chargement...

haut de page
70 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Megadeth - Rust In Peace

Chronique

Megadeth Rust In Peace
L'heure de la consécration est enfin arrivée pour Megadeth. Après trois albums très bons mais recalés à la nomination pour l'A.O.C. chef-d'oeuvre, la bande à Mustaine tient enfin son millésime d'exception. Il sort le 21 septembre 1990 et s'intitule Rust In Peace. Plusieurs raisons à cela mais la plus évidente: un remaniement de line-up clairvoyant.

Rust In Peace est en effet le premier opus de Megadeth avec Nick Menza (roadie de Chuck Behler) à la batterie et Marty Friedman à la seconde guitare. Si Nick Menza accomplit un travail remarquable derrière les fûts avec un jeu carré et varié, c'est surtout l'incorporation de Friedman qui va faire toute la différence, lui qui va arriver avec de nouvelles influences (notamment bluesies) et donner un gros coup de fouet à la carrière du combo californien. Mustaine-Friedman-Ellefson-Menza, soit LE line-up de Megadeth.

Megadeth n'a jamais été le groupe le plus brutal ou le plus rapide du carré magique, privilégiant la mélodie et préférant les cavalcades heavy/thrash entraînantes aux accélérations dévastatrices purement thrash. Ce n'est pas avec Rust In Peace que les choses vont changer puisque Mustaine & cie vont encore accentuer ce côté mélodique. Il y a bien des passages rapides bien sûr (ça reste du thrash) mais jamais de quoi se prendre une amende pour excès de vitesse. L'intérêt du groupe et de cet opus est ailleurs. Ce qui fait la force de Rust In Peace ce sont les riffs, les lead guitars et l'efficacité déployée. Rust In Peace se pose ainsi en collection de riffs d'anthologie et la plupart des titres sont des tubes en puissance parmi les meilleurs morceaux jamais composés par le groupe qui les joue toujours régulièrement en live. Ca commence d'ailleurs très fort avec le trio "Holy Wars...The Punishment Due" (break magnifique à la guitare acoustique qui fait le lien entre la partie rapide et celle plus mélodique), "Hangar 18" (riffs et soli depuis longtemps au panthéon métallique) et "Take No Prisoners" (soli et riffs de dingue encore et basse endiablée), trois des plus gros hits de Megadeth. Et de toute façon, ça commence toujours très fort sur ce Rust In Peace où Megadeth démontre un talent incomparable dans les introductions de morceaux. De quoi scotcher l'auditeur dès les premières secondes par des riffs mémorables. Mémorables, les soli le sont aussi. Dave Mustaine et Marty Friedman se livrent à un duel jouissif, se répondant souvent coup pour coup. La fin interminable de "Hangar 18" étant l'apothéose de leur partie de ping-pong. Amateurs d'épanchements solitaires, Rust In Peace vous procurera tout ce dont vous avez besoin avec ses soli dans tous les coins. Oublié Chris Poland, Mustaine a trouvé un compère génial en la personne de Friedman. Friedman qui n'est pas non plus étranger à la qualité des riffs qui laissent parfois entrevoir des influences bluesies fort plaisantes.

N'oublions toutefois pas ce cher David Ellefson, présent depuis le début. Le bonhomme a tout compris de ce qu'on attendait d'un bassiste. Accompagnant les guitares avec soin mais en ne mimant pas toujours exactement ce que jouent les six-cordes, Ellefson s'accorde même de temps en temps une place aux premières loges ("Take No Prisoners", "Five Magics", "Poison Was The Cure", "Rust In Peace... Polaris"). Bénéficiant en plus d'une position enviable dans le mix, la basse d'Ellefson apporte beaucoup à la musique de Megadeth. Impossible dès lors de ne pas évoquer l'intermède "Dawn Patrol", monument de groove orgasmique orchestré par le combo basse/batterie et où le rouquin déclame ses quelques paroles sur un ton sensuel (les bruits de lèvres à la fin sont un peu de trop par contre)! Dommage que ça ne tienne même pas deux minutes...

