chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
66 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Anonymus - Daemonium

Chronique

Anonymus Daemonium
Anonymus, formation québecoise, existe depuis bien logtemps déjà! Produisant un Thrashcore de genie: bien brutal sans partir dans tout les sens, avec un son mélodique et des influence metal très diversifié allant du metal mélodique à la In Flames, en passant par du Thrash panteraïen à la sauce hardcore, jusqu'au heavy des 80ies style iron maiden, Anonymus nous revient après trois ans de repos avec un album remplis d'énergie pure jus!!

À la première pièce, Invisible Man vous devrez faire attention! Certains fan inconditionels de Thrash diront, après les premières secondes, "mais bordel c'est du heavy!! ha non encore un album à jeter aux chiottes" et interrompront l'écoute immédiatement! Ca serais surement une des plus grandes érreures de leur vie! je m'explique: la chanson "Invisible Man" débute avec une légère intro au violon suivit de riffs ultra mélodique ainsi qu'une voix heavy mais si on continu l'écoute on se rend compte de la vrai nature bien thrash/hardcore et violente de l'album! Le magnifique solo juste après le "you shall die" vous en dira long sur l'experience des guitaristes! Demons Are Forever, elle, contient une atmopshere hardcore bien lourde avec la double pédale et les guitares bien rentre dedans produisant solo après solo remplis d'émotions! "Why Be The Jugde?" et le gueulage hyper intensif des deux chanteurs/musiciens Oscar Souto et Marco Calliari qui gueulent comme si leurs vie et celle des autres en dépendait suivit des riffs mélodiques très In flamesques. Un chanson plus punk avec "Twice" qui ne manque pas de violance et encore moins de d'émotions. "Mean World Symptom" et ses riffs ravageur remplis d'une euphorie contagieuse. "Loto-Destruction" qui est plus spéciale avec ses passages ska mélangé à une ambiance égyptienne et son chant en français!
D'ailleurs, on notera la diversité des langues utilisées par les chanteurs afin de faire passer les messages plus globalement! "Loto-Destruction" et "Fou Moi La Paix" chantés en Français, "La Mano Criminal" chanté en Espagnol, "Cane Di Vita" chanté en Italien. Le reste des chanson étant chantés en Anglais! Ensuite, on prendra compte de l'apport de certains passages acoustiques sur certain titres tel que "La Mano Criminal" ou "Mephisto": du jamais vu dans le thrash (jamais vu par moi, du moins)

Ceci dit Anonymus ont prouver qu'ils était capable de pondre une turie aussi violente (si ce n'est pas plus) que "Instinct" qui avait été produit par Colin Richardson et qui avait par le fait même donné la clé aux voyages dans le monde entier en tournant avec entre autres Viridiana, Black Bomb A ou de grosse pointures tel que Cannibal Corpse, Vovoid et Nevermore par exemple. Daemonium s'avère être le meilleur disque Thrash/Hardcore de l'année si ce n'est pas le meilleur album Thrash/Hardcore de tout les temps.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Anonymus
Thrash/Hardcore
2003 - Kafka
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs :   -
Webzines : (3)  8.6/10

plus d'infos sur
Anonymus
Anonymus
Thrash Metal - 1989 - Canada
  

vidéos
Why be the judge?
Why be the judge?
Anonymus

Extrait de "Daemonium"
  

tracklist
01.   Invisible man
02.   Demons are forever
03.   Twice
04.   Burning the candle both ends
05.   Loto-Destruction
06.   In your face
07.   Mephisto
08.   Why be the judge?
09.   La mano criminal
10.   Mean world symptom
11.   Fou moi la paix
12.   Cane di vita

line up
voir aussi
Anonymus
Anonymus
Chapter Chaos Begins

2006 - Galy Records
  

Essayez aussi
Deathawaits
Deathawaits
Solve Coagula

2017 - Sliptrick Records
  
By Night
By Night
A New Shape Of Desperation

2006 - Lifeforce Records
  
Sordid Leader
Sordid Leader
Serpent Aeon (EP)

2010 - Autoproduction
  
Darkest Hour
Darkest Hour
Godless Prophets & The Migrant Flora

2017 - Southern Lord Recordings
  
Darkest Hour
Darkest Hour
So Sedated, So Secure

2001 - Victory Records
  

Inquisition + Septicflesh
Lire le live report
Iperyt
The Patchwork Gehinnom
Lire la chronique
Alder Glade
Spine of the World
Lire la chronique
Eraserhead
Holdout (EP)
Lire la chronique
Sheidim
Infamata (EP)
Lire la chronique
Greytomb
Monumental Microcosm (EP)
Lire la chronique
Cenotaph
Perverse Dehumanized Dysfun...
Lire la chronique
In Vain
Currents
Lire la chronique
Caronte
Yoni
Lire la chronique
Vargrav
Netherstorm
Lire la chronique
Assorted Heap
Mindwaves
Lire la chronique
Throane
Plus Une Main A Mordre
Lire la chronique
If I Could Kill Myself
Ballad of the Broken
Lire la chronique
War Possession
Doomed To Chaos
Lire la chronique
Solar Demise
Archaic War
Lire la chronique
Kartikeya
Samudra
Lire la chronique
Hyrgal
Serpentine
Lire la chronique
Exhumed
Death Revenge
Lire la chronique
T.O.M.B
Fury Nocturnus
Lire la chronique
Puteraeon
The Empires Of Death (EP)
Lire la chronique
Looking For An Answer
Dios Carne
Lire la chronique
Godflesh
Post Self
Lire la chronique
Weregoat
Pestilential Rites Of Infer...
Lire la chronique
Shining
X - Varg utan flock
Lire la chronique
Septicflesh
Codex Omega
Lire la chronique
Black Sabbath
Never Say Die
Lire la chronique
Cemetery Urn
Cemetery Urn
Lire la chronique
Anakim
Monuments To Departed Worlds
Lire la chronique
Eternal Torment
Blind To Reality (EP)
Lire la chronique
Anaboth
Ścierwo o bruk
Lire la chronique