chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
61 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Dead Congregation - Graves Of The Archangels

Chronique

Dead Congregation Graves Of The Archangels
Ce qui va suivre est très sérieux. Il n'y a pas de quoi rire. On va parler de death métal, du vrai death métal. Celui qui est aussi brûlant que les flammes de l'Enfer, aussi sombre que les entrailles de la Terre et aussi sale que les eaux troubles du Styx. Mais comme sur Thrasho, on nous impose un quota d'humour, je vais introduire cette chronique par une petite blagounette en rapport avec le sujet, histoire de se détendre avant de plonger corps et âme dans les profondeurs de la Géhenne. Vous êtes prêts? Alors c'est parti: quelle est la différence entre une nonne et une saucisse?























































Il y'en a une des deux qui ne verra jamais la purée!


C'est bon vous avez rigolé un bon coup? Même pas un sourire?! Tant pis pour vous alors parce qu'on aura pas le temps de rire en chemin!

Voici donc Graves Of The Archangels, le 1er album de Dead Congregation disponible sur l'excellent label extrême old-school Nuclear War Now! Productions et qui fait suite au très prometteur EP Purifying Consecrated Ground sorti il y a déjà 3 ans. L'opus était attendu par tous les fanatiques de death métal à la Incantation, fanatiques dont je fais évidemment partie. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il ne déçoit pas, bien au contraire, puisqu'il assoie directement les Grecs sur le trône tant convoité de roi du brutal blasphemous death metal. Cette année s'est pour l'instant avérée un millésime formidable en matière de brutal death et bon nombre de sorties ont fait sensation. Decrepit Birth, Brain Drill, Hour of Penance, Origin et j'en passe, ont raflé les lauriers. Seulement si les qualités de ces groupes ne peuvent être remises en cause, il faut toutefois rectifier une chose: aucune de ces formations ne joue, au sens propre et noble du terme, du death métal. Mais Dead Congregation est passé par là et 2008 a désormais son album de véritable death metal.

Si pour vous death métal rime avec Incantation et Immolation, voilà l'occasion de changer de rime. Ces deux groupes vous ont déçu ces derniers temps? C'est le moment de découvrir un nouveau produit. Vous l'avez compris, Dead Congregation navigue dans les mêmes eaux bourbeuses que les bandes de McEntee et Dolan, à savoir un death métal relativement "simple" mais à l'ambiance blasphématoire incomparable. Les clones de ces deux légendes sont déjà légions il est vrai, mais si les Hellènes ont définitivement fait leur armes à l'écoute des Onward To Golgotha et autres Close To A World Below, ils n'en sont pas de vulgaires copies pour autant et possèdent leur propre style. Ne vous arrêtez pas à la pochette négligée, la musique de la Congrégation Morte ne l'est point. Orné d'une production rigoureusement parfaite qui met tous les instruments en valeur et accentue l'atmosphère poisseuse et démoniaque, Graves Of The Archangels fait mal, très très mal, pendant près de trois quarts d'heure. Et tout le monde participe à ce déluge de blasphèmes. Les guitares: riffs hymnes au Cornu, sales, puissants, maîtrisés, simples mais tellement jouissifs, ils portent la marque des grands. Et les harmoniques sifflées et dissonnances diverses n'ont qu'un objectif, faire saigner les tympans de tous les culs-bénits. La basse: pas spécialement virevoltante, elle contribue néanmoins grandement à la lourdeur et au caractère oppressant de certains passages. Le chant: l'archétype du chant death avec une voix basse d'outre-tombe des plus jouissives. Et enfin la dernière partie et non la moindre, la batterie, tenue par Vagelis Voyiantzis qui n'est autre que le batteur d'Inveracity: de la double et des blasts-beats variés à n'en plus finir pour dynamiter n'importe quelle église. Et quand le tempo se fait plus lent et menaçant, les coups de caisse claire sont autant de coups de marteau qui clouent un peu plus le Christ sur sa croix. Encore plus impressionnant ici que dans Inveracity, Vagelis prouve qu'il est l'un des meilleurs blasteurs actuels de la scène.

