chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
62 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Skinbleed - Starving And Burning

Chronique

Skinbleed Starving And Burning (Démo)
Scrouïïtch… Scriiiitch… Scrrrïïï… Klonk !
(Pour ceux qui ne parleraient pas couramment l'onomatopée: larsen pénible de micro mal réglé)

** voix pincée de faux-cul à la bouche en cul de poule et au sphincter tétanisé **
« Le propriétaire du véhicule de modèle Skinbleed, immatriculé « Starving & Burning » est prié de venir instamment déplacer son tas de boue de devant l'entrée réservée aux albums promotionnels à destination de Thrashocore: il empêche actuellement la libre circulation des nouveautés croustillantes et retarde la sortie de chroniques urgentes.

La direction tient par ailleurs à rappeler à son aimable clientèle que s'il est vrai qu'une tenue correcte n'est pas exigée dans l'enceinte de l'établissement, il faudrait voir à ne pas abuser et éviter de cumuler une prod' pourrie, un chanteur aux fraises, des compos aussi longues qu'exaspérément molles et des structures naïves, sous peine de se faire recevoir très fraîchement. A noter également que tout groupe qui serait pris à chaparder des plans à ses collègues (cf. le petit côté Orphaned Land ultra plombé de « Disguised Macabre Dance », l'arrière-goût Megadeth à 0:25 sur « Khaos aenima » avec un riff qui sent le « Train of Consequences » ralenti du pauvre, ou encore le thrash slayerien tout moisi de « Shapeless ») sera immédiatement remis aux autorités compétentes qui procéderont dans les plus brefs délais à un lynchage public et à une destruction en règle des rotules à la barre à mine.

Merci de votre attention, et bonne soirée en notre compagnie. »



Scrïïïïïtttt… Scrbl… Plîk !

** même voix, même poule, même tête anisée **
« Dernier appel au propriétaire de la démo « Starving & Burning »: n'ayant pas réussi à obtenir de retour positif après de nombreuses tentatives de prises de contact, et malgré quelques plans qui auraient mérité une meilleure production, une réalisation exempte de ces multiples maladresses et une plus grosse patate (Le début de « A Ghost That Walks » était prometteur – dommage qu'on retombe vite dans une médiocre mollesse. L'approche funky du début de « Naked Souls » aurait mérité un habile développement – malheureusement il reste enlisé sur un même schéma binaire et subit l'arrivée d'une gratte rythmique aux gros sabots et d'un plan thrash balourd), la direction a appelé la fourrière afin de faire déplacer l'engin.

Nous nous excusons auprès de notre aimable clientèle pour les désagréments dus à ces appels de services imposés par des évènements extérieurs indépendants de notre volonté. Merci de votre compréhension et bonne fin de soirée au Thrasho Les Marrons Bitch Club! »

DOSSIERS LIES

Chroniques à la con ! 7 : la révélation
Chroniques à la con ! 7 : la révélation
Septembre 2008
  

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

Dead citer
Dead
22/07/2008 07:56
T'étais pas obligé de mettre une note Mr Green
cglaume citer
cglaume
22/07/2008 06:36
Bon, c'est jamais un plaisir de démolir un groupe, surtout une démo autoproduite, surtout quand le packaging est top et très pro ... Mais la musique là Roll Eyes .....

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Skinbleed
Metal thrashisant tortueux et tourmenté
2007 - Autoproduction
notes
Chroniqueur : 1.5/5
Lecteurs :   -
Webzines : (4)  2.75/5

plus d'infos sur
Skinbleed
Skinbleed
Metal thrashisant tortueux et tourmenté - France
  

tracklist
01.   Disguised Macabre Dance
02.   Khaos Aenima
03.   A Ghost That Walks
04.   Naked Souls
05.   Shapeless

Durée : 28:44

line up
parution
15 Juillet 2007

La photo mystère du 27 Juillet 2016
Jouer à la Photo mystère
Ragnard Rock 2016
Forteresse + Graveland + He...
Lire le live report
Satyricon
Nemesis Divina
Lire la chronique
Wederganger
Halfvergaan Ontwaakt
Lire la chronique
Cobalt
Slow Forever
Lire la chronique
Baptism
V: The Devil's Fire
Lire la chronique
Profanatica
The Curling Flame of Blasphemy
Lire la chronique
Centinex
Doomsday Rituals
Lire la chronique
Starofash
Skógr
Lire la chronique
Hunok
Megrendíthetetlenség
Lire la chronique
Lacuna Coil
Delirium
Lire la chronique
Primalfrost
Prosperous Visions
Lire la chronique
Dark Funeral
Where Shadows Forever Reign
Lire la chronique
De Karl Sanders à Mark Greenway
Jouer à The Small Metal World Experiment
Karcavul
Intersaône
Lire la chronique
Vanhelgd
Temple Of Phobos
Lire la chronique
Mizery
Absolute Light
Lire la chronique
Au revoir Monsieur le chroniqueur ! La mort de VS Webzine ! Du pipi qui gicle !
Lire le podcast
Fistula
Longing for Infection
Lire la chronique
Hermóðr
The Darkness of December
Lire la chronique
Blut Aus Nord à l'occasion de la sortie de Codex Obscura Nomina
Lire l'interview
Alkerdeel
Lede
Lire la chronique
Sink
Ark of Contempt and Anger
Lire la chronique
Winterlore
Winterlore
Lire la chronique
Disincarnate
Dreams Of The Carrion Kind
Lire la chronique
Dawn Of Disease
Worship The Grave
Lire la chronique
Thrasho en interview sur Horns Up
Lire le podcast
Allobrogia
Sonnocingos
Lire la chronique
Hoth
Oathbreaker
Lire la chronique
Hortlak
Hortlak
Lire la chronique