chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
32 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Whourkr - Naät

Chronique

Whourkr Naät
(le retour ...)

Comment ça je radote? Mais pas du tout: je sais parfaitement que je vous en ai déjà parlé de ce « Naät »! Même que c'était en 2007, que le groupe sortait son album en autoproduction et que je m'étais alors fait sauvagement tanné le cuir fessier par la fabuleuse mixture electro/goregrind de ce duo français pas comme les autres.
Hein? Alzheimer? Mais pas du tout: je me rappelle tout à fait que le groupe a sorti l'année dernière un 2e album, « Concrete », tout aussi excellent, mais aux influences brutal gruik metal encore mieux assimilées à sa tambouille hardteck grésillante et inventive.
Si je vous reparle aujourd'hui de « Naät », bande de p'tits galopins irrespectueux, c'est que le groupe voit enfin sa production sortir dans le giron douillet du label bicéphale Dan's Crypt / Suprachaotic Records, label qui en a également profité pour rapatrier en son sein d'autres délicats compositeurs de musique d'ascenseur pour hôpitaux psychiatriques tels que Mulk (on en reparle sous peu) ou encore Zvoyn (on en a parlé il y a peu, et on en reparlera encore bientôt).

Je ne vais pas vous refaire le topo complet sur la formidable symbiose entre ultra guttural brutal death groovy et electro foisonnante et vicieusement hystérique que propose le groupe: ma précédente chronique de cet opus le faisait déjà en long, en large et en travers. Tout juste insisterai-je à nouveau sur l'incroyable puissance et l'accroche monstrueuse dont font preuve des morceaux comme « Kommiu » (ou la parade amoureuse du brontosaure en rut), « Nrrit » (aux riffs jouissifs à la sauce cyber-saindoux – genre à 1:31 – ainsi qu'à l'invraisemblable séance de Godzilla night clubbing – à 1:13) ou encore « Cera » (sa mosh part electro-gore groovy renversante à 1:35). Et sur le fait que le groupe sait varier les plaisirs, injectant de façon décalée mais parfaite des passages de musique classique (« Nrrit », « Nhosg »), et dérivant à l'occasion dans un trip funeral depressive black metal en support musical d'un accouplement ours / homme des cavernes (« Nhosg »).

Le bonheur avec cette sortie chez Suprachaotic, c'est qu'en lieu et place de ce sympathique mais néanmoins miteux CD-Rom gravé maison, on a enfin entre les mains un véritable CD avec – tenez vous bien, ça va éclabousser aux entournures – pas moins de 6 pages de livret entièrement dédiées aux lyrics!!! Vous avez écouté le titre proposé en écoute? Vous imaginez le tableau? Et bien c'est encore pire! De quoi réussir enfin les soirées karaoké chez Tonton Fernand! Mais le plus beau c'est encore « Kruma », nouveau titre chargé de références vers les autres morceaux de l'album (un démarrage à la « Nhosg », puis un cri primal à la « Kommiu », puis tout plein de rythmiques en ricochets, de lipides en fusion et de groove déstructuré, avec également une petite incursion de clavecin pour évoquer sans doute la parenthèse classique de la fin de « Nrrit ») accommodé à la mode Whourkr 2.0, pour faire le lien avec « Concrete » (Miam ce pur passage cyber dérangé à 2:48, qui m'évoque dans l'esprit un « Fatrubber » des familles). Bref, que du bonheur!

Pas besoin d'avoir fait l'X (pas l'industrie: l'école …) pour savoir ce que je pense: Whourkr c'est bon, mangez-en! Et au cas où vous n'auriez pas franchi le pas la première fois, allez maintenant rattraper votre retard en commandant ce « Naät » plus stimulant qu'un godemiché branché sur le secteur pendant l'orage, plus gras qu'un frottis extrait de « Big Mama's gynaecology experiment », plus juteux qu'une séance de bukkake lors d'une soirée mousse à Mykonos. Et pour citer Öxxö Xööx, je conclurai cette chronique sur un « Ko t t iso rv éli goo » sans appel …

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

10 COMMENTAIRE(S)

cglaume citer
cglaume
04/08/2009 13:37
note: 9/10
Tibo a écrit : Du coup je me casse à Telecom Paris.

Pas mal Télécom Paris: félicitations !

Tibo a écrit : En tout cas j'adore tes chroniques, et à peu près tout ce que votre site propose ! (Super le thrasho plage magazine :-)

Merci !
citer
Tibo
04/08/2009 13:32
Lol non je sors juste de mon année de Spé... pour m'envoler vers un monde meilleur (enfin d'après ce qu'on m'a dit). J'avoue l'X ça aurait été bien (euphémisme) mais j'ai foiré le concours... Du coup je me casse à Telecom Paris. Heureux d'avoir fini ! M'enfin j'vais pas gonfler tout le monde, ça m'étonnerait que Thrasho soit dédié aux anciens de la taupe... Mais ça fait plaisir de voir qu'il y en a qui ont survécu ! En tout cas j'adore tes chroniques, et à peu près tout ce que votre site propose ! (Super le thrasho plage magazine :-) ...)
cglaume citer
cglaume
04/08/2009 12:28
note: 9/10
Tibo a écrit : Sinon un truc qui a rien à voir mais cglaume t'aurais pas fait une classe prépa des fois? ("Pas besoin d'avoir fait l'X (pas l'industrie: l'école …)"Clin d'oeil. Je demande ça parce que moi je viens d'en sortir...

