chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
76 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Toumaï - Démo 4 titres

Chronique

Toumaï Démo 4 titres (Démo)
Commençons cette chronique par la Minute culturelle nécessaire de Mr Thrasho, featuring M.C. Wiki:
Toumaï est le surnom d'un crâne fossile de primate découvert en 2001 au Tchad.
Armé de cette information, puis confronté à la musique et à l'univers visuel assez orienté « L'armée des 12 singes » du groupe, il n'est pas rare que l'auditeur avisé se voit replongé dans les lointains échos du « Give a monkey a brain … » de Fishbone. En effet les provençaux de Toumaï pratiquent selon leurs dires un « psyché funk de la jungle » qui puise « ses racines dans tout ce qui groove à la sauce Rage Against the Infectious Peppers ». On est d'accord, en particulier pour la référence à Infectious Grooves. On pense aussi à d'autres influences revendiquées: Fishbone donc, mais aussi Primus, Mr Bungle, FFF, Psykup. Le groupe s'ébat ainsi joyeusement dans une fusion funk metal énergique, peut-être un peu moins furieusement metal que les références précédentes, mais toute aussi barrée et jouissive. D'ailleurs le groupe cite également parmi ses chouchous Philippe Katerine, Georges Brassens, Thomas Fersen, Portish Head, Ben Harper, Miles Davis … Bref, fans de Brodequin, c'est sympa d'être passés, mais la fête va commencer, donc si vous pouviez remballer la barbaque et virer votre pick-up du parterre de bégonias des voisins, ça nous irait droit au cœur …

Sur les 4 titres de cette 2nde démo, la guitare ne fait rien qu'à swinguer à grands coups de pédale à effet, la basse est livrée avec son trampoline de série, le batteur n'a de cesse de chatouiller son kit dans une bonne humeur rock/jazz'n'groove, le chanteur s'acharne sur son câble – qu'il réussit par conséquent à péter à intervalles réguliers … et Martin (remplacé depuis par Célia) s'en donne à cœur joie au piano rock, contribuant au passage pour une grande part à la « patte Toumaï », et permettant ainsi au groupe de se démarquer efficacement de ses références. Certes, cet ajout démétalifie un brin la musique (cherchez pas, ça ne se dit pas), mais cela assoit le groupe un peu plus confortablement dans la niche qu'il est en train de se forger à coups de bonne humeur et de bonne zic. Et pendant qu'on en est à faire le tour d'horizon des individualités, petit zoom sur Antoine qui brille tout particulièrement derrière le micro. Ses interventions se situent toujours entre le Woody Woodpecker Pattonien, le raggamuffin man sachant montrer les crocs et le chanteur pop/rock à tendances zébuloniennes. Qu'il se pare de tel masque vocal ou de tel autre, le bougre se livre régulièrement à de petits délires cartoonesques – ou juste bien barrés – (cf. le « solo » à 5:11 sur « Madness in Mind ») qui pimentent encore un peu plus le funk metal sur ressorts du groupe.

Des 4 morceaux, je retiendrai « Wikki Puppies » et « Madness in Mind » comme les 2 grosses réussites de la démo … Peut-être en partie parce que ce sont les plus metal (le premier des 2 titres finit même sur un plan thrash bien furieux, et le second se fend d'un hommage à l'Immigrant Song de Led' Zep') et les plus expérimentaux (« Madness in Mind » surtout, qui étend ses délires sur plus de 7 minutes). « Anachron » est plus purement funk (j'ai pensé à Jamiroquai parfois) – mais également plus « space ». Le morceau semble – à ce que j'en ai partiellement compris – développer l'histoire délirante d'un voyage dans le temps qui ne se passe pas tout à fait bien pour le protagoniste principal. « Raven » reste dans une approche « snap you' fingaz », mais il passe dans un mode plus léger et mélodico-tout mignon moins propice à l'agitation frénétique. Pour embrayer sur les moins roses des aspects de cette démo, on constatera que la prod – bien qu'elle laisse l'ensemble des protagonistes s'exprimer dans la plus limpide des cohabitations – manque encore de cojones… M'enfin le format et le budget expliquent aisément cela.