Tous ces éléments se fondent pour nous donner une pièce maîtresse composée de 9 titres qui s'étendent d'une minute (le très brutal "Subjugation") à près de 10 (le magistral final "Teeth Into Red"). Des titres variés au rythme souvent rapide mais qui ont le don de ralentir quand il faut pour nous offrir du mid-tempo ravageur et même des down-tempi doomy écrasants à souhait ("Vanishing Faith", "Voices", "Source Of Fire"). Le gros point fort de Dead Congregation étant de nous faire plonger dans une atmosphère anti-cléricale carrément bandante. "Martyrdoom", oeuvre de 5 minutes au tempo lent et envoûtant, est ainsi une merveille d'introduction d'album qui laisse planer une menace constante sur l'auditeur. Nous voilà prévenus, quelque chose de terrible va arriver! Les Méditerranéens se servent également d'une autre arme dans leur quête satanique: de magnifiques samples de chants orthodoxes que le groupe prend un malin plaisir à interrompre brutalement ("Graves Of The Archangels", "Teeth Into Red"). On se croirait dans une église soudainement prise d'assaut, mise à sac et brûlée avec les fidèles à l'intérieur. Quelle ambiance, un pur régal!

On peut fouiller encore mais il sera difficile de trouver des défauts à ce Graves Of The Archangels assez phénoménal. Seule la pochette fait un peu tâche (le livret s'avère bien plus méchant heureusement) et le groupe pourrait ajouter quelques soli comme sur "Source Of Fire et "Teeth Into Red". Sinon, voilà un album de death métal comme on aimerait entendre plus souvent, surtout de la part d'un jeune groupe. Noir, blasphématoire, brutal, crasseux et old-school, Dead Congregation vient de signer avec Graves Of The Archangels un putain de coup de génie!

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

15 COMMENTAIRE(S)

cmtex citer
cmtex
05/01/2017 10:12
gregwar a écrit : ca y est, je l'ai. commandé directement chez Martyrdoom qui vient de le rééditer.
LE death metal.


Putain, merci pour l'info, je viens de le commander.
gregwar citer
gregwar
03/01/2017 10:36
ca y est, je l'ai. commandé directement chez Martyrdoom qui vient de le rééditer.
LE death metal.
Jotun35 citer
Jotun35
06/04/2016 16:39
dantefever a écrit : Si quelqu'un sait où trouver cet album en format cd sans avoir à hypothéquer sa maison je suis preneur !

Il y en a un à 35 dollars sur Discogs en ce moment... Pas donné, mais pas super abusé non plus (j'ai eu la chance de choper l'une des dernierès réédition de chez NWN il y a 3 ans... du coup je suppose qu'aujourd'hui ca ne se trouvera que difficilement en distro).
dantefever citer
dantefever
05/04/2016 21:44
Si quelqu'un sait où trouver cet album en format cd sans avoir à hypothéquer sa maison je suis preneur !
gregwar citer
gregwar
21/05/2015 21:43
Je viens de l'écouter et il me fait le même effet que le suivant. Du coup je l'achèterais bien s'il était disponible quelque part, une réédition serait bienvenue.
gulo gulo citer
gulo gulo
14/03/2014 07:20
"cavern-core !"
KPM citer
KPM
13/03/2014 21:09
note: 9/10
Enfin c'est plutôt "maintenant Lvcifyre et consorts" que l'inverse, vu que ce disque a déjà 6 ans.
Ant'oïn citer
Ant'oïn
13/03/2014 11:50
Entre Beyond Mortal Dreams, Lucifyre, Corpsessed et maintenant ça, le subtteranean death metal arrive en force.
LANGOUSTE citer
LANGOUSTE
12/03/2014 21:27
Elle est géniale cette pochette.
Satyr42 citer
Satyr42
16/05/2008 20:27
note: 8.5/10
Bien d'accord avec vouss...ça faisait longtemps qu'un album de death ne m'avait pas plu comme ça... Départ magnifique et final grandiose!
Caacrinolas citer
Caacrinolas
09/05/2008 12:49
note: 8.5/10
Très bon album, assurément l'un des découvertes de l'année.
Stygian citer
Stygian
09/05/2008 10:51
note: 9/10
Un album de death metal magistral qui annihile tout sur son passage. Une des sorties majeures de cette année.
Ander citer
Ander
09/05/2008 09:43
note: 8/10
J'ai vraiment l'impression d'écouter du Incantation en un peu plus brutal, c'est vrai que l'ambiance est là, et que c'est bien foutu, mais bon pour moi c'est limite du plagiat. :/
scabbycoco citer
scabbycoco
09/05/2008 09:37
Pas mieux! Un grand album!

