chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
23 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Necros - To An Endless Chaos...

Chronique

Necros To An Endless Chaos... (Démo)
Jadis invoqués en tant que Torment Pain, les Alsaciens prennent la forme de Necros en 2008. Mais c'est cette année que les choses s'accélèrent pour l'entité démoniaque avec un split en compagnie de Deviant Messiah, Harshness et Dunkelnacht puis un autre aux côtés des Bretons d'Abnorm dont la partie Necros, sortie également en autoproduction, nous intéresse aujourd'hui. Intitulée To An Endless Chaos... et comprenant quatre morceaux pour un peu plus d'un quart d'heure, la démo montre un groupe encore jeune et influençable mais qui sait déjà s'y faire.

Et qu'est-ce qu'il fait notre trio français? Avec un logo poisseux (terrible!), une pochette aussi sombre que les dix dernières saisons de l'OM et un titre prônant l'optimisme et la joie de vivre, vous ne voyez vraiment pas? Allez, je vous aide: Necros se vautre dans le death metal old-school, sale, sombre et blasphématoire avec la production qui va avec. Et devinez qui ça rappelle toutes ces joyeusetés? Incantation bien sûr. Le combo de Colmar rend d'ailleurs hommage à la bande à McEntee en fin de démo avec l'énorme "Anoint The Chosen" repris (un peu trop) fidèlement.

Mais attention, si Necros a une attitude résolument old-school, n'allez pas croire que son death est mou et lent. C'est en effet la période The Infernal Storm post-2000 qui semble influencer le plus les Français. Assez rapide dans l'ensemble donc, avec sa fournée réglementaire de blasts (sur "Bloody Throne" et "Gehenna" principalement), To An Endless Chaos... reste bien brutal et méchant. Evidemment, Necros a compris que l'ambiance était primordiale dans un album de death et c'est en toute logique que le groupe alterne ses passages rapides avec des mid-tempi et des séquences plus lentes et oppressantes ("To An Endless Chaos..." à 2'16 sublimée par une lead sombre et mélodique du plus bel effet, "Bloody Throne" à partir de 2'38). On rajoutera au tableau une basse présente quand il le faut (en particulier sur "Bloody Throne") et un chant growlé classique mais convaincant qui manque cependant encore un peu de profondeur.

Necros n'a pas encore le niveau de maîtrise et de composition d'un Incantation ou d'un Drawn & Quartered avec notamment quelques déchets au niveau des riffs mid-tempo ("To An Endless Chaos..." et ses harmoniques sifflées à 2'44, "Gehenna" à 1'10) et une ambiance pas aussi prenante que ses influences glorieuses mais on est clairement en présence d'un groupe au potentiel intéressant qui connait déjà bien ses bases. Et personnellement, ça me ravi qu'un groupe français pratique ce genre de death (le vrai). Les quatre titres s'avèrent ainsi bien trop courts et j'aurais volontiers échanger la reprise d'Incantation avec une autre composition maison. To be continued...

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
14/10/2009 08:35
Pour l'OM, tu peux même monter jusqu'à 15 hein ...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Necros
Death Metal
2009 - Autoproduction
notes
Chroniqueur : 3.5/5
Lecteurs :   -
Webzines : (1)  3.25/5

plus d'infos sur
Necros
Necros
Death Metal - France
  

tracklist
01.   To An Endless Chaos...
02.   Bloody Throne
03.   Gehenna
04.   Anoint The Chosen (Incantation Cover)

Durée : 16'17

line up
voir aussi
Necros
Necros
Procession Of Heretics (EP)

2012 - Gospels Of Death Records
  

Essayez aussi
Vomiting Corpses
Vomiting Corpses
Coma: The Spheres Of Innocence

1995 - Invasion Records
  
Horrendous
Horrendous
Ecdysis

2014 - Dark Descent Records
  
Vorage
Vorage
Vorage (Démo)

2015 - Hellthrasher Productions
  
Beyond
Beyond
Fatal Power Of Death

2013 - Iron Bonehead Productions
  
Skelethal
Skelethal
Deathmanicvs Revelation (EP)

2014 - Iron Bonehead Productions
  

Lustravi
Cult of the Blackened Veil
Lire la chronique
Moongates Guardian
...And in the Glade a Light...
Lire la chronique
Darkestrah
Turan
Lire la chronique
Atheist
Elements
Lire la chronique
Malevolentia
Répvblique
Lire la chronique
Gutter Instinct
Age Of The Fanatics
Lire la chronique
Solothus
No King Reigns Eternal
Lire la chronique
European Thought Patterns Tour 2016
Bodyfarm + Death To All
Lire le live report
We Are a Young Team #5
Celeste + Jakob + Thisquiet...
Lire le live report
De Paul Bostaph à Gene Hoglan
Jouer à The Small Metal World Experiment
Cadaveric Fumes
Dimensions Obscure (EP)
Lire la chronique
Deveikuth + Full of Hell + The Body
Lire le live report
Skelethal
Morbid Revelations (Compil.)
Lire la chronique
Aborted
Termination Redux (EP)
Lire la chronique
Kawir
Father Sun Mother Moon
Lire la chronique
October Tide
Winged Waltz
Lire la chronique
Korpiklaani + Moonsorrow
Lire le live report
Putrevore
Tentacles Of Horror
Lire la chronique
Cantique Lépreux
Cendres Célestes
Lire la chronique
Asgrauw
Krater
Lire la chronique
Mistur
In Memoriam
Lire la chronique
Crematory
Denial (Compil.)
Lire la chronique
Antimatter
The Judas Table
Lire la chronique
Goatess
Purgatory Under New Management
Lire la chronique
The Foreshadowing
Seven Heads Ten Horns
Lire la chronique
Abhomine
Larvae Offal Swine
Lire la chronique
Ihsahn
Arktis.
Lire la chronique
Post-Mortem
God With Horns
Lire la chronique
Prog
Jouer au blindtest
Witchthroat Serpent
Sang-Dragon
Lire la chronique