chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
73 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Abominable Putridity - In The End Of Human Existence

Chronique

Abominable Putridity In The End Of Human Existence
La scène slam death connaît depuis quelques années un engouement certain. Du moins hors de nos frontières car le style reste plutôt anecdotique en France. Malheureusement, la saturation se fait de plus en sentir et c'est au moins 80% de cette scène qui est bonne à jeter. Cependant quelques groupes du genre arrivent encore à me faire vibrer. C'est le cas d'Abominable Putridity, combo pourtant aussi raillé que Waking The Cadaver et Guttural Engorgement sur la plupart des forums spécialisés, qui sort en ce début d'année sur le label tchèque Lacerated Enemy son premier rejeton, In The End Of Human Existence.

Alors on va être clair tout de suite: d'accord, les Russes n'ont aucune personnalité. D'accord, les Russes ne sont qu'une vulgaire copie de Devourment & cie. D'accord les Russes participent à la pollution scénique décrite dans mon introduction. Mais malgré tous ces défauts, je suis obligé de l'admettre: Abominable Putridiy, ça troue le cul!

Première chose à vous saisir à la gorge, la production. Si l'on pouvait craindre cet aspect de la part d'une formation venant de l'ex U.R.S.S., c'est pourtant tout le contraire qui se produit. Quel son, quelle lourdeur! L'effet des nombreuses slammoshing parts ultra lourdes s'en trouve ainsi décuplé, pour le plus grand plaisir des aficionados! Chaque attaque de corde enfonce l'auditeur un peu plus sous une mare gluante de liquide nauséabond dans lequel baignent tout un tas de viscères putrescentes libérées de leur carcan abdominal par la horde de zombies affamés de la magnifique pochette signée Jon Zig (pas terrible son logo par contre!). Bref, le pied total! Tout le monde ne peut pas gagner celà dit et la grande perdante sera la batterie au son creux et plat frustrant et au jeu minimaliste décevant.

Par chance, ça n'empêche pas la Putridité Abominable de nous assomer par un groove dantesque, bien aidée il faut donc l'avouer par une production pachydermique. Aidée aussi par la voix hors norme de Vladimir qui n'est pas sans rappeler les éructations d'égoutier jouissivement putrides d'un certain Ochoa (Cephalotripsy, Condemned) et une basse bien grasse qui fait quelques apparitions solitaires pour amener avec encore plus d'efficacité la mosh part suivante.

Ce qui m'amène au principal défaut de cet album, le même que j'ai pu faire pour Cephalotripsy. A savoir qu'In The End Of Human Existence n'est en fait qu'une succession de slams, certes plus jouissifs les uns que les autres, mais dont la répétition devient vite un problème. La durée minimale de 26 minutes arrivent donc plutôt comme une bénédiction. J'aurais aimé plus de parties blastées (il y en a quelques unes mais les blasts sont mous et sans conviction) ou du moins plus de parties rapides que cette emphase sur les mid et low tempi. Abominable Putridity fait quelques rares tentatives de variation, notamment sur "Intestinal Putrefaction" (le meilleur morceau de l'opus) où le combo aère un peu plus ses riffs, mais ça reste beaucoup trop limité. Tout comme le niveau technique de la formation soviétique de toute façon. Hé oui on est loin de Scrambled Defuncts mais bon c'est de l'ultra guttural brutal slammoshing death metal, on est pas là pour écouter de la branlouille non plus!

Abominable Putridity souffre en fait des défauts inhérents au genre qu'il pratique. Quoique, comme le fait si bien Devourment, les Russes pourraient quand même allier à leur slam parts des bons gros blasts des familles histoire de varier un peu. Malgré cette impression de monolithisme toutefois, ce premier album d'Abominable Putridity est gorgé d'une ambiance jubilatoire lourde et putride que deux instrumentaux ("Dissectined From Within", "In The End Of Human Existence") et une intro samplés ("Intracranial Parasite") viennent délicieusement renforcer. Rarement j'ai entendu un groupe doté d'un tel groove, qui devrait faire des ravages dans le pit du Death Feast en juin. Le rendez-vous est pris!

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

17 COMMENTAIRE(S)

citer
Trashercorpse
01/06/2008 12:00
Plutôt pas mal comme album, d'une lourdeur implacable !!! Et vive les zobies !
scabbycoco citer
scabbycoco
29/02/2008 11:39
Excellent groupe, qui a tout compris, pas besoin de se compliquer la vie, ils balancent tout c'qu'ils ont sans se prendre la tête!

Seul reproche quand même, je suis resté sur ma faim, surtout à cause des pistes "intros" totalement inutiles!

A ce tarif là, fallait sortir un mini CD!
John citer
John
20/02/2008 12:19
T a écrit : yeah pour les voix un peu plus diversifiées ecoutez la reprise de ENTHRAIL FULL OF VERMINS par le groupe parisien Bowling for Columbine Sourire

Clair, t'es pas grillé Tucker.

