chargement...

haut de page
47 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Mnemic - Mechanical Spin Phenomena

Chronique

Mnemic Mechanical Spin Phenomena
Après plusieurs coups d'essai, les danois de Mnemic sortent enfin leur premier album "Mechanical Spin Phenomena" et sous les couleurs de Nuclear Blast s'il vous plait. Alors autant vous dire que l'on a pas à faire ici à des amateurs nous proposant une musique commune sans consistance. Je serai même près à dire que Mnemic est un groupe audacieux tellement leur direction musicale pourrait paraître improbable...

En effet, le style de Mnemic vient au croisement de celui de Meshuggah et de l'industriel, ou comment intégrer du chant et de la mélodie dans des structures rythmiques d'une complexité quasi-mathématique moins ou encore moins mélodiques. Ces danois l'on fait et le résultat est plus que convaincant, enchaînant des riffs aussi puissants que techniques, surmontés par une voix tantôt chantée, tantôt hurlée, tirant plutôt vers le néo-métal. C'est d'ailleurs sur cet aspect de leur musique que vous pourriez buter car l'utilisation de ce type de voix n'est vraiment pas très commun pour un style aussi extrême. Leur musique regorge également d'arrangements en tous genres, certes plutôt discrets, mais qui contribuent à créer une ambiance froide et impersonnelle, un peu comme sur l'album culte (et c'est un minimum) "City" des canadiens de Strapping Young Lad. De plus, les morceaux sont plutôt longs (entre 4'40" et 8'00"), laissant largement le temps au combo d'installer l'ambiance de l'album. Si vous la trouvez, l'édition limitée vaut le détour et contient un remix de "Blood Stained", ainsi que (et c'est surtout pour cela qu'elle vaut le détour) le clip de "Ghost" (qui passe de 5'35" à 3'33" pour l'occasion), reflétant bien l'esprit de leur musique.

Côté prestation et production, vous pouvez vous attendre à quelque chose de carré et de peaufiné, du son ENORME au package magnifique (le CD est rouge !!! Ca fait vraiment classe). Et malgré la complexité des morceaux, vous vous doutez bien que pas une note ne dépasse : apparemment, les musiciens maîtrisent leur style et je pense qu'il y a peu de groupes qui peuvent se vanter de pouvoir jouer de telles choses. Et du fait de la complexité des morceaux et de la longueur de l'album (presque 55 minutes), une bonne dizaine d'écoutes attentives seront nécessaires pour en capter l'essence. Eh oui, c'est un peu comme pour un album de Meshuggah (en moins pire quand même) : au début on ne comprend rien, puis ça vient petit à petit :)

Même si cet album est réussi dans l'ensemble, je trouve que certains passages sont moyens et c'est un peu dommage au milieu d'un excellent morceau. C'est par exemple le cas sur "DB'XX'D" où le refrain craint un peu (à mon goût) alors que le reste est excellent. Même constat pour "Mechanical Spin Phenomenon" avec son intro moyenne, malgré de très bons riffs... Et à côté de tout ça, on a quand même des morceaux magnifiques à vous jeter contre les murs comme le single tout en puissance "Liquid", le haineux "Ghost", le malsain "Tattoos", ... Et l'album s'achève sur un magnifique morceau atmosphérique, quasi-instrumental, "Zero Gravity", vraiment très touchant, reprenant l'ambiance de l'album sur un tempo plus conventionnel.

Pas de doutes, Mnemic est un groupe prometteur, possédant son propre style et sa propre personnalité. C'est ce qui ressort de ce premier album qui témoigne déjà d'un énorme potentiel et d'une volonté de faire les choses en grand. Et même si tout n'est pas du même niveau, cet album vaut le détour, en attendant son petit frère qui j'espère, sera encore meilleur.
Notice: Object of class QueryTemplate could not be converted to int in /srv/www/deadEngine/class/Thrasho/StatPub/Collection.php on line 13

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour donner votre avis.

