chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
13 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Griftegård - Psalmbok

Chronique

Griftegård Psalmbok (EP)
Il y a des jours comme ça où on est blasé, voire plus que ça encore… Des jours où parfois, je me demande si les gens n'ont pas de la merde dans les oreilles. Vous prenez une majorité des dernières productions Doom trad' Cult de ces dernières années (Reverend Bizarre, Lord Vicar et cie…pour ne citer que les mêmes personnes) et vous pouvez tout jeter à la mer. Un vent suédois au nom Griftegard balaye presque tous ces groupes vers le large.

Psalmbook, cette première demo-EP ne passe pas tout à fait inaperçue. En effet, cette démo va d'abord être auto-produite (genre 80 copies Pro CDr glissées dans des pochettes en cuir bien classieuses) puis ré-éditée en vinyle, puis enfin en CD chez Vàn Records.
Que dire de cette démo-EP à part que c'est franchement une des meilleures productions Doom de ces dernières années… ou plutôt de cette année puisque véritablement disponible depuis 2009.

Musicalement parlant, nous avons affaire à du Doom Epic dans la veine d'un Isole, mais en plus lent et plus poussé sur le côté épique. Ce n'est cependant qu'avec un certain Warning - « Watching From a Distance » que la comparaison prend vraiment un sens, à la différence que les vocaux de Patrick Walker de Warning sont assez particuliers et peuvent parfois déplaire. Là, ce sont des vocaux très classiques sans pour autant tomber dans la banalité absolue.

La production, c'est du fait maison et plus précisément, c'est de l'enregistrement live, mais attention, il y a maison et maison… Ici, c'est de la cave de luxe. On sent que derrière le groupe, c'est pas des amateurs, et en effet puisque c'est ni plus ni moins que Ola, le boss de I Hate Records, derrière la guitare, les compositions et les textes. Pour ma part, je crois que c'est la première fois que j'entends une production aussi parfaite.
On retrouve quelques innovations pour le style et ce n'est pas pour nous déplaire, cependant ce n'est pas non plus la folie car c'est un sentier déjà emprunté par Warning, c'est-à-dire des harmonisations de guitares à outrance sur un tempo très lent et un chant très triste. Oui mais voilà, Griftegard ajoute également des choeurs typés orthodoxes, histoire de rendre les harmonisations encore plus riches et intéressantes, notamment sur le titre « Paul Gustave Dore », qui impose franchement le respect.

Tant de qualités au rendez-vous et si peu de musique à écouter sur cette EP… En effet, juste 18 petites minutes. C'est bien le seul défaut qu'on pourrait lui reprocher. Cependant le premier album, c'est pour le 11 septembre de cette année sur Vàn Records alors patience…

Rendez-vous dans 15 jours.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Griftegård
Doom Metal Epique de Luxe
2007 - Ván Records
notes
Chroniqueur : 4.75/5
Lecteurs : (1)  3.5/5
Webzines :   -

plus d'infos sur
Griftegård
Griftegård
Doom Epique de luxe - Suède
  

tracklist
01.   Charles Taze Russell
02.   Paul Gustave Dore

Durée : 18 min.

line up
parution
3 Août 2007

voir aussi
Griftegård
Griftegård
Solemn, Sacred, Severe

2009 - Ván Records
  

Cytotoxin
Gammageddon
Lire la chronique
The World I Knew
Fuck a 9-5 (EP)
Lire la chronique
Infinity
Hybris
Lire la chronique
Anasarca
Survival Mode
Lire la chronique
The Fatalist
Dark Ecriture (EP)
Lire la chronique
Dead Witches
Ouija
Lire la chronique
Black Metal in french : Les destructeurs
Lire le biographie
Formicarius
Black Mass Ritual
Lire la chronique
Bloody Rabbeat
Use Your Head (EP)
Lire la chronique
Dzö-nga
The Sachem's Tales
Lire la chronique
Wacken Open Air 2017
28 years louder than anythi...
Lire le live report
Expulsion
Nightmare Future (EP)
Lire la chronique
Once Awake
Ever So Cold
Lire la chronique
Contorsion
United Zombie Nation (U.z.N)
Lire la chronique
The Gault
Even as All Before Us
Lire la chronique
Hangman's Chair / Greenmachine
Hangman's Chair / Greenmach...
Lire la chronique
Dawn Of Disease
Ascension Gate
Lire la chronique
Nokturnal Mortum
Verity
Lire la chronique
Beneath
Ephemeris
Lire la chronique
Fall Of Summer 2017
Lire l'interview
The Midnight Ghost Train
Cypress Ave.
Lire la chronique
Cloven Hoof
Who Mourns For The Morning ...
Lire la chronique
Charnel Winds
Verschränkung
Lire la chronique
Desecresy
The Mortal Horizon
Lire la chronique
Venomous Maximus
No Warning
Lire la chronique
Mirrored in Secrecy : de l'autre côté du miroir
Lire l'interview
Profanity
The Art Of Sickness
Lire la chronique
Rings Of Saturn
Ultu Ulla
Lire la chronique
Human Magnet
A New Kind Of Start
Lire la chronique
Triumvir Foul
Spiritual Bloodshed
Lire la chronique