chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
28 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Zonaria - The Cancer Empire

Chronique

Zonaria The Cancer Empire
Les jeunes membres de Zonaria n'auront pas eu à attendre bien longtemps pour jouer dans la cour des grands. Le très bon Infamy And The Breed et les innombrables concerts ont su marquer les esprits des adeptes d'Hypocrisy et autres Darkane, le label teuton Century Media compris. Un an tout juste après la sortie d'Infamy And The Breed, attendu au tournant, le groupe suédois talentueux revient avec un deuxième album dénommé The Cancer Empire, épaulé d'un nouveau bassiste mais surtout du grand Fredrik Nordström aux manettes sonores.

Là où des groupes de metal ont généralement tendance à estomper leur violence au fil des albums, d'autres font exactement le contraire. Il semblerait que les nombreuses tournées avec des pointures extrêmes comme Vader aient influencé quelque peu la bande suédoise (l'intro de « Slaughter Is Passion » est plus que flagrante). Le death mélodique hybride déjà costaud gagne en testostérones et ira même tendre vers du black/death au tempo soutenu. Blasts, vocaux tapant plus dans les graves et riffs encore plus massifs (les très grasses « From The Abysmal Womb » et « Damnation Dressed In Flesh » en ligne de mire) écartent désormais la base mélodique qui régnait sur Infamy And The Breed. La production « réacteur de fusée » du mythique studio Fredman saura vous transmettre ce côté « straight » de la meilleure des façons. Le changement ne réside pas seulement dans cette « violence » mise plus en avant mais aussi dans une atmosphère encore plus glaciale et post-apocalyptique (nickel en musique de fond pour jouer à Fallout 3) accompagnée de nappes de clavier bien savoureuse.

On n'est Suédois ou on ne l'est pas, Zonaria garde tout de même une once de ses penchants mélodiques antérieurs. On les retrouve donc timidement sur certains couplets mais plus souvent sur des refrains accrocheurs (« Slaughter Is Passion », « Crowning King Cancer », «e ») ou quelques breaks au joli solo. Vous vous rappelez de cette mélodie ridicule sur « The Black Omen » mais à vous hanter des semaines entières, Zonaria remet le couvert avec l'excellent « Contra Mundum » et difficile d'y échapper ! Les deux derniers titres « Humanity vs Sanity » et « The Icon And The Faceless » (mélodique au plus haut point) rappelleront aussi l'ancienne époque. Une époque qui devrait en rendre pas mal nostalgique… Car même si leur sorte de black/death hybride sait faire son effet, difficile de retenir la chose une fois l'album terminé. Les passages « directs » paraissent bien fades et peu inspirés, faisant regretter cet aspect à la fois épique et froid réapparaissant très succinctement.

Zonaria entame un léger virage “couillu” pour tenter de démarquer son ancien style bien peu personnel. Sauf que ce changement tout à fait honorable se fait en complément d'une panne d'inspiration, se résumant à du gros riff sans saveur couplé au son atomique des studios Fredman. The Cancer Empire reste tout de même efficace et agréable à écouter laissant penser à un album enregistré à la « va-vite ». Espérons que le prochain opus expose d'une meilleure façon le potentiel énorme de ces jeunots.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Christliar citer
Christliar
12/11/2008 23:54
note: 8/10
Voilà ce qu'on appelle une très bonne surprise. Tout les titres sont vraiment très bons, bien composés et extrêmement efficaces avec ce qu'il faut de violence et de petites touches mélodiques. Zonaria, j'adhère.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Zonaria
Black/Death mélodique moderne
2008 - Century Media
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs : (3)  7.17/10
Webzines : (24)  6.57/10

plus d'infos sur
Zonaria
Zonaria
Death mélodique moderne - Suède
  

vidéos
At War with the Inferior
At War with the Inferior
Zonaria

Extrait de "The Cancer Empire"
  

tracklist
01.   Slaughter is Passion
02.   Praise the Eradication
03.   Crowning King Cancer
04.   Contra Mundum
05.   Termination Process
06.   At War with the Inferior
07.   From the Abysmal Womb
08.   Damnation Dressed in Flesh
09.   Humanity Vs Sanity
10.   The Icon and the Faceless

line up
parution
27 Octobre 2008

voir aussi
Zonaria
Zonaria
Infamy And The Breed

2007 - Pivotal Rockordings
  
Zonaria
Zonaria
Arrival Of The Red Sun

2012 - Listenable Records
  

Essayez aussi
Withered Beauty
Withered Beauty
Withered Beauty

1998 - Nuclear Blast
  
Sacramentum
Sacramentum
The Coming Of Chaos

1997 - Century Media
  
Decameron
Decameron
My Shadow...

1996 - No Fashion Records
  
Satanic Slaughter
Satanic Slaughter
Afterlife Kingdom

2000 - Loud 'n' Proud
  
Kalmah
Kalmah
They Will Return

2002 - Spikefarm Records
  

Motörhead
We Are Motörhead
Lire la chronique
Ultha
Converging Sins
Lire la chronique
Stench Price
Stench Price
Lire la chronique
Caveman Cult
Savage War Is Destiny
Lire la chronique
1996-2016 20 Years Tours
Shining + Slegest + Taake
Lire le live report
Sentient Horror
Ungodly Forms
Lire la chronique
Diapsiquir
180°
Lire la chronique
Crimson Moon
Oneironaut
Lire la chronique
Dead Congregation
Sombre Doom (EP)
Lire la chronique
Venefixion
Armorican Deathrites (EP)
Lire la chronique
Okkultokrati
Raspberry Dawn
Lire la chronique
Les détournements de Dead : Sun Wars
Lire le podcast
Necronautical
The Endurance at Night
Lire la chronique
Earth and Pillars
Pillars I
Lire la chronique
Brame
Basses Terres
Lire la chronique
Deicide
Once Upon The Cross
Lire la chronique
Temisto
Temisto
Lire la chronique
Testament
Brotherhood Of The Snake
Lire la chronique
GxSxD (God Send Death)
The Adversary
Lire la chronique
Black Fucking Cancer
Black Fucking Cancer
Lire la chronique
Neurosis
Fires Within Fires
Lire la chronique
Cradle Of Filth
Dusk... and Her Embrace - T...
Lire la chronique
Bölzer
Hero
Lire la chronique
Ranger
Speed & Violence
Lire la chronique
Les détournements de Dead : Swallow the Rumor
Lire le podcast
Mortualia
Wild, Wild Misery
Lire la chronique
Esben and the Witch
Older Terrors
Lire la chronique
Hexecutor
Poison, Lust And Damnation
Lire la chronique
In Aeternum
The Blasphemy Returns (EP)
Lire la chronique
Motörhead
Snake Bite Love
Lire la chronique