chargement...

haut de page
34 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Emperor - Live Inferno

Chronique

Emperor Live Inferno (Live)
Au cas où comme moi, certains n'auraient pas compris ce qu'était "Live Inferno", je tenais à apporter quelques précisions pour commencer cette chronique, étant donné que Candlelight n'a pas été très clair au sujet des différentes sorties d'Emperor. En réalité, "Live Inferno" est avant tout un double-CD dont le principal concert a été enregistré durant le Inferno Festival (d'où son titre je suppose). Il existe également une box du même nom comprenant ce même double-CD ainsi qu'un DVD mais ce dernier n'a rien à voir avec ce concert puisqu'il s'agit en fait du "Live at Wacken Open Air 2006" (également disponible séparément). Pour plus d'infos concernant le DVD, je vous renvoie donc à ma précédente chronique ; pour celle du double-CD, vous êtes bien tombé.

Bien qu'il se présente sous la forme d'un double-CD, "Live Inferno" aurait très bien pu se limiter au premier CD. Chaque CD fait référence à un concert différent, le premier ayant été enregistré en avril 2006 lors du Inferno Festival à Oslo (Norvège) et le second en août 2006 lors du Wacken Open Air Festival (la piste audio du DVD pour faire court). Etant donné que les setlists sont quasi-identiques et que la version Inferno comprend 2 titres supplémentaires (dont le fameux "Ye Entrancemperium"), on aura tendance à occulter le second. Après, si vous préférez le public allemand (pour ce qu'on en entend...), si votre platine n'accepte pas les CD de plus de 74 minutes ou si vous voulez varier les interventions d'Ihsahn, vous pourrez toujours vous envoyer la version Wacken. Mais revenons au contenu.

Personnellement, j'ai toujours beaucoup aimé les albums live dans la mesure où la plupart du temps, ils s'inscrivent comme des best-of et apportent d'intéressantes variations aux compositions d'origine. Sur ce dernier point, on ne peut pas dire que "Live Inferno" fasse preuve d'originalité : les morceaux sont interprétés de manière chirurgicalement identique, incluant les bandes que l'on retrouve sur certains titres ("In The Wordless Chamber" par exemple). Donc si vous essayez de vous persuader que cet album live ne vaut pas le coup (problèmes d'argent, sensation d'être un pigeon et d'engraisser Candlelight, ...), voici la seule raison que je pourrais vous fournir et je ne pense pas que vous en trouviez beaucoup d'autres.

Pourquoi ? Parce que ce live est tout simplement MO-NU-MEN-TAL. Pour commencer, le son est grandiose, très puissant et parfaitement mixé. Certains seront peut-être déçus par le traitement studio mais le gain en plaisir d'écoute est incontestable. Seul le public se retrouve un peu laissé de côté, à croire que la foule d'un festival n'est pas aisée à capter. Ensuite, la setlist que je vous laisse consulter ci-contre, n'oublie aucun des titres emblématiques de leur carrière, allant même jusqu'à "Prometheus". Personnellement, j'aurais eu du mal à réaliser une meilleure sélection, tellement ces morceaux raisonnent encore dans ma tête des années après (Raaaah... "The Loss And Curse Of Reverence"). Et pour finir, l'interprétation laisse franchement pantoise. Le groupe parvient à reproduire à la perfection l'ensemble de ses compositions et à recréer l'atmosphère qui régnait sur chacun de ses albums. Même les duos de chant clair entre Ihsahn et Einar, bien que parfois approximatifs c'est vrai, vous prendront aux tripes comme sur les originaux ("With Strength I Burn" en tête). Attendez-vous à 80 minutes du meilleur d'Emperor au meilleur de sa forme, un live dense et intense qui ne vous laissera pas une minute de répis.

Le plus dur finalement sera de choisir entre le DVD, le double-CD et la box. Même si je trouve que pour un live, il serait dommage de se passer des images (c'est Emperor quand même), je comprendrais volontiers les personnes qui n'opteraient que pour la version CD pour les raisons que j'énonce dans ma chronique du "Live at Wacken Open Air 2006". En tous cas, si vous appréciez la musique des norvégiens, passer à côté d'une de ces sorties serait une véritable aberration, croyez-moi sur parole.
Notice: Object of class QueryTemplate could not be converted to int in /srv/www/deadEngine/class/Thrasho/StatPub/Collection.php on line 13

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour donner votre avis.