10 COMMENTAIRE(S)

citer
hostility
16/12/2008 14:17
1er opus et 1er claque, Mnemic c du lourd, du très lourd! et cette album est la pour mettre les pt sur les i. Tout est énorme sur cette album: la prod, les riffs, les samples, les vocaux. Clin d'oeil pour"Ghost" et "The naked and the dead" sublime. et merci Mircea pour tt ces put1 de riffs! (9/10)
kollapse citer
kollapse
08/05/2004
Tapez ici votre commentaire
c clair que c franchement du copier coller sur strapping , fear factory , peut etre meshuggah mais bon pas trop a mon gout et de toute maniere en (bcp) moins inspiré...bref j'ecoute de temps a autre mais c pas revolutionnaire a l'exception de 2-3 titres qui s'en sortent plutot bien , le reste est sympathique sans +...heureusement que le son de l'album est enorme pour rattraper un peu...--) dans le meme "genre" voir raunchy qui me semble bien plus interessant
nilux citer
nilux
06/05/2004
J'vois aussi une grosse influence mudvaynienne pour la voix.. J'aime pas trop ce groupe parceque j'ai l'impression qu'il ne fait que copier pour se faire un max de thunes [cf. le clip de liquid qui pue l'oseille..] Après j'me plante peut-être, mais dans ce cas c'est au groupe de nous prouver qu'ils ne font pas que du copitage Clin d'oeil
citer
pingu sanguinaire
30/04/2004
je trouve ça sympa à écouter, y'a des trucs pas trop mal fait, quand on met le son à fond ça ressort bien, mais de la à acheter le cd, y'a un grand pas que je ne franchirai pas.
sinon autant les influences meshuggah et ff sont présentes, autant la comparaison avec syl est pas tellement justifiée, et ça plombe un peu le groupe (les 2 autres aussi d'ailleurs).
13/20 pour ma part.
Dead citer
Dead
30/04/2004
note: 7.5/10
C'est vrai que j'ai pas mal accroché à cet album car je trouve le concept original. Mais je vois que ça n'est pas le cas de tout le monde Clin d'oeil
Xolotl citer
Xolotl
30/04/2004
"Alors autant vous dire que l'on a pas à faire ici à des amateurs nous proposant une musique commune sans consistance."
Hum... Ca c'est sûr, c'est pas des amateurs, ils maîtrisent... Mais pour ce qui est de la musique... "commune (et) sans consistance" sont malheureusement les adjectifs que je trouve les plus appropriés. C'est pas mauvais... c'est juste terriblement fade.
Dead citer
Dead
30/04/2004
note: 7.5/10
SYL, c'est clair qu'on le sent pas trop, mais il y a vraiment une ambiance froide et asceptisée comme sur "City".
Sinon, c'est un PREMIER album et c'est quand même plutôt pas mal pour un début je trouve Clin d'oeil
citer
FRançoi$
30/04/2004
J'ai trouvé ce cd vraiment bien, très bien fait. C'est certes pas très original, mais ça reste vraiment bien !
Hellswrath citer
Hellswrath
30/04/2004
Meshuggah, Meshuggah... 'faut le dire vite hein, c'est pas parce que ca syncope et que ça saccade que ça ressemble a du meshuggah.
'manque énormément de puissance ce dikse, trouvé-je...
au niveau du mix cité dans la chronique et dans le commentaire de Chris, c'est pareil, ca sent le Fear Factory a plein nez, mais le SYL... 'faut pas exagérer, ya du relent, pas plus....
Chris citer
Chris
30/04/2004
je n'ai pas accordé bcp d'écoutes à ce cd, mais il m'avait fortement ennuyé...ce mix de Fear Factory, Meshuggah and Strapping Young Lad m'a largement fait préféré les originaux..

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Pseudo :
Question anti-spam :
Dans quel groupe mythique joue Tom Araya ?
Commentaire :

Mnemic
Metal industriel technique
2003 - Nuclear Blast
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs : (13)  7.46/10
Webzines : (15)  7.42/10

plus d'infos sur

écoutez
vidéos
Ghost (edit)
Ghost (edit)
Mnemic

Extrait de "Mechanical Spin Phenomena"
  
Liquid
Liquid
Mnemic

Extrait de "Mechanical Spin Phenomena"
  

tracklist
01.  Liquid
02.  Blood Staind
03.  Ghost
04.  Db 'xx' D
05.  Tattoos
06.  The Naked And The Dead
07.  Closed Eyes
08.  Mechanical Spin Phenomenon
09.  Zero Gravity
10.  Blood Staind (Rhys Fulber´s Euphoric Recall Remix)

paroles
line up
achetez sur
thrashothèque
voir aussi
Mnemic
Mnemic
Demo 2000 (Démo)

2000 - Autoproduction
  
Mnemic
Mnemic
Mnemesis

2012 - Nuclear Blast
  
Mnemic
Mnemic
Passenger

2007 - Nuclear Blast
  
Mnemic
Mnemic
Sons Of The System

2010 - Nuclear Blast
  
Mnemic
Mnemic
Demo 2002 (Démo)

2002 - Autoproduction
  

chronique Chronique
Type O Negative
October Rust
chronique Chronique
Aposento
Aposento
chronique Chronique
Crimson Shadows
Kings Among Men
chronique Chronique
Force Of Darkness
Absolute Verb Of Chaos And Darkness (EP)
chronique Chronique
Unaussprechlichen Kulten
Baphomet Pan Shub-Niggurath
chronique Chronique
Oathbreaker
Eros|Anteros
chronique Chronique
Brutally Deceased
Black Infernal Vortex
dossier Dossier
SYLAK OPEN AIR 2014
interview Interview
The Rock Runners pour le Sylak Open Air 2014
report Live report
Sylak Open Air 2014
Benighted + Dew-Scented + Gojira + Misery Index...
chronique Chronique
Desecration
Cemetery Sickness
chronique Chronique
Deadlock
The Re-Arrival (Compil.)
chronique Chronique
Question
Doomed Passages
chronique Chronique
The Austrasian Goat
The Austrasian Goat
chronique Chronique
Bölzer
Soma (EP)
chronique Chronique
Letlive.
The Blackest Beautiful
chronique Chronique
Stutthof
And Cosmos From Ashes To Dust
chronique Chronique
Nuklear Frost
Subjugation
chronique Chronique
Tombs
Savage Gold
chronique Chronique
Diskord
Oscillations (EP)
chronique Chronique
5ML
Injection
chronique Chronique
God Macabre
The Winterlong
chronique Chronique
Dub Buk
Цвях
chronique Chronique
Crucifyre
Black Magic Fire
report Live report
Angel Du$t + Hard To Handle + Jack Move + Turnstile
chronique Chronique
Vermin Womb
Permanence (EP)
chronique Chronique
The Kilimanjaro Darkjazz Ensemble
From The Stairwell
chronique Chronique
Skogen
I döden
chronique Chronique
Insulters
We Are The Plague
chronique Chronique
Devour The Fetus
Cook'n'Roll