chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
48 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Fairytale Abuse - Perversions Of Angel VI

Chronique

Fairytale Abuse Perversions Of Angel VI
Un beau matin, au cours de la célèbre émission de radio « Ça Peut Vous Ennuyer » animée par Julien Pasdroit…

Julien Pasdroit : « C'était à l'instant Nile avec « Papyrus Containing The Spell To Preserve Its Possessor Against Attacks From He Who Is In The Water », tiré de son dernier album : Ithyphallic. Maintenant nous avons un nouvel auditeur en ligne qui se prénomme Nicolas. Nicolas bonjour !

Nicolas : Bonjour Julien.

_ Nicolas vous nous appelez pour une affaire incroyable ! Je vois sur votre fiche que vous avez été victime d'une arnaque. En effet il semblerait que vous ayez acheté le deuxième album de Fairytale Abuse : Perversions Of Angel VI.

_ Oui, je ne me suis pas méfié. C'était marqué « black metal symphonique » sur la pochette et j'ai acheté… j'aurais du me douter qu'un groupe qui existe depuis 1995, qui a sorti 6 démos, un best of des démos, seulement deux albums celui-ci inclut, et qui a plus d'ex-membres que de membres actifs n'aurait pas été folichon… Je ne sais pas pourquoi j'ai acheté ça.

_ Et oui, c'est là tout le talent des arnaqueurs professionnels, qui arrivent à vous vendre des objets totalement inutiles et dénués de tout intérêt. Nous connaissons bien ça dans Ça Peut Vous Ennuyer. Alors maître Nathalleau Félonie, vous qui avez étudié le dossier, pouvez-vous nous dire ce qui est reproché à Fairytale Abuse ?

Nathalleau Félonie : Ce qui est reproché au groupe Julien, c'est tout simplement de faire du black metal symphonique du niveau d'un projet de groupe de musique du collège de Bergues, avec un claviériste de 12 ans qui a redoublé sa 6ème ! C'est incroyable que presque une décennie après la déchéance du style, des groupes anecdotiques en soient encore à repomper vainement les passages les plus simples de Cradle Of Filth et Dimmu Borgir sans même y arriver (et pourtant, c'est pas compliqué !). Comment peut-on après treize ans d'existence en être encore à composer des passages aussi bateau que même un guitariste avec quelques mois d'entraînement n'oserait plus les jouer en guise d'échauffement tant ils ont été entendus mille fois ? Et que dire de ce clavier ultra niais qui ferait passer le claviériste de Stanislas (vous savez : « ceeeeeuh graaaaaand manèèèèèèèèèèèège !!!!! ») pour un génie ? Et c'est sans parler du chant qui essaye de se rapprocher tantôt de Dani Filth tantôt de Shagrath dans une pitoyable tentative qui tourne au ridicule devant le manque de puissance vocale. Cet album viole de façon éhontée la quasi-totalité des 666 articles du code du metal extrême !

Julien Pasdroit : Bien maître Félonie, je crois que nos auditeurs ont bien compris ! Alors Nicolas, comment voulez-vous que « Ça Peut Vous Ennuyer » intervienne pour résoudre la situation ? Que désirez-vous obtenir ?

Nicolas : Et bien Julien, je souhaite déjà le remboursement de l'album, plus une compensation financière importante pour le préjudice moral subi et la perte de temps (52 minutes 56 secondes) qui s'est avérée tourner à la torture pure et plus simple. Je n'avais pas joué au jeu dit du « Toi aussi, devine quel riff déjà entendu mille fois va venir maintenant ! » depuis bien longtemps…

_ Oui, nous comprenons votre douleur Nicolas, et nous allons tout de suite appeler le groupe. Bernard Geek compose le numéro avec ses doigts boudinés en espérant qu'il n'oublie pas l'indicatif du Danemark, et nous tentons une médiation juste après une page de publicité ! »

Achetez le nouveau Hegemon : Contemptus Mundi, l'album de black metal de l'année !

Julien Pasdroit : « Nous sommes de retour à l'antenne avec le groupe Fairytale Abuse en ligne. Alors messieurs, un client mécontent devant votre produit qui, je vous le dis d'expérience, est clairement une arnaque, souhaite une réparation que lui répondez-vous ?

Fairytale Abuse : Bah monsieur Pasdroit, on n'y est pour rien nous, on a fait notre truc, dans notre coin, en espérant que ça plairait…

_ Mais monsieur, votre matériel n'est pas aux normes, et enfreint toutes les règles du Code de Procédure Metal !

_ Mais nous n'avons pas forcé monsieur Nicolas à acheter Perversions Of Angel VI…

_ Mais il s'est fait abuser ! C'est de la publicité mensongère que vous faites ! Vous n'avez pas le droit de vendre un album aussi mauvais !

_ Mais, il n'a pas que des défauts : c'est bien joué…

_ Encore heureux que ce soit bien joué, vu le niveau de difficulté ridicule, et la complexité inexistante de vos compositions risibles !

_ Et puis notre production est plutôt bonne, on entend tout…

_ Mais monsieur, ce n'est pas une production qui fait un album, et en plus, la votre n'est claire que parce que qu'il n'y a aucune densité instrumentale, et écoutez ce clavier qui dégouline partout !

_ Mais monsieur Pasdroit, nous ne rembourserons pas cet album, on espère au moins en vendre un ou deux…

_ Et bien non, je le dis, nous ferons tout pour que vous n'en vendiez pas un de plus ! Les imposteurs comme vous doivent être poursuivis et punis ! Votre album n'a d'autre intérêt que celui de rigoler un bon coup pendant quelques minutes avant de tomber dans un ennui profond, voire la torture mentale, comme un vulgaire sketch de Guy Bedos ! »

Ce sur quoi, Fairytale Abuse, vexé, raccroche.