Pour conclure, cet amuse-gueule risque de vous donner drôlement faim, pourvu que vous soyez sensibles aux mots funk et groove, ou que vous soyez nostalgiques de la fusion du début des 90's. Notez dès à présent qu'un EP 6 titres est prévu pour l'année prochaine – et j'avoue avoir hâte d'entendre tout ça avec l'enrobage d'un gros son. De là à dire qu'il n'y a que Toumaï qui m'aille, il y a encore un pas que je ne franchirai pas, mais on est en bonne voie. Et je tiens à finir cette chro sur une citation pleine de bon sens d'Antoine qui, sur « Wikki Puppies », nous rappelle à juste titre cette vérité trop souvent négligée:

Dllrrrrrrit Pop-tou-pop
Dllrrrrrrit Pop-tou-P'hey!!!

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

4 COMMENTAIRE(S)

karotide citer
karotide
14/01/2010 17:43
http://superfresh.free.fr/ Un groupe dijonnais qui officiait aux alentours des annees 1998-1999 dans un style plutot funk/rap/metal (pas trop metal) mais qui sur scene se transformait en une vraie tuerie funk/fusion a pleurer de bonheur, ils ont sorti un live tire a peu d'exemplaire qu'un de mes potes avait achete lors d'un de leurs concerts dans notre ville. J'ai eu beau faire des pieds et des mains pour remettre la main sur ce cd live, aucun succes. J'ai commande leur cd studio mais c'etait une puree rap un peu datee...Life's a bitch !
cglaume citer
cglaume
14/01/2010 17:01
Super Fresh Babali ? Késako ?
karotide citer
karotide
14/01/2010 16:49
ca rappelle quelques souvenirs ce son, la basse sonne un peu comme celle de Ppz 30 et a la basse live tres tres funky d'un vieux live des Super Fresh Babali, et le reste est un joli melting pot qui aurait peut-etre merite d'etre un peu plus heavy =ne me tapez pas, je suis un incorrigible vieux gateux=

En tous cas, ca met la patate !
Vivement plus de titres !
cglaume citer
cglaume
13/01/2010 17:16
Des vidéos de:
* wikki puppies
* anachron
sont également dispo sur Youtube ...


AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Toumaï
Fusion funky
2009 - Autoproduction
notes
Chroniqueur : 3.75/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Toumaï
Toumaï
Fusion funky - France
  

tracklist
01.   Wikki Puppies
02.   Anachron
03.   Madness in Mind
04.   Raven

Durée : 21:51

line up
Dismal
遺·白
Lire la chronique
Krolok
Flying Above Ancient Ruins
Lire la chronique
Përl
Luminance (EP)
Lire la chronique
Endless Chaos
Paths To Contentment
Lire la chronique
French black metal : la relève
Lire le podcast
R.I.P.
Street Reaper
Lire la chronique
Fugazi
13 Songs (Compil.)
Lire la chronique
Midnight
Sweet Death And Ecstasy
Lire la chronique
Meyhnach
Non Omnis Moriar
Lire la chronique
Crypts Of Despair
The Stench Of The Earth
Lire la chronique
Urn
The Burning
Lire la chronique
Sombre Croisade
Balancier des âmes
Lire la chronique
Rebaelliun
Bringer Of War (The Last St...
Lire la chronique
Morse
Pathetic Mankind
Lire la chronique
Canine
The Uprising
Lire la chronique
Limbonic Art
Spectre Abysm
Lire la chronique
Degial
Predator Reign
Lire la chronique
Rude
Remnants
Lire la chronique
Anatomia
Cranial Obsession
Lire la chronique
Dawn Ray'd
The Unlawful Assembly
Lire la chronique
Embittered Spunk Cadaver
The Final Throes of our Dyi...
Lire la chronique
Demolition Hammer
Epidemic Of Violence
Lire la chronique
Eldamar
A Dark Forgotten Past
Lire la chronique
Heir pour l'album "Au Peuple De L'abîme"
Lire l'interview
Mortuary
Nothingless Than Nothingness
Lire la chronique
The Faceless
In Becoming A Ghost
Lire la chronique
Necrovorous
Plains Of Decay
Lire la chronique
Impureza
La Caída de Tonatiuh
Lire la chronique
Loading Data
Double Disco Animal Style
Lire la chronique
Also Sprach Zarathustra
LAIBACH
Lire le live report