chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
72 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Arch Enemy - Rise Of The Tyrant

Chronique

Arch Enemy Rise Of The Tyrant
Les grosses cylindrées suédoises, enfin de la scène metal mélodique en Suède (pas la Volvo XC90 ou la blondasse en plastique de « La roue de la fortune ©» hein !) provoquent désormais chez certains un blasement quasi-total, lassés par ces fabuleuses guitares dorénavant remplacées par un chant clair immonde et/ou ces compos d'un niveau affligeant… Attendez… Notre rédacteur Mikaël me hurle à l'oreille « Dark Tranquillity !!! », headbangant avec sa mèche et son t-shirt « Life In Cartoon Motion ©» avec en fond « Inside The Particle Storm »… Mille excuses cher collègue, il existe encore quelques rares exceptions. Arch Enemy n'en fait malheureusement pas partie… Six années (Wages Of Sin) que le groupe ne nous a pas desservi du death mélodique de qualité malgré une line-up à en faire pâlir plus d'un (Erlandsson et Amott ! Merde !) et quelques bonnes poussées. Les revoilà donc pour le septième album (déjà !), deux ans après le bancal et oublié Doomsday Machine ainsi que le départ succinct de Christopher Amott.

Difficile donc de s'extasier aux premiers abords face à ce bien nommé Rise Of The Tyrant (bien que l'artwork de Niklas Sundin se laisse pleinement admirer) et pourtant… Peut-être que ma remarque lors de mon interview avec Sharlee D'Angelo au Hellfest 2006 ainsi que celles de pas mal d'adulateurs ont fait changer la direction soporifique prise par Doomsday Machine. De côté ces passages poussifs des plus ennuyeux, place à du death mélo direct de chez direct avec un premier constat : un son cataclysmique ! Après on aime ou pas, mais Fredrik Nordström a selon moi (et comme le dit si bien mon chouchou Dan Swanö) l'un des meilleurs sons au rayon « grosse prod » (à tester sur sa sono 10.5 payée à crédit). Autre constat majeur : la rythmique se veut encore plus agressive, le côté méchamment « martial » de Daniel appuyé de gros riffs thrash/death monolithiques, muscleront à coup sûr vos cervicales ! Inutile de vous décrire les soli inhumains des frérots Amott, comme à leurs habitudes (voir les sept autres chroniques d'Arch Enemy) ils vous laisseront encore une fois littéralement sur le cul.

Les frangins avaient d'ailleurs la fâcheuse habitude de créer un véritable fossé entre le travail fourni pour les soli et le reste des compositions. De là à dire que les titres sont merveilleusement composés sur Rise Of The Tyrant serait pur mensonge. Non, les structures sont finement et suffisamment travaillées pour saisir la mention « TB », laissant place à quelques riffs et surtout mélodies fort bien trouvés (« The Day You Died » ne sortira plus de votre tête), chose assez difficile pour ce genre asséché vous en conviendrez. La synergie mélodique/bourrine est ainsi parfaitement mise en place, je pense en particuliers à « In This Shallow Grave » ou « The Great Darkness ». L'emploi de samples est aussi un de ces petits plus qui ne fait pas de mal, certains d'entre vous reconnaîtrons sur le titre éponyme, la voix du grand Malcolm McDowell (« Orange Mécanique ») tiré du très contreversé « Caligula ».

En parlant de voix, qu'en est-il de la demoiselle à polémique, Angela Gossow ? Oubliez les divers effets sur ses cordes vocales (« Carry The Cross » par exemple), la frontwoman a clairement la patate et offre sa meilleure performance tout au « naturelle ». Les quelques poussées vers les graves vous feront encore douter de votre virilité, il suffit d'entendre Angela hurler « Who is the master ? » sur « In This Shallow Grave »… Effrayant ! Pour les réfractaires têtus envers miss Gossow, je ne saurais vous conseiller l'écoute du très bon groupe Hearse, de maître Johan Liiva.

L'attente aura été très longue mais vous pouvez désormais placer un nouvel album au podium de la discographie d'Arch Enemy (aux côtés de Burning Bridges et Wages Of Sin). Certes les raccourcis faciles d'un « I Will Live Again » ou d'un « Revolution Begins » pourraient rappeler de mauvais souvenirs, de plus le manque de prises de risques et de réelles innovations (essoufflant l'album sur la fin) par rapport à la masse et au niveau du groupe, limitent l'impact de ce septième opus. Quoiqu'il en soit, Arch Enemy repart sur de bonnes bases, gageons que le groupe évolue dans cette voie pour la suite.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

