Jag enslig skall gå
Lire la chronique
16
Lifespan of a Moth
Lire la chronique
Ghoul
Dungeon Bastards
Lire la chronique
La photo mystère du 27 Juillet 2016
Jouer à la Photo mystère
Ragnard Rock 2016
Forteresse + Graveland + He...
Lire le live report
Satyricon
Nemesis Divina
Lire la chronique
Wederganger
Halfvergaan Ontwaakt
Lire la chronique
Cobalt
Slow Forever
Lire la chronique
Baptism
V: The Devil's Fire
Lire la chronique
Profanatica
The Curling Flame of Blasphemy
Lire la chronique
Centinex
Doomsday Rituals
Lire la chronique
Starofash
Skógr
Lire la chronique
Hunok
Megrendíthetetlenség
Lire la chronique
Lacuna Coil
Delirium
Lire la chronique
Primalfrost
Prosperous Visions
Lire la chronique
Dark Funeral
Where Shadows Forever Reign
Lire la chronique
De Karl Sanders à Mark Greenway
Jouer à The Small Metal World Experiment
Karcavul
Intersaône
Lire la chronique
Vanhelgd
Temple Of Phobos
Lire la chronique
Mizery
Absolute Light
Lire la chronique
Au revoir Monsieur le chroniqueur ! La mort de VS Webzine ! Du pipi qui gicle !
Lire le podcast
Fistula
Longing for Infection
Lire la chronique
Hermóðr
The Darkness of December
Lire la chronique
Blut Aus Nord à l'occasion de la sortie de Codex Obscura Nomina
Lire l'interview
Alkerdeel
Lede
Lire la chronique
Sink
Ark of Contempt and Anger
Lire la chronique
Winterlore
Winterlore
Lire la chronique