chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
24 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Setherial - Ekpyrosis

Chronique

Setherial Ekpyrosis
Autant le dire de suite ce nouvel album m'a cueilli à froid ! Setherial, dont je n'attendais plus rien depuis de nombreuses années alors que le groupe m'avait soufflé avec de majestueux tunnels black metal de plus de 12 minutes sur son somptueux premier album et une haine magnifiquement mise en musique sur les deux suivant (« Lords Of The Nightrealm » et « Hell Eternal »), m'avait ensuite lassé puis ennuyé sur « Endtime Divine » et « Death Triumphant ». Si ces deux albums sonnaient de façon plutôt correcte, ils étaient clairement les œuvres trop prévisibles d'un groupe ayant visiblement enclenché le mode de composition automatique.

Certain de retrouver le groupe dans ce confort de travail peu excitant pour l'auditeur un tant soit peu exigeant, je me suis trouvé à mon agréable surprise confronté à des morceaux d'une très grande richesse, un riffing classieux, et un sens de la composition à toute épreuve fascinant mes oreilles qui n'en attendaient pas (plus) tant. Je suis captivé, absorbé, les minutes défilent et tout se déroule sans le moindre accroc, le groupe nous gave de subtilités, d'arrangements parfaitement ajustés, d'harmonies magiques, touchantes et de breaks incessants. Le fantastique « A World In Hell » et son montage chaotique ouvre le bal, il me surprend, Setherial se métamorphose devant mes yeux et je suis aussitôt conquis par l'effort fourni.
Un peu moins violent peut être, un peu plus complexe certainement, ce que le groupe pourrait perdre en blasts (même s'ils dominent globalement les débats), il le gagne en densité, en consistance, en intérêt et en variété. Exit la linéarité brutale et jouissive de « Hell Eternal », oubliées les facilités d'un « Death Triumphant » peu inspiré, Setherial en 2010 décide de franchir un nouveau palier et progresse avec une aisance insolente à tous les niveaux.

Cet album tout feux touffu permet également de retrouver ce feeling précieux, devenu trop rare, dans lequel baignaient les productions du début des années 90 à l'aide de mesures grandioses dont regorgent chacun des 8 titres. « Ekpyrosis » et ses mélodies vicieuses dignes d'un Abigor des grandes nuits, la fin solennelle de « The Mournful Sunset Of The Forsaken », l'agressivité séraphique de « Celestial Remains Of The Cosmic Creation », le thème central massif et imposant du morceau « Enemy Of Creation » dont la fin épique laisse apparaître un Setherial grandiose au son plus ambiancé, etc, etc. Chaque seconde de cet album se savoure avec jubilation tant le black metal des Suédois est ciselé avec soin et virtuosité.

Félicitations également au groupe pour ne pas avoir cédé à la facilité et d'oser, par les temps qui courent, proposer un son de batterie qui permet à la batterie de sonner…comme une batterie. La production dans son ensemble restitue parfaitement le travail de composition et d'interprétation des musiciens tout en restant pure et naturelle. Ekpyrosis ne sent pas le plastique.

Après quelques releases en demi teinte, Setherial, audacieux et magistralement maître de son Art obscur, pourrait sortir victorieux d'une année 2010 en laissant la concurrence très loin derrière. Et simplement parce que bon nombre de mes confrères sur la toile ont depuis plusieurs années galvaudé cette expression au point de la délester de tout son poids, je ne qualifierai pas cette galette de « chef d'œuvre » et me contenterai de dire qu' Ekpyrosis est assurément un album magnifique qui mériterait largement de marquer son époque.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

3 COMMENTAIRE(S)

Invité citer
Kriss
02/11/2014 19:35
Un album pas mal , la moyenne quoi! Mais on est loin des chefs d'oeuvres "lords of the nightrealm" et " hell eternal", des pures références en black brutal avec des riffs d'enfer et une ambiance morbide et malsaine qu'on se croirait dans le cerceuil avec le cadavre! A quand la relève dans les années 2010??? ( a part MARDUK)!!!!!!
Chris citer
Chris
26/07/2010 16:56
NightSoul a écrit : J'ai trouvé l'album vraiment pas mal mais ça manque sérieusement d'originalité par moments. J'ai l'impression d'entendre les derniers Naglfar voire même Profundi par moments. Sinon j'avoue ça reste parfaitement exécuté mais je me suis assez vite ennuyé en fait... Les compos sont pseudo alambiquées je trouve. Complexes ? Bof... Pour le style on a vu mille fois mieux... Je suis assez d'accord pour le choix de la production sinon. Dommage j'attendrai plutôt les nouveaux Naglfar et Profundi (s'ils sortent un jour...).