5 COMMENTAIRE(S)

Ant'oïn citer
Ant'oïn
14/09/2009 11:57
note: 5/5
Que dire ! Imperial et somptueux un live qui vaut le detour, je prefere ecouter le CD que regarder le Live At Wacken, plus de morceaux et plus d'energie je trouve. Et putain Iam The Black Wizards est une enfoire de salope de tuerie de pute dans ce live inferno. J'en jouis a chaque fois. PARFAIT !
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
14/07/2009 14:29
note: 4.5/5
Allez j'enlève un demi point pour sanctionner l'absence de "The Tongue Of Fire" mais pour le reste, rien à dire, c'est un très grand live.
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
24/05/2009 14:55
note: 4.5/5
Dead a écrit : Moi non plus mais je dois dire qu'en live ça envoie Headbang

Clair qu'au hellfest ça envoyait sévère.
Dead citer
Dead
24/05/2009 13:57
note: 5/5
Thomas Johansson a écrit : Dommage qu'il n'y ait pas plus de morceaux de "Prometheus", surtout que "In The Wordless Chamber" est loin d'être ma préférée.

Moi non plus mais je dois dire qu'en live ça envoie Headbang
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
24/05/2009 12:48
note: 4.5/5
Dommage qu'il n'y ait pas plus de morceaux de "Prometheus", surtout que "In The Wordless Chamber" est loin d'être ma préférée. Je vais investir quand même ...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Pseudo :
Question anti-spam :
Dans quel groupe mythique joue Tom Araya ?
Commentaire :

Emperor
Black metal symphonique culte
2009 - Candlelight Records
notes
Chroniqueur : 5/5
Lecteurs : (5)  4.9/5
Webzines : (11)  4/5

plus d'infos sur

tracklist
Disc 1 - Live Inferno

01.   Infinity Burning (medley)
02.   Cosmic Keys to my Creations & Times
03.   Thus Spake the Nightspirit
04.   An Elegy of Icaros
05.   With Strength I Burn
06.   Curse you all Men!
07.   Wrath of the Tyrant
08.   Towards the Pantheon
09.   The Majesty of the Nightsky
10.   The Loss and Curse of Reverence
11.   In the Wordless Chamber
12.   Inno a Satana
13.   I am the Black Wizards
14.   Ye Entrancemperium
15.   Opus a Satana

Durée : 80 minutes


Disc 2 - Live at Wacken Open Air 2006

01.   Infinity Burning (medley)
02.   Cosmic Keys to my Creations & Times
03.   Thus Spake the Nightspirit
04.   An Elegy of Icaros
05.   Curse you all Men!
06.   With Strength I Burn
07.   Towards the Pantheon
08.   The Majesty of the Nightsky
09.   The Loss and Curse of Reverence
10.   In the Wordless Chamber
11.   I am the Black Wizards
12.   Inno a Satana

Durée : 70 minutes

line up

parution
16 Avril 2009

achetez sur
thrashothèque
voir aussi
Emperor
Emperor
IX Equilibrium

1999 - Candlelight Records
  
Emperor
Emperor
Emperial Live Ceremony (Live)

2000 - Candlelight Records
  
Emperor
Emperor
Emperial Live Ceremony (DVD)

2000 - Candlelight Records
  
Emperor
Emperor
Live at Wacken Open Air 2006 (DVD)
(A Night Of Emperial Wrath)

2009 - Candlelight Records
  
Emperor
Emperor
In The Nightside Eclipse

1994 - Candlelight Records
  

Album de l'année
chronique Chronique
Mastodon
Once More 'Round The Sun
chronique Chronique
Zoldier Noiz
Regression Process
chronique Chronique
Monarch!
Sabbracadaver
chronique Chronique
Krieg
Transient
chronique Chronique
Onheil
Storm Is Coming
chronique Chronique
Last Days Of Humanity
Putrefaction in Progress
chronique Chronique
Ulvegr
The Call of Glacial Emptiness
chronique Chronique
Dust Bolt
Awake The Riot
chronique Chronique
Funest
Desecrating Obscurity
chronique Chronique
Harm Done
Harm Done (EP)
chronique Chronique
Theosophy
Eastlands Tales – Part I
chronique Chronique
Empyrium
The Turn of the Tides
chronique Chronique
Empyrium
Into the Pantheon (Live)
chronique Chronique
Killer Be Killed
Killer Be Killed
chronique Chronique
Janvs
Nigredo
chronique Chronique
Vintersorg
Naturbål
chronique Chronique
Algebra
Feed The Ego
interview Interview
Bent Sea pour le split ''Usurpress/Animalist''
chronique Chronique
Type O Negative
October Rust
chronique Chronique
Aposento
Aposento
chronique Chronique
Crimson Shadows
Kings Among Men
chronique Chronique
Force Of Darkness
Absolute Verb Of Chaos And Darkness (EP)
chronique Chronique
Unaussprechlichen Kulten
Baphomet Pan Shub-Niggurath
chronique Chronique
Oathbreaker
Eros|Anteros
chronique Chronique
Brutally Deceased
Black Infernal Vortex
dossier Dossier
SYLAK OPEN AIR 2014
interview Interview
The Rock Runners pour le Sylak Open Air 2014
report Live report
Sylak Open Air 2014
Benighted + Dew-Scented + Gojira + Misery Index...
chronique Chronique
Desecration
Cemetery Sickness
chronique Chronique
Deadlock
The Re-Arrival (Compil.)