Venons-en au point qui fâche, le chant de canard de Dave Mustaine, tant décrié et principale raison de la disgrâce de beaucoup de thrashos pour Megadeth. Par chance, je ne suis pas de ceux-là, j'adore le chant nasillard si particulier, mi-crié mi-chanté du frontman qui donne une vraie personnalité à Megadeth. Et puis ce n'est pas comme si Megadeth était la seule formation de thrash avec un chant "spécial" (Overkill, Sabbat, Vio-Lence, Morbid Saint, Toxik, etc). Quoiqu'il en soit, Mustaine nous sort ici des vers parmi les plus légendaires du metal: Mercy killings, mercy killings, Take no prisoners, Take no shit!, I spread disease like a dog, Discharge my payload et bien sûr tout le refrain de "Tornado Of Souls" (But now I'm safe in the eye of the tornado, I can't replace the lies that let a 1000 days go...), le meilleur titre de l'album et rien de moins que le meilleur morceau de la discographie du groupe qui m'a fait souiller des dizaines de caleçons. Il n'y a que le chorus de "Rust In Peace... Polaris" (Launch the polaris, the end doesn't scare us...) que je trouve abominable.

Mais c'est bien tout ce que je trouve d'abominable sur ce quatrième full-length de Megadeth. Toutefois, il y a bien quelques passages plus anecdotiques à côté des tubes intemporels comme sur "Poison Was The Cure" (malgré un feeling sombre particulièrement réussi) ou "Lucretia", le titre le plus faible de l'album qui manque vraiment de pêche. Autrement, Rust In Peace est un modèle du genre. Riffs mémorables, soli endiablés, structures exemplaires, rythmiques variées, mélodies géniales, technicité toujours au service de l'efficacité, groove entraînant, lignes de chant formidables, production nickel chrome, hits qui ont marqué l'histoire, Rust In Peace reste le meilleur album de Megadeth à ce jour avec Countdown To Extinction. Et c'est aussi tout simplement l'une des plus belles oeuvres de l'histoire du thrash.
Notice: Object of class QueryTemplate could not be converted to int in /srv/www/deadEngine/class/Thrasho/StatPub/Collection.php on line 13

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour donner votre avis.

21 COMMENTAIRE(S)

Invité citer
will
08/05/2014 05:37
Bonne chronique dans l ensemble de ce monument de mélodie de technique et de creativité.
Par contre je ne suis pas trop daccord avec le chroniqueur.
Marty na eu strictement aucune influence sur les riffs de cet opus pour la simple et bonne raison que les idées de RIP comme Mustaine la évoqué dans plusieurs interviews dès 1988( cf le live Essen sur you tube ) et 1989 ont été conservées et Remontent au Groupe Panic , c est a dire fin 70, début 80, c est a dire avant Metallica.
En plus les démos de 1989 voient Chris poland , faire les solis dorigine.
Preuve ( même si marty a donné une autre dimension avec lapport de ses solis) que le matériel rythmique était bien assemblé avant que Marty arrive.
armageddon200 citer
armageddon200
12/01/2011 15:10
note: 10/10
Aaaaaah super chronique pour cet album mythique que chaque headbanger digne de ce nom se doit de posséder...
Tornado of Souls s'impose comme une des meilleures chansons de tous les temps avec un solo de gratte qui entre lui aussi dans le hall of fame
ENORME!!!!!!!!!
Solo Necrozis citer
Solo Necrozis
09/02/2009 15:48
Ah, Rustine Peace, j'adore!
goriyaz citer
goriyaz
31/01/2009 12:39
note: 10/10
Comme dans le dernier samaritain, l'avance rapide aura eu raison de la bande de ma bonne vieille BASF... A part ça? bein après master of puppets, c'est ni plus ni moins que le meilleur album de tous les temps!
crowdead citer
crowdead
28/01/2009 13:53
note: 9.5/10
putain ander ! Dire du bien de Nevermore et pas aimer megadeth ? mais c'est pas possible ! ! ! argh !
Onizoku citer
Onizoku
28/01/2009 13:11
Penche toi sur les structures et les riffs et pas seulement sur le chant, on peut pas être fan de technicité dans le metal sans jamais avoir écouté cet album. :P
Premier album de Megadeth où le groupe n'était pas complètement défoncé à l'héro notamment, c'est en partie ça et la nouvelle formation qui ont contribué à cette consécration. Sourire
Ander citer
Ander
28/01/2009 12:15
Bah j'avoue que j'ai un peu de mal avec les deux premiers Metallica, Master Of Puppets passe encore... Toute façon j'ai jamais eu trop d'affinités avec le Thrash et tout ce qui sonne heavy (Nevermore et Testament sont juste des exceptions). Un petit Slayer me convient bien mieux. Sourire

