chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
15 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Enslaved - Below The Lights

Chronique

Enslaved Below The Lights
Qui aurait pu imaginer un jour qu'Enslaved se lancerait dans une aventure aussi ambitieuse que "Monumension". En un album, le groupe aura opéré une totale remise en question de sa direction musicale qui malgré les (sans doute) nombreux fans laissés sur le carreau, aura eu le mérite d'amener leur musique vers un style totalement novateur. Deux ans après cette introspection musicale et une coupe franche dans le line-up avec les départs de R. Kronheim (guitare) et Dirge Rep (batterie), les norvégiens viennent confirmer leurs nouveaux engagements avec ce "Below The Lights" et ainsi évaporer toute rumeur d'un éventuel "retour au sources".

Même si Enslaved continue d'aller de l'avant, ce septième album marque tout de même le retour à un style plus compact et beaucoup moins expérimental. Leur musique retrouve une certaine homogénéité dans sa forme, chose qui manquait peut-être à un grand frère se perdant parfois dans des divagations pas du goût de tous. Les guitares reviennent alors au centre, qu'elles soient électriques ou acoustiques, leurs racines black metal aussi avec toujours cette dimension mystique, l'essence même de leur musique. Mais toute la puissance d'Enslaved résite dans leur capacité à repousser les limites de leur style, à faire tomber les étiquettes pour qu'on ne retienne finalement que l'essentiel : le fond. Ainsi, le groupe poursuit son chemin sur les terres du metal progressif avec des compositions aux structures alambiqués qui intègrent de plus en plus de claviers, de sons synthétiques, de passages atmosphériques et de somptueux solos planants. Concernant cette évolution, l'arrivé de Arve Isdal en tant que lead-guitariste apporte un plus indéniable à leur musique, dans les mélodies, les solos et il n'y a qu'à écouter celui de "A Darker Place" pour se rendre compte du feeling de l'homme. Pour ce qui est de la voix, en marge de ses hurlements toujours aussi reconnaissables, le chant clair de Grutle continue de se bonnifier, mis en avant par des compositions qui lui laissent de plus en plus de place ("Havenless", "Queen Of Night", "The Dead Stare").

Le style d'Enslaved n'a donc plus de limites et en ce sens, "Below The Light" n'a rien d'un album facile d'accès. Les compositions sont longues (pas moins de 5'30), aux différents changements de rythmes et aux différentes atmosphères, alternant hargne et violence, calme et sérénité sans qu'à un quelconque moment, les norvégiens y perdent leur intégrité. Tout demeure cohérent, envoûtant, construit comme un récit dont on ne demande qu'à entendre la suite. Même si j'y ai trouvé quelques longueurs ("Havenless", "The Dead Stare"), "Below The Light" n'en reste pas moins un voyage passionnant, d'une profondeur et d'une richesse quasi-inépuisable à l'image de morceaux tels que "As Fire Swept Clean The Earth", "Ridicule Swarm" ou "The Crossing", un des plus beaux titres que le groupe ait composé. Avec ce septième album, Enslaved affirme donc une nouvelle fois sa liberté et son identité musicale, pour le plus grand bonheur des amateurs de musique extrême et novatrice. Vraiment prenant.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

Yz citer
Yz
13/07/2007 19:00
note: 8.5/10
Un très très bon album même si le meilleur de la nouvelle période selon moi reste Isa.
ChoKos citer
ChoKos
13/07/2007 18:45
note: 8/10
Yeah, bonne chronique pour un bon album ! (même si je préfère Monumension perso)

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Enslaved
Pagan black metal progressif
2003 - Osmose Productions
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs : (17)  8.68/10
Webzines : (17)  8.14/10

plus d'infos sur
Enslaved
Enslaved
Black Metal Progressif - Norvège
  

tracklist
01.   As Fire Swept Clean the Earth
02.   The Dead Stare
03.   The Crossing
04.   Queen of Night
05.   Havenless
06.   Ridicule Swarm
07.   A Darker Place

Durée : 46 min.

line up
voir aussi
Enslaved
Enslaved
Isa

2004 - Tabu Recordings
  
Enslaved
Enslaved
Monumension

2001 - Osmose Productions
  
Enslaved
Enslaved
Axioma Ethica Odini

2010 - Indie Recordings
  
Enslaved
Enslaved
Return To Yggdrasill (DVD)
(Live In Bergen)

2005 - Tabu Recordings
  
Enslaved
Enslaved
Ruun

2006 - Tabu Recordings
  

Cave Ne Cadas + Jucifer + Torture du Sphinx
Lire le live report
Lord Vicar
Gates of Flesh
Lire la chronique
Diagor
Ненависть к живому (Hatred ...
Lire la chronique
Behexen
The Poisonous Path
Lire la chronique
Ritual Death
Ritual Death (EP)
Lire la chronique
The Wakedead Gathering
Fuscus: Strings Of The Blac...
Lire la chronique
Jex Thoth
Blood Moon Rise
Lire la chronique
Morbid Saint
Spectrum Of Death
Lire la chronique
Blood Ceremony
Lord of Misrule
Lire la chronique
Isolert
No Hope, No Light...Only Death
Lire la chronique
Ghold
PYR
Lire la chronique
Gruesome
Dimensions Of Horror (EP)
Lire la chronique
Teloch
Thus Darkness Spake
Lire la chronique
Pseudogod
Sepulchral Chants (Compil.)
Lire la chronique
First Fragment
Dasein
Lire la chronique
En mai fais ce qu'il te plait
Jouer au blindtest
Heimsgard
Ordrag
Lire la chronique
Essence
Prime
Lire la chronique
Suspiral
Delve Into The Mysteries Of...
Lire la chronique
Gebrechlichkeit
Aphorismen der Angst
Lire la chronique
Brame
La nuit, les charrues...
Lire la chronique
Roadburn Festival 2016 - 1er Jour
Black Mountain + Converge +...
Lire le live report
Reptilian
Perennial Void Traverse
Lire la chronique
Deströyer 666
Wildfire
Lire la chronique
Opium Warlords
Live at Colonia Dignidad
Lire la chronique
Baalsebub
Procedure Of Emasculation (EP)
Lire la chronique
Head of the Demon
Sathanas Trismegistos
Lire la chronique
L'Instant Sakrifiss
Lire le podcast
La photo mystère du 7 Mai 2016
Jouer à la Photo mystère
Anata
Dreams of Death and Dismay
Lire la chronique