chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
59 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Omnium Gatherum - The Redshift

Chronique

Omnium Gatherum The Redshift
Enième groupe de death mélodique nordique (finlandais en l'occurrence) boudé par mon collègue Biskui (cf Stuck Here On Snakes Way), j'avoue avoir hésité avant d'écouter en détails ce quatrième album d'Omnium Gatherum. Mais avec un tel commentaire de mon mentor Dan Swanö (au mixage et mastering ici) : "I hate bands like Omnium Gatherum, They are so good it pisses me off! Their fine blend of melody and aggression is so good I actually thought about stealing the record and release it as my own. You won't find a better album in years.” et un si bel artwork, difficile de résister… La bande finnoise revient donc à la charge (toujours chez Candlelight Records et accompagné de leur nouveau hurleur) avec un nouveau bassiste, un an et demi après Stuck Here On Snakes Way.

Cataloguer avec précision le style d'Omnium Gatherum n'est pas évident, style qui ne se rapproche pas tellement de ses frères d'armes que sont Mors Principium Est, Norther, Kalmah ou autre Insomnium. On retrouve bien évidemment le chant guttural cher à la Finlande et ses mélodies à vous faire survoler forêts enneigées. Mais tout ceci entouré d'une musique plutôt rafraîchissante. En effet Omnium Gatherum pioche un peu partout (rock, goth) et arrive à enchaîner des titres à vous entêter pendant des heures sans tomber dans la facilité. Que ce soit l'imparable « A Shadowkey », la gothique dansante « No Breaking Point », l'épique « The Return »… Le choix du mixage par Dan Swanö n'a pas été fait au hasard, on sent des musiciens très marqués par le travail du gaillard, de Edge Of Sanity à Nighingale en passant par Moontower. Cette touche prog' aux nappes de claviers bien kitsch (Amorphis planne) couplées à d'autres plus dans la mouvance d'aujourd'hui (« death mélo next gen ») se veulent particulièrement délectables.

Les guitaristes de leur côté n'ont rien de manchots et on sent qu'ils ont de la bouteille (12 ans d'existence !), chaque titre ayant droit à son joli solo bien technique dans les gencives. Death mélodique oblige, le gros (lo) lot de mélodie est évidemment présent avec des refrains tout autant accrocheurs. Les quelques lancées au chant clair de Jukka ne sont pas vilaines du tout («No Breaking Point », « Greeneyes » (plus goth' tu meurs), « The Second Flames »…) et ajoute une saveur mélancolique et encore plus froide aux compositions du groupe. Pour le côté rentre-dedans légèrement thrashy (« The Redshifter », « Nail », « Chameleon Skin »…), on sent que cela n'est pas vraiment la tasse de thé de nos lurons finnois, ces passages sonnant creux et en décalage avec le reste. On regrettera ainsi une certaine inégalité dans The Redshift, qui devra faire face à l'inévitable « zappage » entre certains passages ou titres.

Omnium Gatherum aura en aucun cas redéfini le genre (j'ai l'impression d'avoir déjà écrit la chronique) mais par son death mélodique multi facettes et des compositions des plus accrocheuses, The Redshift devrait plaire à bon nombre d'aficionados et amateurs de metal mélodique. Cela sans production massive pour cacher les imperfections ou quelconque refrain pop FM. Pas le plus mémorable mais très plaisant à écouter.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

NightSoul citer
NightSoul
13/10/2008 23:26
note: 6/10
j'ai du mal à accrocher à ce groupe, très vite lassant et puis bon même si j'adore le travail de Swano il est pas exempté de dire de grosses conneries Gros sourire

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Omnium Gatherum
Death mélodique
2008 - Candlelight Records
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs : (1)  6/10
Webzines : (18)  7.69/10

plus d'infos sur
Omnium Gatherum
Omnium Gatherum
Death mélodique - 1996 - Finlande
  

vidéos
Nail
Nail
Omnium Gatherum

Extrait de "The Redshift"
  

tracklist
01.   Nail
02.   A Shadowkey
03.   Chameleon Skin
04.   No Breaking Point
05.   The Return
06.   Shapes And Shades
07.   The Redshifter
08.   Greeneyes
09.   The Second Flame
10.   Song For December
11.   Distant Light Highway

line up
parution
24 Septembre 2008

voir aussi
Omnium Gatherum
Omnium Gatherum
Stuck Here On Snakes Way

2007 - Candlelight Records
  

Essayez aussi
Stass
Stass
The Darkside

2017 - Mighty Music
  
Temnein
Temnein
White Stained Inferno

2017 - Massacre Records
  
Pale King
Pale King
Monolith Of The Malign

2017 - Soulseller Records
  
Scar Symmetry
Scar Symmetry
Pitch / Black / Progress

2006 - Century Media Records
  
With Passion
With Passion
In the Midst of Bloodied Soil (EP)

2005 - Earache Records
  

Gutter Instinct
Heirs Of Sisyphus
Lire la chronique
Iron Angel
Hellbound
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 12 - Corrosion of Snippysnapeusnapisnap et le Paradis Perdu.
Lire le podcast
Wiegedood
De Doden Hebben Het Goed III
Lire la chronique
Poésique - MoM chronique Eximperitus - Projecting the Singular Emission...
Lire le podcast
Antimateria
Valo Aikojen Takaa
Lire la chronique
Thou
Inconsolable (EP)
Lire la chronique
Gutted
Bleed For Us To Live
Lire la chronique
Trop Hard Pour Toi #3
Electric Shock + Mindless S...
Lire le live report
Black Metal : les noms de groupe (de merde)
Lire le podcast
Slaughterday
Abattoir (EP)
Lire la chronique
At The Gates
To Drink from the Night Itself
Lire la chronique
Spell of Dark
Journey into the Depths of ...
Lire la chronique
Cardiac Arrest
A Parallel Dimension Of Des...
Lire la chronique
The Body
I Have Fought Against It, B...
Lire la chronique
Drudkh / Paysage D'Hiver
Somewhere Sadness Wanders (...
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 11 - Monsieur Steele et le bain d'acide.
Lire le podcast
Bloodbark
Bonebranches
Lire la chronique
Utzalu
The Loins Of Repentance
Lire la chronique
Cor Scorpii
Ruin
Lire la chronique
Chevalier
A Call To Arms (EP)
Lire la chronique
Valgrind
Blackest Horizon
Lire la chronique
Ennoven
Redemption
Lire la chronique
Orsak:oslo
Nordstan (EP)
Lire la chronique
Taphos
Come Ethereal Somberness
Lire la chronique
Brouillard
Brouillard
Lire la chronique
Aorlhac pour l'album "L'esprit des Vents"
Lire l'interview
Order Ov Riven Cathedrals
The Discontinuity's Interlude
Lire la chronique
Sakrifiss rencontre Noktu (Mortifera / Celestia / Bleu, blanc Satan...)
Lire l'interview
Wombbath
The Great Desolation
Lire la chronique