Même si effectivement la pochette est pas top, et ça rend pas mieux en LP... par contre ya un poster, toujours sympa!

Et le final de l'album est majestueux...

En fait, à bien y réfléchir, je trouve même que l'album entèrre complètement le précédent 10"
Keyser citer
Keyser
09/05/2008 06:48
note: 9/10
Du son sur MySpace.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Dead Congregation
Brutal Blasphemous Death Metal
2008 - Nuclear War Now! Productions
notes
Chroniqueur : 9/10
Lecteurs : (26)  8.56/10
Webzines : (12)  8.64/10

plus d'infos sur
Dead Congregation
Dead Congregation
Death Metal - 2004 - Grèce
  

tracklist
01.   Martyrdoom
02.   Hostis Humani Generis
03.   Morbid Paroxysm
04.   Vanishing Faith
05.   Voices
06.   Graves Of The Archangels
07.   Subjugation
08.   Source Of Fire
09.   Teeth Into Red

Durée : 43'41

line up
parution
31 Janvier 2008

voir aussi
Dead Congregation
Dead Congregation
Purifying Consecrated Ground (MCD)

2005 - Konqueror Records
  
Dead Congregation
Dead Congregation
Sombre Doom (EP)

2016 - Martyrdoom Productions
  
Dead Congregation
Dead Congregation
Promulgation Of The Fall

2014 - Martyrdoom Productions
  

Essayez aussi
Disciples Of Mockery
Disciples Of Mockery
Prelude To Apocalypse

1999 - Autoproduction
  
Deist
Deist
Demo (Démo)

2009 - Autoproduction
  
Incantation
Incantation
Primordial Domination

2006 - Listenable Records
  
Maveth
Maveth
Breath Of An Abomination (Compil.)

2011 - Nuclear Winter
  

Dominant
The Summoning (EP)
Lire la chronique
The Ugly
Thanatology
Lire la chronique
Vardan
Nostalgia - Archive of Fail...
Lire la chronique
Z Family
Chapter II : Origin
Lire la chronique
Autopsy
Puncturing The Grotesque (EP)
Lire la chronique
Life Of Agony
River Runs Red
Lire la chronique
Mortis Mutilati
The Stench of Death
Lire la chronique
Pissgrave
Suicide Euphoria
Lire la chronique
Disfuneral
Disfuneral (EP)
Lire la chronique
Harakiri for the Sky
Arson
Lire la chronique
I I (Infernal Invocation) / Lihhamon
Miasmal Coronation (Split-CD)
Lire la chronique
(Faire) découvrir le Black Metal !
Lire le podcast
Morbid Angel
Kingdoms Disdained
Lire la chronique
Unhuman
Unhuman
Lire la chronique
False Gharial
Birth (EP)
Lire la chronique
Watain
Trident Wolf Eclipse
Lire la chronique
Holmgang
Dømt til døden
Lire la chronique
Iphicrate
Résurgence (EP)
Lire la chronique
Sublime Cadaveric Decomposition
Raping Angels in Hell
Lire la chronique
Condition Critical
Extermination Plan
Lire la chronique
Necrophobic
Mark Of The Necrogram
Lire la chronique
Almyrkvi
Umbra
Lire la chronique
Deathcult
Cult Of The Goat
Lire la chronique
Scuorn
Parthenope
Lire la chronique
Portrait
Burn The World
Lire la chronique
Deinonychus
Ode to Acts of Murder, Dyst...
Lire la chronique
Hegemon pour l'EP "Initium Belli"
Lire l'interview
Black Label Society
Grimmest Hits
Lire la chronique
Nydvind
Seas of Oblivion
Lire la chronique
Bolt Thrower
The Peel Sessions 1988-90 (...
Lire la chronique