chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
72 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Drowning / Brodequin / Aborted / Misery Index - Created To Kill

Chronique

Drowning / Brodequin / Aborted / Misery Index Created To Kill (Split-CD)
Created to Kill n'y va pas par quatre chemins je vous propose d'en faire autant !

Drowning

C'est donc aux représentants français de débuter ce split avec le pied au plancher comme il se doit ! Rien de bien original mais Drowning tire son épingle du jeu sur ce cd en proposant des morceaux moins brutaux que les autres groupes… attention ce n'est pas non plus du heavy mais ils se démarquent par des passages mid-tempo planants très réussis qui aèrent leurs compositions et mettent en relief les passages blastés. Ils ne révolutionnent pas le genre mais pratiquent un death metal efficace renforcé par une production solide et qui ne manquera pas de plaire je pense à tous les amateurs de vieilles cylindrées type Morbid Angel ou encore Incantation. La seule chose qui me chagrine c'est que Drowning a choisi deux titres qui sont déjà présents sur leur premier album, Ages Old Nemesis, d'où le manque d'intérêt évident pour ceux qui auraient suivi de prêt leur discographie… Pour les autres c'est une excellente entrée en matière. Alors oui je vous vois venir et vous laisser aller à un chauvinisme exacerbé : enfin un très bon représentant français de death metal !! Oui mais voila le groupe a malheureusement splitté… heureusement qu'il nous reste Misanthrope, la coqueluche des jeunes !!

Brodequin

En même temps faire un split avec Brodequin et essayer de convaincre par sa brutalité n'est pas chose aisée car le groupe du Tennessee est vraiment imbattable à ce jeu là avec un batteur qui a certainement dû se faire greffer des bras bioniques pour fracasser le kit de la sorte ! Vous l'aurez compris, on a affaire ici à un groupe de ultra brutal death metal avec gravity blasts et voix de robinet bouché de rigueur qui ne fait pas dans la dentelle et propose trois titres pour seulement 5min12 de réjouissance. A noter que sur les trois pistes il y a quand même deux reprises, une de Last Days Of Humanity (Raped In The Back Of Chad's Van), une de Dead Infection (From The Anatomical Deeps), et une autre totalement inédite, la génialissime The Garrotte qui figurera finalement sur la réédition de l'album Instruments of Torture en 2003 avec la reprise de Dead Infection. Sur ce morceau le groupe montre toute l'étendue de son talent en commençant par quelques sweep et en ralentissant le tempo à 00.35 avec un riff qui vous fera à coup sur headbanguer bêtement devant vos enceintes ! La chose qui risquerait de choquer les non initiés à ce groupe ce pourrait être la production un peu sèche il est vrai avec la batterie et le chant dominant l'ensemble et laissant du coup peu de place pour la guitare et qui pourrait vite se révéler indigeste si le groupe étirait ses morceaux sur la longueur. Bonne impression donc même si, comme pour Drowning, cela ne s'adresse pas vraiment aux aficionados du groupe qui auraient déjà l'album réédité cité auparavant.

Aborted

Voila enfin le seul et unique morceau de ce cd à être totalement inédit : Genetic Murder Concept. Ah celui là qu'on ne me le retrouve pas quelque part !!! Une réédition ou quoi que ce soit non, non et non ! Ce titre ne ferait pas tâche sur l'excellent Goremageddon car il a été composé au début de la carrière d'Aborted et possède donc ce groove qui était présent sur les anciennes productions et puis quelle voix ! On ne le dira jamais assez mais Sven possède bien une des toutes meilleures voix brutal death, caverneuse à souhait et les intonations sont variées en superposant deux lignes de chant, une grave et une autre plus aiguë sur certains passages. A noter aussi que ce morceau est majoritairement mid-tempo, ce qui après 5min de Brodequin n'est pas désagréable. Puis ils enchaînent mais avec quoi ? Bien avec une reprise évidemment et pas de n'importe quel groupe puisqu'il s'agit de Napalm Death et leur morceau culte Suffer The Children. Oui alors là niveau originalité il faut bien avouer qu'on frise le zéro absolu… pas que la reprise soit mauvaise mais ce titre a tellement été repris à toutes les sauces par des générations de musiciens (Decapitated, Rotten Sound, Benighted…) que l'on commence à le connaître en long en large et en travers. A leur décharge on peut reconnaître qu'en 2001 ils étaient peut-être dans les premiers à l'avoir fait mais si comme moi vous découvrez le disque un peu sur le tard l'effet n'est pas le même. De plus la bande à Sven n'a pris aucun risque en le reproduisant quasiment à l'identique sauf en ce qui concerne le chant bien sûr.