Fin d'année le Naglfar!
NightSoul citer
NightSoul
26/07/2010 13:15
note: 6/10
J'ai trouvé l'album vraiment pas mal mais ça manque sérieusement d'originalité par moments. J'ai l'impression d'entendre les derniers Naglfar voire même Profundi par moments. Sinon j'avoue ça reste parfaitement exécuté mais je me suis assez vite ennuyé en fait... Les compos sont pseudo alambiquées je trouve. Complexes ? Bof... Pour le style on a vu mille fois mieux...
Je suis assez d'accord pour le choix de la production sinon. Dommage j'attendrai plutôt les nouveaux Naglfar et Profundi (s'ils sortent un jour...).

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Setherial
Black Metal
2010 - Regain Records
notes
Chroniqueur : 9.5/10
Lecteurs : (6)  7.33/10
Webzines : (20)  7.48/10

plus d'infos sur
Setherial
Setherial
Black Metal - 1993 - Suède
  

vidéos
A World In Hell
A World In Hell
Setherial

Extrait de "Ekpyrosis"
  

tracklist
01.  A World In Hell
02.  Ekpyrosis
03.  The Mournful Sunset Of The Forsaken
04.  The Devouring Eye
05.  Subsequent Emissions From A Frozen Galaxy
06.  Thoughts Of Life They Wither
07.  Celestial Remains Of The Cosmic Creation
08.  Enemy Of Creation

Durée : 44:39

line up
parution
14 Juin 2010

voir aussi
Setherial
Setherial
Death Triumphant

2006 - Regain Records
  

Essayez aussi
Arizmenda
Arizmenda
Within the Vacuum of Infinity

2009 - Crepusculo Negro
  
Vreid
Vreid
Pitch Black Brigade

2006 - Tabu Recordings
  
Duszę Wypuścił
Duszę Wypuścił
Ludowy nihilizm absolutny (EP)

2010 - Devoted Art Propaganda
  
Sa Meute
Sa Meute
50 contre 1

2006 - Stronghold Diaphora
  
Behemoth
Behemoth
Pandemonic Incantations

1998 - Solistitium Records
  

Bereft of Light
Hoinar
Lire la chronique
Gone In April
Threads of Existence
Lire la chronique
Avslut
Deceptis
Lire la chronique
Savage Master
Creature Of The Flames (EP)
Lire la chronique
Gevlerkt
De Grote Sterfte
Lire la chronique
Doedsvangr
Satan ov Suns
Lire la chronique
Mindwarp
A Cold Black Day
Lire la chronique
Anguish
Magna Est Vis Siugnah
Lire la chronique
Dominant
The Summoning (EP)
Lire la chronique
The Ugly
Thanatology
Lire la chronique
Vardan
Nostalgia - Archive of Fail...
Lire la chronique
Z Family
Chapter II : Origin
Lire la chronique
Autopsy
Puncturing The Grotesque (EP)
Lire la chronique
Life Of Agony
River Runs Red
Lire la chronique
Mortis Mutilati
The Stench of Death
Lire la chronique
Pissgrave
Suicide Euphoria
Lire la chronique
Disfuneral
Disfuneral (EP)
Lire la chronique
Harakiri for the Sky
Arson
Lire la chronique
I I (Infernal Invocation) / Lihhamon
Miasmal Coronation (Split-CD)
Lire la chronique
(Faire) découvrir le Black Metal !
Lire le podcast
Morbid Angel
Kingdoms Disdained
Lire la chronique
Unhuman
Unhuman
Lire la chronique
False Gharial
Birth (EP)
Lire la chronique
Watain
Trident Wolf Eclipse
Lire la chronique
Holmgang
Dømt til døden
Lire la chronique
Iphicrate
Résurgence (EP)
Lire la chronique
Sublime Cadaveric Decomposition
Raping Angels in Hell
Lire la chronique
Condition Critical
Extermination Plan
Lire la chronique
Necrophobic
Mark Of The Necrogram
Lire la chronique
Almyrkvi
Umbra
Lire la chronique