chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
60 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Dimmu Borgir - In Sorte Diaboli

Chronique

Dimmu Borgir In Sorte Diaboli
Bon. Comment dire ? Death Cult Armageddon n'était pas très bon, il était puissant mais vite chiant. Le genre de choses qui peuvent arriver, on ne leur en a pas voulu. Puis nos Norvégiens ont décidé de réenregistrer l'album culte Stormblåst, qui fut pour ma part réussi : puissant, sale, avec de vraies compositions intéressantes, et un grandiloquent devenu inexistant. Avec ce huitième album, la bande à celui-qui-se-gratte a simplement mixé ces deux derniers disques : In Sorte Diaboli ne contient quasiment rien de grandiloquent, et est d'un ennui aussi profond que le sommeil d'un mort. Les mecs, si la prochaine fois vous mixiez les bons côtés de vos albums ?

J'ai même pas envie de continuer cette chronique, tant je suis autant inspiré que le groupe, c'est-à-dire pas du tout. Pour la peine, je vais pas me péter les couilles bien longtemps, je vais commencer par énumérer les bons côtés : l'idée de l'artwork (parce qu'en lui-même il est moche, mais ça partait d'un bon fond), les titres des morceaux qui sonnent presque Black Metal, le clip de The Sacrilegious Scorn qui m'a fait mourir de rire, les intro et autres interludes de Mustis, qui semblent être les seules instrumentations intéressantes d'In Sorte Diaboli. Même les parties de chant de Vortex sont mauvaises quand on les compare à ce qu'il a pu faire chez Arcturus, ou tout simplement sur Progenies of the Great Apocalypse.

Assez ri, j'arrête la mauvaise foi, il y a quelques passages sympathiques : le break de The Sacrilegious Scorn « Time has come to step up, and take back what you took from me », l'instrumentale The Fallen Arises, et le morceau The Sinister Awakening. Tout le reste, s'il n'est pas déjà mauvais par le manque d'inspiration (on y revient encore et toujours), est gâché par le chant lamentable de Shagrath. Et puis, on ne sait pas vraiment où Dimmu Borgir veut en venir, le tout manque de cohérence : In Sorte Diaboli est censé être un album anti-chrétien, haineux, et j'en passe. Résultat, on se retrouve avec un Vortex qui chante Noël sur The Invaluable Darkness dans une ambiance d'euphorie générale. D'ailleurs, même les passages agressifs ne sont pas convaincant, Shagrath ayant une hargne approchant celle du yorkshire. Par contre, la production excelle (de Microsoft) ! Ah ça, on ne peut pas le lui reprocher, je crois que c'est la première fois que j'écoute des compositions qui sonnent si plates et sans relief. Vraiment, moi je dis, CHAMPION !

Autant pour le dernier album de Darkthrone, j'ai un tantinet exagéré la note, autant pour celui-ci, ça a beau être norvégien également, je me demande si je l'ai pas surnoté. 4/10, ça me parait beaucoup pour un album aussi ennuyeux que celui-ci. Tiens, je vais baisser la note à 3, pour en faire chier certains, parce que cet album pue autant que le cadavre de Jean-Paul II à l'heure qu'il est, et parce que je suis un anarchiste. Ouai. N'achetez pas ce disque, c'est une arnaque. Si on vous l'a offert, vous pouvez toujours essayer de le rendre à la fnac pour qu'ils vous filent 20€.

P.S. : à vous qui allez poster des commentaires en disant que cet album est bon, excellent, j'en passe, enfin en donnant un avis différent du mien, vous n'avez pas de goût. Amen.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

14 COMMENTAIRE(S)

fishalone citer
fishalone
17/05/2018 22:01
note: 7.5/10
C'est le premier album de Dimmu Borgir que j'ai acheté donc si je l'avais pas aimé j'aurai jamais acheter tous les autres sauf Abramachin (qui est chiant au possible) et Eonian (qui remonte pas bcp le niveau)

PS: le miroir pour lire les paroles c'est vraiment pourri.
TrustKill citer
TrustKill
31/08/2008 19:39
note: 4/10
Decu de cette album;riffs agressif qui ne sont pas si agressif que ca,des partie orchestrales au compte goutte,des vocaux moyens etc..
a part the serpentine offering et the sacrilegous scorn qui sont 2perles le reste est bon a remanier totalement.The fallen arise est une belle instru atmospherique au milieu du n importe quoi.
St0ne citer
St0ne
12/06/2008 14:17
note: 2.5/10
Inhuman Effect a écrit : Aussi passionant qu'un Cd vierge.



