chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
33 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Deforge - Freedom Release

Chronique

Deforge Freedom Release (EP)
Freedom Release est le premier véritable disque de Deforge, groupe de death qui nous vient de l’autre coté des Alpes. Avec 6 titres (dont une outro) pour 30 min, on frôle le MCD mais c’est tout de même très honorable pour un début. Deforge pratique donc un death metal assez hybride. Il s’agit en effet d’une sorte de mix entre death floridien (pour le coté brutal et « originaire ») et thrash-death melodique à la suédoise. Le feeling death melodique est indéniable, cela se remarque tout de suite par les solos et les mélodies (« Vicious Circle », « Germinate ») assez bien trouvées. Toutefois, la double très marquée et les gros riffs rappellent que Deforge a bien appris son cours de death floridien. Coté voix on a affaire a un chant hurlé, mais retenu, pas vraiment criard, mais pas pour autant guttural, presque thrash.

La musique est ainsi assez variée et ne bourrine pas sans pour autant lasser, le groupe cherche a surprendre l’auditeur et a ne pas le laisser s’ennuyer (remarquez avec la durée du disque c’est un peu difficile). On notera ainsi par exemple la décélération doublée d’une mélodie au milieu de « Germinate », pour ensuite pouvoir repartir de plus belle.

Freedom Release est ainsi un bon premier véritable disque pour les italiens, relativement varié, proposant un bon mélange de gros death-qui-tâche et de thrash-death suédois. Le disque n’échappe pas pourtant à certaines imperfections, notamment sur les mélodies de guitare parfois imparfaites (le solo de « Mindless State par exemple »). Cela donne quand même un bon disque qui augure du bon si le groupe continue dans cette voie assez novatrice.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Deforge
Death metal
2003 - Temple of Noise
notes
Chroniqueur : 2.5/5
Lecteurs :   -
Webzines : (5)  3.45/5

plus d'infos sur
Deforge
Deforge
Death metal - 2001 - Italie
  

tracklist
01.   Vicious Circle  (05:56)
02.   Catch Hold  (05:21)
03.   Germinate  (04:45)
04.   Immortality  (05:25)
05.   Mindless State  (04:28)
06.   The Sense of Change  (04:28)

Durée : 30 min.

line up
Essayez plutôt
Unleashed
Unleashed
Where No Life Dwells

1991 - Century Media
  
7th Nemesis
7th Nemesis
Violentia Imperatrix Mundi

2006 - Autoproduction
  
Acarus Sarcopt
Acarus Sarcopt
Tarnation

2014 - Armée de la Mort Records
  
Aeon
Aeon
Path Of Fire

2010 - Metal Blade
  
Defaced
Defaced
Forging the Sanctuary

2015 - Rising Nemesis Records
  

Vardan
Nostalgia - Archive of Fail...
Lire la chronique
King Bee
All Seing Eye (EP)
Lire la chronique
Presumption
Presumption
Lire la chronique
The Spirit
Sounds From The Vortex
Lire la chronique
River Black
River Black
Lire la chronique
Enslaved
E
Lire la chronique
Kanashimi
Inori
Lire la chronique
Beastmaker
Lusus Naturae
Lire la chronique
Perihelion
Örvény
Lire la chronique
Monarch!
Never Forever
Lire la chronique
Maze Of Sothoth
Soul Demise
Lire la chronique
Canker
Earthquake
Lire la chronique
Under The Church
Supernatural Punishment
Lire la chronique
Bloody Alchemy pour l'album "Kingdom Of Hatred"
Lire l'interview
Sacroscum
Drugs & Death
Lire la chronique
Iron Age
The Saga Demos (Démo)
Lire la chronique
Black Country Communion
BCCIV
Lire la chronique
The Wrong Tour To Fuck With Europe 2017
Beyond Creation + Disentomb...
Lire le live report
Damnation Defaced
Invader From Beyond
Lire la chronique
Mjölnir
Magnet Vektor
Lire la chronique
Fall of Summer 2017
Lire le dossier
Body Count
Bloodlust
Lire la chronique
Aetherian
The Untamed Wilderness
Lire la chronique
Forn Valdyrheim
Reminisce Eternity (Rééd.)
Lire la chronique
FennrLANE : Le pourquoi du one-man-band
Lire l'interview
No Return
The Curse Within
Lire la chronique
Cannibal Corpse
Red Before Black
Lire la chronique
Resurgency
No Worlds... Nor Gods Beyond
Lire la chronique
Feral
Forever Resonating In Blood
Lire la chronique
Talv
Entering a Timeless Winter
Lire la chronique