14 COMMENTAIRE(S)

cglaume citer
cglaume
04/06/2009 06:57
note: 7.5/10
En dehors du fait que je ne sois pas d'accord avec le jugement que Mitch porte sur « Doomsday … » (qu'il faudrait que je réécoute pour me refaire un jugement plus à jour, m'enfin dans mes souvenirs cet album est franchement bon, bien meilleur que « Anthems Of Rebellion » en tout cas), je suis globalement d'accord avec cette chro. On accroche forcément à des titres comme « Blood On Your Hands », « The Last Enemy » ou « The Great Darkness ». On retrouve encore une fois ces mélodies mélancolico-épiques assez faciles, ces contrastes « tartes thrash/death véloces vs grattes sucrées en doublette heavy/speed », ces soli hard rock classiques, bref ces gâteries qui font que le préfixe « death » semble parfois à la limite d'être usurpé, mais qui permettent à l'auditeur de rentrer très vite dans l'album et de prendre du bon temps. Par contre j'avoue que parfois, la constance avec laquelle le groupe applique sa recette (petite mise en bouche / 2 tours de la série couplet-prérefrain-refrain / pont / succession de leads & soli / dernier tour couplet-prérefrain-refrain) et la « facilité de certaines mélodies peuvent être un peu fatigants à la longue. En fait le groupe évolue en équilibre précaire entre le « superbement catchy et mélodiquement puissant » et le « cheesy écoeurant plein de clins d'œil destinés à une fosse remplie de fans de 13 ans ». D'ailleurs en effet, comme le dit Mitch, sur « I Will Live Again » ou d'un « Revolution Begins » on ne suit plus le groupe. Pareil sur « Rise Of The Tyrant », et surtout sur l'immondément (si si) « ouin-ouin-kleenex » Intermezzo Liberté. Bref, je suis partagé entre l'enthousiasme et un certain écoeurement, un peu comme après avoir descendu une tablette de chocolat en 5minutes, ou après une orgie honteuse chez Mc Do …
Dead citer
Dead
18/12/2007 13:57
note: 7/10
Bon album qui fait remonter AE dans mon estime, mais un peu inégal tout de même. Les morceaux rapides sont excellents, les autres un peu chiant... J'espère que le prochaine album sera plus bourrin !
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
24/10/2007 20:13
note: 7.5/10
Vraiment pas mal ce nouvel album, bien plus inspiré que les 2 précédents. Le chant d'Angela est très agressif et on trouve quelques réminiscences heavy du meilleur goût (Malmsteen et Judas Priest notamment). Sur le break de "Rise of the Tyrant", on s'attend presque à les entendre gueuler Painkiller !
citer
Trill
07/10/2007 01:02
Le morceau en écoute est excellent !

J'aime particulièrement la sirène en intro ^^

Sinon y'a des petites parties qui font très hard rock aussi ^^

L'ensemble reste magnifique : j'aimerais bien jeter un coup d'oreille sur l'album au complet
Mitch citer
Mitch
21/09/2007 13:27
note: 8/10
cglaume a écrit : une semaine après, je me réveille et je lis les chros:

"le bancal et oublié Doomsday Machine"
"direction soporifique prise par Doomsday Machine"

T'es duraille ... on m'a filé cet album, et je trouve qu'il est plein de bonnes choses ! C'est bien sûr une question de goût, mais j'ai poutant (quasi-) tous les albums de AE, et Doomsday n'est pas celui que j'écoute le moins ...


Je me suis pourtant réécouté Doomsday Machine avant d'écrire la kro et j'ai eu le même constat qu'il y a deux ans. "Question de goût" comme tu dis Clin d'oeil
Essaye d'écouter ce Rise Of The Tyrant, Doomsday te paraîtra peut-être moins bon. Sourire
cglaume citer
cglaume
21/09/2007 13:06
note: 7.5/10
une semaine après, je me réveille et je lis les chros:

"le bancal et oublié Doomsday Machine"
"direction soporifique prise par Doomsday Machine"

T'es duraille ... on m'a filé cet album, et je trouve qu'il est plein de bonnes choses ! C'est bien sûr une question de goût, mais j'ai poutant (quasi-) tous les albums de AE, et Doomsday n'est pas celui que j'écoute le moins ...
Dead citer
Dead
21/09/2007 09:54
note: 7/10
Ander a écrit : J'ai eu du mal à voir ses qualités (à la première écoute surtout), c'est moins accrocheur qu'un titre comme We Will Rise... Il m'a vite lassé.:/

"We Will Rise" est effectivement un bon titre mais il se sent bien seul sur "Anthems Of Rebellion" Mr Green
Ander citer
Ander
21/09/2007 08:34
J'ai eu du mal à voir ses qualités (à la première écoute surtout), c'est moins accrocheur qu'un titre comme We Will Rise... Il m'a vite lassé.:/
Seb57 citer
Seb57
20/09/2007 23:17
note: 8/10
Merci bien Clin d'oeil
Dead citer
Dead
20/09/2007 21:04
note: 7/10
cglaume a écrit : Burning Bridges est excellent !

