chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
43 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

King Of Asgard - Fi'mbulvintr

Chronique

King Of Asgard Fi'mbulvintr
Deux mois après avoir dévoilé son nouveau poulain « givré » Istapp, les Allemands de Metal Blade remettent le couvert Viking suédois (étiquette du label) à la thématique du grand froid. Et pas n'importe lequel. King Of Asgard compte dans ses rangs le bassiste fondateur de Thy Primordial (Jonas Albrektsson) ainsi que le batteur géniteur de Dawn (Karsten Larsson)! Le frontman et tête pensante du groupe, Karl Beckman, est un peu moins connu que ses frères d'armes. Le bonhomme désireux de reprendre le viking/black de son ancien groupe Mithonyn, formera King Of Asgard en 2008 avec des musiciens qu'il connaît déjà bien (ils ont plusieurs groupes en commun), puis sortira une démo début 2009. Les relations de Karsten Larsson avec Metal Blade (via son groupe Falconer), permettront à King Of Asgard de signer sans trop de mal sur l'imposant label. Les Suédois partiront alors enregistrer leur premier album Fi'mbulvintr (hiver de trois ans précédant le Ragnarök dans la mythologie nordique) au Sonic Train Studios, chez le ressuscité Andy La Rocque.

Le splendide artwork d'Ola Larsson (Seance, Thy Primordial) en dit déjà long sur le contenu. Comme Istapp l'atmosphère est à l'absence totale de soleil et les effets escomptés sont ma foi, plutôt efficaces. A l'instar de leurs camarades de Metal Blade, difficile cela dit de bien percevoir le côté folk/viking (promu par leur label) d'un Moonsorrow ou d'un Thyrfing si ce n'est dans les vers suédois graves et puissants de Karl Beckman. Pas vraiment le style pour danser hydromel à la main dans son Drakkar et chevaucher de jeunes paysannes. La thématique ressentie est plus guerrière, à écouter le regard vers la mer Baltique, cheveux blonds au vent et la main sur son épée (« The Last Journey »). Fi'mbulvintr se rapprocherait d'avantage de la scène black/death mélodique suédois, aux fortes sonorités parfois d'un Lord Belial (Andy La Rocque oblige). Au programme, leads mélodiques entêtants à foison (tremoli sur chaque titre)! Les deux hits d'ouverture, « Never Will You Know Of Flesh Again » (et cette basse vibromassante orgasmique en guise d'intro), « Wrath Of God » (typée Mörk Gryning), « Day Of Sorrow », « Lingering A Sacred Ground » (typée Naglfar), « Strike Of The Hammer » (tout droit sorti d'un The Black Curse)… Bref, l'adepte de ces jolies mélodies suédoises enneigées sera clairement aux anges (mon cas).

Fi'mbulvintr est composé des titres de leur démo Prince of Märings ainsi que quelques nouveaux morceaux (13 au total) pour un peu moins d'une heure de metal léché. Le client en aura assurément pour son argent, le brûlot possédant des compositions excessivement fouillées (structures, passages instrumentaux, arrangements…) et suffisamment savoureuses (« je vais me mettre une petite laine tient ! »). Ajoutez à ça une rythmique excellente et variée pour enfoncer le clou. Ou pas. King Of Asgard a parfois trop voulu en faire, quelques longueurs se ressentent et essoufflent malencontreusement la galette (le duo « Snake Tongue » / « Brethren Of The North », « Heroes Of Brigade »). Mais rien qui ne porte vraiment atteinte à la qualité de galette, les 13 titres demeurent relativement fluides et passent sans encombre. On regrettera surtout ce brin d'émotion qui colle aux styles pratiqués (les derniers Cor Scorpii et Mistur n'arrivent pas à quitter mon esprit) et qui aurait pu pousser ce Fi'mbulvintr jusqu'au Vahlhöll.

Fi'mbulvintr ou la première grosse surprise pour cette année 2010 pour ma part. On aurait tout de même apprécié ressentir l'émotion que sous entend le style pratiqué et éviter certaines baisses de régimes quelque peu grinçantes. Pour le reste, c'est carré au possible et finement composé, tout en restant foutrement efficace pour ceux vénérant les leads mélodiques suédois 90's. On espère un avenir radieux pour King Of Asgard car si la bande continue dans ce sens, le prochain album risque de faire de gros dégâts.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Chris citer
Chris
26/08/2010 12:36
C'est pour moi ça!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
King Of Asgard
Viking/Black/Death mélodique
2010 - Metal Blade
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs :   -
Webzines : (12)  7.78/10

plus d'infos sur
King Of Asgard
King Of Asgard
Viking / Black / Death - Suède
  

tracklist
01.   Intro
02.   Einhärjar
03.   Vämods Tale
04.   The Last Journey
05.   Never Will You Know Of Flesh Again
06.   Wrath Of The Gods
07.   Snake Tongue
08.   Brethren Of The North
09.   Day Of Sorrow
10.   Lingering A Sacred Ground
11.   Heroes' Brigade
12.   Strike Of The Hammer
13.   Fi'mbulvintr (Outro)

line up
parution
16 Août 2010

voir aussi
King Of Asgard
King Of Asgard
...to North

2012 - Metal Blade
  
King Of Asgard
King Of Asgard
Karg

2014 - Metal Blade
  

Night Demon
Curse Of The Damned
Lire la chronique
Marilyn Manson
The Pale Emperor
Lire la chronique
Legion Of Andromeda
Iron Scorn
Lire la chronique
Finsterforst
Mach dich frei
Lire la chronique
Thulcandra
Ascension Lost
Lire la chronique
Num Skull
Ritually Abused
Lire la chronique
Totem Skin
Still Waters Runs Deep
Lire la chronique
Leviathan
True Traitor, True Whore
Lire la chronique
Ethereal
Opus Aethereum
Lire la chronique
Quel format de musique achetez-vous le plus ?
Pour ceux qui achètent ou pas
Voir le sondage
Macabre
Dahmer
Lire la chronique
Sinmara
Aphotic Womb
Lire la chronique
Irkallian Oracle
Grave Ekstasis
Lire la chronique
Amenra
Mass V
Lire la chronique
Bilan 2014
Lire le bilan
Darkall Slaves
Transcendental State Of Abs...
Lire la chronique
Vardan
Verses from Ancient Times
Lire la chronique
Mudbath
Corrado Zeller
Lire la chronique
Hate Storm Annihilation
Storm of Flames
Lire la chronique
Archgoat
The Apocalyptic Triumphator
Lire la chronique
Athanatos
Unholy Union (Démo)
Lire la chronique
De Hellhammer à Nicholas Barker
Jouer à The Small Metal World Experiment
Horrendous
Sweet Blasphemies (Rééd.)
Lire la chronique
Entretien avec Mondkopf
Lire l'interview
Marduk
Frontschwein
Lire la chronique
Hateful Abandon
Famine (Or Into The Bellies...
Lire la chronique
Jute Gyte
Discontinuities
Lire la chronique
Ten Masked Men
Revenge Of The Ten Masked Men
Lire la chronique
American Heritage
Prolapse
Lire la chronique
Slugdge
Gastronomicon
Lire la chronique