Et puis le chant de Dave Mustaine quoi... :vomit:
Chris citer
Chris
28/01/2009 11:20
note: 10/10
Ander a écrit : Whaou, comme ça a viellit... J'aime pas du tout, et ça sonne plus heavy que Thrash non?

bah toi tu ferais surement la meme réflexion à "Kill 'em All" ou "Ride The Lightning" non? je pense que si on a pas grandi avec ce genre de groupes, on a du mal à l'apprécier en 2009...on est tous des vieux cons les gars Headbang
cglaume citer
cglaume
28/01/2009 10:25
note: 10/10
Ander a écrit : Whaou, comme ça a viellit... J'aime pas du tout, et ça sonne plus heavy que Thrash non?

Dehors Ander !!!!! Mr Green
Ander citer
Ander
28/01/2009 09:46
Whaou, comme ça a viellit... J'aime pas du tout, et ça sonne plus heavy que Thrash non?
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
28/01/2009 08:42
note: 10/10
Pour changer, je l'avais en K7 moi aussi (couplée avec le "Decade Of Aggression" de Slayer) sauf que la truffe qui m'avait copié l'album avait accéléré X4 les 2/3 de "Five Magics". Du coup je me suis longtemps demandé comment les gus faisaient pour jouer aussi vite !!! Un des rares classiques qui ne m'a pas gonflé avec le temps et qui me fait toujours autant d'effet qu'à la 1ère écoute (à la différence d'un "Master Of Puppets" par exemple). Dans le top 10 des meilleurs albums de metal.
cglaume citer
cglaume
28/01/2009 06:26
note: 10/10
Ma 1ere K7 thrash: face A "Ride the Lightning", face B "Rust in Peace". Comment ne pas sombrer corps et bien dans le metal qui fait tagadagada après ça ...
crowdead citer
crowdead
27/01/2009 22:55
note: 9.5/10
raaaah ! le meilleur de megadeth, et de tres loin ! géniaaaal !
crocoscar citer
crocoscar
27/01/2009 22:46
note: 10/10
Keyser a écrit : crocoscar a écrit : [quote] "Lucretia", le titre le plus faible de l'album qui manque vraiment de pêche.

HEIN ???


Elle est bien mais "faible" par rapport au reste. C'est celle que j'aime le moins quoi Clin d'oeil[/quote]

Ces riffs jazzy d'une efficacité terrible et ce solo final dantesque ...
Enfin bon chacun ses goûts et ses couleurs Mr Green
Keyser citer
Keyser
27/01/2009 21:21
note: 9.5/10
crocoscar a écrit : [quote] "Lucretia", le titre le plus faible de l'album qui manque vraiment de pêche.

HEIN ???[/quote]

Elle est bien mais "faible" par rapport au reste. C'est celle que j'aime le moins quoi Clin d'oeil
crocoscar citer
crocoscar
27/01/2009 21:05
note: 10/10
Citation : "Lucretia", le titre le plus faible de l'album qui manque vraiment de pêche.

HEIN ???
crocoscar citer
crocoscar
27/01/2009 21:02
note: 10/10
Mon album de metal (et même en général) préféré pour une seule raison : IL EST PARFAIT ! Chaque chanson est aussi géniale et variée que l'autre, *bave* parfait !
Chris citer
Chris
27/01/2009 19:56
note: 10/10
juste culte! l'un des tous meilleurs Megadeth, et l'un des tous meilleurs albums de thrash / speed des années 90 (du tout début en tout cas). Très technique (ça joue vite et bien pour l'époque), très inspiré (Holy Wars et sa double structure), et le meilleur lineup qu'aura jamais connu Megadeth de toute leur carrière...les solos de Friendman sont magnifiques (Hangar 18!)...et chaque titre a son histoire, son moment touchottant la perfection musicale (je reste fan de "Five Magics" et de son accélération de fin)...là c'est presque plus les sentiments qui parlent, mais cet album et la bande à Mustaine en particulier auront accompagnés mon éducation musicale de la plus belle des manières. Launch The Polaris, The End Doesn't Scare Us Headbang
Niktareum citer
Niktareum
27/01/2009 18:38
note: 9/10
Excellent album évidemment, malgré qqs titres un peu en dessous en milieu de parcours. Mais les tubes qu'il contient sont tout bonnement intemporels (Hangar 18 et Tornado en tête! Hail ).
Nathan citer
Nathan
27/01/2009 18:18
Culte ou pas qu'est ce que je peux détester ce groupe !
C'est pas faute d'avoir essayé... (sar)
pj666 citer
pj666
27/01/2009 14:08
note: 10/10
Parfait / Culte, voilà !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Pseudo :
Question anti-spam :
Dans quel groupe mythique joue Tom Araya ?
Commentaire :

