chargement...

haut de page
56 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Within The Ruins - Invade

Chronique

Within The Ruins Invade
Within The Ruins lance la marche du deathcore mélodique technique et polyrythmique de cette année 2010 au grand bonheur des adeptes (et au grand dam des détracteurs). Un an et demi seulement après leur première offrande Creature, la bande du Massachussets voit son effectif presque entièrement changé. Restent à la barre les deux fondateurs du groupe, à savoir le guitariste et le batteur. Toujours chez Victory Records, les bonhommes iront recruter le reste des musiciens puis partiront enregistrer leur prochain brûlot. Sang neuf pour le renouveau de Within The Ruins ?

Allergiques aux moult saccades façon Meshuggah (ou « Gilles de la Tourette ») et aux mélodies « Nintendo » (un son pas franchement naturel) jouées les doigts croisés, il vaut mieux fuir cette deuxième galette des Américains de Within The Ruins ! Car dans ce genre récent mis en avant par les poulains de Sumerian Records, Within The Ruins place à l'heure actuelle certainement la barre la plus haute. Le groupe reprend en effet les bases de son prometteur Creature et ira accentuer tous ses aspects. Ne vous fiez d'ailleurs pas à leur single éponyme, sorte d'intrus de la galette (titre le plus direct) car relativement « simpliste » dans sa structure. Préparez donc bien le suppo doliprane pour tenter d'analyser les compositions, les musiciens ont complexifié avec acharnement leurs algorithmes musicaux. L'écoute désintéressée d'Invade ne fonctionnera pas, un minimum d'effort sera plus que nécessaire sous peine de nager dans la surenchère de breaks (« Crossbuster » et « Feast Or Famine » en tête) et ainsi de complètement décrocher. L'arrivée du nouveau guitariste n'est clairement pas étrangère au « surboostage » du niveau des compositions. La pléiade de leads, trémolos et soli techniques étant plutôt ahurissante ! Les deux titres instrumentaux injouables « Ataxia » et « Roads » (plein les mirettes) étant un fort bon exposé. Du côté des mélodies entêtantes je vous laisse le soin d'écouter « Red Flagged », « Invade », « Crossbuster » ou « Oath » : encore un excellent cru !

J'aurais aimé vous faire une chronique un chouilla différente de Creature avec de nouveaux adjectifs, malheureusement aucune innovation du côté Within The Ruins, le groupe ne fait qu'affûter son style déjà connu. L'impression de réentendre leur première galette en plus « chiadée » ne pourra s'ôter de notre esprit. On aurait certainement aimé plus de titres directs dans la veine de Creature ou du titre éponyme que ce surplus technique, étonnant certes, mais peu accrocheur par moment et plus éprouvant qu'autre chose. Le chant monocorde du nouvel hurleur n'aidant pas le schmilblick malgré une prestation plus que correcte. L'ajout d'un léger côté progressif à l'instar d'un After The Burial ou d'un Born Of Osiris aurait pu surélever le disque. On sent le potentiel énorme de Within The Ruins, il leur reste à canaliser toute cette énergie et à tenter d'innover. Enfin on regrettera encore un jeu de batterie, certes très physique, mais pas aussi impressionnant que l'astiquage de manche des gratteux.

Creature amélioré, Invade confirme la maîtrise du style de Within The Ruins par un lot de passages infaisables et méchamment mélodiques. La concurrence a de quoi se démener ! Du fait d'une musique des plus alambiquées, l'auditeur devra être bien attentif sans quoi de la bouillie cacophonique en ressortira. Dommage que le groupe n'ait pas osé quelques expérimentations ici et là, à la manière de leurs concurrents de Sumerian Records. L'album aurait fait des dégâts considérables. Reste qu'en cette année plutôt morose, Invade devrait ravir au plus haut point les disciples du genre. Achat donc plus que recommandé par votre sauveteur Suédois.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour donner votre avis.