Je suis pas d'accord , car un CD vierge sa sert a quelque chose au moinsMoqueur
Tu peux mettre un truc qui pulse bien dessus aussi , mais c'est vrai que si t'ecoute le CD sans rien dessus il a le meme pouvoir soporifique que cet album

Je suis ultra decu , j'avais bien aimé les autres albums mais lui depasse mes pires craintes , et Dieu sait que je suis pessimiste au possible , me preparant au pire pour ne pas avoir de surprise si pire il y a . Mais la je suis resté sur le cul face a ... ca !!
Shagrath qui d'habitude a une voix qui me deplait pas tant que ca (meme si j'en suis pas amoureux bien sur ...) , la il arrive a me faire sentir des frissons de degouts , que je n'avais pas eu depuis mon ecoute d'un album de stone sour (BAAAAARK !!) et les passages "bourins" sont moins entrainant que Francis Cabrel chante Johnny Haliday

Deception de l'année , comme vous dites ...
Inhuman Effect citer
Inhuman Effect
20/10/2007 17:27
note: 2.5/10
Aussi passionant qu'un Cd vierge.

orion citer
orion
09/10/2007 20:32
note: 5.5/10
La note me parait un peu basse (Il ya quand même quelques passages géniaux notament sur la deuxième partie) mais sur le fond, je suis globalement d'accord.

Un album plat et (très) vite chiant.
Ant'oïn citer
Ant'oïn
08/10/2007 23:41
note: 4/10
J'ai hésité longtemps, mais bon il est mauvais 4/10 Moqueur
Caacrinolas citer
Caacrinolas
08/10/2007 22:11
Farsot c'est nul...
Krow citer
Krow
08/10/2007 18:03
note: 3/10
@Dead : nan mais tu comprends, si j'ai pas chroniqué pendant quelques mois, c'était dû à une véritable remise en question, bla bla bla. Héhé.

@Mikael : Oui elle est bien sur le premier Stormblast. La perte du grandiloquent, c'est un peu la perte de leur identité je trouve. Et puis j'allais pas parlé du premier clip, j'avais pas envie de dire du bien du groupe héhé.
Mikaël citer
Mikaël
08/10/2007 17:29
note: 3/10
J'aime la voix sur Stormblast / Enthroned en tout cas.

Et en effet cet album est a chier par contre la perte du côté grandiloquant, c'était plutot une bonne nouvelle.

Tu parles du dernier clip ridicule mais le premier était par contre bien sympa (et la compo en question, pas la pire de l'album Moqueur)
Dead citer
Dead
08/10/2007 16:41
Je trouve que tu deviens de plus en plus troV dans tes chroniques toi... Moqueur
Krow citer
Krow
08/10/2007 13:17
note: 3/10
Je trouve déjà que j'ai trop parlé sur cet album, donc bon.

Et d'hab, j'aime plutôt la voix de Shagrath.
Ant'oïn citer
Ant'oïn
08/10/2007 11:38
note: 4/10
L'album est en effet chiant a mourir, et j'ai essayé pourtant...

Malgré cela je trouve la chronique mauvaise...désolé mais bon a part dire que c'est a chié y'a pas trop de développement, en même temps tu la dit toi même, pas d'inspiration ^^

La chronique est du même niveau que l'album...

