chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
75 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Nominon - Terra Necrosis

Chronique

Nominon Terra Necrosis
La machine de la mort Nominon est enfin lancée. Terminé les tensions au sein du groupe et les line-up à foison pour une carrière en dents de scie. Les Suédois désormais stables, marquent leur retour en 2005 par Recremation puis tout s'enchaînera : des critiques plutôt élogieuses, des concerts au côté de grands noms (tournée européenne en compagnie de Vital Remains) et une envie de créer un death metal de plus en plus redoutable. Le label Pulverised Records en profitera pour ressortir les démos, reprises et chutes de studio du quintet sur la compilation Remnants of a Diabolical History. Début 2007, Nominon remplace son bassiste et retourne une nouvelle fois au Necromorbus Studio (Watain, Demonical, Funeral Mist) pour enregistrer son troisième album Terra Necrosis.

Ceux ayant écouté Recremation ou tout simplement lu ma chronique liée, vous pouvez d'ors et déjà reprendre tous les adjectifs associés à leur musique. Nominon réitère dans son death metal aux racines suédoises des années 90 mais remis à la brutalité « straight in your face » du jour. Sauf qu'ici le groupe lève la barre de l'efficacité un bon niveau au-dessus ! L'ombre de Diabolical Bloodshed planait encore sur Recremation et l'on sentait un potentiel relativement sous exploité. Ici ces riffs sombres à la limite du black (au nombre de notes dérisoires) et à réveiller un cimetière entier, sont clairement à inscrire dans les annales du genre (« Black Chapel » ou le final de « Among The Beasts & Ancient Slumber » et son accélération orgasmique) ! Les quelques soucis de coffre du grogneur Daniel Garptoft sont totalement gommés, les hurlements du faucheur sont puissants et nettement plus relâchés (« Ebola ») à l'image du batteur jouant sur les tempi (« Life Exctinct », « Tabula Rasa ») ou bourrinant tout simplement sans aucune concession (argh ce « Ebola » ! Ou bien les 2 minutes de « Hell Above » !).

Au-delà de cet aspect des plus primaires mis en avant (merci la production exemplaire), les compositions solides de Juha Sulasalmi regorgent toujours de moult subtilités et surtout d'une atmosphère noire des plus savoureuses. Nombreux sont d'ailleurs les groupes de cette scène à délivrer un death metal aseptisé. Nominon lui, arrive aussi bien à pondre une musique directe pourtant réfléchie et à vous enivrer par son univers sorti tout droit de la tête d'un psychopathe délogé des enfers. Tout semble ainsi faire rivaliser Terra Necrosis et son aîné Diabolical Bloodshed. Malheureusement comme sur l'opus précédent Recremation, la galette perd légèrement en impact la moitié enfilée. Certains titres auraient certainement pu être raccourcis et délivrer la purée sans quelconque embellissement pas foncièrement indispensable. Et encore une fois, impossible de ne pas penser à la comparaison d'un Diabolical Bloodshed.

Terra Necrosis est certainement ce qu'il se fait de mieux actuellement en death metal suédois. Certes Nominon n'aura rien inventé mais il reste l'archétype même de ce que doit être le death metal : un condensé de morbide, de crasse et de passages à vous ressortir vos pulsions les plus meurtrières ! Si Diabolical Bloodshed n'était pas sorti huit ans plus tôt et que ce Terra Necrosis ne subissait pas quelques baisses de rythmes, inutile de dire Nominon aurait sorti l'album ultime. Prochainement peut-être ? Qui sait ?