6 COMMENTAIRE(S)

Jimmy Jazz citer
Jimmy Jazz
19/11/2011 00:32
note: 7.5/10
Album un peu gâché par la prod' trop synthétique, un manque de "feeling" dans l'exécution, et quelques longueurs sur certains passages rythmique. Bon disque mais sans plus finalement.
Jimmy Jazz citer
Jimmy Jazz
05/12/2010 23:49
note: 7.5/10
Après quelques écoutes je n'ai pas encore de note définitive à mettre mais une chose est sur, "Invade" sauve l'honneur du Deathcore mélodique technique en cette année 2010...
DR.Jkl citer
DR.Jkl
30/11/2010 14:56
Je ne connaissais pas du tout, Red Flagged poutre bien!
Mitch citer
Mitch
15/09/2010 15:14
note: 8/10
Ah tiens je connais pas ! Même label que Son Of Aurelius + très bonnes chroniques (BTBAM souvent cité) : je m'écoute ça ce soir ! Clin d'oeil
Invité citer
Sly
15/09/2010 14:46
Bien meilleur que "Creature"c 'est evident, ca creuse plus héhé!! .Mitch t'as eouté le dernier The Contortionist? petite kro? ^^
donvar citer
donvar
04/09/2010 17:05
note: 8/10
On dit merci Mitch!
Ce "Invade" est effectivement plus travaillé sur les leads, harmonies des grattes etc...Encore quelques écoutes pour savoir si je le préfére à "Creatures"... Headbang
Reste plus qu'à chroniquer le dernier All Shall Perish qui commence même à dater!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Pseudo :
Question anti-spam :
Dans quel groupe mythique joue Tom Araya ?
Commentaire :

Within The Ruins
Deathcore mélodique technique
2010 - Victory Records
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (4)  8.63/10
Webzines : (13)  6.27/10

plus d'infos sur
Within The Ruins
Within The Ruins
Deathcore mélodique technique - Etats-Unis
  

écoutez
vidéos
Invade
Invade
Within The Ruins

Extrait de "Invade"
  
Versus
Versus
Within The Ruins

Extrait de "Invade"
  

tracklist
01.   Designing Oblivion
02.   Versus
03.   Behold The Harlot
04.   Red Flagged
05.   Invade
06.   Ataxia
07.   Cross Buster
08.   Feast Or Famine
09.   Oath
10.   The Carouser
11.   Roads

line up
parution
31 Août 2010

voir aussi
Within The Ruins
Within The Ruins
Elite

2013 - eOne Music
  
Within The Ruins
Within The Ruins
Phenomena

2014 - eOne Music
  
Within The Ruins
Within The Ruins
Omen (EP)

2011 - Victory Records
  
Within The Ruins
Within The Ruins
Creature

2009 - Victory Records
  

Essayez aussi
Veil Of Maya
Veil Of Maya
Eclipse

2012 - Sumerian Records
  
Veil Of Maya
Veil Of Maya
The Common Man's Collapse

2008 - Sumerian Records
  
With Passion
With Passion
What We See When We Shut Our Eyes

2007 - Earache Records
  
Conducting From The Grave
Conducting From The Grave
When Legends Become Dust

2009 - Sumerian Records
  
With Passion
With Passion
In the Midst of Bloodied Soil (EP)

2005 - Earache Records
  

chronique Chronique
Blut Aus Nord
Memoria Vetusta III
(Saturnian Poetry)
chronique Chronique
Woodtemple
Forgotten Pride
chronique Chronique
Ævangelist
Writhes in the Murk
chronique Chronique
Vomiting Corpses
Coma: The Spheres Of Innocence
chronique Chronique
In Flames
Siren Charms
chronique Chronique
Nightbringer
Ego Dominus Tuus
chronique Chronique
1349
Massive Cauldron of Chaos
dossier Dossier
Fall Of Summer 2014
chronique Chronique
Bastard Feast
Osculum Infame
chronique Chronique
Myrkur
Myrkur (EP)
chronique Chronique
Mitochondrion
Antinumerology (EP)
chronique Chronique
Musk Ox
Woodfall
chronique Chronique
Terminal Death
Terminal Death (Compil.)
chronique Chronique
Амезарак
Daemonolatreia
chronique Chronique
Royal Blood
Royal Blood
chronique Chronique
Darkspace
Dark Space III I
dossier Dossier
Kill-Town Death Fest 2014 / The Funeral Edition
chronique Chronique
1349
Hellfire
report Live report
No Compromise Metal Fest 2
Bulldozing Bastard + Crystal Viper + Eliminator...
chronique Chronique
Pulling Teeth
Martyr Immortal
chronique Chronique
Mortuus
Grape of The Vine
chronique Chronique
The Haunted
Exit Wounds
chronique Chronique
Petrychor
Makrokosmos
chronique Chronique
Dark Funeral
The Secrets Of The Black Arts
chronique Chronique
Horn Of The Rhino
Summoning Deliverance
chronique Chronique
Stryvigor
Забуте віками
(Forgotten by Ages)
chronique Chronique
Immortal
Battles In The North
chronique Chronique
Immortal
Diabolical Fullmoon Mysticism
chronique Chronique
Sarpanitum
Fidelium (EP)
chronique Chronique
Sigh
Imaginary Sonicscape