(je vais pas faire une chro qui reviendra au même, mais ce qui me rebute le plus c'est le manque flagrant de changement de tempo et le son plus que plastique et commercial qui en ressort)
citer
crowdead
08/10/2007 09:59
je n'aime pas trop le groupe normalement, mais je le trouve pas trop mal celui la. puissant, avec des combos pas mal... mais d'accord sur le fait que shaggrath a une voix de merde... mais il l'a toujours eu
Krow citer
Krow
08/10/2007 02:28
note: 3/10
Apparament, sur la version américaine de l'album, il y a le morceau bonus The Heretic Hammer, qui enfonce tout le reste de l'album. Dommage qu'ils aient pas écris tout l'album dans cette lignée.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Dimmu Borgir
Metal extrême symphonique
2007 - Nuclear Blast Records
notes
Chroniqueur : 3/10
Lecteurs : (32)  5.23/10
Webzines : (35)  7.64/10

plus d'infos sur
Dimmu Borgir
Dimmu Borgir
Metal Cinématique - 1993 - Norvège
  

vidéos
The Serpentine Offering
The Serpentine Offering
Dimmu Borgir

Extrait de "In Sorte Diaboli"
  
The Sacrilegious Scorn
The Sacrilegious Scorn
Dimmu Borgir

Extrait de "In Sorte Diaboli"
  
The Chosen Legacy
The Chosen Legacy
Dimmu Borgir

Extrait de "In Sorte Diaboli"
  

tracklist
01.   The Serpentine Offering
02.   The Chosen Legacy
03.   The Conspiracy Unfolds
04.   The Sacrilegious Scorn
05.   The Fallen Arises
06.   The Sinister Awakening
07.   The Fundamental Alienation
08.   The Invaluable Darkness
09.   The Foreshadowing Furnace

Durée : 42:46

line up
parution
30 Avril 2007

voir aussi
Dimmu Borgir
Dimmu Borgir
Enthrone Darkness Triumphant

1997 - Nuclear Blast Records
  
Dimmu Borgir
Dimmu Borgir
Puritanical Euphoric Misanthropia

2001 - Nuclear Blast Records
  
Dimmu Borgir
Dimmu Borgir
Stormblåst

1996 - Cacophonous Records
  
Dimmu Borgir
Dimmu Borgir
Eonian

2018 - Nuclear Blast Records
  
Dimmu Borgir
Dimmu Borgir
For All Tid

1994 - No Colours Records
  

Essayez plutôt
Eternal Tears Of Sorrow
Eternal Tears Of Sorrow
Before The Bleeding Sun

2006 - Spinefarm Records
  

Déception de l'année
Wiegedood
De Doden Hebben Het Goed III
Lire la chronique
Poésique - MoM chronique Eximperitus - Projecting the Singular Emission...
Lire le podcast
Antimateria
Valo Aikojen Takaa
Lire la chronique
Thou
Inconsolable (EP)
Lire la chronique
Gutted
Bleed For Us To Live
Lire la chronique
Trop Hard Pour Toi #3
Electric Shock + Mindless S...
Lire le live report
Black Metal : les noms de groupe (de merde)
Lire le podcast
Slaughterday
Abattoir (EP)
Lire la chronique
At The Gates
To Drink from the Night Itself
Lire la chronique
Spell of Dark
Journey into the Depths of ...
Lire la chronique
Cardiac Arrest
A Parallel Dimension Of Des...
Lire la chronique
The Body
I Have Fought Against It, B...
Lire la chronique
Drudkh / Paysage D'Hiver
Somewhere Sadness Wanders (...
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 11 - Monsieur Steele et le bain d'acide.
Lire le podcast
Bloodbark
Bonebranches
Lire la chronique
Utzalu
The Loins Of Repentance
Lire la chronique
Cor Scorpii
Ruin
Lire la chronique
Chevalier
A Call To Arms (EP)
Lire la chronique
Valgrind
Blackest Horizon
Lire la chronique
Ennoven
Redemption
Lire la chronique
Orsak:oslo
Nordstan (EP)
Lire la chronique
Taphos
Come Ethereal Somberness
Lire la chronique
Brouillard
Brouillard
Lire la chronique
Aorlhac pour l'album "L'esprit des Vents"
Lire l'interview
Order Ov Riven Cathedrals
The Discontinuity's Interlude
Lire la chronique
Sakrifiss rencontre Noktu (Mortifera / Celestia / Bleu, blanc Satan...)
Lire l'interview
Wombbath
The Great Desolation
Lire la chronique
Blitzkrieg
Judge Not!
Lire la chronique
Amzera
Amzera (EP)
Lire la chronique
Gontyna Kry
Ignipoten
Lire la chronique