Julien Pasdroit : « C'est consternant ! Voilà pourquoi une émission comme « Ça Peut Vous Ennuyer » a été créée ! Je suis désolé Nicolas, mais notre médiation n'a pas marché…

Nathalleau Félonie : Comme d'habitude…

_ … et vous devrez donc attaquer le groupe. Je vous rassure, avec un dossier aussi solide, vous ne pouvez que l'emporter !

Nicolas : Merci à vous Julien, et à toute l'équipe !

_ De rien Nicolas ! Dans un instant, un nouveau cas : Laurent aurait acheté un album nommé The Unspoken King alors qu'il croyait avoir affaire à du death metal, et s'est retrouvé avec du metalcore moderne ! C'est dans un instant, dans « Ça Peut Vous Ennuyer » ! »

DOSSIERS LIES

Chroniques à la con ! 7 : la révélation
Chroniques à la con ! 7 : la révélation
Septembre 2008
  

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

8 COMMENTAIRE(S)

Ander citer
Ander
11/06/2008 12:29
J'aime bien la dédicace à Keyser à la fin de la kro. Mort de Rire Mr Green
Inhuman Effect citer
Inhuman Effect
11/06/2008 12:19
Excellente kro monsieur le Yaourt.

Et puis sans déconner....c'est quoi c'te merde ?
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
11/06/2008 11:34
Putain en lisant la chro j'étais persuadé que c'était Dead qui faisait une suite à la sienne ! hallucinant. Bien sympa sinon !
Dead citer
Dead
11/06/2008 11:00
von_yaourt a écrit : Dead a écrit : Mort de Rire

mais déjà fait ici Moqueur


Ah non, je suis désolé, aucun des protagonistes ici présent n'était dans ta chronique ! En plus c'est même pas Sans Aucun Doute que j'imite. Mr Green

Bon, plus sérieusement, je suis désolé, je n'avais absolument pas vu...


Comme quoi y a des animateurs qui rassemblent les esprits Mort de Rire
von_yaourt citer
von_yaourt
11/06/2008 10:54
Dead a écrit : Mort de Rire

mais déjà fait ici Moqueur


Ah non, je suis désolé, aucun des protagonistes ici présent n'était dans ta chronique ! En plus c'est même pas Sans Aucun Doute que j'imite. Mr Green

Bon, plus sérieusement, je suis désolé, je n'avais absolument pas vu...
Mitch citer
Mitch
11/06/2008 09:28
Merde c'était si nul que ça.... Moqueur
Dead citer
Dead
11/06/2008 00:26
Mort de Rire

mais déjà fait ici Moqueur
Yz citer
Yz
10/06/2008 23:24
Enorme la kro !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Fairytale Abuse
Blague Symphonique
2008 - Massacre Records
notes
Chroniqueur : 2.5/10
Lecteurs :   -
Webzines : (16)  6.15/10

plus d'infos sur
Fairytale Abuse
Fairytale Abuse
Blague Symphonique - 1995 † 2011 - Danemark
  

vidéos
Fall of the Icon
Fall of the Icon
Fairytale Abuse

Extrait de "Perversions Of Angel VI"
  

tracklist
01.   When One Bleeds
02.   The Interdiction of Obscurity
03.   Fall of the Icon
04.   Vivid the Blood Ill-Natured
05.   A Phenomenons Rage - The Burden
06.   Troparion for the White Plague
07.   Lust Murder Theater
08.   At The Gate of Thorns
09.   Curse of the Black Opus
10.   Powers and Signs of Lying Wonders
11.   Our Glorious Revivification

Durée : 52:56

line up
parution
2 Juin 2008

Thou
Inconsolable (EP)
Lire la chronique
Gutted
Bleed For Us To Live
Lire la chronique
Trop Hard Pour Toi #3
Electric Shock + Mindless S...
Lire le live report
Black Metal : les noms de groupe (de merde)
Lire le podcast
Slaughterday
Abattoir (EP)
Lire la chronique
At The Gates
To Drink from the Night Itself
Lire la chronique
Spell of Dark
Journey into the Depths of ...
Lire la chronique
Cardiac Arrest
A Parallel Dimension Of Des...
Lire la chronique
The Body
I Have Fought Against It, B...
Lire la chronique
Drudkh / Paysage D'Hiver
Somewhere Sadness Wanders (...
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 11 - Monsieur Steele et le bain d'acide.
Lire le podcast
Bloodbark
Bonebranches
Lire la chronique
Utzalu
The Loins Of Repentance
Lire la chronique
Cor Scorpii
Ruin
Lire la chronique
Chevalier
A Call To Arms (EP)
Lire la chronique
Valgrind
Blackest Horizon
Lire la chronique
Ennoven
Redemption
Lire la chronique
Orsak:oslo
Nordstan (EP)
Lire la chronique
Taphos
Come Ethereal Somberness
Lire la chronique
Brouillard
Brouillard
Lire la chronique
Aorlhac pour l'album "L'esprit des Vents"
Lire l'interview
Order Ov Riven Cathedrals
The Discontinuity's Interlude
Lire la chronique
Sakrifiss rencontre Noktu (Mortifera / Celestia / Bleu, blanc Satan...)
Lire l'interview
Wombbath
The Great Desolation
Lire la chronique
Blitzkrieg
Judge Not!
Lire la chronique
Amzera
Amzera (EP)
Lire la chronique
Gontyna Kry
Ignipoten
Lire la chronique
Cult Of Occult
Anti Life
Lire la chronique
Ulver
The Assassination of Julius...
Lire la chronique
Pryapisme
Epic Loon
Lire la chronique