Misery Index

Et pour finir on laisse la place au tout jeune groupe composé des anciens membres de Dying Fetus, Misery Index et son death/grind ultra efficace. Jeune peut-être mais en tout cas il s'agit pour moi du meilleur groupe de ce split avec deux morceaux qui vont vite, très vite même, servis par une production excellente et un Kevin Talley qui martyrise ses fûts avec une vitesse hallucinante. La sauce est ici plutôt grind que typiquement brutal death à cause déjà du chant typé hardcore de Jason Netherton et des mosh-part ultra efficaces qui ne peuvent te laisser indifférent ! On sent tout de même l'ombre du fœtus mourant sur ces compositions qui ne sont pas sans rappeler la sauvagerie d'un Destroy The Opposition, la technique en moins (sauf pour la batterie !) ce qui n'est pas un reproche. Mais puisqu'une fois n'est pas coutume ce sont encore des morceaux qui ne sont pas inédits car issus de leur tout premier EP Overthrow que l'on nous propose là donc le reproche est le même je ne vais pas vous le répéter encore !


Au final on tient là un split-cd intéressant pour tout amateur de brutalités diverses et variées pouvant plaire aux débutants qui voudraient s'essayer à ce genre de plaisirs malsains mais qui sont encore un peu vite écœurés par tant de haine mais aussi aux plus expérimentés, nostalgiques de cette époque, dégoutés par tant d'années de metalcore et qui savent très bien que c'est dans les vieux pots qu'on fait la meilleure confiture !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

6 COMMENTAIRE(S)

Surt citer
Surt
16/10/2010 10:40
note: 6.5/10
J'ai pas d'infos perso... je sais que leur site web est mort depuis un bon moment déjà et le myspace et le facebook n'ont pas bougé depuis au moins un an. Sur Bones Brigade c'est pareil, ils disent que le groupe semblerait toujours actif mais qu'il reste silencieux.
Invité citer
Seb`.
15/10/2010 23:19
Seb`.
invité

En parlant de Brodequin, y'a pas des news sur un éventuel futur album, ou autre ? /:
A moins qu'ils aient splitté..

(Je m'étais gourré de chronique..)
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
15/10/2010 21:22
Que des groupes que j'aime là dessus! Faudra que je le chope quelque part ... bien cool de voir à nouveau du grind chroniqué par ici. Totalement d'accord en ce qui concerne "Suffer The Children", c'est tellement attendu que ça n'a aucun intérêt. Seule la reprise de Benighted apporte un tant soit peu quelque chose.
Surt citer
Surt
15/10/2010 11:42
note: 6.5/10
Damone je te hais ! Gros sourire

Oui bien d'accord avec toi ce sont clairement les 2 meilleurs groupes du split bien que The Garotte de Brodequin soit aussi une excellente chanson mais bon le style peut en rebuter certains...
Chris citer
Chris
15/10/2010 11:37
note: 6/10
Je l'ai eu celui là; split CD sympatoche, avec MI et Aborted gagnant haut la main quand même.
Invité citer
Damone
15/10/2010 10:02
Genetic Murder Concept & Suffer The Children sont en bonus sur la Réédition d'Engineering The Dead (200Cool Clin d'oeil