Megadeth
Thrash Metal
1990 - Capitol Records
notes
Chroniqueur : 9.5/10
Lecteurs : (35)  9.49/10
Webzines : (18)  9.17/10

plus d'infos sur
Megadeth
Megadeth
The world needs a zero - Etats-Unis
  

tracklist
01.   Holy Wars...The Punishment Due
02.   Hangar 18
03.   Take No Prisoners
04.   Five Magics
05.   Poison Was The Cure
06.   Lucretia
07.   Tornado Of Souls
08.   Dawn Patrol
09.   Rust In Peace... Polaris

Durée : 40'51

line up
voir aussi
Megadeth
Megadeth
Cryptic Writings

1997 - Capitol Records
  
Megadeth
Megadeth
Peace sells ... but who's buying ?

1986 - Capitol Records
  
Megadeth
Megadeth
The World Needs A Hero

2001 - Metal-Is Records
  
Megadeth
Megadeth
Killing Is My Business...
(and Business Is Good!)

1985 - Combat Records
  
Megadeth
Megadeth
Risk

1999 - Capitol Records
  

Essayez aussi
Havok
Havok
Time Is Up

2011 - Candlelight Records
  
Tankard
Tankard
Beast Of Bourbon

2004 - AFM Records
  
Gama Bomb
Gama Bomb
Tales From The Grave In Space

2009 - Earache Records
  
Tankard
Tankard
Alien (EP)

1989 - Noise Records
  
Algebra
Algebra
Procreation (EP)

2009 - Hungry Ghosts Prod
  

chronique Chronique
At The Gates
At War With Reality
chronique Chronique
Centinex
Redeeming Filth
chronique Chronique
Cancer
Death Shall Rise (Rééd.)
chronique Chronique
Falloch
This Island, Our Funeral
chronique Chronique
Thantifaxath
Sacred White Noise
chronique Chronique
Oraculum
Sorcery Of The Damned (EP)
chronique Chronique
Fides Inversa
Mysterium Tremendum et Fascinans
chronique Chronique
Opeth
Pale Communion
chronique Chronique
Lacuna Coil
Broken Crown Halo
chronique Chronique
Have a Nice Life
Deathconsciousness (Rééd.)
chronique Chronique
Pornography
Pornography (Compil.)
(This is a collection)
chronique Chronique
Internal Bleeding
Imperium
chronique Chronique
Starofash
Ghouleh
chronique Chronique
Dark Fortress
Venereal Dawn
interview Interview
Machinae Supremacy pour l'album ''Phantom Shadow''
chronique Chronique
Unearth
Watchers Of Rule
chronique Chronique
Yob
Clearing the Path to Ascend
interview Interview
Thrashinterview : Julien de Gorod se dévoile
report Live report
Belenos + Melechesh
chronique Chronique
Goatmoon
Voitto tai Valhalla
chronique Chronique
Slipknot
.5: The Gray Chapter
chronique Chronique
Mysticum
Planet Satan
chronique Chronique
Rorcal / Process of Guilt
Split (Split 12")
chronique Chronique
Manes
Be All End All
report Live report
Beastmilk + Daniel Bay + In Solitude
chronique Chronique
Jean Jean
Symmetry
chronique Chronique
Acid Bath
Paegan Terrorism Tactics
chronique Chronique
Tarnkappe
Tussen Hun en de Zon
chronique Chronique
Kruger
Adam And Steve
chronique Chronique
Anaal Nathrakh
Desideratum