chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
63 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Kill The Client - Cleptocracy

Chronique

Kill The Client Cleptocracy
Je me demande vraiment ce qu'il se passe chez Willowtip Records, quels mauvais tours peuvent-ils bien jouer aux groupes qu'ils signent pour qu'ils puissent être remontés à ce point? 3 sorties le même jour pour 3 groupes démontrant leur maitrise de la sauvagerie la plus totale, que ce soit Phobia à la manière punk, Maruta dans un style plus clinique et ici Kill the Client dans un style plus... Et bien figurez-vous que je n'en sais rien puisque nos énergumènes se sont chopés les boules contre à peu près tout et n'importe quoi, c'est d'ailleurs à se demander comment 5 personnes d'apparence normale peuvent atteindre ce niveau de déchainement. Est-ce l'esprit des fêtes de fin d'année qui gonflent nos américains, ou bien un close du contrat qui les force à compresser toutes leurs compositions pour avoir une durée inférieure à 25 minutes ?

Même si la raison de cet état d'esprit colérique reste et restera sans doute inconnue, force est de constater que cette nouvelle offrande du quintet de Dallas est tout bonnement effroyable de sauvagerie. Vous avez sombré dans les abimes de la dépression après le split d'Herpès de Crachat de Fillette? Vous vous êtes levé des 2 pieds gauches ce matin? Vous cherchez un truc pour faire mourir vos voisins de crise cardiaque? Ne cherchez pas plus loin, Kill The Client est fait pour vous. Ces gens là sont fortement doués pour ce qui est de prendre le maximum de place possible à coup de décibels et une fois le cd lancé, ils entendent bien faire savoir qu'ils sont là en faisant un boucan pas croyable.

Et avec ce Cleptocracy, il est vraiment utile de s'attacher à tout ce que vous pouvez : les compositions sont à l'image du contenu : explosives et instables, comme un troupeau de brontosaures qu'on aurait gavé de stéroïdes. Beaucoup de blasts, des riffs courts et somme toute assez simples sur lesquels viennent se greffer de nombreux changements de rythme entre blast, blast-beat, et blast-beat ultra rapide (rien que ça). Ajoutez à ce formidable tableau un son à rayer plusieurs pâtés de maison de la surface de la terre car la production convient parfaitement à la démarche du groupe avec un son rond, gras et destructeur, encore plus énorme qu'une mutation génétique où Inhume aurait violé Regurgitate. Le guitares sonnent de manière vraiment cradingue et brouillonne tout en gardant une puissance et une brutalité redoutable. Les rares ralentissements et/ou quelques passages mosh ne manqueront pas de vous bousiller une à une les lombaires pendant que le gueulard de service vous laminera les tympans avec une bonne soufflante de derrière les fagots.

Bien que ce Cleptocracy ne traine pas en longueur, il est tout à fait inutile de préciser que ce déferlement de brutalité reste assez éprouvant et que cette galette ne manquera pas d'en faire mourir plus d'un. La rage qui anime cette formation est tout bonnement incroyable, j'ai rarement entendu un groupe de grindcore accomplissant le remarquable exploit d'être à la fois chaotique, monstrueusement massif et d'un niveau de bourrinitude inimaginable, en restant relativement écoutable (j'ai dit relativement). Et au milieu des formations qui perdent leur authenticité diluant leur style de prédilection pour être plus facile d'accès, Kill The Client crache à la gueule de tout ce beau monde et ce mollard s'appelle Cleptocracy.

Donc pour conclure en étant tout à fait clair, ce disque fait très très mal. BUY AND DIE!!! BUY AND DIE!!! BUY AND FUCKING DIE !!!

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

getz citer
getz
06/11/2008 12:11
note: 7.5/10
Vraiment pas mal, mais la voix est un peu soulante à la longue.
Keyser citer
Keyser
06/11/2008 11:36
Hmm ça fait envie, je jetterai une oreille en espérant que le chant ne soit pas trop criard (un truc qui me gonfle en général chez ce genre de groupes!)!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Kill The Client
Grindcore
2008 - Willowtip Records
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (4)  7.25/10
Webzines : (17)  7.42/10

plus d'infos sur
Kill The Client
Kill The Client
Grindcore - 2002 - Etats-Unis
  

tracklist
01.   Divide And Conquer
02.   Retaliate
03.   Bullet Proof Vultures
04.   Christian Pipebomb
05.   Consumption Is Intoxication
06.   Cleptocracy
07.   Test Tube Nation
08.   Product Of Misinformation
09.   Dog Tagged
10.   Evidence Of Injustice
11.   99 Percent Turnover
12.   The Lies
13.   A Mockery Of Guidance
14.   Downfall
15.   False Flag Attack
16.   Red State Redneck
17.   Spartacus
18.   Terminal Nation

Durée : 22'50

line up
parution
28 Octobre 2008

Essayez aussi
Phobia
Phobia
Remnants Of Filth

2012 - Willowtip Records
  
Friendship
Friendship
Hatred

2017 - Sentient Ruin Laboratories
  
Massive Charge
Massive Charge
Charge This World

2011 - Autoproduction
  
Fiend
Fiend
Derailed (EP)

2014 - Noise Not War Records
  
Rotten Sound
Rotten Sound
Cursed

2011 - Relapse Records
  

Poésique - MoM chronique Death - The Sound of Perseverance
Lire le biographie
Ritual Necromancy
Disinterred Horror
Lire la chronique
FOREST FEST OPEN AIR
Antzaat + Anus Mundi + Aura...
Lire le live report
Mezzrow
Then Came The Killing
Lire la chronique
Circle Takes the Square
As the Roots Undo
Lire la chronique
Heptaedium
The Great Herald Of Misery
Lire la chronique
Serum Dreg
Lustful Vengeance
Lire la chronique
Vanhelga
Fredagsmys
Lire la chronique
Death Power
The Bogeyman Returns (Compil.)
Lire la chronique
Aura Noir
Aura Noire
Lire la chronique
Moonreich
Fugue
Lire la chronique
Megadeth
Lire le live report
Mortiferum
Altar Of Decay (Démo)
Lire la chronique
Être moins con : lire BLACK METAL
Lire le podcast
PPCM #0 - Chevauche le Grand Requin Blanc (Carcariass)
Lire le podcast
Legacy Of The Beast European Tour 2018
Iron Maiden + The Raven Age
Lire le live report
LE Canyon - Episode 13 - Dragon casqué
Lire le podcast
Sphæra
Teratology (EP)
Lire la chronique
Funeral Mist
Hekatomb
Lire la chronique
Obscura
Diluvium
Lire la chronique
Uniform / The Body
Mental Wounds not Healing (...
Lire la chronique
Soundgarden
Louder Than Love
Lire la chronique
Skogen
Skuggorna kallar
Lire la chronique
Ossuarium
Calcified Trophies Of Viole...
Lire la chronique
Thorium
Blasphemy Awakes
Lire la chronique
Sacred Reich
Independent
Lire la chronique
Atavisma
The Chthonic Rituals
Lire la chronique
Gaerea
Unsettling Whispers
Lire la chronique
Throane + Wolves In The Throne Room
Lire le live report
Yob
Our Raw Heart
Lire la chronique