Sinon, j'ai surkiffé cet album, bien groovy et gras à souhait! :hbg:
Niktareum citer
Niktareum
19/02/2008 18:39
note: 7.5/10
Keyser a écrit : Niktareum a écrit : peporc a écrit : J'y pense, en Russie y a aussi KATALEPSY qui arrache les murs, c'est un mix entre Abominable Putridity et Guttural Secrete, à écouter d'urgence!
Ils ont aussi une énorme production

Ouais d'ailleurs je pense le chroniquer dans pas longtemps. Clin d'oeil


Très sympa ouaip! Leur reprise de Megadeth est assez...spéciale Mr Green

C'est clair!! Mort de Rire Méconnaissable.
peporc citer
peporc
19/02/2008 17:25
note: 9/10
T a écrit : yeah pour les voix un peu plus diversifiées ecoutez la reprise de ENTHRAIL FULL OF VERMINS par le groupe parisien Bowling for Columbine Sourire

Hahahah "mort de rire"

T'es pas grillé toi déjà Moqueur
citer
T
19/02/2008 16:31
yeah pour les voix un peu plus diversifiées ecoutez la reprise de ENTHRAIL FULL OF VERMINS par le groupe parisien Bowling for Columbine Sourire
peporc citer
peporc
19/02/2008 14:03
note: 9/10
Keyser a écrit : Niktareum a écrit : peporc a écrit : J'y pense, en Russie y a aussi KATALEPSY qui arrache les murs, c'est un mix entre Abominable Putridity et Guttural Secrete, à écouter d'urgence!
Ils ont aussi une énorme production

Ouais d'ailleurs je pense le chroniquer dans pas longtemps. Clin d'oeil


Très sympa ouaip! Leur reprise de Megadeth est assez...spéciale Mr Green

Sinon le meilleur groupe extrême russe reste pour moi Scrambled Defuncts Hail



Je connais même pas !!
J'vais écouter !

Merci héhééh
Keyser citer
Keyser
19/02/2008 13:58
note: 7.5/10
Niktareum a écrit : peporc a écrit : J'y pense, en Russie y a aussi KATALEPSY qui arrache les murs, c'est un mix entre Abominable Putridity et Guttural Secrete, à écouter d'urgence!
Ils ont aussi une énorme production

Ouais d'ailleurs je pense le chroniquer dans pas longtemps. Clin d'oeil


Très sympa ouaip! Leur reprise de Megadeth est assez...spéciale Mr Green

Sinon le meilleur groupe extrême russe reste pour moi Scrambled Defuncts Hail
Niktareum citer
Niktareum
19/02/2008 13:51
note: 7.5/10
peporc a écrit : J'y pense, en Russie y a aussi KATALEPSY qui arrache les murs, c'est un mix entre Abominable Putridity et Guttural Secrete, à écouter d'urgence!
Ils ont aussi une énorme production

Ouais d'ailleurs je pense le chroniquer dans pas longtemps. Clin d'oeil
peporc citer
peporc
19/02/2008 13:38
note: 9/10
J'y pense, en Russie y a aussi KATALEPSY qui arrache les murs, c'est un mix entre Abominable Putridity et Guttural Secrete, à écouter d'urgence!
Ils ont aussi une énorme production
Niktareum citer
Niktareum
19/02/2008 12:11
note: 7.5/10
Tout à fait d'accord avec la chro. C'est ultra convenu et sans personnalité mais qu'est-ce que c'est bon quand même!
Y'a un putain de groove putride la dedans! Headbang Par contre c'est vrai que ça manque un peu de blasts.

edit: j'aime bien le logo moi. Sourire
peporc citer
peporc
19/02/2008 11:31
note: 9/10
Merci à vous deux c'est cool ^^
Scum citer
Scum
19/02/2008 11:28
@Peporc : va faire un tour du côté de Crematorium Records Clin d'oeil

Bon sinon, le peu que j'ai écouté m'a semblé fadasse, déjà fait des milliards de fois, avec un son de batterie de merde, un chant peut-être énorme mais sans la moindre variation, une pochette pas originale, et des parties abusément repompées sur Devo (mais ça c'est dit dans la kro).

Sourire

Keyser citer
Keyser
19/02/2008 11:23
note: 7.5/10
peporc a écrit : Fan de ce groupe de puis deux ans, j'attendais cet album à n'en plus pouvoir et que dire à part que sur scène ça doit faire très très mal !!!!

Une production énorme, un chant parfais.

Moi je dis oui, tout à fait mon style de son, écrase tout les groupes de slamming death du moment (c'est à dire Waking The Cadaver, Cephalotripsy et Guttural Engorgement qui sont super chiant).

Point noir de cet album: il est introuvable.....si vous avez des contacts je prend !


PS @ Keyser: Par contre ce groupe là tu vois c'est l'exemple même d'un groupe qui a réussi à grandir via myspace Clin d'oeil
Ils n'ont pas fait plus de 20 dates depuis 2 ans et ont déjà une popularité gigantesque..... et oui, même dans le brutal death myspace y est pour quelque chose Clin d'oeil
Et tu va être déçu car la moitier des musiciens ont un look de coreux avec casquettes et tout hahaha

Bises


J'ai jamais été contre MySpace juste ses dérives et oui AP fait partie de tout ça comme je le dis dans ma chronique. Mais malgré ça j'aime beaucoup!