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

4 COMMENTAIRE(S)

Mitch citer
Mitch
15/06/2017 22:24
note: 8/10
Ressorti il y a quelques jours, la suite logique arrive cet automne avec Chronophagia (trois ex-Nominon) :

Démo

Miam !
Solo Necrozis citer
Solo Necrozis
26/06/2010 17:16
Ah ouais cet album qu'on m'a offert juste parce qu'il y avait "Necrosis" dans le titre! Je vais le dépoussiérer et le me le repasser, j'ai plus vraiment de souvenir de ce que c'est.
Keyser citer
Keyser
22/06/2010 12:43
note: 7.5/10
Un bien bon album de death suédois comme je les aime à la fois sombre et bien burné (mes titres préférés sont d'ailleurs ceux qui blastent).
Squirk citer
Squirk
22/06/2010 11:44
Mon album favoris de ce que j'ai écouté de Nominom, mais j'écouterais Diabolical Bloodshed qui est, d'après toi, meilleur. En tout cas, très bon album !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Nominon
Death Metal
2007 - Konqueror Records
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (2)  7.5/10
Webzines : (12)  7.69/10

plus d'infos sur
Nominon
Nominon
Death Metal - 1993 - Suède
  

écoutez
tracklist
01.   Release In Death
02.   Arcanum
03.   Black Chapel
04.   Ebola
05.   Among The Beasts & Ancient Slumber
06.   Life Extinct
07.   Tabula Rasa
08.   Hell Above
09.   Bane Appetite
10.   The Infernal Voyage

line up
parution
17 Avril 2007

voir aussi
Nominon
Nominon
Monumentomb

2010 - Deathgasm Records
  
Nominon
Nominon
The Cleansing

2012 - Deathgasm Records
  
Nominon
Nominon
Diabolical Bloodshed

1999 - X-Treme Records
  
Nominon
Nominon
Recremation

2005 - Konqueror Records
  

Essayez aussi
Bolt Thrower
Bolt Thrower
...For Victory

1994 - Earache Records
  
Demonical
Demonical
Hellsworn

2009 - Cyclone Empire
  
Behemoth
Behemoth
Zos Kia Cultus
(Here and Beyond)

2002 - Avantgarde Music
  
Lost Soul
Lost Soul
Scream Of The Mourning Star

2000 - Relapse Records
  
Totten Korps
Totten Korps
Supreme Commanders Of Darkness

2015 - Apocalyptic Productions
  

Dismal
遺·白
Lire la chronique
Krolok
Flying Above Ancient Ruins
Lire la chronique
Përl
Luminance (EP)
Lire la chronique
Endless Chaos
Paths To Contentment
Lire la chronique
French black metal : la relève
Lire le podcast
R.I.P.
Street Reaper
Lire la chronique
Fugazi
13 Songs (Compil.)
Lire la chronique
Midnight
Sweet Death And Ecstasy
Lire la chronique
Meyhnach
Non Omnis Moriar
Lire la chronique
Crypts Of Despair
The Stench Of The Earth
Lire la chronique
Urn
The Burning
Lire la chronique
Sombre Croisade
Balancier des âmes
Lire la chronique
Rebaelliun
Bringer Of War (The Last St...
Lire la chronique
Morse
Pathetic Mankind
Lire la chronique
Canine
The Uprising
Lire la chronique
Limbonic Art
Spectre Abysm
Lire la chronique
Degial
Predator Reign
Lire la chronique
Rude
Remnants
Lire la chronique
Anatomia
Cranial Obsession
Lire la chronique
Dawn Ray'd
The Unlawful Assembly
Lire la chronique
Embittered Spunk Cadaver
The Final Throes of our Dyi...
Lire la chronique
Demolition Hammer
Epidemic Of Violence
Lire la chronique
Eldamar
A Dark Forgotten Past
Lire la chronique
Heir pour l'album "Au Peuple De L'abîme"
Lire l'interview
Mortuary
Nothingless Than Nothingness
Lire la chronique
The Faceless
In Becoming A Ghost
Lire la chronique
Necrovorous
Plains Of Decay
Lire la chronique
Impureza
La Caída de Tonatiuh
Lire la chronique
Loading Data
Double Disco Animal Style
Lire la chronique
Also Sprach Zarathustra
LAIBACH
Lire le live report