Si si, je suis un ancien taupin ! Tu viens de sortir de prépa ou ... de l'X ?
von_yaourt citer
von_yaourt
04/08/2009 12:12
cglaume a écrit : Saikicekon a écrit : cglaume a écrit : Album très impressionnant techniquement. La voix ne me dérange pas trop ... certains passages sont vraiment catchy, mais un peu trop disséminés anarchiquement dans le maëlstrom sonore. (...) ... Eh ouais, il me faut de la zique facile il faut croire ! Sourire

Ha ouai ?! ;-)


Tiens, j'ai écrit ça quand ? C'est pas pour le derneir Decrepit Birth des fois ?


Voyons Cyril ! Cette réflexion n'est pas digne de toi. Contrairement à l'horreur qu'est le dernier Martyr, Decrepit Birth ne fait dans le "passage catchy", sinon je ne lui aurais pas mis 9,5 Mr Green
citer
Tibo
04/08/2009 12:08
Sympa cet album, c'est que du bon et en plus je trouve que ça a le mérite d'élargir pas mal les horizons musicaux, notamment grace à l'apport de l'électro...
Sinon un truc qui a rien à voir mais cglaume t'aurais pas fait une classe prépa des fois? ("Pas besoin d'avoir fait l'X (pas l'industrie: l'école …)"Clin d'oeil. Je demande ça parce que moi je viens d'en sortir...
cglaume citer
cglaume
04/08/2009 09:49
note: 9/10
Ander a écrit : Il me semble plutôt que c'est dans la kro du dernier Martyr. Sourire
Effectivement Mr Green
Ander citer
Ander
04/08/2009 07:33
Il me semble plutôt que c'est dans la kro du dernier Martyr. Sourire
cglaume citer
cglaume
04/08/2009 06:33
note: 9/10
Saikicekon a écrit : cglaume a écrit : Album très impressionnant techniquement. La voix ne me dérange pas trop ... certains passages sont vraiment catchy, mais un peu trop disséminés anarchiquement dans le maëlstrom sonore. (...) ... Eh ouais, il me faut de la zique facile il faut croire ! Sourire

Ha ouai ?! ;-)


Tiens, j'ai écrit ça quand ? C'est pas pour le derneir Decrepit Birth des fois ? En tout cas, oui, justement, Whourkr, c'est de la musique "facile" dans le genre (enfin comparé à Mulk, Haark ou Glaukom Synod dans des styles limitrophes) parce que les morceaux possèdent tous une trame dans laquelle il est possible de rentrer, ainsi que de purs moments de bonheur disposés régulièrement le long du chemin de l'auditeur ...

Bah quoi ? Sourire
Saikicekon citer
Saikicekon
03/08/2009 21:07
cglaume a écrit : Album très impressionnant techniquement. La voix ne me dérange pas trop ... certains passages sont vraiment catchy, mais un peu trop disséminés anarchiquement dans le maëlstrom sonore. (...) ... Eh ouais, il me faut de la zique facile il faut croire ! Sourire

Ha ouai ?! ;-)
BlackMass citer
BlackMass
03/08/2009 15:45
note: 9.5/10
tout le monde le sait
Whourkr, c'est devenu super Pop
encore heureux, y'a Claude Barzotti pour les fans de barjotrie

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Whourkr
Electro-Brutal death
2009 - Suprachaotic Records
notes
Chroniqueur : 9/10
Lecteurs : (6)  9.17/10
Webzines : (2)  8.5/10

plus d'infos sur
Whourkr
Whourkr
Electro-Brutal death - 2005 † 2013 - France
  

écoutez
tracklist
01.   Kommiu
02.   Nrrit
03.   Cera
04.   Nhosg
05.   Yum Nho Naät
06.   W
07.   Hackta
08.   Kruma

Durée : 30:01

line up
parution
15 Mars 2009

voir aussi
Whourkr
Whourkr
Concrete

2008 - Autoproduction
  
Whourkr
Whourkr
Naät

2007 - Autoproduction
  

Unearthly Trance
In the Red
Lire la chronique
Wyrms
Altuus Kronhorr - La monarc...
Lire la chronique
Bloody Hammers
The Horrific Case of Bloody...
Lire la chronique
Depravity
Evil Upheaval
Lire la chronique
Fuzzgod
Meet Your Maker (Démo)
Lire la chronique
Into Coffin
The Majestic Supremacy Of C...
Lire la chronique
Sun Of The Sleepless
To the Elements
Lire la chronique
Necros Christos
Domedon Doxomedon
Lire la chronique
Fragments Of Unbecoming
Perdition Portal (Chapter VI)
Lire la chronique
Dio
Holy Diver
Lire la chronique
Sleep + Sofy Major
Lire le live report
MoM Poésique - Regarde les Hommes Tomber
Lire le podcast
Warfuck
This Was Supposed to be Fun
Lire la chronique
Vacivus
Temple Of The Abyss
Lire la chronique
Satan présente GORGOROTH : de modèle à risée générale
Lire le podcast
Revel In Flesh
Relics Of The Deathkult (Co...
Lire la chronique
Stromptha
Odium Vult
Lire la chronique
Monolithe
Nebula Septem
Lire la chronique
Thou
The House Primordial (EP)
Lire la chronique
Lonewolf
Raised On Metal
Lire la chronique
Hot Knives
Static Bloom (EP)
Lire la chronique
MoM Hors-Série : Top 4 Prog
Lire le podcast
Ceremony
Still, Nothing Moves You
Lire la chronique
Dystopy
Womb Of The Abyss (EP)
Lire la chronique
Animals as Leaders
Weightless
Lire la chronique
Les 10 ans de SLH.. et les 20 ans de Benighted
Benighted + Smash Hit Combo
Lire le live report
Aisuragua
In Morte Veritas
Lire la chronique
Rapture
Paroxysm Of Hatred
Lire la chronique
Dimmu Borgir
Eonian
Lire la chronique
The Dali Thundering Concept
Savages
Lire la chronique