Bon sinon tu peux trouver l'album sur la distro de Brutal Bands, il en reste Clin d'oeil
peporc citer
peporc
19/02/2008 11:11
note: 9/10
Fan de ce groupe de puis deux ans, j'attendais cet album à n'en plus pouvoir et que dire à part que sur scène ça doit faire très très mal !!!!

Une production énorme, un chant parfais.

Moi je dis oui, tout à fait mon style de son, écrase tout les groupes de slamming death du moment (c'est à dire Waking The Cadaver, Cephalotripsy et Guttural Engorgement qui sont super chiant).

Point noir de cet album: il est introuvable.....si vous avez des contacts je prend !


PS @ Keyser: Par contre ce groupe là tu vois c'est l'exemple même d'un groupe qui a réussi à grandir via myspace Clin d'oeil
Ils n'ont pas fait plus de 20 dates depuis 2 ans et ont déjà une popularité gigantesque..... et oui, même dans le brutal death myspace y est pour quelque chose Clin d'oeil
Et tu va être déçu car la moitier des musiciens ont un look de coreux avec casquettes et tout hahaha

Bises
Ant'oïn citer
Ant'oïn
19/02/2008 09:59
En ecoutant les extraits je trouve au contraire la batterie super bien mixe et le son de la caisse claire est vaiment cool, ca defonce pas les oreilles. Par contre oui c'est "minimaliste" comme tu dit. Je trouve la voix bien trop en avant en fait et les guitaries sont quand meme super bien cachee derriere la batterie et la voix ce qui est le gros defaut quand j'ecoute.

Sinon ouai c'est tres simpathique en effet Sourire
Keyser citer
Keyser
19/02/2008 08:58
note: 7.5/10
Des extraits sur MySpace.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Abominable Putridity
Ultra Guttural Brutal Slammoshing Death Metal
2007 - Lacerated Enemy Records
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs : (6)  7.92/10
Webzines : (4)  7.13/10

plus d'infos sur
Abominable Putridity
Abominable Putridity
Brutal Slam Death - 2003 - Russie
  

tracklist
01.   Intracranial Parasite
02.   Entrails Full of Vermin
03.   Blindfold Surgery
04.   Skin Removal
05.   Dissected From Within
06.   Throat Fisting Abortion
07.   Intestinal Putrefaction
08.   Victims Stuffed With Nails
09.   Sphacelated Nerves
10.   In The End of Human Existence

Durée : 26'07

parution
20 Décembre 2007

voir aussi
Abominable Putridity
Abominable Putridity
The Anomalies Of Artificial Origin

2012 - Brutal Bands
  

Essayez aussi
Devourment
Devourment
Molesting The Decapitated

1999 - United Guttural Records
  
Devourment
Devourment
Butcher The Weak (re-release)

2006 - Brutal Bands
  
Cephalotripsy
Cephalotripsy
Uterovaginal Insertion Of Extirpated Anomalies

2007 - Amputated Vein
  
Devourment
Devourment
Butcher The Weak

2005 - Autoproduction
  

Vexovoid
Call of the Starforger
Lire la chronique
Hegemon
Initium Belli (EP)
Lire la chronique
Sacred Reich
Ignorance
Lire la chronique
Beorn's Hall
Mountain Hymns
Lire la chronique
Bilan 2017
Lire le bilan
Bekëth Nexëhmü
De Urtida Krafterna (EP)
Lire la chronique
Blaze Of Perdition
Conscious Darkness
Lire la chronique
Stahlsarg
Mechanisms Of Misanthropy
Lire la chronique
Hell Militia + Watain
Lire le live report
Moenen Of Xezbeth
Dawn of Morbid Sorcery (Démo)
Lire la chronique
Inquisition + Septicflesh
Lire le live report
Iperyt
The Patchwork Gehinnom
Lire la chronique
Alder Glade
Spine of the World
Lire la chronique
Eraserhead
Holdout (EP)
Lire la chronique
Sheidim
Infamata (EP)
Lire la chronique
Greytomb
Monumental Microcosm (EP)
Lire la chronique
Cenotaph
Perverse Dehumanized Dysfun...
Lire la chronique
In Vain
Currents
Lire la chronique
Caronte
Yoni
Lire la chronique
Vargrav
Netherstorm
Lire la chronique
Assorted Heap
Mindwaves
Lire la chronique
Throane
Plus Une Main A Mordre
Lire la chronique
If I Could Kill Myself
Ballad of the Broken
Lire la chronique
War Possession
Doomed To Chaos
Lire la chronique
Solar Demise
Archaic War
Lire la chronique
Kartikeya
Samudra
Lire la chronique
Hyrgal
Serpentine
Lire la chronique
Exhumed
Death Revenge
Lire la chronique
T.O.M.B
Fury Nocturnus
Lire la chronique
Puteraeon
The Empires Of Death (EP)
Lire la chronique