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Drowning / Brodequin / Aborted / Misery Index
Brutal Death / Grind
2001 - Bones Brigade Records
notes
Chroniqueur : 6.5/10
Lecteurs : (1)  6/10
Webzines :   -

plus d'infos sur
Misery Index
Misery Index
Death Metal - 2001 - Etats-Unis
  
Aborted
Aborted
Brutal death - 1995 - Belgique
  
Brodequin
Brodequin
Ultra brutal death metal - 1998 - Etats-Unis
  
Drowning
Drowning
Dark Brutal Death - 1996 - France
  

écoutez
tracklist
Drowning
01.   Days Of Decline
02.   All Is Dust

Brodequin
03.   From The Anatomical Deeps
04.   Raped In The Back Of Chad's Van
05.   The Garotte

Aborted
06.   Genetic Murder Concept
07.   Suffer The Children

Misery Index
08.   Manufacturing Greed
09.   Your Pain Is Nothing

Durée : 29.04 min.

voir aussi
Aborted
Aborted
Goremageddon
(The Saw and the Carnage Done)

2003 - Listenable Records
  
Brodequin
Brodequin
Prelude To Execution (EP)

2003 - Unmatched Brutality
  
Misery Index
Misery Index
Retaliate

2003 - Nuclear Blast Records
  
Drowning
Drowning
Apocalypse Unsealed

2005 - Bones Brigade Records
  
Brodequin
Brodequin
Festival Of Death

2001 - Unmatched Brutality
  

Essayez plutôt
Trepan'Dead
Trepan'Dead
Anonymous Grindoholics (MCD)

2008 - Autoproduction
  
Gorezone
Gorezone
Brutalities Of Modern Domination

2009 - Xtreem Music
  
Zubrowska
Zubrowska
One On Six

2004 - Xtreem Music
  
Despised Icon
Despised Icon
Consumed By Your Poison

2002 - Galy Records
  
Balance of Terror
Balance of Terror
World Laboratory

2017 - Ghastly Music
  

Thou
Inconsolable (EP)
Lire la chronique
Gutted
Bleed For Us To Live
Lire la chronique
Trop Hard Pour Toi #3
Electric Shock + Mindless S...
Lire le live report
Black Metal : les noms de groupe (de merde)
Lire le podcast
Slaughterday
Abattoir (EP)
Lire la chronique
At The Gates
To Drink from the Night Itself
Lire la chronique
Spell of Dark
Journey into the Depths of ...
Lire la chronique
Cardiac Arrest
A Parallel Dimension Of Des...
Lire la chronique
The Body
I Have Fought Against It, B...
Lire la chronique
Drudkh / Paysage D'Hiver
Somewhere Sadness Wanders (...
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 11 - Monsieur Steele et le bain d'acide.
Lire le podcast
Bloodbark
Bonebranches
Lire la chronique
Utzalu
The Loins Of Repentance
Lire la chronique
Cor Scorpii
Ruin
Lire la chronique
Chevalier
A Call To Arms (EP)
Lire la chronique
Valgrind
Blackest Horizon
Lire la chronique
Ennoven
Redemption
Lire la chronique
Orsak:oslo
Nordstan (EP)
Lire la chronique
Taphos
Come Ethereal Somberness
Lire la chronique
Brouillard
Brouillard
Lire la chronique
Aorlhac pour l'album "L'esprit des Vents"
Lire l'interview
Order Ov Riven Cathedrals
The Discontinuity's Interlude
Lire la chronique
Sakrifiss rencontre Noktu (Mortifera / Celestia / Bleu, blanc Satan...)
Lire l'interview
Wombbath
The Great Desolation
Lire la chronique
Blitzkrieg
Judge Not!
Lire la chronique
Amzera
Amzera (EP)
Lire la chronique
Gontyna Kry
Ignipoten
Lire la chronique
Cult Of Occult
Anti Life
Lire la chronique
Ulver
The Assassination of Julius...
Lire la chronique
Pryapisme
Epic Loon
Lire la chronique