+1

Cf. ma chronique Clin d'oeil
cglaume citer
cglaume
20/09/2007 17:07
note: 7.5/10
Seb57 a écrit : Le premier album d'Arch Enemy que j'ecoute entierement !!
J'ai rarement accroché sur ce groupe mais ce dernier album est tout simplement excellent.
Jvais plus me pencher sur leur disco, ca vaut le coupe les albums avec le chanteur ?


Burning Bridges est excellent !
Seb57 citer
Seb57
20/09/2007 16:32
note: 8/10
Le premier album d'Arch Enemy que j'ecoute entierement !!
J'ai rarement accroché sur ce groupe mais ce dernier album est tout simplement excellent.
Jvais plus me pencher sur leur disco, ca vaut le coupe les albums avec le chanteur ?
Ant'oïn citer
Ant'oïn
19/09/2007 10:38
PLUS DE VOIX TRAFFIQUEE !!! Putain c'est pas trop tot, c'était la pire idée qu'ils est eu !

Et ce morceaux en écoute est tout simplement genial ! Headbang
Dead citer
Dead
18/09/2007 23:44
note: 7/10
Le titre en écoute est très prometteur ! Ca faisait longtemps qu'Arch Enemy n'avait pas laché autant d'énergie. Je ne sais pas si je l'achèterai mais je vais de nouveau m'intéresser à ces petits suédois Clin d'oeil

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Arch Enemy
Death mélodique
2007 - Century Media
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (20)  7.5/10
Webzines : (30)  8/10

plus d'infos sur
Arch Enemy
Arch Enemy
Death mélodique - 1995 - Suède
  

vidéos
Revolution Begins
Revolution Begins
Arch Enemy

Extrait de "Rise Of The Tyrant"
  

tracklist
01.   Blood On Your Hands
02.   The Last Enemy
03.   I Will Live Again
04.   In This Shallow Grave
05.   Revolution Begins
06.   Rise Of The Tyrant
07.   The Day You Died
08.   Intermezzo Liberté
09.   Night Falls Fast
10.   The Great Darkness
11.   Vultures

line up
parution
24 Septembre 2007

voir aussi
Arch Enemy
Arch Enemy
Black Earth

1997 - Regain Records
  
Arch Enemy
Arch Enemy
Burning Bridges

1999 - Century Media
  
Arch Enemy
Arch Enemy
Will To Power

2017 - Century Media
  
Arch Enemy
Arch Enemy
The Root Of All Evil (Réenr.)

2009 - Century Media
  
Arch Enemy
Arch Enemy
Burning Japan (Live)
(Live 1999)

1999 - Toy's Factory
  

Essayez aussi
At The Gates
At The Gates
With Fear I Kiss The Burning Darkness

1993 - Peaceville Records
  
Quo Vadis
Quo Vadis
Day Into Night

2000 - Skyscraper Music
  
Heaven Shall Burn
Heaven Shall Burn
Veto

2013 - Century Media
  
Obnoxious
Obnoxious
Lab #01

2010 - Autoproduction
  
Endless Chaos
Endless Chaos
Paths To Contentment

2017 - Autoproduction
  

Savage Master
Creature Of The Flames (EP)
Lire la chronique
Gevlerkt
De Grote Sterfte
Lire la chronique
Doedsvangr
Satan ov Suns
Lire la chronique
Mindwarp
A Cold Black Day
Lire la chronique
Anguish
Magna Est Vis Siugnah
Lire la chronique
Dominant
The Summoning (EP)
Lire la chronique
The Ugly
Thanatology
Lire la chronique
Vardan
Nostalgia - Archive of Fail...
Lire la chronique
Z Family
Chapter II : Origin
Lire la chronique
Autopsy
Puncturing The Grotesque (EP)
Lire la chronique
Life Of Agony
River Runs Red
Lire la chronique
Mortis Mutilati
The Stench of Death
Lire la chronique
Pissgrave
Suicide Euphoria
Lire la chronique
Disfuneral
Disfuneral (EP)
Lire la chronique
Harakiri for the Sky
Arson
Lire la chronique
I I (Infernal Invocation) / Lihhamon
Miasmal Coronation (Split-CD)
Lire la chronique
(Faire) découvrir le Black Metal !
Lire le podcast
Morbid Angel
Kingdoms Disdained
Lire la chronique
Unhuman
Unhuman
Lire la chronique
False Gharial
Birth (EP)
Lire la chronique
Watain
Trident Wolf Eclipse
Lire la chronique
Holmgang
Dømt til døden
Lire la chronique
Iphicrate
Résurgence (EP)
Lire la chronique
Sublime Cadaveric Decomposition
Raping Angels in Hell
Lire la chronique
Condition Critical
Extermination Plan
Lire la chronique
Necrophobic
Mark Of The Necrogram
Lire la chronique
Almyrkvi
Umbra
Lire la chronique
Deathcult
Cult Of The Goat
Lire la chronique
Scuorn
Parthenope
Lire la chronique
Portrait
Burn The World
Lire la chronique