chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
84 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Chthonian - Of Beatings And The Silence In Between

Chronique

Chthonian Of Beatings And The Silence In Between
Ils en auront mis du temps les Chthonian! Le combo se forme en 1998 sous la forme d'un duo mais s'assoupit presque aussitôt pour se réveiller en 2005 avec un membre de plus et enfin enregistrer une démo l'année suivante. Le trio finlandais signe ensuite sur Woodcut Records et sort en cette belle année 2007 son premier full-length, le très brutal Of Beatings And The Silence In Between.

Chthonian étant sans doute inconnu pour la plupart d'entre-vous, sachez que le chanteur/bassiste n'est autre que Mathias Lillmåns, le nouveau vocaliste des joyeux drilles de Finntroll. La comparaison s'arrêtera là car Chthonian se trouve à l'opposé du métal folklorique des trolls, nous proposant un black métal teinté de death des plus ravageurs. Musicalement, Chthonian n'a pas grand chose à voir avec la scène de son pays, plus proche qu'il est du son brut norvégien. On pourrait ainsi situer le trio entre les premières époques d'un Myrkskog et d'un Zyklon, en beaucoup moins finaud. Beaucoup de blasts ici et pas les moins rapides: le batteur est clairement un monstre! Et sur ces blast-beats jubilatoires, des riffs froids et véloces en tremolo pas spécialement originaux mais dont l'effet est quasi instantané. Chthonian ne blaste toutefois pas tout le temps et s'accorde toujours quelques modérations rythmiques qui s'avèrent malheureusement souvent moins passionnantes que les parties rapides. Des parties rapides qui, si elles vous collent à votre siège, pâtissent toutefois d'une certaine répétitivité. En gros, les riffs sont trop semblables et on tourne vite en rond car si des mid-tempo arrivent toujours à ralentir la cadence, la variation ne fait pas vraiment partie du vocabulaire de Chthtonian. Un sentiment de linéarité qui me fait dire que la durée éphémère de ce Of Beatings And The Silence In Between (moins de 30 minutes) n'est pas plus mal, celle-ci évitant de trop marquer l'opus du sceau de la monotonie.

Du coup, même si une certaine redondance et de manque de diversité se fait sentir, elle n'a pas vraiment le temps de nous gâcher l'écoute de l'album. Quelque chose qui dérange un peu plus par contre, c'est la basse. J'adore cet instrument et je félicite toujours le groupe quand le mix l'avantage mais ici on l'entend trop et son son grésillant se révèle assez pénible!

Pénible, le chant du frontman de Finntroll ne l'est pas, lui. Ni black ni death (mais plus proche du death quand même) tout en empruntant à la fois aux deux, il apporte une certaine personnalité au trio finlandais avec ses vocaux hurlés, gutturaux et légèrement éraillés. On pourra même déceler une tentative de chant clair à la Zyklon sur "Of Beatings And The Silence In Between", bien moins réussie celà dit. Un autre parallèle avec Zyklon tant qu'on y est: les (très brefs) samples industriels qui font la jonction entre les titres et qui renforcent l'ambiance froide du brûlot déjà bien emmenée par ces sacrés riffs et une production brute sans artifices.

Au final, nous voilà avec un album à la brutalité jouissive mais un poil trop répétitif. Un peu plus de diversité au niveau des riffs n'aurait pas fait de mal. Quoiqu'il en soit il y a du potentiel, c'est indéniable! Extrêmiste et ultra violent, Chthonian mérite déjà qu'on s'intéresse à lui. En attendant mieux...

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Chthonian
Black/Death
2007 - Woodcut Records
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs :   -
Webzines : (18)  7.03/10

plus d'infos sur
Chthonian
Chthonian
Black/Death - 1998 - Finlande
  

tracklist
01.   Ill
02.   Thirteen
03.   Sanguine Sadism
04.   Larvae, Nymph, Decay
05.   Weep Human, Weep
06.   That'll Teach You
07.   Syringes and Chemicals
08.   Of Beatings And The Silence In Between

Durée : 27'21

line up
parution
30 Avril 2007

Essayez aussi
Khthoniik Cerviiks
Khthoniik Cerviiks
Heptaedrone (Démo)

2014 - Iron Bonehead Productions
  
Necrophobic
Necrophobic
Bloodhymns

2002 - Hammerheart Records
  
Belphegor
Belphegor
Goatreich - Fleshcult

2005 - Napalm Records
  
Dawn
Dawn
Slaughtersun (Compil.)
(Crown Of The Triarchy)

2004 - Century Media
  
Immemoreal
Immemoreal
Temple Of Retribution

2001 - Blackend Records
  

Dismal
遺·白
Lire la chronique
Krolok
Flying Above Ancient Ruins
Lire la chronique
Përl
Luminance (EP)
Lire la chronique
Endless Chaos
Paths To Contentment
Lire la chronique
French black metal : la relève
Lire le podcast
R.I.P.
Street Reaper
Lire la chronique
Fugazi
13 Songs (Compil.)
Lire la chronique
Midnight
Sweet Death And Ecstasy
Lire la chronique
Meyhnach
Non Omnis Moriar
Lire la chronique
Crypts Of Despair
The Stench Of The Earth
Lire la chronique
Urn
The Burning
Lire la chronique
Sombre Croisade
Balancier des âmes
Lire la chronique
Rebaelliun
Bringer Of War (The Last St...
Lire la chronique
Morse
Pathetic Mankind
Lire la chronique
Canine
The Uprising
Lire la chronique
Limbonic Art
Spectre Abysm
Lire la chronique
Degial
Predator Reign
Lire la chronique
Rude
Remnants
Lire la chronique
Anatomia
Cranial Obsession
Lire la chronique
Dawn Ray'd
The Unlawful Assembly
Lire la chronique
Embittered Spunk Cadaver
The Final Throes of our Dyi...
Lire la chronique
Demolition Hammer
Epidemic Of Violence
Lire la chronique
Eldamar
A Dark Forgotten Past
Lire la chronique
Heir pour l'album "Au Peuple De L'abîme"
Lire l'interview
Mortuary
Nothingless Than Nothingness
Lire la chronique
The Faceless
In Becoming A Ghost
Lire la chronique
Necrovorous
Plains Of Decay
Lire la chronique
Impureza
La Caída de Tonatiuh
Lire la chronique
Loading Data
Double Disco Animal Style
Lire la chronique
Also Sprach Zarathustra
LAIBACH
Lire le live report